Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265114579
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 210 mm

La Coupure

Séverine QUELET (Traducteur)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 13/09/2018
Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n’y prêtent guère attention. Mais pour trois femmes, cette nouvelle devient impossible à ignorer.
Angela revit à travers elle le pire moment...
Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n’y prêtent guère attention. Mais pour trois femmes, cette nouvelle devient impossible à ignorer.
Angela revit à travers elle le pire moment de son existence : quarante ans auparavant, on lui a dérobé sa fille à la maternité. Depuis, elle cherche des réponses.
Pour Emma, jeune éditrice en free lance, c’est le début de la descente aux enfers, car ce fait divers risque fort de mettre son secret le plus noir à jour et de détruire sa vie à jamais.
Quant à Kate, journaliste de renom et avide d’une bonne story, elle flaire là le premier indice d’une affaire qui pourrait bien lui coûter quelques nuits blanches.
Car toutes les histoires ne sont pas bonnes à être publiées... Encore moins quand elles font resurgir des vérités que personne ne souhaite connaître.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265114579
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 210 mm
Fleuve éditions

Ils en parlent

« Intelligent et irrésistible. Vous allez adorer La Coupure. » Clare Mackintosh

« En plus d’être un thriller décapant, La Coupure est aussi une exploration subtile des relations entre les mères et leurs enfants, leurs liens et leurs combats… » USA Today

« Magistral ! » L'Alsace


 
Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • pascalinedebrabant Posté le 13 Mai 2020
    Comme beaucoup de monde, j’ai beaucoup entendu parler de la veuve de Fiona Barton (que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire). Je suis tombée ( heureux hasard) sur la coupure en format poche, et je me suis lancée dans la découverte de cet autrice . Donc, vous allez suivre trois personnages féminins qui ont en commun cette coupure de journal qui évoque la découverte d’un cadavre de bébé sur un chantier londonien. Angela, dont le bébé a été kidnappée il y a 40 ans à la maternité, Emma complétement torturée par un lourd secret qu’elle traine depuis son adolescence et puis Kate la journaliste qui va enquêter sur ce fait divers pour déterrer la vérité. J’ai aimé le style de l’autrice, les chapitres sont courts, ils exposent les différents points de vue en fonction des héroïnes…les rebondissements sont bien situés, son style est plutôt addictif… Mais…bah oui il y a un mais…assez vite, j’ai compris l’intrigue…carrément trop vite …le style d’écriture fait que j’ai eu envie de continuer ma lecture, sans me forcer, en espérant me tromper et me prendre une révélation finale en pleine figure et qui me laisse sur place…mais non …donc clairement ça m’a gâché un peu mon... Comme beaucoup de monde, j’ai beaucoup entendu parler de la veuve de Fiona Barton (que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire). Je suis tombée ( heureux hasard) sur la coupure en format poche, et je me suis lancée dans la découverte de cet autrice . Donc, vous allez suivre trois personnages féminins qui ont en commun cette coupure de journal qui évoque la découverte d’un cadavre de bébé sur un chantier londonien. Angela, dont le bébé a été kidnappée il y a 40 ans à la maternité, Emma complétement torturée par un lourd secret qu’elle traine depuis son adolescence et puis Kate la journaliste qui va enquêter sur ce fait divers pour déterrer la vérité. J’ai aimé le style de l’autrice, les chapitres sont courts, ils exposent les différents points de vue en fonction des héroïnes…les rebondissements sont bien situés, son style est plutôt addictif… Mais…bah oui il y a un mais…assez vite, j’ai compris l’intrigue…carrément trop vite …le style d’écriture fait que j’ai eu envie de continuer ma lecture, sans me forcer, en espérant me tromper et me prendre une révélation finale en pleine figure et qui me laisse sur place…mais non …donc clairement ça m’a gâché un peu mon plaisir… BREF…J’AI ÉTÉ SÉDUITE PAR L’ÉCRITURE DE FIONA BARTON, JE PENSE ME PROCURER LA VEUVE ASSEZ RAPIDEMENT, MAIS EN CE QUI CONCERNE LA COUPURE, LES PLUS HABITUÉS DES LECTEURS DE THRILLER VONT VITE COMPRENDRE LE DÉNOUEMENT DE L ‘INTRIGUE…TROP VITE…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sarah69440 Posté le 29 Avril 2020
    Une superbe découverte J’ai adoré du début à la fin!! Moi qui ai été déçue par le livre La veuve de cette dame ce livre m’a chamboulée. Le résumé m’a tout de suite donné envie de lire ce livre et pour moi le point fort de ce livre est les multiples points de vue tout au long du livre qui nous laisse voir que une simple nouvelle peut avoir des conséquences différentes sur 2 personnages. 2 personnages m’ont touchées: Angela la mère endeuillée à la recherche des années après de sa fille et Emma la jeune femme avec un lourd secret qui va être poussée par ce petit article à le révéler. Durant ce livre on passe de la joie à la surprise puis à la tristesse et au dégoût parfois mais tout s’emboîte finalement et ce final est fort en émotion.
  • Matildany Posté le 28 Avril 2020
    Une coupure de journal relate un fait divers: le squelette d'un nouveau-né à été retrouvé sur un chantier. Son identité, son origine, l'époque de son décès, autant d'inconnues. Cet entrefilet aura une résonnance particulière pour trois femmes. Angela, qui a perdu sa fille Alice, enlevée à la maternité il y a quarante ans, et qui ne se résout pas à sa perte, rongée par l'ignorance. Emma, jeune femme perturbée par des souvenirs troubles, qui maintient de loin en loin des liens compliqués avec sa mère, Jude, depuis l'adolescence, car il lui a été préféré un beau-père charmeur, Will. Kate, journaliste ambitieuse, perpétuellement à la chasse au scoop, dans un monde professionnel qui privilégie le jeunisme et les scoops people. Le passé remonte à la surface pour chacune au fur et à mesure que Kate piste la vérité. Un polar classique, vu en alternance sous le prisme de la parole d'Emma, puis par le récit narratif à propos d' Angela, Kate et Jude. On reconstitue au fur et à mesure les événements, mais je l'ai trouvé fort conventionnel, assez lent, j'avais senti venir le dénouement, et j'ai eu un sentiment de déjà vu à de nombreux moments de ma lecture. Donc pas une... Une coupure de journal relate un fait divers: le squelette d'un nouveau-né à été retrouvé sur un chantier. Son identité, son origine, l'époque de son décès, autant d'inconnues. Cet entrefilet aura une résonnance particulière pour trois femmes. Angela, qui a perdu sa fille Alice, enlevée à la maternité il y a quarante ans, et qui ne se résout pas à sa perte, rongée par l'ignorance. Emma, jeune femme perturbée par des souvenirs troubles, qui maintient de loin en loin des liens compliqués avec sa mère, Jude, depuis l'adolescence, car il lui a été préféré un beau-père charmeur, Will. Kate, journaliste ambitieuse, perpétuellement à la chasse au scoop, dans un monde professionnel qui privilégie le jeunisme et les scoops people. Le passé remonte à la surface pour chacune au fur et à mesure que Kate piste la vérité. Un polar classique, vu en alternance sous le prisme de la parole d'Emma, puis par le récit narratif à propos d' Angela, Kate et Jude. On reconstitue au fur et à mesure les événements, mais je l'ai trouvé fort conventionnel, assez lent, j'avais senti venir le dénouement, et j'ai eu un sentiment de déjà vu à de nombreux moments de ma lecture. Donc pas une lecture exceptionnelle.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Alexmotamots Posté le 23 Avril 2020
    J’ai aimé suivre ces trois femmes, lire leurs passés retracés par bribes. J’ai trouvé Kate très professionnelle, qui sait en quelques phrases et attitudes mettre ses interlocuteurs en confiance et leur faire dire ce qu’ils cachent au fond de leur coeur. Un roman qui met en lumière les secrets de chacun, et comment ils ruinent la vie de tout le monde. L’image que je retiendrai : Celle des surnoms donnés en salle de rédaction du journal : le commandant, l’as de la crim’.
  • colorandbook Posté le 17 Avril 2020
    J'ai bien aimé cette lecture, même si elle ne seras pas inoubliable. J'ai trouvé ça intéressant d'avoir les points de vue de ces trois femmes, cela aide à plus s'attacher à elles et à apporter de la profondeur au récit. J'ai aimé tout le mystère autour du corps de ce bébé retrouvé de nombreuses années plus tard. Qui est ce bébé ? Est ce que c'est Alice, la fille d'Angéla kidnappée quarante ans plus tôt? Que semble cacher Emma ? Les + : * J'ai beaucoup aimé les personnages de cette histoire. Ces trois femmes sont très différentes, mais donnent une bonne palette de personnages. Toutes attachantes et passionnantes. * L'histoire en elle-même est passionnante. J'ai apprécié qu'il y ait plusieurs points de vue. Il y a pas mal de mystère et de rebondissements. * Le style d'écriture simple mais efficace. Les - : * La fin est très prévisible ! Tout est résolu beaucoup trop rapidement. La résolution manque grandement de profondeur et donne une impression de bâclé. * Au milieu du roman, il y avait quand même des longueurs qui alourdissent le roman.
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.