Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782841114467
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 140 x 225 mm
Le Bal de l'Équarrisseur
Date de parution : 14/04/2011
Éditeurs :
Nil
En savoir plus

Le Bal de l'Équarrisseur

Date de parution : 14/04/2011

Qui veut la peau de Clemenceau ?
À travers la deuxième enquête du jeune inspecteur François-Claudius Simon, une plongée haletante dans la France du traité de Versailles.

Juin 1919. Le monde attend avec inquiétude la conclusion du traité de Versailles. Mais voilà, les Allemands, qui le jugent trop dur, seraient sur le point de le refuser. Va-t-il...

Juin 1919. Le monde attend avec inquiétude la conclusion du traité de Versailles. Mais voilà, les Allemands, qui le jugent trop dur, seraient sur le point de le refuser. Va-t-il falloir repartir en guerre ? Dans ce contexte de tension extrême, le cadavre d'une femme est découvert aux abattoirs de...

Juin 1919. Le monde attend avec inquiétude la conclusion du traité de Versailles. Mais voilà, les Allemands, qui le jugent trop dur, seraient sur le point de le refuser. Va-t-il falloir repartir en guerre ? Dans ce contexte de tension extrême, le cadavre d'une femme est découvert aux abattoirs de la Villette, suspendu parmi les carcasses de cochons. Sur son corps, un message : « Chacun son tour. » Puis c'est une jambe que l'on retrouve dans les cuisines du ministère de la Guerre, avec une étiquette : « De la viande pour le Tigre. » Dès lors, les meurtres s'enchaînent et les billets aussi, appelant tous au retour de la Grande Boucherie. Le nom de celui qui les signe ? L'Équarrisseur...
Pour François-Claudius Simon, que son succès dans « l'affaire des gueules cassées » désigne à la tête de l'enquête, l'enjeu est double. D'abord, le gouvernement est sur les dents : à travers chacun de ces crimes, c'est Clemenceau lui-même qui est visé... Et puis, il découvre rapidement que derrière ce mystérieux  « Équarrisseur » se cache la même bande que celle qui, quelques années plus tôt, a enlevé et torturé Elsa. Son Elsa...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782841114467
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 140 x 225 mm
Nil
En savoir plus

Ils en parlent

REVUE DE PRESSE


À propos de La Valse des gueules cassées :


« Non seulement les personnages sont solidement campés mais Guillaume Prévost construit son intrigue en véritable orfèvre. Plus inattendu que son final, jusqu'ici, on n’a pas trouvé. »
Le  Parisien


« On songe aux polars historiques de Frédéric H. Fajardie, pleins d’une imagination noire et gothique. Captivant. »
Le Figaro littéraire


« Guillaume Prévost ouvre une série de passionnantes enquêtes policières qui plongent le lecteur dans l’atmosphère de la douloureuse après-guerre. »
Le Figaro magazine


« Le décor sonne juste et le personnage principal également. »
Point de vue


« Une nouvelle série policière voit le jour ! Un polar historique dans le climat bousculé de l’entre-deux-guerres, aux personnages attachants. »
L’Amour des livres


« Une nouvelle série policière qui ravira les passionnés du genre et les amateurs de sagas historiques. »
Question de femmes


« Au-delà de la résolution de l’affaire, ce roman policier vaut pour l’atmosphère désabusée et miséreuse de la capitale au lendemain de la guerre. »
Pèlerin magazine


« Une enquête policière particulièrement bien ficelée. »
Le Courrier des Yvelines


« La Valse des gueules cassées nous emmène avec brio et esprit dans le tourbillon des lendemains de la Grande Guerre. »
L’Aisne nouvelle


« Une belle réussite. »
Courrier de l’Ouest

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • nanashi Posté le 20 Octobre 2019
    L'émoi de la découverte passant, j'ai été moins emballée par cet opus. Par rapport à La valse des gueules cassées, j'ai trouvé que le récit ne fait que survoler l'aspect technique policière et historique de l'après guerre. C'est bien dommage de ne pas retrouver cette richesse de détails. Les personnages non plus ne m'ont pas autant charmé. Plus ordinaires que ce qu'il m'avait semblé. Un bon moment de lecture malgré tout.
  • pacaa Posté le 24 Décembre 2018
    Lu en Décembre 2018 Mêmes personnages que dans La Valse des gueules cassées, de Guillaume Prévost mais on peut les lire indépendamment. Certains passages mentionnent des informations apprises dans le livre cité. Roman séparé en chapitres titrés. Livre policier dans lequel j'ai été plus attentive, plus captivée. L'homme mène une enquête et découvre une partie du passé de sa fiancée qu'il n'a jamais approfondi avec elle. Ses sentiments se mêlent à sa perspicacité et ajoutent du stress. Il y a également les traités entre l'Allemagne et la France suite à la Première Guerre Mondiale qui sont mentionnés. Les crimes ont-ils un lien avec cette guerre ? Chaque cadavre est accompagné d'un message écrit qui peut être caché.
  • cvd64 Posté le 9 Février 2018
    Suite du très bon polar "la valse des gueules cassée", on retrouve les protagonistes du premier volume, les assassins sont démasqués et une ancienne histoire trouve sa conclusion.
  • KiriHara Posté le 30 Octobre 2016
    François-Claudius Simon est de retour, il n'est plus le bleu de « La valse des gueules cassées », même s'il n'est guère plus vieux et il a, de nouveau, affaire à un tueur en série qui n'en est pas vraiment un... Dans ce deuxième opus, on retrouve les mêmes personnages et les mêmes éléments que dans le précédent. François-Claudius, bien sûr, mais aussi ses collègues, sa bien-aimée Elsa, la tendre Mado, son pote Mégot... Des meurtres sanglants, de mystérieux messages, un point clé de l'Histoire, une histoire d'amour, tout est ici présent pour satisfaire le lecteur et le lecteur, du moins, quand il s'agit de moi, est satisfait. C'est avec un réel plaisir que je retrouve François-Claudius Simon même si je ne l'avais pas réellement abandonné puisque j'ai enchaîné ce deuxième opus à peine achevé le premier (j'ai depuis terminé la lecture du troisième et j'enchaîne directement sur le quatrième, c'est dire l'enthousiasme que me procure la lecture de ces aventures). Ici, François-Claudius Simon a affaire à un tueur intelligent et sadique qui laisse des messages à l'intention, tout d'abord, de la police et, ensuite à la sienne. Le policier aura fort à faire pour trouver le coupable et tenter de l'arrêter d'autant, qu'une... François-Claudius Simon est de retour, il n'est plus le bleu de « La valse des gueules cassées », même s'il n'est guère plus vieux et il a, de nouveau, affaire à un tueur en série qui n'en est pas vraiment un... Dans ce deuxième opus, on retrouve les mêmes personnages et les mêmes éléments que dans le précédent. François-Claudius, bien sûr, mais aussi ses collègues, sa bien-aimée Elsa, la tendre Mado, son pote Mégot... Des meurtres sanglants, de mystérieux messages, un point clé de l'Histoire, une histoire d'amour, tout est ici présent pour satisfaire le lecteur et le lecteur, du moins, quand il s'agit de moi, est satisfait. C'est avec un réel plaisir que je retrouve François-Claudius Simon même si je ne l'avais pas réellement abandonné puisque j'ai enchaîné ce deuxième opus à peine achevé le premier (j'ai depuis terminé la lecture du troisième et j'enchaîne directement sur le quatrième, c'est dire l'enthousiasme que me procure la lecture de ces aventures). Ici, François-Claudius Simon a affaire à un tueur intelligent et sadique qui laisse des messages à l'intention, tout d'abord, de la police et, ensuite à la sienne. Le policier aura fort à faire pour trouver le coupable et tenter de l'arrêter d'autant, qu'une fois n'est pas coutume, les meurtres ne sont pas ce qu'ils semblent être. L'auteur nous livre des pans de l'Histoire de France et de l'histoire de François-Claudius, au travers ce deuxième opus. Outre l'excellence des titres des trois premiers opus de la saga, l'auteur conserve son style d'écriture au travers une enquête encore passionnante même si l'on se surprend à décoder les messages plus rapidement que François-Claudius et à trouver que le tueur s'est donné bien du mal pour en arriver là où il voulait. Mis à part ce léger bémol (et le peu d'attrait de la couverture), la lecture de ce second opus est tout aussi agréable et les personnages aussi savoureux. Au point final, c'est donc avec enthousiasme que je saute sur le troisième opus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • beauscoop Posté le 29 Février 2016
    Histoire d'un intérêt moyen, de bonnes descriptions de l'époque fin 1918 et des quartiers de la Villette.
Inscrivez-vous à la newsletter NiL pour partir à l'aventure
Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !