Lisez! icon: Search engine
Nil
EAN : 9782841119981
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 324
Format : 130 x 205 mm

J'ai des idées pour détruire ton ego

Date de parution : 22/08/2019

Léonie, 27 ans, a le flegme pragmatique. Elle travaille chez McDo pendant la journée, garde la petite Eulalie le soir et se laisse porter par la vie. C’est souvent l’image d’Angela qui lui vient quand elle ferme les yeux et se laisse aller à une douce rêverie ou à des...

Léonie, 27 ans, a le flegme pragmatique. Elle travaille chez McDo pendant la journée, garde la petite Eulalie le soir et se laisse porter par la vie. C’est souvent l’image d’Angela qui lui vient quand elle ferme les yeux et se laisse aller à une douce rêverie ou à des fantasmes plus crus – car Léonie a souvent la dalle. Le jour où elle se retrouve avec Eulalie sur les bras, elle met les voiles, direction le sud de la France où, croit-elle, Angela, se languit depuis dix ans…
Avec J’ai des idées pour détruire ton ego, Albane Linÿer nous offre un premier roman troublant sur le désir et ses limites. Quand la colère et la vengeance se substituent à l’amour, ne restent plus que les idées pour détruire l’ego de l’autre et la fuite en avant pour oublier.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782841119981
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 324
Format : 130 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Hiromichi Posté le 15 Mars 2020
    Léonie, 27 ans, se fiche de la vie, de ce qui l’entoure, des gens. Elle cumule un job au McDo et un rôle de baby-sitter pour la petite Eulalie, une gamine plutôt silencieuse et pas chiante. Léonie aurait pu avoir une belle vie si elle y avait mis du sien, mais elle a préféré sombrer, elle n’aime pas les efforts et pour l’instant, son seul objectif est d’attendre. Autour d’elle, il y a Lore une collègue du fastfood, elle est folle de Léonie, de sa bouche sur son corps, de son attention sur elle, elle a peur que la jeune femme disparaisse. Il y a aussi Cassandre, une belle femme magnétique qui connaît bien Léonie et son besoin de séduire. Léonie ne peut plus attendre passivement de retrouver l’amour de sa vie, elle doit aller dans le sud la rejoindre. Ses plans sont d’ailleurs précipités, car la mère d’Eulalie disparaît la laissant sous sa responsabilité. Léonie est recherchée par la police pour ce qu’il considère être un enlèvement, et elle est surtout recherchée par une femme qui veut se venger d’elle. À chaque chapitre on virevolte entre les personnages, entre de nombreuses femmes (ou hommes, mais cela est beaucoup plus réduit) qui... Léonie, 27 ans, se fiche de la vie, de ce qui l’entoure, des gens. Elle cumule un job au McDo et un rôle de baby-sitter pour la petite Eulalie, une gamine plutôt silencieuse et pas chiante. Léonie aurait pu avoir une belle vie si elle y avait mis du sien, mais elle a préféré sombrer, elle n’aime pas les efforts et pour l’instant, son seul objectif est d’attendre. Autour d’elle, il y a Lore une collègue du fastfood, elle est folle de Léonie, de sa bouche sur son corps, de son attention sur elle, elle a peur que la jeune femme disparaisse. Il y a aussi Cassandre, une belle femme magnétique qui connaît bien Léonie et son besoin de séduire. Léonie ne peut plus attendre passivement de retrouver l’amour de sa vie, elle doit aller dans le sud la rejoindre. Ses plans sont d’ailleurs précipités, car la mère d’Eulalie disparaît la laissant sous sa responsabilité. Léonie est recherchée par la police pour ce qu’il considère être un enlèvement, et elle est surtout recherchée par une femme qui veut se venger d’elle. À chaque chapitre on virevolte entre les personnages, entre de nombreuses femmes (ou hommes, mais cela est beaucoup plus réduit) qui sont dans l’entourage de Léonie. Chaque point de vue apporte sa pierre à l’édifice de sa vie, de son histoire, mais raconte aussi leur histoire à chacun. Albane Linÿer nous narre des histoires avec des mots bruts, Léonie, Angela, Viviane, Lore et toutes les femmes qu’on croise ont des corps, des bouches, un souffle qui s’expriment. Le sexe et l’amour sont présents entre elles toutes, ils changent selon le partenaire, les sentiments et la manière de les consumer. J’ai des idées pour détruire ton ego est un roman également curieux, le style fait qu’on s’embarque assez facilement dans ce roman. On est curieux des retrouvailles, mais surtout du road trip, de la course-poursuite entre les deux fugitives et la policière vengeresse. On s’amuse des coïncidences, des changements de plans de Léonie qui trimbale Eulalie. On est surpris par les différentes rencontres qu’elles font, mais aussi par les évolutions qui s’opèrent peu à peu sur notre héroïne dépravée. On ne sait pas vraiment où nous amène le roman, la conclusion ne paraît pas être celle que Léonie espère. La jeune femme paraît naïve de croire à ces charmantes retrouvailles. Jusqu’au bout, on dévore les pages pour connaître et découvrir le point final. Nous avons entre les mains un premier roman addictif avec des personnages inhabituels, plus destructeurs, manipulateurs, qui ne vivent que pour leur objectif ou leur propre plaisir. Le texte d’Albane Linÿer ne sera peut-être pas accessible à tous, mais c’est un premier roman réussi. Une fois débuté, il se lit avec fluidité, on suit cette aventure avec intérêt et curiosité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Leodoy Posté le 19 Octobre 2019
    .
  • AudreyRZR Posté le 15 Octobre 2019
    Un style concis et moderne, des personnages féminins pittoresques et pour la plupart lesbiens, un ton cru à la Virginie Despentes, un road-trip urbain original, une dénonciation ironique de la précarité, ces ingrédients vous donnent l'eau à la bouche ? Alors foncez ! Alors que Léonie, jeune femme de 27 ans peu ambitieuse, arrive chez la jeune Eulalie pour la garder, elle découvre que la mère de l'enfant s'est suicidée. La baby-sitter, un peu paumée, décide de l'embarquer avec elle pour le sud de la France, où l'attend depuis 10 ans le coup de foudre de sa jeunesse. Sans se soucier des conséquences, la voici en cavale. J'ai aimé l'originalité de l'intrigue et son absurdité, les personnages aussi détestables qu'attachants, les chapitres courts, le style de l'auteure. J'ai moins aimé la vulgarité omniprésente ( scènes de sexe à chaque chapitre ou presque ). Un livre féministe et dans l'air du temps.
  • LibrairieGrandPlace Posté le 20 Août 2019
    Un rythme entêtant, effréné, à l'image des doutes et des peurs qui rongent les personnages de ce livre. Doutes et peurs qu'elles noient avec application dans une nonchalance désabusée, dans des litres de bière tiède et dans des coucheries qui n'ont souvent d'autres sens que de les faire se sentir vivantes. Le livre d'une génération (mais pas que), qui fait rire, qui serre le coeur, et qui pousse le lecteur à se regarder dans le miroir en se demandant pourquoi cette histoire fait écho en lui. Et ça, c'est l'apanage des grand/es auteur/es! Surtout ne pas perdre la trace de la jeune et talentueuse Albane Linÿer!
  • Waterlyly Posté le 13 Août 2019
    Nous sommes ici avec Léonie, jeune femme blasée, qui se laisse porter sans se poser trop de questions. Elle travaille au McDo la journée, et pendant la soirée, elle fait du baby-sitting auprès d’Eulalie. Angela, son amour de jeunesse, ne quitte pas ses pensées. Cela va faire dix ans qu’elles ne se sont pas revues et elles s’étaient faites une promesse qu’il est maintenant temps d’honorer. L’auteure nous livre ici un récit fort, sur le désir sous toutes ses formes et ses ravages. Au travers du portrait de plusieurs femmes, elle dissèque les émotions et les livre au lecteur dans sa version la plus brute. J’ai beaucoup aimé ce roman, que j’ai trouvé très original, prenant et fort. Pourtant, au début, j’étais très dubitative. Je ne comprenais pas où l’auteure voulait en venir, et où elle voulait m’emmener. Le tout reste très flou durant les premières pages. Mais une fois le décor planté, les personnages intégrés, il m’a été très compliqué de lâcher ce roman. J’ai été totalement prise dans ce récit. Le schéma narratif est très intéressant, puisque l’auteure alterne le point de vue de chaque personnage au fil de courts chapitres très rythmés. Je ne me suis pas ennuyée un seul... Nous sommes ici avec Léonie, jeune femme blasée, qui se laisse porter sans se poser trop de questions. Elle travaille au McDo la journée, et pendant la soirée, elle fait du baby-sitting auprès d’Eulalie. Angela, son amour de jeunesse, ne quitte pas ses pensées. Cela va faire dix ans qu’elles ne se sont pas revues et elles s’étaient faites une promesse qu’il est maintenant temps d’honorer. L’auteure nous livre ici un récit fort, sur le désir sous toutes ses formes et ses ravages. Au travers du portrait de plusieurs femmes, elle dissèque les émotions et les livre au lecteur dans sa version la plus brute. J’ai beaucoup aimé ce roman, que j’ai trouvé très original, prenant et fort. Pourtant, au début, j’étais très dubitative. Je ne comprenais pas où l’auteure voulait en venir, et où elle voulait m’emmener. Le tout reste très flou durant les premières pages. Mais une fois le décor planté, les personnages intégrés, il m’a été très compliqué de lâcher ce roman. J’ai été totalement prise dans ce récit. Le schéma narratif est très intéressant, puisque l’auteure alterne le point de vue de chaque personnage au fil de courts chapitres très rythmés. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant. L’intrigue est forte et parfois bouleversante à bien des égards. Les personnages sont très travaillés, bien nuancés. La plume est addictive. Pour ma part, c’est un excellent moment de lecture. Au travers du portrait de femmes fortes, l’auteure a su tisser une intrigue très forte, et emplie d’originalité. Il s’agit du premier roman d’Albane Linÿer et c’est une véritable réussite.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Chargement en cours...
Aventurez-vous sur les rives du NiL
Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !

Lisez maintenant, tout de suite !