Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258153455
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 225 mm

Le Vieux qui voulait sauver le monde

Laurence MENNERICH (Traducteur)
Date de parution : 11/10/2018
Après avoir séduit 1,3 million de lecteurs en France, le Vieux ne sucre toujours pas les fraises !
Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen.... Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, il se trouve que l’embarcation, dépêchée par Kim Jong-un, transporte clandestinement de l’uranium enrichi. Ni une ni deux, Allan se fait passer pour un spécialiste de la recherche atomique, parvient à leurrer le dictateur et s’enfuit avec une mallette au contenu explosif... un néonazi suédois à ses trousses. De Manhattan à un campement kenyan en passant par la savane de Tanzanie et l’aéroport de Copenhague, Allan et son comparse se retrouvent au cœur d’une crise diplomatique complexe, croisant sur leur route Angela Merkel, Donald Trump ou la ministre suédoise des Affaires étrangères, se liant d’amitié avec un escroc indien au nom imprononçable, un guerrier massaï, une entrepreneuse médium engagée sur le marché du cercueil personnalisé et une espionne passionnée par la culture de l’asperge.
Après avoir revisité dans Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire les dramatiques événements du xxe siècle, le vieil artificier polyglotte a décidé de reprendre du service pour une petite mission : sauver le monde ! Une leçon de géopolitique échevelée, instruite et hilarante. 
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258153455
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

" Le lecteur n’est pas au bout de ses surprises. Ni de ses fous rires ! Tout en passant par New York, la Suède, la Russie ou le Danemark. On ne voulait pas y croire, mais c’est pourtant vrai : Le vieux qui voulait sauver le monde est encore mieux que son prédécesseur ! "
Lire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • StupidGRIN Posté le 22 Août 2020
    Je ne sais pas si c’est parce que la surprise est passé ou si c’est parce qu’il voulait faire son analyse politique de manière politiquement correct, mais j’ai trouvé ce second tome beaucoup moins bon que le premier. Le premier était drôle et absurde, le second n’est qu’à moitié absurde. Je ne sais pas si c’est parce que sa plume se ne prête pas à la caricature de personnage historique contemporain, parce qu’il ne veut pas s’avancer dans sa fiction au risque que la réalité le contredise par la suite, mais sa plume était beaucoup moins incisive. Et que dire des personnages haut en couleur dont on a l’habitude de voir dans ses romans ! Ici, rien de tout cela. On a vite fait Sabine, une entrepreneuse qui est censé être la pire entrepreneuse du monde, mais qui finalement se débrouille pas trop mal, donc pas très drôle, ou Allan, le personnage principal, qui se retrouve relégué en personnage secondaire à la seconde partie du roman, mais la série à clairement perdue de sa superbe. Le livre en soit n’est pas mauvais si on n’avait pas ces attentes élevées causé par l’excellent premier tome : Il divertit le lecteur et se lit... Je ne sais pas si c’est parce que la surprise est passé ou si c’est parce qu’il voulait faire son analyse politique de manière politiquement correct, mais j’ai trouvé ce second tome beaucoup moins bon que le premier. Le premier était drôle et absurde, le second n’est qu’à moitié absurde. Je ne sais pas si c’est parce que sa plume se ne prête pas à la caricature de personnage historique contemporain, parce qu’il ne veut pas s’avancer dans sa fiction au risque que la réalité le contredise par la suite, mais sa plume était beaucoup moins incisive. Et que dire des personnages haut en couleur dont on a l’habitude de voir dans ses romans ! Ici, rien de tout cela. On a vite fait Sabine, une entrepreneuse qui est censé être la pire entrepreneuse du monde, mais qui finalement se débrouille pas trop mal, donc pas très drôle, ou Allan, le personnage principal, qui se retrouve relégué en personnage secondaire à la seconde partie du roman, mais la série à clairement perdue de sa superbe. Le livre en soit n’est pas mauvais si on n’avait pas ces attentes élevées causé par l’excellent premier tome : Il divertit le lecteur et se lit tout seul. Cependant le premier tome est passé par là, et le second n’est pas à sa hauteur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • petite_pauline Posté le 19 Juin 2020
    J'avais adoré "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" et j'ai adoré celui-ci. Finit les retours dans le passé, on reste dans le présent et c'est un plaisir de lire les aventures d'Allan dans le monde et surtout avec sa tablette noire. Quelques petits moments à rire qui font du bien! je recommande!
  • MissKokeshi Posté le 17 Juin 2020
    Avis mitigé : Alan est attachant, l'écriture est agréable mais il m'a manqué un je ne sais quoi pour adhérer à ce roman. Je crois que la présence de personnages politiques contemporains m'a dérangé et m'a empêché de rentrer réellement dans cette aventure rocambolesque. Précision : je n'ai pas lu le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. J'ai apprécié néanmoins l'humour décalé de certains échanges entre les protagonistes.
  • wesleygaga6 Posté le 9 Mai 2020
    Je suis à moitié convaincu par ce livre.. J'ai dévoré "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire". Je l'ai ADORÉ. Étant en confinement et voyant qu'il existait une suite, je me suis empressé de la commander. Dans l'ensemble, le livre est très chouette : on se laisse transporter par l'aventure et le géo-politico-comique est présent (peut être moins que dans le premier opus mais présent tout de même). Je suis déçu car la plupart des personnages découverts dans la première partie ne sont plus présents (seulement deux). Et je trouve les nouveaux moins hauts en couleurs. L'aspect politique du livre est plutôt une satire du monde actuel, alors que je trouvais le premier léger et intelligent à la fois. Allan Karlsson, héros du premier tome est plus en retrait dans celui-ci. À la limite de la sénilité .. C'est triste comme destin pour un personnage si attachant. Il est relégué à la seconde place, son acolyte prend le dessus. (Ou du moins je l'ai perçu comme çà) Les drôleries et moments qui font sourire sont néanmoins présent durant toute l'aventure qui tient en haleine. Vais-je me laisser tenter par les deux autres livres de Jonas Jonasson ? Certainement !... Je suis à moitié convaincu par ce livre.. J'ai dévoré "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire". Je l'ai ADORÉ. Étant en confinement et voyant qu'il existait une suite, je me suis empressé de la commander. Dans l'ensemble, le livre est très chouette : on se laisse transporter par l'aventure et le géo-politico-comique est présent (peut être moins que dans le premier opus mais présent tout de même). Je suis déçu car la plupart des personnages découverts dans la première partie ne sont plus présents (seulement deux). Et je trouve les nouveaux moins hauts en couleurs. L'aspect politique du livre est plutôt une satire du monde actuel, alors que je trouvais le premier léger et intelligent à la fois. Allan Karlsson, héros du premier tome est plus en retrait dans celui-ci. À la limite de la sénilité .. C'est triste comme destin pour un personnage si attachant. Il est relégué à la seconde place, son acolyte prend le dessus. (Ou du moins je l'ai perçu comme çà) Les drôleries et moments qui font sourire sont néanmoins présent durant toute l'aventure qui tient en haleine. Vais-je me laisser tenter par les deux autres livres de Jonas Jonasson ? Certainement ! Mais je vais laisser un peu de temps passer ... pour oublier un peu et espérer ainsi être surpris de nouveau.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jeanmarc30 Posté le 1 Décembre 2019
    Voici donc le très attendu second volet des aventures palpitantes et rocambolesques du célèbre centenaire suédois Allan Karlsson et de son acolyte un petit peu plus jeune Julius. Sur le principe de l' "effet papillon" et à l'occasion de la célébration de son cent unième anniversaire en montgolfière (avec champagne bien sûr) depuis Bali où il a élu résidence et profite de ses vieux jours, les péripéties insensées vont s'accumuler, et ce sont autant de rencontres tout autant imprévisibles que le vieil homme qui vont surgir. Jonas Jonasson redonne corps et vie au papi alerte pour son âge, aux propos parfois sinon souvent absurdes voire burlesques. A la différence du premier ouvrage, davantage focalisé sur le glorieux passé du centenaire et ses rencontres avec les grands du XXème siècle, ce second volet pêche un petit peu sur cet aspect-là. Il faut dire que désormais Allan Karlsson trouve satisfaction et occupation désormais avec un joujou technologique très courant de nos jours : une tablette tactile qui lui permet de suivre l'actualité (aussi bien déprimante que ludique) du monde actuel, entendue dans sa globalité. Si le vieil homme a pris de l'âge (1an juste), il n'a rien perdu de sa verve et de son... Voici donc le très attendu second volet des aventures palpitantes et rocambolesques du célèbre centenaire suédois Allan Karlsson et de son acolyte un petit peu plus jeune Julius. Sur le principe de l' "effet papillon" et à l'occasion de la célébration de son cent unième anniversaire en montgolfière (avec champagne bien sûr) depuis Bali où il a élu résidence et profite de ses vieux jours, les péripéties insensées vont s'accumuler, et ce sont autant de rencontres tout autant imprévisibles que le vieil homme qui vont surgir. Jonas Jonasson redonne corps et vie au papi alerte pour son âge, aux propos parfois sinon souvent absurdes voire burlesques. A la différence du premier ouvrage, davantage focalisé sur le glorieux passé du centenaire et ses rencontres avec les grands du XXème siècle, ce second volet pêche un petit peu sur cet aspect-là. Il faut dire que désormais Allan Karlsson trouve satisfaction et occupation désormais avec un joujou technologique très courant de nos jours : une tablette tactile qui lui permet de suivre l'actualité (aussi bien déprimante que ludique) du monde actuel, entendue dans sa globalité. Si le vieil homme a pris de l'âge (1an juste), il n'a rien perdu de sa verve et de son goût prononcé pour l'alcool et les bons repas. "Chat noir" déclenchant des catastrophes en série malgré lui, Karlsson fera néanmoins de mémorables rencontres avec les puissants actuels dont le représentant Nord-Coréen vaut à lui seul son pesant de cacahuètes ... "Le vieux qui voulait sauver le monde" se laisse lire sans aucun déplaisir et reste une lecture divertissante par ces temps moroses, même si la verve du centenaire a perdu un peu de sa superbe.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.