Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748526783
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 210 mm

Je te plumerai la tête

Collection : Hors collection
Date de parution : 06/02/2020
Comment se sortir des griffes du pervers narcissique qui se trouve être votre propre père ? Un thriller psychologique bluffant et nécessaire.
Depuis l’enfance, Lilou voue une admiration sans bornes à son père. Elle ne lui trouve aucun défaut. Depuis que la mère de Lilou est hospitalisée, le duo père/fille est plus soudé que jamais. À la demande de son père, Lilou rentre aussitôt après le lycée chaque soir. C’est lui aussi... Depuis l’enfance, Lilou voue une admiration sans bornes à son père. Elle ne lui trouve aucun défaut. Depuis que la mère de Lilou est hospitalisée, le duo père/fille est plus soudé que jamais. À la demande de son père, Lilou rentre aussitôt après le lycée chaque soir. C’est lui aussi qui lui a conseillé, pour son bien, de cesser de se rendre à l’hôpital : à quoi bon consacrer trop de temps à cette mère fragile ? Avec tact, les amis de Lilou, qui s’inquiètent pour elle, vont l’aider à appréhender qui est réellement ce père envoûtant, sûr de lui et omniprésent.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748526783
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PrincessePaupiette Posté le 5 Mai 2020
    En referment le livre, je me suis dit "Waouh ! C'était trop bien !" Quand je dis "bien", je ne parle évidemment pas de la situation de Lilou, mais du roman lui même et de toutes les émotions que j'ai pu ressentir à sa lecture. Au fil des pages, on découvre Lilou, sa vie, et surtout la relation qu'elle a avec son père. Presque comme une petite fille en plein Oedipe, elle l’idolâtre. Seulement, Lilou n'est plus une fillette. C'est une adolescente de 16 ans qui devrait être à même de prendre ses propres décisions. D'emblée, cette relation nous semble étrange. Mais pour elle, tout est normal. Malaise... C'est avec une grande finesse que Claire Mazard nous entraîne dans les abîmes de la perversion narcissique. On assiste, impuissants, à l'aveuglement de Lilou. On découvre comment sournoisement (et depuis bien longtemps) son père à tissé les fils de la manipulation pour faire d'elle son jouet. Elle a tellement peur d'être en désaccord avec lui ou de le décevoir qu'elle se rallie toujours à son opinion. On perçoit aussi ces petites phrases, lancées l'air de rien, mais qui vont aller s'enraciner dans l'esprit de l'adolescente pour la déstabiliser, la faire douter. J'ai été complètement happée par... En referment le livre, je me suis dit "Waouh ! C'était trop bien !" Quand je dis "bien", je ne parle évidemment pas de la situation de Lilou, mais du roman lui même et de toutes les émotions que j'ai pu ressentir à sa lecture. Au fil des pages, on découvre Lilou, sa vie, et surtout la relation qu'elle a avec son père. Presque comme une petite fille en plein Oedipe, elle l’idolâtre. Seulement, Lilou n'est plus une fillette. C'est une adolescente de 16 ans qui devrait être à même de prendre ses propres décisions. D'emblée, cette relation nous semble étrange. Mais pour elle, tout est normal. Malaise... C'est avec une grande finesse que Claire Mazard nous entraîne dans les abîmes de la perversion narcissique. On assiste, impuissants, à l'aveuglement de Lilou. On découvre comment sournoisement (et depuis bien longtemps) son père à tissé les fils de la manipulation pour faire d'elle son jouet. Elle a tellement peur d'être en désaccord avec lui ou de le décevoir qu'elle se rallie toujours à son opinion. On perçoit aussi ces petites phrases, lancées l'air de rien, mais qui vont aller s'enraciner dans l'esprit de l'adolescente pour la déstabiliser, la faire douter. J'ai été complètement happée par ce roman ! Non seulement l'histoire est prenante, mais en plus elle nous montre les "dessous" d'un pervers narcissique. On voit comment il s'est construit son image publique mais aussi comment il manipule son entourage. Un peu comme un serpent, c'est un spectacle à la fois captivant et effrayant. C'est sûr que ce n'est pas la lecture la plus fun du monde (j'ai d'ailleurs eu les larmes au yeux à plusieurs reprises) mais je vous recommande vivement cet excellent roman !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Rowena77 Posté le 3 Mai 2020
    Lilou, 16 ans, est une jeune fille épanouie. Elle a une solide bande d’amis sur qui elle peut compter et elle se prépare sérieusement à son oral de français prévu en fin d’année. En somme, une lycéenne ordinaire. Hélas, le cancer de la mère de Lilou, Caroline, fait son grand retour, l’obligeant à rester hospitalisée. Edouard, le papa poule, celui dont elle a toujours été proche, lui demande de ne pas lui rendre visite, sur les conseils du médécin, et de penser à ses études avant tout. L’adolescente, dont les rapports avec sa mère n’ont jamais été au beau fixe, obtempère dans un premier temps, puis décide de lui rendre visite. En cachette. Elle découvre que son père, loin de faire manger sa mère et de lui tenir compagnie comme annoncé, passe juste récupérer le linge sale. Pire, elle le surprend en train de lui dire que Lilou ne veut pas lui rendre visite… Le malaise s’empare de la jeune fille, et de nous lecteur. Pourquoi un tel mensonge ? Le titre est tellement bien trouvé : il rappelle évidemment cette joyeuse comptine qu’on a fredonné enfant, plein de naïveté, sans tout à fait comprendre ce que ces mots impliquent de cruauté. Un titre qui donne... Lilou, 16 ans, est une jeune fille épanouie. Elle a une solide bande d’amis sur qui elle peut compter et elle se prépare sérieusement à son oral de français prévu en fin d’année. En somme, une lycéenne ordinaire. Hélas, le cancer de la mère de Lilou, Caroline, fait son grand retour, l’obligeant à rester hospitalisée. Edouard, le papa poule, celui dont elle a toujours été proche, lui demande de ne pas lui rendre visite, sur les conseils du médécin, et de penser à ses études avant tout. L’adolescente, dont les rapports avec sa mère n’ont jamais été au beau fixe, obtempère dans un premier temps, puis décide de lui rendre visite. En cachette. Elle découvre que son père, loin de faire manger sa mère et de lui tenir compagnie comme annoncé, passe juste récupérer le linge sale. Pire, elle le surprend en train de lui dire que Lilou ne veut pas lui rendre visite… Le malaise s’empare de la jeune fille, et de nous lecteur. Pourquoi un tel mensonge ? Le titre est tellement bien trouvé : il rappelle évidemment cette joyeuse comptine qu’on a fredonné enfant, plein de naïveté, sans tout à fait comprendre ce que ces mots impliquent de cruauté. Un titre qui donne le ton entier de ce roman ado. Car, sans vous en dire davantage, la situation va aller de mal en pis pour Lilou, prise dans les filets de ce père manipulateur, soufflant le chaud et le froid en permanence. L’escalade est glaçante, terrifiante, asphyxiante. Chaque fois qu’on se dit qu’il ne pourra pas aller plus loin, on est vite détrompés. Bien sûr, on se doute de certaines choses mais on n’anticipe, on n’imagine pas tout, loin de là... Être sous le joug d’un pervers narcissique, qui plus son propre père, brrr ! J’en frissonne encore ! Ne vous privez pas de ce thriller psychologique, réussi et instructif, il se dévore avec plaisir !
    Lire la suite
    En lire moins
  • mesechappeeslivresques Posté le 20 Avril 2020
    Lilou, seize ans, est une lycéenne comme les autres qui vit dans un village du sud de la France. La jeune fille est très proche de son père à qui elle voue une admiration sans borne depuis son plus jeune âge. Face à la grave maladie de sa mère qui se retrouve hospitalisée, Lilou ne peut compter que sur son père en qui elle a pleinement confiance. Mais, tout n'est que mensonges et manipulations. Peu à peu, des signes alertent l'adolescente. L'image de ce père si parfait s'effrite. Cependant, la mainmise permanente de celui-ci sur la jeune fille prend le dessus. Lilou parviendra-t-elle à prendre conscience du vrai visage de son père?  Avec ce roman, Claire Mazard aborde un sujet méconnu et pourtant important, celui de la perversion narcissique par le biais du père de Lilou. Au travers d'un récit très prenant, on découvre toutes les facettes de cette pathologie, son fonctionnement et ses conséquences destructrices. Pour la victime, le plus difficile demeure la prise de conscience car l'emprise est vraiment terrifiante. L'auteure a choisi ici la forme du journal intime pour nous raconter l'histoire de Lilou, une héroïne à laquelle on s'identifie sans aucune difficulté. Une fiction à la fois stupéfiante et... Lilou, seize ans, est une lycéenne comme les autres qui vit dans un village du sud de la France. La jeune fille est très proche de son père à qui elle voue une admiration sans borne depuis son plus jeune âge. Face à la grave maladie de sa mère qui se retrouve hospitalisée, Lilou ne peut compter que sur son père en qui elle a pleinement confiance. Mais, tout n'est que mensonges et manipulations. Peu à peu, des signes alertent l'adolescente. L'image de ce père si parfait s'effrite. Cependant, la mainmise permanente de celui-ci sur la jeune fille prend le dessus. Lilou parviendra-t-elle à prendre conscience du vrai visage de son père?  Avec ce roman, Claire Mazard aborde un sujet méconnu et pourtant important, celui de la perversion narcissique par le biais du père de Lilou. Au travers d'un récit très prenant, on découvre toutes les facettes de cette pathologie, son fonctionnement et ses conséquences destructrices. Pour la victime, le plus difficile demeure la prise de conscience car l'emprise est vraiment terrifiante. L'auteure a choisi ici la forme du journal intime pour nous raconter l'histoire de Lilou, une héroïne à laquelle on s'identifie sans aucune difficulté. Une fiction à la fois stupéfiante et effrayante lorsque l'on découvre tous les effets néfastes de ce trouble de la personnalité. La psychologie des personnages est d'une grande justesse, l'intrigue parfaitement crédible et j'ai lu ce livre d'une traite.  Un roman jeunesse percutant qui bouscule et fait froid dans le dos. Une lecture forte, essentielle à partager afin de sensibiliser un large public.
    Lire la suite
    En lire moins
  • myhappinesstherapies Posté le 19 Avril 2020
    Ce roman est une très bonne manière d'aborder le sujet des pervers narcissiques avec les ados (et les adultes). Il est particulièrement difficile à lire car il s'agit là d'une relation toxique entre un père et sa propre fille, qui l'adule, sur qui il a une emprise totale. J'ai eu du mal à rentrer dans ma lecture car je n'ai pas réussi à m'attacher au personnage principal. Mais passés les premiers chapitres, je n'ai plus lâché ce roman. Difficile de rester calme face aux énormités dites/commises par Papa Lou, pour lesquelles Lilou s'accuse ou l'excuse constamment. Difficile aussi de voir Lilou s'enfoncer longtemps avant d'agir. Mais une fois qu’elle prend (enfin) de la distance avec son père, elle découvre ce qu’il est réellement : un pervers narcissique, qui entretient avec elle des relations toxiques, dont il faut qu’elle se détache. Ce roman ne fut pas un coup de coeur mais cela restera une lecture marquante surtout pour son sujet qui est rarement abordé en littérature jeunesse. Il manque cependant un message d’alerte en fin d’ouvrage qui récapitule les comportements propres aux pervers narcissiques et ce que l’on doit faire si l’on y est confronté. Malgré quelques défauts, il est à poser entre les... Ce roman est une très bonne manière d'aborder le sujet des pervers narcissiques avec les ados (et les adultes). Il est particulièrement difficile à lire car il s'agit là d'une relation toxique entre un père et sa propre fille, qui l'adule, sur qui il a une emprise totale. J'ai eu du mal à rentrer dans ma lecture car je n'ai pas réussi à m'attacher au personnage principal. Mais passés les premiers chapitres, je n'ai plus lâché ce roman. Difficile de rester calme face aux énormités dites/commises par Papa Lou, pour lesquelles Lilou s'accuse ou l'excuse constamment. Difficile aussi de voir Lilou s'enfoncer longtemps avant d'agir. Mais une fois qu’elle prend (enfin) de la distance avec son père, elle découvre ce qu’il est réellement : un pervers narcissique, qui entretient avec elle des relations toxiques, dont il faut qu’elle se détache. Ce roman ne fut pas un coup de coeur mais cela restera une lecture marquante surtout pour son sujet qui est rarement abordé en littérature jeunesse. Il manque cependant un message d’alerte en fin d’ouvrage qui récapitule les comportements propres aux pervers narcissiques et ce que l’on doit faire si l’on y est confronté. Malgré quelques défauts, il est à poser entre les mains de tous les ados !.
    Lire la suite
    En lire moins
  • squalette Posté le 25 Mars 2020
    Les relations toxiques entre père et fille, relation exclusive ne laissant pas de place à la mère. A faire froid dans le dos, tellement réaliste hélas. Le pervers narcissique un sujet fort pas souvent lu.
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !