Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258080270
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 225 mm

Le Tilleul du soir

Collection : Terres de France
Date de parution : 03/04/2014

Comment l’irréductible et solitaire Mathilde, la vieille qui ne voulait pas quitter son trou perdu d’Auvergne, découvre au Doux Repos la cohabitation, avec d’autres vieillards jamais avares de mesquinerie et d’excentricité. Tendre et cruel.

Elle  a dit au revoir à ses poules, rangé ses affaires dans son baluchon, fermé les volets de sa maison. Prête pour l’ultime aventure, à vingt kilomètres de là… Le Doux Repos, un nom qui promet tant : activités ludiques, repas à heures fixes, nouveaux compagnons et service impeccable ! Pour... Elle  a dit au revoir à ses poules, rangé ses affaires dans son baluchon, fermé les volets de sa maison. Prête pour l’ultime aventure, à vingt kilomètres de là… Le Doux Repos, un nom qui promet tant : activités ludiques, repas à heures fixes, nouveaux compagnons et service impeccable ! Pour Mathilde, qui a toujours vécu au fil des saisons ―« nom de gueux ! » ―, cohabiter avec les angoisses et les lubies de Lulu, Mauricette et autres édentés, relève d’une expérience stupéfiante et drolatique !
Car pour Mathilde, digne et bonhomme, si l’âge est bien là, la vie frémit, toujours…
 
Drôle, caustique et tendre. A siroter sans modération !
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258080270
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

C’est un roman drôle, caustique, cruel, mais surtout plein de vie. Un roman très réussi sur la vieillesse.
La Montagne

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lecturienne Posté le 27 Novembre 2018
    Lorsqu'on lit ce roman on est frappé par le contraste du lieu décrit et la légèreté que lui apportent les résidents. Mais soyons honnêtes : aucun d'entre nous n'aimerait y vivre. Dans les romans, nous poussons régulièrement la porte d'écoles ou de pensionnats, rarement celles des maisons de retraites... est-ce par peur de ce qui nous attend ? Faisons-nous l'autruche pour ne pas prendre conscience de la fin de vie que nous « offrons » à nos parents ? J'ai aimé la fraîcheur de sa narration : Anglade a ce talent de nous emmener comme un ami dans ses livres. Ils sont toujours accessibles à tous et savent toucher le lecteur. Chronique complète sur le blog :)
  • Wyoming Posté le 8 Août 2018
    Une vieille dame qui doit quitter sa maison pour celle de retraite laquelle, aussi accueillante soit-elle, ne pourra lui apporter les mêmes petits bonheurs que la vie chez elle, près de son poêle l'hiver et dans son jardin l'été. Ce roman aborde en douceur et avec délicatesse le thème de la vieillesse et de l'approche de la mort.
  • steph5977 Posté le 25 Mars 2018
    Suite de la pomme oubliée, bien qu'on ne retrouve pas vraiment de références au tome 1, j'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Mathilde cette petite vieille, toujours aussi attachante, contrainte d'aller vivre en maison de retraite, elle si habituée à vivre seule soit désormais cohabiter avec plusieurs centaines de vieillards. J'ai apprécié une fois de plus l'écriture simple et poétique de Monsieur ANGLADE.
  • camilletoscanne Posté le 19 Février 2018
    Je lis toujours "le tilleul du soir" avec une grande émotion.
  • Jenta3 Posté le 16 Juin 2017
    Ce livre je ne l'ai pas choisi personnellement, c'est le livre choisi pour la rencontre de mai de mon club de lecture (Lire @ Liège). De plus, ce n'est pas mon genre de lectures habituel. Je suis plutôt friande de suspens, de glauque et de surnaturel, alors qu'ici nous sommes bien ancrés dans la vie réelle, celle de tous les jours, celle qui nous attend si nous avons la chance d'atteindre l'âge de Mathilde... Et bien... J'ai adoré ! L'écriture de monsieur Anglade m'a séduite. Elle est limpide, elle est vraie, elle est teintée d'humour et de sentiments divers. J'ai inscrit cet auteur dans ma petite liste d'auteurs à lire, je n'en resterai pas à l'histoire de Mathilde, je veux en découvrir d'autres.
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Presses de la Cité

    Les Presses de la Cité créent le prix Jean Anglade du premier roman

    Samedi 6 octobre au salon du livre de Royat-Chamalières, Clarisse Enaudeau, directrice littéraire des Presses de la Cité, a annoncé la création du prix Jean Anglade du premier roman. Un prix national qui viendra récompenser un premier roman mettant en avant les valeurs chères au romancier Jean Anglade : humanisme et universalité.

    Lire l'article