RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Coupure

            Fleuve éditions
            EAN : 9782265114579
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 140 x 210 mm
            La Coupure

            Séverine QUELET (Traducteur)
            Collection : Fleuve noir
            Date de parution : 13/09/2018
            Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n’y prêtent guère attention. Mais pour trois femmes, cette nouvelle devient impossible à ignorer.
            Angela revit à travers elle le pire moment...
            Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n’y prêtent guère attention. Mais pour trois femmes, cette nouvelle devient impossible à ignorer.
            Angela revit à travers elle le pire moment de son existence : quarante ans auparavant, on lui a dérobé sa fille à la maternité. Depuis, elle cherche des réponses.
            Pour Emma, jeune éditrice en free lance, c’est le début de la descente aux enfers, car ce fait divers risque fort de mettre son secret le plus noir à jour et de détruire sa vie à jamais.
            Quant à Kate, journaliste de renom et avide d’une bonne story, elle flaire là le premier indice d’une affaire qui pourrait bien lui coûter quelques nuits blanches.
            Car toutes les histoires ne sont pas bonnes à être publiées... Encore moins quand elles font resurgir des vérités que personne ne souhaite connaître.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782265114579
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 140 x 210 mm
            Fleuve éditions
            20.90 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Intelligent et irrésistible. Vous allez adorer La Coupure. » Clare Mackintosh

            « En plus d’être un thriller décapant, La Coupure est aussi une exploration subtile des relations entre les mères et leurs enfants, leurs liens et leurs combats… » USA Today

            « Magistral ! » L'Alsace


             
            Presse

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • lettres_et_caracteres Posté le 4 Mars 2019
              Tout au long de ma lecture de La Coupure, mon esprit oscillait entre défiance vis-à-vis de l'histoire qui m'était contée et curiosité. J'ai donc tout du long été tiraillée entre une histoire qui me semblait totalement impossible et une fin que je ne parvenais pas à deviner. Pour ces raisons, je garderai de ce livre l'impression que l'auteure a développé tout autant un vrai sens du suspense que du rocambolesque. Un exemple de ce qui m'a titillée dès le début : vous en connaissez beaucoup, vous, des journalistes qui sont prêts à tout lâcher pour s'intéresser à la découverte des ossements d'un nourrisson mort il y a 40 ans ? Je dois être devenue cynique avec le temps mais de tels faits divers sont hélas devenus tellement courants que je n'imagine pas un seul instant un journal aux finances en péril (un journal, quoi) dépêcher à plein temps l'une de ses meilleures plumes pour enquêter à la place de la police sur un tel non événement. Si le début du roman explique bien que ce fait divers n'a fait l'objet que d'une brève en bas de page d'un journal avant que Kate, la journaliste improvisée enquêtrice, ne s'en empare, ça n'est... Tout au long de ma lecture de La Coupure, mon esprit oscillait entre défiance vis-à-vis de l'histoire qui m'était contée et curiosité. J'ai donc tout du long été tiraillée entre une histoire qui me semblait totalement impossible et une fin que je ne parvenais pas à deviner. Pour ces raisons, je garderai de ce livre l'impression que l'auteure a développé tout autant un vrai sens du suspense que du rocambolesque. Un exemple de ce qui m'a titillée dès le début : vous en connaissez beaucoup, vous, des journalistes qui sont prêts à tout lâcher pour s'intéresser à la découverte des ossements d'un nourrisson mort il y a 40 ans ? Je dois être devenue cynique avec le temps mais de tels faits divers sont hélas devenus tellement courants que je n'imagine pas un seul instant un journal aux finances en péril (un journal, quoi) dépêcher à plein temps l'une de ses meilleures plumes pour enquêter à la place de la police sur un tel non événement. Si le début du roman explique bien que ce fait divers n'a fait l'objet que d'une brève en bas de page d'un journal avant que Kate, la journaliste improvisée enquêtrice, ne s'en empare, ça n'est pas pour rien… En partant de là, tout le reste m'a paru souvent tiré par les cheveux mais cela ne m'a pas empêché de chercher le fin mot de l'histoire et de me régaler à ne pas le trouver. Une lecture légère en somme, à conseiller aux amateurs de page turner qui auront plus envie de s'attacher à la forme qu'au fond.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Nananinja Posté le 4 Mars 2019
              Excellente lecture, un bon thriller psychologique comme je les aime avec un suspense qui monte de page en page. des personnages intéressants, qui ne tombent pas dans la caricature et une enquête journalistique comme il devrait y en avoir plus souvent. Seul petit bémol, l'alternance des points de vue qui a parfois un peu cassé le rythme.
            • ROUMANOFFBE Posté le 24 Février 2019
              Une belle réussite pour le deuxième volume de l'auteur. Un livre prenant dont la vie de ces femmes nous intrigue, nous prend quelques fois de court voire nous étonne. Comme quoi, d'un article de presse, l'auteur est capable de nous tisser une toile de fils solides qui ne laissera aucune victime en dehors de son champ de prise. J'ai été complètement happée par cette histoire dont le rythme est soutenu par des chapitres de quelques pages et un caractère d'écriture parfait. Les personnages ne sont pas trop nombreux et le lecteur se familiarise rapidement à leur environnement propre qui fini par se centraliser au creux de la toile.
            • celinedr Posté le 24 Février 2019
              Dès les premières pages, j’ai su que ça le ferait ;-) Voici un thriller qui m’aura fait passer un très bon moment. J’ai particulièrement apprécié la galerie de personnages féminins réunis suite à une macabre découverte. Angela, prête à tout pour obtenir la vérité sur son enfant disparu des décennies plus tard ; Emma qui s’apprête à revivre un cauchemar dont personne ne connait l’existence ; Jude, la mère de celle-ci puis Kate : la journaliste qui compte bien écrire un article sur l’événement. Sans surprise : la vie de ces trois femmes va se croiser. Pas de grand twist final dans ce thriller mais des éléments du dénouement que, néanmoins, je n’avais pas vu venir tout de suite. Peu importe. A mes yeux, ce n’est pas ce qui compte une fin qui me laisserait bouche bée. Bien sûr, c’est un petit plus, je ne le nie pas. Toutefois, ce que je recherche avant tout c’est me laisser porter jusqu’à la fin sans trouver le temps long, en prenant du plaisir à tourner les pages. Et c’est précisément ce qui s’est produit avec La Coupure. Fiona Barton possède l’art de la narration. Les chapitres courts ,qui laissent tour à tour... Dès les premières pages, j’ai su que ça le ferait ;-) Voici un thriller qui m’aura fait passer un très bon moment. J’ai particulièrement apprécié la galerie de personnages féminins réunis suite à une macabre découverte. Angela, prête à tout pour obtenir la vérité sur son enfant disparu des décennies plus tard ; Emma qui s’apprête à revivre un cauchemar dont personne ne connait l’existence ; Jude, la mère de celle-ci puis Kate : la journaliste qui compte bien écrire un article sur l’événement. Sans surprise : la vie de ces trois femmes va se croiser. Pas de grand twist final dans ce thriller mais des éléments du dénouement que, néanmoins, je n’avais pas vu venir tout de suite. Peu importe. A mes yeux, ce n’est pas ce qui compte une fin qui me laisserait bouche bée. Bien sûr, c’est un petit plus, je ne le nie pas. Toutefois, ce que je recherche avant tout c’est me laisser porter jusqu’à la fin sans trouver le temps long, en prenant du plaisir à tourner les pages. Et c’est précisément ce qui s’est produit avec La Coupure. Fiona Barton possède l’art de la narration. Les chapitres courts ,qui laissent tour à tour chacun des personnages s’exprimer, est un exercice littéraire que j’aime beaucoup. Au fil des pages les protagonistes nous livrent des bribes de leur vie et disséminent çà et là des informations qui donnent envie aux lecteurs d’en savoir toujours plus. La narration ne s’essouffle pas. Mon intérêt grandit, ma curiosité est attisée face à la psychologie des héroïnes qui est vraiment bien narrée. Le style est simple et efficace. Les protagonistes sont attachantes. Le tout fait que c’est réussi ! Et ce petit côté british dans l’intrigue, vraiment j’adore ! Une lecture que je vous conseille donc !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Mouchemike Posté le 13 Février 2019
              Un livre sympa, un polar bien ficelé. J’ai apprécié me plonger dans cette lecture fluide grâce à ces petits chapitres et le passage d’un personnage à l’autre. Tous cherchant à découvrir la vérité sur la découverte d’ossements d’un bébé sur un chantier. Ce ne sera pas ma lecture de l’année mais je le conseil si vous cherchez un petit polar pas trop sombre et simple à suivre. C’est plutôt agréable entre deux Thrillers ultra sombres. Ma seule déception est d’avoir trouvé toutes les ficelles et tous les aboutissements de ce livre très rapidement, je dirai au bout de 150 pages environs. Il est vrai que je lis beaucoup de Thrillers compliqués, de séries TV et que j’adore essayer d’établir mon propre scénario à partir d’éléments de l’enquête. Pour une fois j’ai eu tout bon du premier coup. Mais j’ai quand même aimé tourner les pages et découvrir justement si j’étais un bon enquêteur, me prenant même l’envie de dire à l’enquêteur de réfléchir et tout tomberait sous le sens....
            Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
            Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.