Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782258161993
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm
La femme qui en savait trop
Valérie Bourgeois (traduit par)
Date de parution : 08/10/2020
Éditeurs :
Presses de la cité

La femme qui en savait trop

Valérie Bourgeois (traduit par)
Date de parution : 08/10/2020
La biographie romancée de l'incroyable destin de l'actrice et inventice Hedy Lamarr.
 
Vienne, 1933. À 19 ans, Hedy Kiesler, séduisante actrice d'origine juive, épouse Friedrich Mandl, un riche marchand d'armes. Conscients de la menace qui vient d’Allemagne, ses parents cherchent, par ce... Vienne, 1933. À 19 ans, Hedy Kiesler, séduisante actrice d'origine juive, épouse Friedrich Mandl, un riche marchand d'armes. Conscients de la menace qui vient d’Allemagne, ses parents cherchent, par ce mariage, à la protéger. Malheureusement, Mandl s’avère être un homme possessif et opportuniste, qui fraye bientôt avec les nazis. Horrifiée,... Vienne, 1933. À 19 ans, Hedy Kiesler, séduisante actrice d'origine juive, épouse Friedrich Mandl, un riche marchand d'armes. Conscients de la menace qui vient d’Allemagne, ses parents cherchent, par ce mariage, à la protéger. Malheureusement, Mandl s’avère être un homme possessif et opportuniste, qui fraye bientôt avec les nazis. Horrifiée, Hedy parvient à s’enfuir et s'installe aux États-Unis, où elle devient Hedy Lamarr, superstar hollywoodienne.
La jeune femme ne peut cependant oublier l’Europe et décide de contribuer à sa façon à l'effort de guerre. Celle qui est aussi une scientifique de talent met alors au point un système de codage des transmissions révolutionnaire, utilisé de nos jours pour la téléphonie mobile ou le Wifi. 

Dans ce récit à la première personne, Marie Benedict redonne vie à une femme hors du commun, dont le plus grand rôle fut oublié, voire ignoré, durant des décennies...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258161993
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mimi5751 Posté le 28 Avril 2022
    Si vous lisez ma critique alors s'il vous plait ayez une petite pensée pour la grande et belle actrice Hedy Lamarr qui avec un esprit formé par son père et en lisant des livres scientifiques à réussit à trouver le système de codage de vos portables et WiFi. Cette jeune femme a vécu à la mauvaise époque et c'est grace à sa ténacité que elle a pu sauvé sa vie et après Paris Londres vive l'amérique et Hollywood ou elle a du se battre pour avoir sa place mais rien n'était fini car elle savait ce qui allait arriver et elle le craignait aussi avait elle mauvaise conscience d'avoir réussit à sauver sa vie et c'est pour cela que en travaillant à ce système de codage elle espérait que les alliés gagneraient très vite la guerre et éviteraient le pire à l'Europe et son peuple. Mais on la remise à sa place de femme très belle et elle a du s'y conformée tout en continuant ses expériences chez elle.
  • Alba88 Posté le 16 Avril 2022
    Ce livre raconte l'histoire de Hedy Lamarr, ou bien c'est elle qui nous raconte son histoire. A partir de sa jeunesse autrichienne, son premier mariage avec un industriel très riche et controversé, elle nous accompagne jusqu'à sa carrière à Hollywood et surtout son invention qui aurait pu changer la deuxième guerre mondiale mais qui a été refusé car créé par une femme. Si j'ai bien aimé ce roman, qui se lit bien et nous fait découvrir une figure souvent oubliée par l'histoire, j'aurais préféré que l'autrice ait consacré plus de pages à la deuxième partie de la vie d'Hedy. Elle se focalise trop, à mon avis, sur son premier mariage, alors que la partie vraiment "intéressante" est décrite de façon un peu superficielle.
  • passion_livresque Posté le 19 Mars 2022
    Quand j'entends son nom "Hedy Lamarr", je pense tout de suite aux films hollywoodiens... je vois une actrice américaine, d'une grande beauté. Marie Benedict m'a emmenée dans la genèse de cette femme, autrichienne et de religion juive dans un contexte historique de montée du nazisme. Déroutée au départ par l'emploi de la 1ère personne (car il s'agit là d'un roman et non d'une biographie au sens strict du terme), j'ai découvert qui est Hedy Kiesler, comment elle s'est construite et ce qu'elle a fait. De plus, l'autrice m'a fait toucher du bout des mots la seconde guerre mondiale de l'extérieur de l'Europe et l'impuissance qu'on peut avoir. La place de la femme est abordée tout au long du roman....femme soumise, femme oubliée, femme libre, femme de science.
  • CROCBOOKS Posté le 14 Mars 2022
    J’avais en tête, de lire au moins, un livre sur la vie pleine d’agitation d’Hedy Lamarr, avant de compulser d’autres ouvrages sur le cinéma hollywoodien. En écrivant cette phrase, je pense principalement à « Avant les diamants » de Dominique Maisons, qui attend son tour dans ma pile, bibliothèque à lire. « La femme qui en savait trop » de Marie Benedict est une biographie romancée qui, dans les grandes lignes, raconte le parcours d’Hedwig Kiesler, dite Hedy Lamarr, une actrice, productrice de cinéma et inventrice autrichienne. De 1933 à 1942, nous marchons dans les pas de celle qui est désignée comme étant à son époque, « la plus belle femme du monde ». Ce n’est que mon point-de-vue mais le pire rôle qu’elle a joué a probablement, été celui d’épouse. Son mariage avec l’industriel Friedrich Mandl étouffe sa personnalité. La star va affronter une réalité pénible. La finesse de la plume de l’auteure préserve le poids des mots et des actes de résistance de cette beauté insolente. Ce roman reconnaît le droit de madame Hedwig Eva Maria Kiesler (1913-2000) à la reconnaissance. Elle a marqué l’histoire scientifique, en créant un principe de transmission d’informations à distance. Cette technologie est devenue indispensable à la communication en ligne. J’aurais souhaité... J’avais en tête, de lire au moins, un livre sur la vie pleine d’agitation d’Hedy Lamarr, avant de compulser d’autres ouvrages sur le cinéma hollywoodien. En écrivant cette phrase, je pense principalement à « Avant les diamants » de Dominique Maisons, qui attend son tour dans ma pile, bibliothèque à lire. « La femme qui en savait trop » de Marie Benedict est une biographie romancée qui, dans les grandes lignes, raconte le parcours d’Hedwig Kiesler, dite Hedy Lamarr, une actrice, productrice de cinéma et inventrice autrichienne. De 1933 à 1942, nous marchons dans les pas de celle qui est désignée comme étant à son époque, « la plus belle femme du monde ». Ce n’est que mon point-de-vue mais le pire rôle qu’elle a joué a probablement, été celui d’épouse. Son mariage avec l’industriel Friedrich Mandl étouffe sa personnalité. La star va affronter une réalité pénible. La finesse de la plume de l’auteure préserve le poids des mots et des actes de résistance de cette beauté insolente. Ce roman reconnaît le droit de madame Hedwig Eva Maria Kiesler (1913-2000) à la reconnaissance. Elle a marqué l’histoire scientifique, en créant un principe de transmission d’informations à distance. Cette technologie est devenue indispensable à la communication en ligne. J’aurais souhaité découvrir dans ce récit davantage de choses sur l’aspect scientifique de son existence. Je suis pressée de retrouver Hedy Lamarr au détour des pages d’un autre livre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Alfred639 Posté le 11 Février 2022
    Dans ce livre à la première personne, Marie Benedict s’identifie au sex-symbol, également passionnée de sciences, et nous relate un parcours peu ordinaire et oublié, voire complètement ignoré, d’une belle sulfureuse qui a toujours refusé de faire la potiche. Réduite à deux ou à trois prestations culte (dont « Samson et Dalila ») et à quelques frasques sentimentales, Hedy Lamarr est décédée dans un relatif anonymat en 2000.

les contenus multimédias

Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    10/18

    Les incontournables de Noël chez 10-18

    Que vous ayez l'âme d'un détective en herbe ou que vous soyez simplement avide de découvertes, la sélection des Éditions 10/18 pour Noël ne pourra pas vous laisser indifférent ! À travers un large choix d'enquêtes haletantes et de récits de vie émouvants, vous pourrez vibrer aux côtés de personnages attachants et d'intrigues renversantes.

    Lire l'article