En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Miroir d'Amélie

        Presses de la cité
        EAN : 9782258117693
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 140 x 225 mm
        Le Miroir d'Amélie

        Collection : Terres de France
        Date de parution : 08/10/2015
        Amélie Rouvière se souvient : ses amours, ses bonheurs d’institutrice, ses émotions de mère, mais aussi la guerre, l’Occupation et son engagement plein de courage qui en fit une Juste parmi les Justes.
         
        Face à son miroir, à quelques heures d’une fête qui réunit amis, famille et compagnons de route, Amélie Rouvière revoit les moments forts qui ont jalonné sa longue vie. Défilent son parcours d’institutrice, vocation à laquelle elle a consacré près de la moitié de son existence, ses passions de femme... Face à son miroir, à quelques heures d’une fête qui réunit amis, famille et compagnons de route, Amélie Rouvière revoit les moments forts qui ont jalonné sa longue vie. Défilent son parcours d’institutrice, vocation à laquelle elle a consacré près de la moitié de son existence, ses passions de femme amoureuse de ses deux époux, Guillaume dont elle sera veuve, puis Joseph, et son bonheur de mère comblée.
        Pourtant, rien ne lui a été épargné : ni la guerre, qu’elle subit en spectatrice, tremblant pour ses petits-enfants, ni l’Occupation qui lui fera braver tous les dangers pour sauver la petite Yaëlle des griffes nazies et devenir, des décennies plus tard, Juste parmi les Justes, ni la disparition des siens, parmi eux sa fille Laurette…
        Un roman plein d’humanité et d’espoir doublé d’une généreuse saga familiale, aux couleurs chaudes des Cévennes.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258117693
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • prune42 Posté le 14 Août 2016
          A l'aube du XXème siècle, la jeune Amélie Rouvière devient institutrice à Larbousse, un petit village des Cévennes. Elle rencontre Guillaume Masméjean avec qui elle fonde une famille très heureuse et dont elle aura plusieurs enfants. Quelques années plus tard, la maladie emporte Guillaume pour la plus grande peine d'Amélie. Après bien des hésitations, la jeune femme tombe amoureuse de Joseph Mazal, instituteur comme elle, avec qui elle aura d'autres enfants. Amélie va vivre les années de guerre, la première puis la seconde, tremblant pour ses enfants et œuvrant comme elle a toujours su le faire, pour apporter le plus de bonheur à ceux qui l'entourent. Le genre "terroir" n'est pas vraiment mon genre littéraire de prédilection, pourtant je me suis laissée convaincre par ce roman de la collection "Terres de France". J'ai plus particulièrement apprécié la première partie du livre où le personnage principal nous décrit sa carrière d'institutrice avec passion. Le côté "campagne" de ce livre, dépaysant par rapport à ce que je lis d'habitude, m'a plu aussi, on rêverait presque de revenir à ces premières années de 1900 à la campagne où la vie paraît simple et agréable. Je trouve intéressant de vois tous les progrès qui sont... A l'aube du XXème siècle, la jeune Amélie Rouvière devient institutrice à Larbousse, un petit village des Cévennes. Elle rencontre Guillaume Masméjean avec qui elle fonde une famille très heureuse et dont elle aura plusieurs enfants. Quelques années plus tard, la maladie emporte Guillaume pour la plus grande peine d'Amélie. Après bien des hésitations, la jeune femme tombe amoureuse de Joseph Mazal, instituteur comme elle, avec qui elle aura d'autres enfants. Amélie va vivre les années de guerre, la première puis la seconde, tremblant pour ses enfants et œuvrant comme elle a toujours su le faire, pour apporter le plus de bonheur à ceux qui l'entourent. Le genre "terroir" n'est pas vraiment mon genre littéraire de prédilection, pourtant je me suis laissée convaincre par ce roman de la collection "Terres de France". J'ai plus particulièrement apprécié la première partie du livre où le personnage principal nous décrit sa carrière d'institutrice avec passion. Le côté "campagne" de ce livre, dépaysant par rapport à ce que je lis d'habitude, m'a plu aussi, on rêverait presque de revenir à ces premières années de 1900 à la campagne où la vie paraît simple et agréable. Je trouve intéressant de vois tous les progrès qui sont nés à cette époque aussi. La 2ème partie du livre, autour de la Seconde Guerre Mondiale notamment, m'a un peu moins plu, il y a notamment beaucoup de personnages et il faut être bien attentif pour ne pas se perdre. Le personnage éponyme d'Amélie est très attachant, c'est une femme qui a des valeurs fortes et qui se donne beaucoup aux autres. Ce roman peut se lire facilement pendant les vacances par exemple, c'est une lecture dépaysante, plus volontiers tourné vers un lectorat féminin.
          Lire la suite
          En lire moins
        • sylvilia Posté le 18 Juin 2016
          La vie d'une institutrice dans son village des Cévennes. Un joli roman où l'on suit la vie d'Amélie, véritable héroïne ( parfois un peu trop parfaite ?) C"est le seul reproche que je ferai à ce bouquin passionnant du début jusqu'à la fin.
        • ingridfasquelle Posté le 15 Mars 2016
          Mireille Pluchard est née en 1946 dans les Cévennes, à Alès. Après s'être consacrée avec bonheur à l'éducation de ses enfants, elle prend la plume encouragée par son époux, le premier et le plus fervent de ses lecteurs. Mue par une passion pour l'Histoire et la généalogie, Mireille Pluchard se définit volontiers comme une véritable souris d'archives. Ses recherches se veulent les fondations de chacun de ses romans car Mireille Pluchard, en bonne Cévenole, avoue ne pas aimer «construire sur le sable». Elle est désormais l'auteur de plus d'une quinzaine de romans, dont Le Miroir d'Amélie aux Presses de la Cité. Sa terre natale reste la première source d'inspiration de ses sagas mais au-delà des paysages et du climat si particulier de cette contrée entre mer et montagne, Mireille Pluchard aime «raconter les gens». Dans cette saga familiale pleine d'humanité et d'espoir, Mireille Pluchard narre la vie à la fois humble et merveilleuse d'une femme de caractère, engagée qui puise dans le meilleur d'elle-même pour son bonheur et celui des siens. Au soir d'une vie bien remplie, Amélie se souvient des moments de bonheur, un mariage heureux, une vie tout simple en marge de la ville, dans les montagnes cévenoles si... Mireille Pluchard est née en 1946 dans les Cévennes, à Alès. Après s'être consacrée avec bonheur à l'éducation de ses enfants, elle prend la plume encouragée par son époux, le premier et le plus fervent de ses lecteurs. Mue par une passion pour l'Histoire et la généalogie, Mireille Pluchard se définit volontiers comme une véritable souris d'archives. Ses recherches se veulent les fondations de chacun de ses romans car Mireille Pluchard, en bonne Cévenole, avoue ne pas aimer «construire sur le sable». Elle est désormais l'auteur de plus d'une quinzaine de romans, dont Le Miroir d'Amélie aux Presses de la Cité. Sa terre natale reste la première source d'inspiration de ses sagas mais au-delà des paysages et du climat si particulier de cette contrée entre mer et montagne, Mireille Pluchard aime «raconter les gens». Dans cette saga familiale pleine d'humanité et d'espoir, Mireille Pluchard narre la vie à la fois humble et merveilleuse d'une femme de caractère, engagée qui puise dans le meilleur d'elle-même pour son bonheur et celui des siens. Au soir d'une vie bien remplie, Amélie se souvient des moments de bonheur, un mariage heureux, une vie tout simple en marge de la ville, dans les montagnes cévenoles si chères à son cœur, la naissance de sa fille Violette, son métier d'institutrice qu'elle exerce comme un sacerdoce... Lui reviennent aussi les moments douloureux, le souvenirs des disparus, partis trop tôt, la Première Guerre mondiale, l'Occupation et cette enfant juive qu'elle s'était promis, à tout prix, de sauver des griffes nazies... Avec un grand sens du détail, Mireille Pluchard raconte un peu plus d'un demi siècle d'histoire et reconstitue les événements majeurs du XXème siècle. On y retrouve les mentalités, âpres mais tendres, et les mœurs d'une époque aujourd'hui disparue. Mais au-delà de cette peinture juste et sensible du monde rural, ce sont surtout les personnages, dont l'auteure a su brosser des portraits attachants, qui font tout l'intérêt de ce roman. Chaleur humaine, générosité, sens du partage, humilité, les personnages de Mireille Pluchard sont porteurs de grandes et belles valeurs humaines. Cependant, ils agissent selon leur cœur, sans jamais sortir de l'anonymat ni se comporter en héros et c'est précisément ce qui les rendent attachants et émeut le lecteur. Capables d'apprécier les moments de calme après la tempête et les joies simples qui viennent après les drames et les épreuves, ils ne désespèrent jamais et communiquent au lecteur leur foi en la vie et leur goût du bonheur. C'est tendre, touchant et cela conforte surtout le lecteur dans l'idée qu'après la pluie vient le beau temps ! Le miroir d'Amélie est une magnifique saga familiale, qui laisse le lecteur ému et heureux. Une très belle découverte !
          Lire la suite
          En lire moins
        • bebi Posté le 11 Décembre 2015
          J’ai savouré, de la première à la dernière ligne… Amélie, diplôme en main, prend sa classe dans son village natal. Elle est amoureuse, décidée et énergique. Son parcours dans la vie sera parsemé de joies et de malheurs : des enfants, des décès, des naissances, deux guerres, des petites et grandes victoires,… Tout ce qui fait une vie bien complète finalement. Une saga familiale allant en s’élargissant au fur et à mesure des mariages et des naissances. J’ai adoré le voyage. Amélie est un peu en avance sur son temps, a le cœur sur la main, a des projets plein la tête et fait tout pour les réaliser. Les personnages ont tous des caractères et des personnalités différents. Ils sont complémentaires, finalement. Le piquant de l’un rencontre la douceur de l’autre, la bonne santé des uns soutient la maladie des autres. Bref, c’est un ensemble de destins qui se croisent, qui se lient ou qui se détachent. L’auteur a une façon bien à elle de retracer quarante années de vie. Elle survole les années calmes pour se concentrer sur les moments plus importants. On pourrait se sentir lésés de passer tous ces petits moments tranquilles à l’oubliette. Mais finalement, il y a tellement de choses à... J’ai savouré, de la première à la dernière ligne… Amélie, diplôme en main, prend sa classe dans son village natal. Elle est amoureuse, décidée et énergique. Son parcours dans la vie sera parsemé de joies et de malheurs : des enfants, des décès, des naissances, deux guerres, des petites et grandes victoires,… Tout ce qui fait une vie bien complète finalement. Une saga familiale allant en s’élargissant au fur et à mesure des mariages et des naissances. J’ai adoré le voyage. Amélie est un peu en avance sur son temps, a le cœur sur la main, a des projets plein la tête et fait tout pour les réaliser. Les personnages ont tous des caractères et des personnalités différents. Ils sont complémentaires, finalement. Le piquant de l’un rencontre la douceur de l’autre, la bonne santé des uns soutient la maladie des autres. Bref, c’est un ensemble de destins qui se croisent, qui se lient ou qui se détachent. L’auteur a une façon bien à elle de retracer quarante années de vie. Elle survole les années calmes pour se concentrer sur les moments plus importants. On pourrait se sentir lésés de passer tous ces petits moments tranquilles à l’oubliette. Mais finalement, il y a tellement de choses à raconter déjà, que l’histoire est bien complète et qu’elle est plaisante comme ça. Le style d’écriture est agréable, vif et simple. Un style qui se laisse lire par tout lecteur. J’ai découvert qu’en réalité, il s’agit d’un second tome. Le premier s’appelle Les sentes buissonnières. (clic clic sur le titre pour en lire le quatrième de couverture). Il n’empêche que, même sans avoir lu ce premier opus, celui-ci reste très agréable à vivre. Bien qu’on sente qu’il nous manque des éléments de l’enfance d’Amélie, on comprend très bien les raisons qui poussent Amélie à certaines actions. J’ai passé un très, très bon moment de lecture. Ce n’était pas loin d’un coup de cœur.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "Avec beaucoup de doigté, l'auteure raconte le quotidien d'une femme du peuple, sans se départir d'un joli sens du détail et d'une humilité qui sied parfaitement au récit. Au fil des pages, les moments de séduction éphémère, la magie fragile de certaines rencontres et l'obstination vis-à-vis de l'une ou l'autre situation rendent la protagoniste réellement attachante. On l'imagine comme la grand-mère idéale que nous avons eue ou que nous aurions aimé avoir. La force et le choix judicieux des mots rythment les aléas d'une vie banale et tellement merveilleuse. "
         
         
        Georgie Bartholomé / Bruxelles News
        Toute l'actualité de la collection Terres de France
        Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.