Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258153455
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 225 mm

Le Vieux qui voulait sauver le monde

Laurence Mennerich (traduit par)
Date de parution : 11/10/2018
Après avoir séduit 1,3 million de lecteurs en France, le Vieux ne sucre toujours pas les fraises !
Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen.... Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, il se trouve que l’embarcation, dépêchée par Kim Jong-un, transporte clandestinement de l’uranium enrichi. Ni une ni deux, Allan se fait passer pour un spécialiste de la recherche atomique, parvient à leurrer le dictateur et s’enfuit avec une mallette au contenu explosif... un néonazi suédois à ses trousses. De Manhattan à un campement kenyan en passant par la savane de Tanzanie et l’aéroport de Copenhague, Allan et son comparse se retrouvent au cœur d’une crise diplomatique complexe, croisant sur leur route Angela Merkel, Donald Trump ou la ministre suédoise des Affaires étrangères, se liant d’amitié avec un escroc indien au nom imprononçable, un guerrier massaï, une entrepreneuse médium engagée sur le marché du cercueil personnalisé et une espionne passionnée par la culture de l’asperge.
Après avoir revisité dans Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire les dramatiques événements du xxe siècle, le vieil artificier polyglotte a décidé de reprendre du service pour une petite mission : sauver le monde ! Une leçon de géopolitique échevelée, instruite et hilarante. 
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258153455
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité
En savoir plus

Ils en parlent

" Le lecteur n’est pas au bout de ses surprises. Ni de ses fous rires ! Tout en passant par New York, la Suède, la Russie ou le Danemark. On ne voulait pas y croire, mais c’est pourtant vrai : Le vieux qui voulait sauver le monde est encore mieux que son prédécesseur ! "
Lire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • katicha Posté le 19 Novembre 2021
    Allan Karlsson. Ce nom ne vous dit peut-être rien, pourtant il a vécu un siècle... et même plus. Un siècle à rencontrer des gens célèbres, à provoquer des catastrophes. Un siècle pour devenir un petit grain de sable dans les rouages de la grande Histoire. Un siècle à faire chier le monde, en gros. Et pour son cent unième anniversaire, Allan le Suédois frappe fort: afin de fuir ses dettes, il s'échoue en mer dans la nacelle d'une montgolfière, et finir ... en Corée du Nord. Face à Kim lui-même. Qui le prend pour un expert en nucléaire. "La suite appartient à L Histoire", comme on dit . Sauf que la suite, totalement déjantée, fait intervenir un président américain, une chancelière allemande, des Africains qui s'en seraient bien passé, des nazis en goguette, une voyante peintre en cercueils, et un producteur d'asperges. Bref, on ne s'ennuie pas une seconde, et .... on attend les 102 ans avec impatience !
  • che-night Posté le 17 Février 2021
    Jonas Jonasson maîtrise l'art d'aborder avec légèreté des sujets sérieux. J'aime son style d'écriture empreint d'humour et d'auto-dérision. On pourrait penser que cet ouvrage est éminament politique, puisqu'il met en scène des dirigeants importants du monde actuel... Mais dans l'histoire, chacun en prend pour son grade. Qu'importe son bord politique, Jonas Jonasson nous montre ici (comme dans son livre précédent, "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire"), qu'en réalité, les croyances humaines paraissent bien dérisoires, dans l'océan de la vie. C'est tout la question qu'il pose d'ailleurs, et qu'incarne à merveille le personnage de Allan Karlson : ne pourrait-on pas simplement prendre les choses comme elles viennent? En cela, la carricature du vieux omnibulé par les nouvelles que donne sa "tablette noire" est excellente! Pendant un temps, j'ignorais comment interpréter les insinuations de Jonasson, [masquer]notamment quant à l'ingérence secrète de la Russie... [/masquer] mais finalement, j'ai décidé de le voir comme une caricature de la théorie du complot, dont on connaît l'engouement à notre époque... Malgré tout, 3 points en particulier baissent ma note sur ce livre : - Le côté apolitique de Allan, largement développé dans le tome 1, m'a manqué ici. - L'incohérence temporelle, qui veut que Allan ait... Jonas Jonasson maîtrise l'art d'aborder avec légèreté des sujets sérieux. J'aime son style d'écriture empreint d'humour et d'auto-dérision. On pourrait penser que cet ouvrage est éminament politique, puisqu'il met en scène des dirigeants importants du monde actuel... Mais dans l'histoire, chacun en prend pour son grade. Qu'importe son bord politique, Jonas Jonasson nous montre ici (comme dans son livre précédent, "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire"), qu'en réalité, les croyances humaines paraissent bien dérisoires, dans l'océan de la vie. C'est tout la question qu'il pose d'ailleurs, et qu'incarne à merveille le personnage de Allan Karlson : ne pourrait-on pas simplement prendre les choses comme elles viennent? En cela, la carricature du vieux omnibulé par les nouvelles que donne sa "tablette noire" est excellente! Pendant un temps, j'ignorais comment interpréter les insinuations de Jonasson, [masquer]notamment quant à l'ingérence secrète de la Russie... [/masquer] mais finalement, j'ai décidé de le voir comme une caricature de la théorie du complot, dont on connaît l'engouement à notre époque... Malgré tout, 3 points en particulier baissent ma note sur ce livre : - Le côté apolitique de Allan, largement développé dans le tome 1, m'a manqué ici. - L'incohérence temporelle, qui veut que Allan ait fêté ses 100 ans en 2005 (voir "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire"), et fête ses 101 ans lors de l'élection de Donald Trump (en 2016 donc)... Pardon Monsieur Jonasson, mais second degré ou pas, c'est limite pour vos lecteurs. - La fin du livre : vous payez-vous notre tête? Le livre précédent était très bien travaillé, la fin bien amenée. Mais là! [masquer]Le monde est en bordel, on est au Kénya et hop, fini![/masquer], claquement de doigts, débrouillez vous avec ça. J'ai pas aimé du tout.
    Lire la suite
    En lire moins
  • vroules Posté le 11 Février 2021
    J'étais plutôt contente à l'idée de retrouver les aventures du vieil Allan. Alors oui, il y a de l'humour, c'est complètement délirant, la visite de nos protagonistes chez Donald Trump m'a fait sourire, voire rire.... mais il y a un mais. Je me suis souvent ennuyée pendant cette lecture. C'est peut-être dû au fait que ça sent un peu le réchauffé : autant dans le premier opus l'univers délirant de l'auteur m'avait plus, autant là, je me suis dit que c'était trop. C'est dommage.
  • StupidGRIN Posté le 22 Août 2020
    Je ne sais pas si c’est parce que la surprise est passé ou si c’est parce qu’il voulait faire son analyse politique de manière politiquement correct, mais j’ai trouvé ce second tome beaucoup moins bon que le premier. Le premier était drôle et absurde, le second n’est qu’à moitié absurde. Je ne sais pas si c’est parce que sa plume se ne prête pas à la caricature de personnage historique contemporain, parce qu’il ne veut pas s’avancer dans sa fiction au risque que la réalité le contredise par la suite, mais sa plume était beaucoup moins incisive. Et que dire des personnages haut en couleur dont on a l’habitude de voir dans ses romans ! Ici, rien de tout cela. On a vite fait Sabine, une entrepreneuse qui est censé être la pire entrepreneuse du monde, mais qui finalement se débrouille pas trop mal, donc pas très drôle, ou Allan, le personnage principal, qui se retrouve relégué en personnage secondaire à la seconde partie du roman, mais la série à clairement perdue de sa superbe. Le livre en soit n’est pas mauvais si on n’avait pas ces attentes élevées causé par l’excellent premier tome : Il divertit le lecteur et se lit... Je ne sais pas si c’est parce que la surprise est passé ou si c’est parce qu’il voulait faire son analyse politique de manière politiquement correct, mais j’ai trouvé ce second tome beaucoup moins bon que le premier. Le premier était drôle et absurde, le second n’est qu’à moitié absurde. Je ne sais pas si c’est parce que sa plume se ne prête pas à la caricature de personnage historique contemporain, parce qu’il ne veut pas s’avancer dans sa fiction au risque que la réalité le contredise par la suite, mais sa plume était beaucoup moins incisive. Et que dire des personnages haut en couleur dont on a l’habitude de voir dans ses romans ! Ici, rien de tout cela. On a vite fait Sabine, une entrepreneuse qui est censé être la pire entrepreneuse du monde, mais qui finalement se débrouille pas trop mal, donc pas très drôle, ou Allan, le personnage principal, qui se retrouve relégué en personnage secondaire à la seconde partie du roman, mais la série à clairement perdue de sa superbe. Le livre en soit n’est pas mauvais si on n’avait pas ces attentes élevées causé par l’excellent premier tome : Il divertit le lecteur et se lit tout seul. Cependant le premier tome est passé par là, et le second n’est pas à sa hauteur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • petite_pauline Posté le 19 Juin 2020
    J'avais adoré "le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" et j'ai adoré celui-ci. Finit les retours dans le passé, on reste dans le présent et c'est un plaisir de lire les aventures d'Allan dans le monde et surtout avec sa tablette noire. Quelques petits moments à rire qui font du bien! je recommande!
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.