Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221218365
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 418
Format : 153 x 240 mm

Le Feu et la Fureur

Trump à la Maison Blanche

Valérie LE PLOUHINEC (Traducteur), Nikki COPPER (Traducteur), Isabelle CHELLEY (Traducteur), Michel FAURE (Traducteur)
Date de parution : 22/02/2018
« C’est pire que ce que vous pouvez imaginer. Un idiot entouré de clowns. » La chronique stupéfiante et pourtant vraie d’une année de chaos au sommet du monde.

Dans ce livre qui a mis le feu à l’Amérique et que Donald Trump a cherché à interdire, Michael Wolff nous entraîne dans les coulisses de la Maison Blanche et multiplie les révélations. Luttes de pouvoir, favoritisme, amateurisme, trahisons, scènes de famille… L’enquête démontre comment l’entourage intime et professionnel de...

Dans ce livre qui a mis le feu à l’Amérique et que Donald Trump a cherché à interdire, Michael Wolff nous entraîne dans les coulisses de la Maison Blanche et multiplie les révélations. Luttes de pouvoir, favoritisme, amateurisme, trahisons, scènes de famille… L’enquête démontre comment l’entourage intime et professionnel de Trump déploie une énergie considérable à camoufler l’ignorance, le manque de sang-froid et de scrupules du 45e président des États-Unis.
Difficile de ne pas être saisi d’effroi pour la marche du monde quand les principaux conseillers de la Maison Blanche se vouent une haine froide, quand les efforts des diplomates sont anéantis en quelques tweets présidentiels, quand les collaborateurs jettent l’éponge ou sont renvoyés sur un coup de tête, quand la First Lady et sa belle-fille sont à couteaux tirés... Difficile d’être président des États-Unis quand on est le premier surpris par son élection.
Michael Wolff a bénéficié d’un accès exceptionnel à la Maison Blanche, il a recueilli plus de deux cents témoignages de proches et de conseillers. Son livre relance le débat : Donald Trump est-il en capacité de gouverner ?
Vendu à plus d’un million d’exemplaires et traduit dans trente et une langues, Le Feu et la Fureur est déjà entré dans l’Histoire.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221218365
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 418
Format : 153 x 240 mm
Robert Laffont

Ils en parlent

« Le Feu et la Fureur va faire un tabac ! »
Le Journal du Dimanche

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lolalollipop Posté le 17 Juillet 2020
    Démolir Trump est un exercice qu’on prend plaisir à lire. Il est une caricature vivante. Chronique de ses débuts à la Maison Blanche, il demeure fidèle à lui-même. Plus rien ne m’étonne le concernant. Un livre peut-être pas très utile si on regarde l'énorme bibliothèque rédigée à propos du bonhomme. Du point de vue européen, il étonne. Une question de mentalité et de sensibilité ...
  • BruC Posté le 15 Mars 2020
    "Un idiot entouré de clowns" : c’est le punchline en quatrième de couverture de l’essai qui a déstabilisé la Maison Blanche de Donald Trump. C’est à Michael Wolff, écrivain et journaliste américain que l’on doit Le Feu et la Fureur (éd. Robert Laffont), véritable réquisitoire contre le Président américain populiste, arrivé au pouvoir il y a à peine deux ans, à la surprise générale. Parlons justement de cette prise de pouvoir. Le 8 novembre 2016, Trump et son équipe s’apprêtent à laisser la Maison Blanche à Hillary Clinton : "Il ne va pas gagner! Ou alors, perdre c’est gagner." Cette défaite annoncée jusque dans l’équipe du candidat républicain sonne en réalité comme un triomphe et un gage de futures victoires : Trump pourrait devenir un véritable martyr politique et asseoir une popularité mondiale, sa fille Ivanka et son gendre Jared Kushner deviendraient des célébrités et permettraient de développer la marque Trump, Steve Bannon, l’idéologue, prendrait la tête du Tea Party et des néoconservateurs et le Parti Républicain retournerait à son fonctionnement habituel après cette parenthèse électorale – un véritable cauchemar pour leurs augustes représentants. Sauf que rien ne se passe comme prévu : lorsque après 20 heures les résultats tombent, les témoins... "Un idiot entouré de clowns" : c’est le punchline en quatrième de couverture de l’essai qui a déstabilisé la Maison Blanche de Donald Trump. C’est à Michael Wolff, écrivain et journaliste américain que l’on doit Le Feu et la Fureur (éd. Robert Laffont), véritable réquisitoire contre le Président américain populiste, arrivé au pouvoir il y a à peine deux ans, à la surprise générale. Parlons justement de cette prise de pouvoir. Le 8 novembre 2016, Trump et son équipe s’apprêtent à laisser la Maison Blanche à Hillary Clinton : "Il ne va pas gagner! Ou alors, perdre c’est gagner." Cette défaite annoncée jusque dans l’équipe du candidat républicain sonne en réalité comme un triomphe et un gage de futures victoires : Trump pourrait devenir un véritable martyr politique et asseoir une popularité mondiale, sa fille Ivanka et son gendre Jared Kushner deviendraient des célébrités et permettraient de développer la marque Trump, Steve Bannon, l’idéologue, prendrait la tête du Tea Party et des néoconservateurs et le Parti Républicain retournerait à son fonctionnement habituel après cette parenthèse électorale – un véritable cauchemar pour leurs augustes représentants. Sauf que rien ne se passe comme prévu : lorsque après 20 heures les résultats tombent, les témoins croisent le futur Président désigné fantomatique. Quant à sa femme, Melania, elle est en larmes, "et ce ne sont pas des larmes de joie." Seul Banon semble être amusé par ce coup de poker incroyable qui voit accéder le plus improbable des candidats à la tête de la plus grande démocratie du monde. Steve Bannon est paradoxalement le personnage principal du récit vrai de l’accession au pouvoir du néocon "idiot" et arriviste qu'est Trump. Des chapitres entiers sont consacrés à ce véritable aventurier de la politique américaine qui a fait du Président son instrument pour faire triompher ses thèses d’extrême-droite et faire "crever la bulle du ‘gauchisme internationaliste...’" Un drôle d’instrument en vérité, car Trump se révèle, sans surprise, comme particulièrement retors à comprendre, voire à maîtriser lorsque la diplomatie exige du sang-froid. Le 45e Président américain s’avère être tout aussi atypique dans le paysage politique outre-atlantique que Bannon : capricieux, rancunier, insaisissable et atterrissant dans une Maison Blanche dont il ne comprend pas le fonctionnement. Autres personnages de cette saga présidentielle : le couple Ivanka-Jared, dénommés "Jarvanka, telle une entité unique. La fille et le gendre de Trump c’est la famille au pouvoir. Ils bénéficient d’un statut à part et de responsabilités étendues. Trump confie même à son beau-fils le dossier du proche-Orient. Vaste défi pour un tel néophyte ; mais Trump ne l’est-il pas lui-même ? Michael Wolff consacre de longues pages, bien documentées, à l’affaire russe, qui continue d’empoisonner la vie politique américaine. La question brûlante est posée : l’équipe Trump a-t-elle truqué les élections à l’aide des Russes ? La justice et les médias s’engouffrent dans cette affaire d’État. Le scandale pousse Trump à surréagir à coup de colères, de limogeages et de fake news. Le lecteur français a droit, dans Le Feu et la Fureur, à une véritable plongée dans l’Amérique politique américaine, au point parfois de se perdre au milieu de personnages publics ou médiatiques inconnus de ce côté-ci de l’Amérique. Un index permet, heureusement, de s’y retrouver, et l’on découvre un pays devenu comme fou et sans boussole depuis qu’un con et un néocon a pris la main sur la plus grande démocratie du monde, pour quatre ans – sinon plus. Au secours : les populistes sont au pouvoir !
    Lire la suite
    En lire moins
  • BurggraeveDidier Posté le 23 Septembre 2019
    Intéressant pour comprendre le comportement de ce président hors normes. On se perd parfois dans les innombrables intervenants et trop souvent répétitif. On fustige à juste titre nos organisations politiques européennes déficientes mais par rapport aux USA cela n'a rien à voir. Si on ne prend qu'un dixième de ce qui est écrit comme réalité, cela fait froid dans le dos.
  • Elanoraev Posté le 4 Septembre 2019
    Mickael Wolff s'est intéressé aux coulisses de la Maison Blanche après l'élection de Donald Trump. Passons sur le style d'écriture (de traduction ?) parfois lourd et indigeste, cet essai montre surtout et avant tout un visage décidément peu flatteur du président américain, dirigeant quand même la première puissance mondiale avec tout ce que cela implique en terme de puissance militaire et économique. Cependant, dans ce réquisitoire clairement à charge de bout en bout, les faits et situations raconté sont parfois tellement gros, tellement affligeants et dérangeants qu'on ne peut s'empêcher de se demander s'ils ont réellement eu lieu de cette manière ou si l'auteur à volontairement forci le trait pour accentuer la personnalité détestable d'un Trump déjà peu sympathique à la base. Un ouvrage certes intéressant mais qui manque de nuance et de recul, écrit probablement trop tôt et trop vite.
  • jarekmace Posté le 20 Août 2019
    Une critique à charge sur Donald Trump qui est dépeint comme un fou à lier, un incompétent sans aucunes preuves concretes mais que des ragots, des bruits de couloir. Cependant cela est intéréssant j'en ai plus appris sur la politique américaine comme sur l'administration et les jeux de pouvoir dans celle si que sur la présidence Trump. Le bal des conseillers est assez amusant, cela permet de voir ce qui se joue en sous-main. Ne connaissant que de nom certains de ces conseillers, avoir un aperçu de leur pensées caractère et ce qui les motive c'est qui m'a fait finir le livre.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !