Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258145016
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 140 x 225 mm

Le Pensionnat de Catherine

Collection : Terres de France
Date de parution : 03/10/2019
Dans les années 1960, les secrets de la guerre commencent seulement à affleurer… pour Samuel, petit Juif adopté à six ans, victime de passeurs véreux pendant la Seconde Guerre mondiale, et pour Camille, fille d’une sévère directrice de pensionnat. Dans la région d’Annecy, tous deux vont se rencontrer et mener une périlleuse quête de vérité…
 Dans les années 1960, les secrets de la guerre commencent seulement à affleurer. Ainsi,
Samuel, jeune professeur, apprend, à la mort de sa mère adoptive, qu’il a été recueilli en 1943
non loin de la frontière suisse où un réseau de passeurs aidait les Juifs à fuir.
En Haute-Loire, Camille, elle, seconde sa...
 Dans les années 1960, les secrets de la guerre commencent seulement à affleurer. Ainsi,
Samuel, jeune professeur, apprend, à la mort de sa mère adoptive, qu’il a été recueilli en 1943
non loin de la frontière suisse où un réseau de passeurs aidait les Juifs à fuir.
En Haute-Loire, Camille, elle, seconde sa mère Catherine, une veuve qui dirige avec autorité un pensionnat de jeunes filles. L’arrivée d’une nouvelle enseignante, qui porte de
lourdes accusations à l’encontre de Catherine, va remettre en cause les certitudes de Camille
sur sa filiation.
C’est dans la région d’Annecy que Samuel et Camille vont se rencontrer par hasard au milieu des ruines du chalet des anciens passeurs de Juifs.
Tous deux se lancent dans une périlleuse quête de leurs origines et, surtout, découvrent
l’amour…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258145016
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 306
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lolols28 Posté le 21 Novembre 2019
    Comme toujours un très bon scénario, recherché. Une fin heureuse, limite " grosse". Mais le style de la maison et c'est agréable a lire. Très manichéen dans sa finalité.
  • MilleetunepagesLM Posté le 17 Novembre 2019
    Le commentaire de Cathy (pour la France) : COUP DE COEUR! Florence Roche fait partie des auteures que je n'ai jamais lues. Pourquoi me direz-vous ? Simplement parce que je pensais que ses romans ne faisaient pas partie de mes lectures habituelles. Grâce à ce service presse, j'ai découvert une histoire qui m'a profondément touchée. À peine ma lecture commencée, j'ai su que ce roman serait un coup de cœur. Le sujet que Florence aborde m'a bouleversée, et pour ainsi dire, pas mal retournée. Avant de mourir la mère adoptive de Samuel lui fait des révélations sur son arrivée chez elle en 1943. Il aurait été victime de passeur crapuleux qui aidait les familles juives à passer en Suisse. Le jeune homme, avec le peu d'éléments qu'il a en sa possession, décide de découvrir ce qu'il s'est passé à cette époque. Lors de sa quête, Samuel va rencontrer Camille, une jeune femme également à la recherche de renseignements sur sa filiation. Ils vont unir leurs forces pour mener à bien leurs recherches sur leurs origines respectives. Et si l'amour s'en mêlait ? Les personnages que Florence nous présente sont très attachants. Chacun, à leur façon, ont réussi à me toucher. Certaines scènes sont... Le commentaire de Cathy (pour la France) : COUP DE COEUR! Florence Roche fait partie des auteures que je n'ai jamais lues. Pourquoi me direz-vous ? Simplement parce que je pensais que ses romans ne faisaient pas partie de mes lectures habituelles. Grâce à ce service presse, j'ai découvert une histoire qui m'a profondément touchée. À peine ma lecture commencée, j'ai su que ce roman serait un coup de cœur. Le sujet que Florence aborde m'a bouleversée, et pour ainsi dire, pas mal retournée. Avant de mourir la mère adoptive de Samuel lui fait des révélations sur son arrivée chez elle en 1943. Il aurait été victime de passeur crapuleux qui aidait les familles juives à passer en Suisse. Le jeune homme, avec le peu d'éléments qu'il a en sa possession, décide de découvrir ce qu'il s'est passé à cette époque. Lors de sa quête, Samuel va rencontrer Camille, une jeune femme également à la recherche de renseignements sur sa filiation. Ils vont unir leurs forces pour mener à bien leurs recherches sur leurs origines respectives. Et si l'amour s'en mêlait ? Les personnages que Florence nous présente sont très attachants. Chacun, à leur façon, ont réussi à me toucher. Certaines scènes sont bouleversantes, j'ai eu l'impression de vivre au plus près d'eux dans leurs quêtes de vérités. Les rebondissements sont constants, un suspense intense qui m'a tenu en haleine. Les secrets nous sont dévoilés au fil des chapitres. La plume de l'auteure est très belle, pleine de sensibilité, elle m'a captivée avec les émotions qu'elle a réussi à retranscrire. Ce roman est criant de réalisme et m'a permis de découvrir une partie de l'histoire tragique de cette époque. Cette histoire va me rester en mémoire un bon moment. Si vous ne connaissez pas cette auteure, il faut vraiment que vous vous lanciez dans la lecture de ce roman. Un grand merci Florence pour ce moment de lecture coup de cœur. Le commentaire de Martine (pour le Québec): COUP DE COEUR! Un roman qui débute au courant de la deuxième Guerre Mondiale, Samuel un jeune garçon et sa mère Mirella vont fuir Paris. Dans ce roman, dès le début Florence Roche, donne le ton avec des passeurs, des Juifs, de la violence, la guerre, des barbaries, c’est un roman dur et tendre, il met en scène une sensibilité remplie d’émotion. Nous allons suivre l’histoire de Samuel, un jeune Juif sauvé et adopté par une femme célibataire appelée Madou. À la mort de sa mère adoptive, Samuel va partir à la recherche de la vérité et de sa mère. Au cours de son enquête, il va faire la rencontre de Camille, une jeune femme douce et sensible qui est à la recherche de son père. Camille connaît l’histoire du réseau de passeurs de la seconde Guerre, elle va la raconter à Samuel et les deux vont s’unir dans leur quête. Tout au long de la lecture, les questions fusent, est-ce que les parents de Samuel ont survécu, si oui, ou sont-ils ? Les parents de Camille sont qui exactement, ont-ils un lien avec le réseau des passeurs ? Est-ce que la sévérité de sa mère pour gérer le pensionnat peut être le résultat de son implication comme bourreau avec les Juifs ? Cette histoire a pour effet de bouleverser le lecteur, on ne s’attend pas à ce genre d’intrigue et de suspense. Un sujet qui parle de la recherche de son identité, de son passé, de sa jeunesse, de ses parents. Une histoire bien écrite qui nous tient en haleine du début jusqu’à la fin. Florence Roche a écrit un roman poignant, qui surprend avec ses bouleversements, une histoire d’événement sensible comme la traque des Juifs, l’abus de confiance, la quête de liberté, dans une écriture claire, fraîche et addictive. J’ai adoré ma lecture, je suis tellement touché par le choix et la façon dont Florence Roche présente son sujet, et ce, avec honnêteté et franchise. Un superbe roman que nous suivons de rebondissements en rebondissements, jusqu’à une conclusion surprenante et révélatrice.
    Lire la suite
    En lire moins
  • meknes56 Posté le 7 Novembre 2019
    Voila un livre qui m'a enchanté : lu en deux soirée, j'ai passé avec ce roman un agréable moment. Le style de l'autrice m'a ravi, convenu et l'histoire m' a tout de suite emballé...Bien écrit avec plusieurs rebondissement, j'ai pris plaisir à suivre Samuel dans la quête de ses parents aidé par Camille qui va découvrir, avec surprise, ses origines. Même si je n'apprécie pas trop cette époque, Florence Roche, a su nous livrer un roman passionnant.
  • prune42 Posté le 3 Novembre 2019
    A la mort de Madou, sa mère adoptive, Simon, un jeune instituteur, apprend qu'il a été trouvé lorsqu'il était enfant près d'Annecy. Il aurait échappé à un réseau de passeurs de Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale qui exécutait ceux-ci. Simon veut connaître la vérité et se rend sur place où il rencontre Camille, une jeune femme qui cherche elle aussi à en savoir plus sur ce réseau. Ensemble, ils remontent la piste jusqu'à un certain David Lardener qui serait le père de Camille. Elle va comprendre que ce n'est pas son vrai père mais l'ex époux de sa mère. En comprenant le trafic odieux de son mari, sa mère a fui loin de lui. Elle tient maintenant un internat pour jeunes filles de bonne famille en Haute Loire mais le passé semble la poursuivre puisqu'une mort mystérieuse a lieu sur place. Catherine n'a pas tout dit à sa fille visiblement et ses révélations vont toucher Samuel aussi. Ses parents sont-ils toujours en vie ? Je remercie Florence Roche de m'avoir envoyé gracieusement ce roman qui m'intriguait beaucoup pour deux raisons principales : il se passe tout près de chez moi en Haute Loire et je m'intéresse vivement à tout... A la mort de Madou, sa mère adoptive, Simon, un jeune instituteur, apprend qu'il a été trouvé lorsqu'il était enfant près d'Annecy. Il aurait échappé à un réseau de passeurs de Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale qui exécutait ceux-ci. Simon veut connaître la vérité et se rend sur place où il rencontre Camille, une jeune femme qui cherche elle aussi à en savoir plus sur ce réseau. Ensemble, ils remontent la piste jusqu'à un certain David Lardener qui serait le père de Camille. Elle va comprendre que ce n'est pas son vrai père mais l'ex époux de sa mère. En comprenant le trafic odieux de son mari, sa mère a fui loin de lui. Elle tient maintenant un internat pour jeunes filles de bonne famille en Haute Loire mais le passé semble la poursuivre puisqu'une mort mystérieuse a lieu sur place. Catherine n'a pas tout dit à sa fille visiblement et ses révélations vont toucher Samuel aussi. Ses parents sont-ils toujours en vie ? Je remercie Florence Roche de m'avoir envoyé gracieusement ce roman qui m'intriguait beaucoup pour deux raisons principales : il se passe tout près de chez moi en Haute Loire et je m'intéresse vivement à tout ce qui touche la Seconde Guerre Mondiale. Ce roman comprend beaucoup de rebondissements, on va de découverte en découverte, on ne s 'ennuie pas une minute mais il est parfois difficile de suivre. J'ai trouvé aussi que parfois ces rebondissements ne semblaient pas toujours très naturels, comme l'histoire d'amour entre Camille et Samuel qui m'a paru vraiment un peu rapide. Je veux bien croire au coup de foudre mais les deux jeunes gens s'installent ensemble très rapidement et cela semble un peu gros et pas très vraisemblable. Quant à l'histoire en elle-même, moi qui m'intéresse beaucoup à cette période historique, cela m'a interpelée car effectivement on n'entend jamais parler de réseaux de passeurs malhonnêtes ou criminels mais il serait possible que cela ait existé pour l'appât du gain. J'ai apprécié l'écriture de Florence Roche agréable à lire et soignée. La couverture du roman enfin est très jolie avec de belles couleurs, je trouve que les éditions Terres de France ont des romans qui attirent l'œil.
    Lire la suite
    En lire moins
  • DucalmeLucette Posté le 2 Novembre 2019
    Les romans sur l’histoire et particulièrement sur la Seconde Guerre Mondiale m’ont toujours attirée. Alors quand j’ai eu la surprise de recevoir celui-ci, j’en fus ravie. D’autant plus que l’intrigue se déroule notamment en Auvergne qui est une région qui jouxte la mienne et que j’aime beaucoup. Nous suivons deux protagonistes principaux qui sont en quête d’identité et de vérité sur leur passé familial respectif. Nous sommes alors dans les années 60. Camille seconde sa mère autoritaire dans un pensionnat pour jeunes filles (et vit donc un quotidien très monotone), et Samuel fait le deuil de celle qui l’a adopté et élevé après le drame qui l’a frappé alors qu’il n’avait que 6 ans. En effet, alors qu’il fuyait la France avec sa mère pour rejoindre la Suisse grâce à un réseau de passeurs pour juifs, ils furent piégés dans un chalet près d’Annecy qui servait à ces personnes sans scrupules à tuer et récupérer les biens de celles et ceux qu’ils étaient censés aider. Alors que Mirella, la mère de Samuel, était sur le point de se faire tirer dessus, elle ordonna à son fils de se faufiler par la trappe à poules du chalet puis de courir aussi loin... Les romans sur l’histoire et particulièrement sur la Seconde Guerre Mondiale m’ont toujours attirée. Alors quand j’ai eu la surprise de recevoir celui-ci, j’en fus ravie. D’autant plus que l’intrigue se déroule notamment en Auvergne qui est une région qui jouxte la mienne et que j’aime beaucoup. Nous suivons deux protagonistes principaux qui sont en quête d’identité et de vérité sur leur passé familial respectif. Nous sommes alors dans les années 60. Camille seconde sa mère autoritaire dans un pensionnat pour jeunes filles (et vit donc un quotidien très monotone), et Samuel fait le deuil de celle qui l’a adopté et élevé après le drame qui l’a frappé alors qu’il n’avait que 6 ans. En effet, alors qu’il fuyait la France avec sa mère pour rejoindre la Suisse grâce à un réseau de passeurs pour juifs, ils furent piégés dans un chalet près d’Annecy qui servait à ces personnes sans scrupules à tuer et récupérer les biens de celles et ceux qu’ils étaient censés aider. Alors que Mirella, la mère de Samuel, était sur le point de se faire tirer dessus, elle ordonna à son fils de se faufiler par la trappe à poules du chalet puis de courir aussi loin que possible afin d’en sortir vivant. Alors que des coups de feu retentissent dans la vallée, le petit Samuel approche d’une maison qui sera son refuge. En parallèle, un évènement dramatique dans le pensionnat de Camille et sa mère va déclencher beaucoup de questionnements sur le passé de cette dernière. Qui est le père de Camille ? Et quelle fut la vie de ce couple avant que Camille ne naisse ? Si j’ai toujours eu plaisir à suivre leurs aventures, j’ai trouvé qu’il y avait des facilités dans le récit mais aussi trop de rapidité par moments, notamment concernant l’histoire d’amour. En très peu de temps, nos deux héros s’amourachent et tout s’enchaîne dans une célérité déconcertante. En revanche, je dois dire que le sujet, les multiples rebondissements et l’écriture fluide m’ont permis de passer un très bon moment de lecture. Je recommande donc aux personnes qui s’intéressent à l’histoire de France, et notamment la Seconde Guerre Mondiale, mais qui apprécient également les secrets de famille et les rencontres amoureuses romancées. Un moment divertissant malgré un sujet sérieux et noir. Même si un manque de profondeur se fait clairement sentir de temps à autre, j’ai toujours eu plaisir à reprendre ma lecture afin de découvrir toute la vérité qui y est enfermée, ou devrai-je dire, toutes les vérités.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Presses de la Cité

    Florence Roche : l'auteure qui mêle la grande histoire au suspense

    À l’occasion de la parution du Pensionnat de Catherine dans la collection Terres de France aux Presses de la Cité, nous avons posé quelques questions à Florence Roche, auteure de près d’une vingtaine de romans et professeure d’histoire-géographie. Dans cette courte interview, elle revient sur la genèse de ce nouveau livre et sur son processus d’écriture.  

    Lire l'article