Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221113639
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1024
Format : 132 x 198 mm
Le Livre de la jungle et autres récits
Jack London (préface de), Francis Lacassin (textes réunis par)
Date de parution : 12/11/2009
Éditeurs :
Bouquins

Le Livre de la jungle et autres récits

Jack London (préface de), Francis Lacassin (textes réunis par)
Date de parution : 12/11/2009

Ces histoires ont été recueillies en tous lieux, et je les tiens de toutes sortes de gens, des prêtres de la Chubara, d’Ala Yar le graveur et de Jiwun Singh...

Ces histoires ont été recueillies en tous lieux, et je les tiens de toutes sortes de gens, des prêtres de la Chubara, d’Ala Yar le graveur et de Jiwun Singh le charpentier, de gens sans nom à bord des bateaux et des trains autour du monde, de femmes filant devant...

Ces histoires ont été recueillies en tous lieux, et je les tiens de toutes sortes de gens, des prêtres de la Chubara, d’Ala Yar le graveur et de Jiwun Singh le charpentier, de gens sans nom à bord des bateaux et des trains autour du monde, de femmes filant devant leurs demeures au crépuscule, d’officiers et de gentlemen à cette heure morts et enterrés ; et un petit nombre, mais celles-là sont de loin les meilleures, c’est mon père qui me les a transmises… »
Aux amis de Mowgli et de Kim, aux lecteurs des chefs-d’oeuvre rassemblés ici de dire si, pour trouver leur coeur, Kipling s’est adressé à eux comme à des enfants et comme s’il était un pauvre, ainsi que le lui conseillait le saint homme borgne rencontré dans la cour du monastère de la Chubara, dans le nord de l’Inde.
« Parle-leur d’abord de choses que toi et eux vous avez ensemble. Ainsi leur savoir remédiera à tes imperfections. Parle-leur ensuite de ce que toi seul as vu, puis de ce que tu as entendu dire, et puisque ce sont des enfants, parle-leur batailles et rois, chevaux, diables, éléphants et anges, mais n’omets pas de leur parler d’amour et de choses semblables. Toute la terre est pleine d’histoires pour celui qui écoute le pauvre et ne le chasse pas de son seuil. »
Francis Lacassin.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221113639
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1024
Format : 132 x 198 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Veddy Posté le 2 Mai 2022
    "De la puissance, je suis au plus haut et pourtant je dois vous envier" Le soucis de lire un livre qui à été adapté au cinéma, c'est que nous avons directement toutes les images du film en tête au moment de lire. Le livre en lui même je l'ai trouvé à la fois bien, et à la fois ennuyant. En gros, je trouve que ça se répète beaucoup, les dialogues sont longs, chiant... Enfin... Entre le Disney de 1967, et le livre, navré pour les puristes, mais le Disney me va parfaitement. En plus on peut chanter et danser ! Le film nous donne un de ces pêches !
  • LivresdAvril Posté le 23 Avril 2022
    De Rudyard Kipling j'aime l'écriture, le ton et l'humour. Du "Livre de la Jungle", je connaissais comme chacun l'adaptation Disney (issue de la meilleure période à mon goût, celle de Wolfgang Reitherman). Ayant eu diverses occasions de constater les libertés prises par le studio avec le texte original, je m'attendais bien à quelques différences ! Tout d'abord, il convient de prévenir que seuls les trois premiers chapitres sont consacrés aux aventures de Mowgli. Le premier chapitre est consacré à l'adoption et à l'éducation de Mowgli par les loups, aidés de Baloo (bien plus malin ici que dans l'adaptation) et Bagheera. Dans le second apparaissent Kaa et les singes, là aussi, le premier gagne en profondeur. Le dernier marque le retour de Mowgli chez les hommes et met un point final au conflit qui l'oppose au terrible Shere Khan. J'ai eu plaisir à découvrir ces personnages dans des histoires originales. Le sort de Mowgli, tiraillé entre sa condition d'humain et son éducation animale est particulièrement touchant. Si j'ai trouvé "Service de la reine" un peu en dessous et que le rapport entre la jungle et "Le phoque blanc" n'est pas évident, les chapitres suivants restent intéressants. Au centre de ce recueil, on retrouve... De Rudyard Kipling j'aime l'écriture, le ton et l'humour. Du "Livre de la Jungle", je connaissais comme chacun l'adaptation Disney (issue de la meilleure période à mon goût, celle de Wolfgang Reitherman). Ayant eu diverses occasions de constater les libertés prises par le studio avec le texte original, je m'attendais bien à quelques différences ! Tout d'abord, il convient de prévenir que seuls les trois premiers chapitres sont consacrés aux aventures de Mowgli. Le premier chapitre est consacré à l'adoption et à l'éducation de Mowgli par les loups, aidés de Baloo (bien plus malin ici que dans l'adaptation) et Bagheera. Dans le second apparaissent Kaa et les singes, là aussi, le premier gagne en profondeur. Le dernier marque le retour de Mowgli chez les hommes et met un point final au conflit qui l'oppose au terrible Shere Khan. J'ai eu plaisir à découvrir ces personnages dans des histoires originales. Le sort de Mowgli, tiraillé entre sa condition d'humain et son éducation animale est particulièrement touchant. Si j'ai trouvé "Service de la reine" un peu en dessous et que le rapport entre la jungle et "Le phoque blanc" n'est pas évident, les chapitres suivants restent intéressants. Au centre de ce recueil, on retrouve l'importance de la communication et de la collaboration, notamment par le biais de l'apprentissage des langues de différentes espèces. Exception faite de l'histoire de "Rikki-tikki-tavi", le rôle des hommes est souvent désastreux : ils mentent, tuent, tout en assujettissant les animaux. Déjà. Un mot sur l'édition de Flammarion "illustrée et animée par MinaLima" que j'ai la chance d'avoir entre les mains. Les illustrations, d'inspiration traditionnelle, collent parfaitement à l'époque et au sujet. S'ils se sont fait plaisir en glissant des enluminures (notamment pour les chansons concluant chaque chapitre), des cartes à déplier, des roues à tourner, des languettes à tirer et quelques autres surprises, ils ont su rester sobres. Ces animations sont bien pensées, bien conçues, juste ce qu'il faut pour ne pas tomber dans le gadget. Elles apportent un petit plus à ce classique qu'il serait dommage de ne pas découvrir !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lamifranz Posté le 19 Avril 2022
    Comme bien des jeunes garçons de mon âge, le premier contact avec l'œuvre de Kipling remonte au temps où j'étais louveteau : nous étions guidés par des adultes (en fait pas beaucoup plus âgés que nous) qui avaient nom Akela, Bagheera et Baloo. Ce n'est que bien plus tard que j'ai fait le lien avec le papa de Mowgli. Quand on évoque le nom de Rudyard Kipling, deux idées nous viennent en tête : "Inde" et "Le Livre de la jungle". C'est très restrictif, et même un peu mensonger, si l'on pense qu'il ne passa que 6 ans en Inde (de 1882 à 1889, soit de 17 à 24 ans), et que le Livre de la jungle n'est qu'une goutte d'eau dans une œuvre ample, riche et très diversifiée. Cela dit, reconnaissons que ces années indiennes l'ont tellement marqué qu'elles ont inspiré plusieurs de ses œuvres maîtresses et qu'elles sont en bonne partie à l'origine de sa notoriété Le livre de la jungle, pour la plupart des gens c'est l'histoire de Mowgli, de Baloo, de Bagheera et des autres. Plus que l'œuvre elle-même, c'est l'adaptation au cinéma de 1942 (avec Sabu), et surtout le dessin animé de Walt Disney en 1967 qui... Comme bien des jeunes garçons de mon âge, le premier contact avec l'œuvre de Kipling remonte au temps où j'étais louveteau : nous étions guidés par des adultes (en fait pas beaucoup plus âgés que nous) qui avaient nom Akela, Bagheera et Baloo. Ce n'est que bien plus tard que j'ai fait le lien avec le papa de Mowgli. Quand on évoque le nom de Rudyard Kipling, deux idées nous viennent en tête : "Inde" et "Le Livre de la jungle". C'est très restrictif, et même un peu mensonger, si l'on pense qu'il ne passa que 6 ans en Inde (de 1882 à 1889, soit de 17 à 24 ans), et que le Livre de la jungle n'est qu'une goutte d'eau dans une œuvre ample, riche et très diversifiée. Cela dit, reconnaissons que ces années indiennes l'ont tellement marqué qu'elles ont inspiré plusieurs de ses œuvres maîtresses et qu'elles sont en bonne partie à l'origine de sa notoriété Le livre de la jungle, pour la plupart des gens c'est l'histoire de Mowgli, de Baloo, de Bagheera et des autres. Plus que l'œuvre elle-même, c'est l'adaptation au cinéma de 1942 (avec Sabu), et surtout le dessin animé de Walt Disney en 1967 qui ont fait sa popularité. Et l'histoire de Mowgli a occulté quelque peu les autres histoires qui composent ce recueil. Car Le Livre de la jungle est un ensemble de sept nouvelles, dont les trois premières constituent l'histoire de Mowgli (Les frères de Mowgli, La chasse de Kaa, Au tigre! au tigre!) Trois des quatre dernières se passent également dans la jungle, mais avec d'autres animaux : Rikki-tikki-tavi la mangouste tueuse de serpents, les éléphants amenés par leur petit cornac Toomai, et les animaux de guerre du Service de la reine (un mulet, un chameau, un cheval, deux bœufs et un éléphant). Une place particulière est réservée à Kotick, Le phoque blanc, qui après avoir vu ses frères massacrés par les humains, va chercher un endroit pour les sauver. Au total, sept nouvelles de valeur diverse, mais qui ont en commun de nous faire partager un moment de fantaisie, de rêve et d'évasion. Kipling n'est pas spécialement moraliste (même si l'auteur de "If…." n'est jamais loin derrière), mais il reste un merveilleux conteur. A découvrir dans la foulée Le second livre de la jungle où l'on retrouve Mowgli dans cinq nouveaux épisodes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MartinServal Posté le 17 Février 2022
    C'est un classique qui respire l'exotisme pittoresque du XIXème siècle. L'Inde décrite par Kipling est assez fantaisiste, et relève souvent du stéréotype de l'observateur occidental, bien que l'auteur ait vécu six ans sur place. Néanmoins, il règne dans ce récit l'odeur des contes de jeunesse, emplis de réminiscences enfantines. Un agréable moment de lecture.
  • PharMarion Posté le 11 Janvier 2022
    Toutes les nouvelles de ce recueil ne se valent pas. Personnellement, j'ai été sous la charme de toutes celles où apparait Mowgli. Mention spéciale pour la nouvelle "Rikki-Tikki-Tavi" et le combat de la petite mangouste contre le couple de terribles cobras : Nag et Nagaina. Je me lancerai avec plaisir dans le second livre de la jungle.
Inscrivez-vous à la newsletter Bouquins
Bouquins s'adresse à tous ceux qui ont la passion de lire et de découvrir, aussi bien à l'étudiant qu'au professeur ou à l'amateur de curiosités, bref à la foule des lectrices et des lecteurs qui croient encore qu'un bon livre reste l'un des plus merveilleux compagnons de vie.