Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258162198
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 140 x 225 mm

Les Dames de La Glycine

Collection : Terres de France
Date de parution : 19/03/2020
Fin du XIXe siècle et première moitié du XXe siècle, entre le bassin houiller des Cévennes et la région de Clermont-Ferrand. Les sœurs Delalande ont tout pour que se dessine, à l’aube de leur vie, un destin merveilleux. Les drames et les chagrins sauront unir les deux sœurs à jamais. Pour le meilleur et pour le pire…
Les soeurs Delalande ont grandi dans un écrin d’amour et de douceur, sous l’exubérante glycine mauve de la demeure familiale des Cévennes. Dès le berceau, Agnès et Eva ont tout pour que se  déploient devant elles de beaux lendemains. Elles sont inséparables, jusqu’à ce qu’un élégant courtier en vins emmène Agnès vers un nouveau foyer, à Chamalières,... Les soeurs Delalande ont grandi dans un écrin d’amour et de douceur, sous l’exubérante glycine mauve de la demeure familiale des Cévennes. Dès le berceau, Agnès et Eva ont tout pour que se  déploient devant elles de beaux lendemains. Elles sont inséparables, jusqu’à ce qu’un élégant courtier en vins emmène Agnès vers un nouveau foyer, à Chamalières, laissant la cadette inconsolable.
C’est au début du xxe siècle que le destin des deux soeurs connaît de douloureux revers. Epreuves familiales, guerre, solitude, deuils, rien ne leur sera épargné. Mais, en puisant dans les valeurs fortes de leur enfance, leurs souvenirs enchantés, les dames de La Glycine vont prodiguer le meilleur de ce qu’elles ont reçu.
Jusqu’à l’heure des choix et des résistances…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258162198
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lulu8723 Posté le 22 Juillet 2020
    Mireille Pluchard Les Dames de la glycine. Ce roman se déroule d’une part dans la région d’Alais (ancien orthographe de la ville d'Alès)dans les Cévennes et d’autre part dans la banlieue de Clermont-Ferrand, à Royat, Chamalières...Il débute dans les années 1860 et s’achève peu après la fin de la seconde guerre mondiale. Nous suivons le destin de deux sœurs les Delalande. Leur père Camille Delalande, ingénieur, sorti major de l’École des Mines de Paris à épousé Madeleine Michaud, fille d’Augustin, viticulteur dans la plaine d’Alais. Le couple s’installe dans cette ville, près des mines de charbon. Grâce à sa profession le couple aura une vie sociale bien remplie et bénéficiera de tout le confort, possédant une belle demeure sur les hauteurs de la ville qui se modernise et connaît un essor dû à la mine.Il mènera une vie mondaine, fréquentant le théâtre, assistant à des opérettes, des pièces de théâtre de boulevard, participant à de nombreux bals... Agnès, la fille aînée tombe amoureuse d’un courtier en vins, Pierre Mersant, résidant à Clermont-Ferrand. Lors du mariage du jeune couple Maxime Bonnet, fils d’un petit viticulteur alaisien, va séduire Eva, la sœur d’Agnès… Pierre et Agnès se fixent... Mireille Pluchard Les Dames de la glycine. Ce roman se déroule d’une part dans la région d’Alais (ancien orthographe de la ville d'Alès)dans les Cévennes et d’autre part dans la banlieue de Clermont-Ferrand, à Royat, Chamalières...Il débute dans les années 1860 et s’achève peu après la fin de la seconde guerre mondiale. Nous suivons le destin de deux sœurs les Delalande. Leur père Camille Delalande, ingénieur, sorti major de l’École des Mines de Paris à épousé Madeleine Michaud, fille d’Augustin, viticulteur dans la plaine d’Alais. Le couple s’installe dans cette ville, près des mines de charbon. Grâce à sa profession le couple aura une vie sociale bien remplie et bénéficiera de tout le confort, possédant une belle demeure sur les hauteurs de la ville qui se modernise et connaît un essor dû à la mine.Il mènera une vie mondaine, fréquentant le théâtre, assistant à des opérettes, des pièces de théâtre de boulevard, participant à de nombreux bals... Agnès, la fille aînée tombe amoureuse d’un courtier en vins, Pierre Mersant, résidant à Clermont-Ferrand. Lors du mariage du jeune couple Maxime Bonnet, fils d’un petit viticulteur alaisien, va séduire Eva, la sœur d’Agnès… Pierre et Agnès se fixent dans la banlieue de Clermont-Ferrand, Une petite fille va naître. C’est le bonheur quasi parfait, en effet la petite Estelle est handicapée. Eva vole au secours de sa sœur, pour l’assister . Les parents Delalande décèdent . 1914, la guerre éclate, Pierre fait partie des réservistes enrôlés et trouve la mort à Guise dans l’Aisne. Pour subvenir aux frais occasionnés par l’état de santé de la petite Estelle, les deux jeunes femmes vont louer des chambres aux porteuses d’eau des stations thermales. Après le décès de la petite fille les deux femmes recevront des jeunes étudiants, accomplissant leurs études dans la capitale auvergnate. Elles participeront même à la résistance , faisant office de boite à lettres. Ce roman conte les deuils, les joies la solitude, le bonheur, la guerre, et son cortège d’épreuves familiales qui accompagnent nos deux héroïnes. Quelle force de caractère recèle nos deux femmes.La vie ne les a pas épargné, ,cependant, elles affrontent l’avenir avec courage et persévérance. Beaucoup de générosité. Une belle leçon de vie et une page d’histoire et de géographie avec les descriptions des villes d’Alès et de Clermont-Ferrand, villes qui se sont modernisées, agrandies, embellies au court de la deuxième moitié du XIXème siècle grâce à l’industrialisation, l’électrification et le développement des moyens de transport avec l’arrivée du train, en particulier .Pour ceux qui aiment les romans régionaux.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.