Lisez! icon: Search engine
La Coupure
Séverine Quelet (traduit par)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 13/09/2018
Éditeurs :
Fleuve éditions
En savoir plus

La Coupure

Séverine Quelet (traduit par)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 13/09/2018
Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n’y... Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n’y prêtent guère attention. Mais pour trois femmes, cette nouvelle devient impossible à ignorer.
Angela revit à travers elle le pire moment...
Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n’y prêtent guère attention. Mais pour trois femmes, cette nouvelle devient impossible à ignorer.
Angela revit à travers elle le pire moment de son existence : quarante ans auparavant, on lui a dérobé sa fille à la maternité. Depuis, elle cherche des réponses.
Pour Emma, jeune éditrice en free lance, c’est le début de la descente aux enfers, car ce fait divers risque fort de mettre son secret le plus noir à jour et de détruire sa vie à jamais.
Quant à Kate, journaliste de renom et avide d’une bonne story, elle flaire là le premier indice d’une affaire qui pourrait bien lui coûter quelques nuits blanches.
Car toutes les histoires ne sont pas bonnes à être publiées... Encore moins quand elles font resurgir des vérités que personne ne souhaite connaître.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265114579
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 210 mm
Fleuve éditions
En savoir plus
EAN : 9782265114579
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 210 mm

Ils en parlent

« Intelligent et irrésistible. Vous allez adorer La Coupure. » Clare Mackintosh

« En plus d’être un thriller décapant, La Coupure est aussi une exploration subtile des relations entre les mères et leurs enfants, leurs liens et leurs combats… » USA Today

« Magistral ! » L'Alsace


 
Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ishtar76 09/05/2024
    Un très bon thriller psychologique qui a réussi à me surprendre sur son dénouement mais dont je ne regrette pas d'avoir persévéré dans cette lecture. Honnêtement, cela démarrait pas très bien ; plein de personnages, un rythme un peu "planplan", des histoires parallèles m'avaient un peu perdue. Cependant les liens, le suspense, se sont mis doucement peu à peu en même temps que les péripéties se multipliaient. Je n'ai pas vu venir le dénouement qui était pourtant tellement évident avec le recul. Au final, j'en ressort donc avec l'impression que l'auteure a manœuvré de manière très subtile et surtout avec maestro. Je ne la connaissais pas mais je vais rechercher ses autres ouvrages pour voir s'ils sont du même tonneau.
  • Widad90000 27/01/2024
    83eme 17 novembre La coupure Fiona Barton 500 pages #x2764 J'avais beaucoup aimé la veuve Encore une fois , l'autrice m'a balladé. Et je me suis fait avoir comme une bleue. Un turn page comme j'aime., les 500 pages englouti Une autrice que je continuerai à lire. #bookclubmescarnetslitteraires
  • Sani1126 26/12/2023
    Un livre que j'ai lu 2 fois et franchement il y a beaucoup d’émotion. Ce livre je le relirai avec un plaisir. On va poursuive 3 femme d'age différente et d'une vie différente. Ce livre je le recommande. ( je garde une pensée au maman qui on perdu leur bébé.)
  • Holon 09/12/2023
    La Coupure de Fiona Barton est un excellent roman policier. Pendant les travaux d'excavation dans un chantier dans la banlieue de Londres, on découvre un squelette d'un bébé inhumé au début des années 70. Le roman est construit un peu comme La Fille du Train, ici les femmes de l'histoire s'adressent à nous à tour de rôle. Une d'entre elles, en lisant le journal, voit l'article concernant la découverte du squelette du bébé réveiller en elle son passé trouble et l'injustice qu'elle a subie. Le roman parcours dans le temps avant Me Too le parcours de ces femmes qui ont long à dire sur leur condition. Une belle lecture qui jusqu'à la conclusion mémorable.
  • Aurelia33 08/11/2023
    Le 20 mars 2012 est une journée qui va chambouler le quotidien de plusieurs personnes que rien ne relie. Ainsi, sur un chantier, le cadavre d’un tout jeune nourrisson vieux de plusieurs années est mis à jour. Cette découverte morbide aurait pu passer inaperçue et pourtant elle retourne Angela qui est persuadée qu’il s’agit de sa petite Alice dérobée à la maternité ! Elle perturbe aussi totalement Emma, une jeune femme fragile émotionnellement et psychologiquement qui pour une raison bien mystérieuse semble obsédée par ce bébé. Pour Kate, une reporter de terrain, point de douleur ou de tristesse mais une intime conviction, elle tient là l’article du siècle! C’est avec l’aide de la police qu’elle va fouiner dans le quartier en travaux et tenter de découvrir d’anciens témoins qui auraient vécu là il y a plus de 40ans. A force de ténacité, petit à petit c’est une bien laide vérité qu’elle va faire émerger. Entre névrose, sexe, misère et abandon, ce roman se lit facilement. Il est très féminin, tant par ses héroïnes que par son écriture. Des personnages humains avec des histoires plus ou moins profondes. Pour l’une, le cauchemar de tout parent. Pour une autre, une adolescence poignante même si on peine au début à s’attacher à cette femme assez geignarde. Et pour la dernière, une vie somme toute banale qui parle à tous mais dotée d’une pugnacité qui impulse le rythme au récit. Une petite intrigue assez bien ficelée qui se dévoile tranquillement avec quelques rebondissements bienvenus. Le 20 mars 2012 est une journée qui va chambouler le quotidien de plusieurs personnes que rien ne relie. Ainsi, sur un chantier, le cadavre d’un tout jeune nourrisson vieux de plusieurs années est mis à jour. Cette découverte morbide aurait pu passer inaperçue et pourtant elle retourne Angela qui est persuadée qu’il s’agit de sa petite Alice dérobée à la maternité ! Elle perturbe aussi totalement Emma, une jeune femme fragile émotionnellement et psychologiquement qui pour une raison bien mystérieuse semble obsédée par ce bébé. Pour Kate, une reporter de terrain, point de douleur ou de tristesse mais une intime conviction, elle tient là l’article du siècle! C’est avec l’aide de la police qu’elle va fouiner dans le quartier en travaux et tenter de découvrir d’anciens témoins qui auraient vécu là il y a plus de 40ans. A force de ténacité, petit à petit c’est une bien laide vérité qu’elle va faire émerger. Entre névrose, sexe, misère et abandon, ce roman se lit facilement. Il est très féminin, tant par ses héroïnes que par son écriture. Des personnages humains avec des histoires plus ou moins profondes. Pour l’une, le cauchemar de tout parent. Pour une autre, une adolescence poignante même...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.