Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221242742
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 342
Format : 1 x 215 mm

La Vie en confettis

Date de parution : 19/09/2019

 

Valentine aime d’un amour exclusif les Buldozorus (« les meilleures céréales du monde »), les roses-cheveux de sa mère, Matthieu (qui ne lui jette jamais un regard), et ses parents, avec lesquels elle forme un trio fusionnel.
Si fusionnel que lorsque ces derniers lui annoncent l’arrivée d’un petit frère, le ciel...

Valentine aime d’un amour exclusif les Buldozorus (« les meilleures céréales du monde »), les roses-cheveux de sa mère, Matthieu (qui ne lui jette jamais un regard), et ses parents, avec lesquels elle forme un trio fusionnel.
Si fusionnel que lorsque ces derniers lui annoncent l’arrivée d’un petit frère, le ciel lui tombe sur la tête. D’autant que ce bébé n’a rien à voir avec le supplément de bonheur promis, bien au contraire. Jamais son père n’a été si préoccupé, sa mère si triste. Une tristesse contre laquelle, elle, Valentine, est impuissante. Et ça, ce n’est juste pas possible…
Alors, armée de sa gouaille et de son imagination débordante, elle va tout mettre en oeuvre pour chasser le malheur poisseux qui s’est abattu sur son petit monde.
Portée par une jeune héroïne formidable, une ode à la fin de l’enfance, ses déchirements et ses flamboiements.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242742
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 342
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • audeLOUISETROSSAT Posté le 10 Décembre 2019
    La vie de famille et de couple vu par Valentine du haut de ses 13 ans, avec son langage d’ado : verlan, franglais, des métaphores, des erreurs de style adorables et pleines de tendresse et d’humour. J’ai vraiment aimé la plume d’Hélène qui aborde des sujets compliqués comme le deuil, la dépression, secret de famille, non-dits ... Pendant la lecture, je me suis souvent mise à la place de Valentine, en me disant que parfois les parents font des choix égoïstes, ou qui leur semblent bons sans vraiment se soucier des conséquences pour l’enfant, et qu’à contrario il est compliqué de vivre des choses difficiles en tant que parents devant faire fronts. Je vous conseille vivement ce roman frais, coloré qui fait réfléchir. Même si la vie est parfois triste, la lumière n’est pas loin. 🎊
  • Waterlyly Posté le 28 Novembre 2019
    Valentine, 13 ans, est en pleine adolescence. Tout se passait au mieux avec ses parents, jusqu’au jour où elle apprend qu’elle va avoir un petit frère. De chamboulements en désillusions, l’adolescente va grandir trop vite. Il s’agit ici d’un premier roman, et je peux affirmer sans crainte que l’auteure frappe fort. Mais quelle originalité ! Que de fraîcheur, de coloris, de poésie. Un roman qui a une patte bien à lui et qui sort indubitablement du lot. Alors attention, je ne vais pas vous mentir, c’est très particulier. Ici, c’est Valentine qui a la parole tout au long du récit. Elle s’adresse directement à nous, lecteurs, et c’est fait d’une façon assez inédite. Le style est très particulier. Les métaphores sont légion, les phrases colorées aussi, et j’avoue que parfois, cela ne mène nulle part. Il ne faut pas chercher un sens à tout ce que dit Valentine, ce serait dérisoire. Il faut se laisser porter au gré de ses considérations. C’est d’une originalité inouïe. Je ne me souviens pas avoir lu un roman qui lui ressemblerait, même de loin. C’est tendre, parfois drôle, mais aussi cynique et parfois très dur. L’héroïne est un véritable volcan en ébullition, totalement perdue, et cela transparaît... Valentine, 13 ans, est en pleine adolescence. Tout se passait au mieux avec ses parents, jusqu’au jour où elle apprend qu’elle va avoir un petit frère. De chamboulements en désillusions, l’adolescente va grandir trop vite. Il s’agit ici d’un premier roman, et je peux affirmer sans crainte que l’auteure frappe fort. Mais quelle originalité ! Que de fraîcheur, de coloris, de poésie. Un roman qui a une patte bien à lui et qui sort indubitablement du lot. Alors attention, je ne vais pas vous mentir, c’est très particulier. Ici, c’est Valentine qui a la parole tout au long du récit. Elle s’adresse directement à nous, lecteurs, et c’est fait d’une façon assez inédite. Le style est très particulier. Les métaphores sont légion, les phrases colorées aussi, et j’avoue que parfois, cela ne mène nulle part. Il ne faut pas chercher un sens à tout ce que dit Valentine, ce serait dérisoire. Il faut se laisser porter au gré de ses considérations. C’est d’une originalité inouïe. Je ne me souviens pas avoir lu un roman qui lui ressemblerait, même de loin. C’est tendre, parfois drôle, mais aussi cynique et parfois très dur. L’héroïne est un véritable volcan en ébullition, totalement perdue, et cela transparaît dans chacune de ses phrases. Elle est totalement en décalage. La plume est donc vraiment particulière. J’en suis à me demander comment va faire l’auteure pour nous proposer un deuxième roman aussi original. Elle a tellement assuré que cela parait très compliqué, pour le coup. Le roman se dévore. Je n’ai pas vu défiler les pages, c’est très addictif. Un premier roman à découvrir sans hésitation, tant l’univers proposé par l’auteure est original. C’est frais, coloré, poétique, décalé. J’ai trouvé que c’était un premier essai des plus réussis. Je suis maintenant curieuse de savoir si l’auteure réussira à réitérer ce succès dans un deuxième roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lecturessurordonnances Posté le 27 Novembre 2019
    Si le premier chapitre m’a totalement déconcertée par son écriture, ses inventions de mots, ses propos, il faut bien dire que Valentine m’a emportée dans son univers . Je me suis attachée à elle, à sa famille, à sa vie de collégienne. Il y a beaucoup de sujets dans ce roman : l’adolescence bien sûr, le premier amour, la relation parent-enfant ..mais aussi la dépression, la vieillesse, la mort, la maternité , la pensée magique ... Et si le ton léger aide à la lecture, certaines évocations font miroir à des situations vécues et m’ont beaucoup interpellée. Hors des sentiers battus, voilà un premier roman à la fois pétillant, poétique, et juste un peu « déjanté » traduisant bien la complexité du cerveau adolescent. Un très bon moment de lecture
  • zoe_g Posté le 24 Novembre 2019
    Très beau roman sur l'adolescence, qui dégage beaucoup d'énergie, un vrai régal !
  • Lequette Posté le 20 Novembre 2019
    Valentine, jeune adolescente, nous amène à décoder le monde des adultes au travers son regard et une imagination débordante. Avec un langage qui lui appartient, Valentine nous plonge dans un univers poétique et coloré. Lorsque ses parents décideront de changer leur routine familiale avec l’arrivée d’un autre enfant, Valentine ne trouvera plus sa place. Enfant unique, Valentine refuse de partager un amour jusqu’à présent exclusif. On pense souvent que les drames familiaux poussent les enfants à grandir trop vite, dans ce roman, l’auteur, Hélène Vergé, préserve l’insouciance de l’adolescence face à la cruauté et à la réalité de la vie. Quand un tsunami dévaste nos vies, il faut ramasser les morceaux et prendre le temps de se reconstruire, peu à peu, la vie, l’espoir, le bonheur reprennent leurs places. Je vous invite à prendre la main de Valentine et à l’accompagner dans son univers, pleine de roses et de pétales : une vie en confettis. Promis vous ne le regretterez pas.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !