Lisez! icon: Search engine
Le Vieux qui voulait sauver le monde
Laurence Mennerich (traduit par)
Date de parution : 11/10/2018
Éditeurs :
Presses de la cité

Le Vieux qui voulait sauver le monde

Laurence Mennerich (traduit par)
Date de parution : 11/10/2018
Après avoir séduit 1,3 million de lecteurs en France, le Vieux ne sucre toujours pas les fraises !
Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent... Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen.... Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, il se trouve que l’embarcation, dépêchée par Kim Jong-un, transporte clandestinement de l’uranium enrichi. Ni une ni deux, Allan se fait passer pour un spécialiste de la recherche atomique, parvient à leurrer le dictateur et s’enfuit avec une mallette au contenu explosif... un néonazi suédois à ses trousses. De Manhattan à un campement kenyan en passant par la savane de Tanzanie et l’aéroport de Copenhague, Allan et son comparse se retrouvent au cœur d’une crise diplomatique complexe, croisant sur leur route Angela Merkel, Donald Trump ou la ministre suédoise des Affaires étrangères, se liant d’amitié avec un escroc indien au nom imprononçable, un guerrier massaï, une entrepreneuse médium engagée sur le marché du cercueil personnalisé et une espionne passionnée par la culture de l’asperge.
Après avoir revisité dans Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire les dramatiques événements du xxe siècle, le vieil artificier polyglotte a décidé de reprendre du service pour une petite mission : sauver le monde ! Une leçon de géopolitique échevelée, instruite et hilarante. 
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258153455
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782258153455
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

" Le lecteur n’est pas au bout de ses surprises. Ni de ses fous rires ! Tout en passant par New York, la Suède, la Russie ou le Danemark. On ne voulait pas y croire, mais c’est pourtant vrai : Le vieux qui voulait sauver le monde est encore mieux que son prédécesseur ! "
Lire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RURU98 07/01/2023
    Après "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" je retrouve avec plaisir le style de Jonas Jonasson à la fois très lucide sur la géopolitique et plein de dérision malgré les sujets graves qu'il aborde avec légèreté et poésie. Un roman qui fait rire et sourire... mais pas que.
  • myrtille67 19/12/2022
    Une couverture jaune, un titre évoquant un vieux loufoque qui ne voulait rien faire comme les autres, il n'en fallait pas plus pour me faire dire : celui-là il m'accompagne à la maison. Je ne sais pas si c'est du à ma disposition d'esprit, mais j'ai beaucoup moins apprécié ce volet des aventures d'Allan et de Julius, malgré les quelques belles trouvailles hilarantes de l'auteur. L'ambiance générale m'a semblée un peu trop "forcée" comme s'il fallait à tout prix rire. Il faut dire que si on fait entrer le président Trump dans le jeu, il faut faire preuve d'un certain niveau de ...(je vous laisse compléter) pour le surpasser. Pour résumer: oui, j'ai passé un bon moment, mais ce n'est pas un livre qui restera dans mes souvenirs de franche rigolade.
  • jesuispasunerockstar 22/08/2022
    La suite des aventures de notre centenaire Allan Karlsson qui n'en fait toujours qu'à sa tête. Aussi délirant que le premier tome, une vision loufoque, ironique, mais terriblement lucide de la réalité de notre monde. Rien à reprocher sur le contenu. Par contre, le travail de traduction laisse parfois à désirer, de nombreuses erreurs figurent dans le livre. Un chapitre, celui où Allan joue au golf avec Donald Trump en devient même incompréhensible. Dommage.
  • Saturne76 16/07/2022
    Rigolo. Le héros burlesque a encore la pêche malgré ses 101 ans. Ses aventures l’amènent à rencontrer divers dirigeants, Kim-Jung-Un, Trump, Merkel, qui réagissent chacun à leur manière en rencontrant notre centenaire hurluberlu. C’est caricatural mais bien cocasse... On rit souvent.
  • supernana77 03/05/2022
    Mon nom est Allan... Allan Jones. Le petit vieux fêtait son 101eme anniversaire et Julius malgré que leur fameuse valise soit vide avait vu les choses en grand et c'est un tour de montgolfière qui changea la face du monde. De Bali au Congo en passant par la Corée du Nord et les États-Unis Allan nous raconte ces rencontres au fil du temps et comment on peut voir un dictateur de son bon côté et trouver de l'intérêt à ces politiciens dont le QI est quasi-nul. So feel Trump :)
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.