Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221202074
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm
Nouveauté

Les Noyés du Clain

Collection : La Bête noire
Date de parution : 08/04/2021

Toute légende urbaine a un fond de vérité.
Un roman noir sur un monde étudiant où l'on vit, où l'on aime et parfois... l'on tue.

Simon, étudiant à la fac de Poitiers, entre comme pigiste à L’Écho, le journal local, pour payer ses études. Pendant des mois, il couvre les kermesses et les inaugurations. Jusqu’au jour où le corps d’un jeune homme est découvert dans le Clain, la rivière qui traverse la ville.
Simon se lance...

Simon, étudiant à la fac de Poitiers, entre comme pigiste à L’Écho, le journal local, pour payer ses études. Pendant des mois, il couvre les kermesses et les inaugurations. Jusqu’au jour où le corps d’un jeune homme est découvert dans le Clain, la rivière qui traverse la ville.
Simon se lance avec passion dans l’enquête. Il interroge tous les témoins. Chacun y va de sa théorie sur les coupables : un gang de voleurs d’organes ou un tueur en série… Mais Simon découvre que plusieurs étudiants sont morts dans des circonstances étranges. Rites sacrificiels ? Jeux de rôle ou urbsex qui auraient mal tourné ?
Les légendes brouillent le réel, Simon ne peut plus démêler le vrai du faux. Et bientôt, on cherche à le faire taire.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221202074
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bookliseuse Posté le 15 Juin 2021
    Septembre 2001 : un jeune étudiant voit à la télévision les tours du World Trad Center s’effondrer. 2004 : le corps sans vie d’un jeune étudiant est découvert dans le Clain. 2015 : Simon, journaliste, se retrouve au chômage. Après avoir quitté la ville de Poitiers, il y a 11 ans, il accepte de retourner travailler dans le journal où il a fait ses débuts. Hanté par la disparition de plusieurs étudiants noyers dans le Clain, il décide de reprendre l’enquête depuis zéro. L’auteur à travers la description détaillée des lieus où se déplace Simon, rend l’ambiance du roman très glauque, mais malheureusement, cela entraîne de nombreuses longueurs et cela est bien dommage. Le déroulé de l’histoire est très bien pensé à l’image du scénario d’un film. Un bon roman, histoire inspiré de faits réels, mais voilà les longueurs du roman m’ont dérangé durant ma lecture. Un premier roman plutôt pas mal, une histoire que je n’oublierai pas malgré ses imperfections.
  • Cha971 Posté le 9 Juin 2021
    11 septembre 2001, Simon part étudier à Poitiers. Il fait des rencontres, sort, est stagiaire à la rubrique faits divers de L'Echo... Une vraie vie étudiante. Néanmoins, en avril 2004 il se retrouve plongé dans différentes affaires de disparitions d'étudiants. Le doute plane... Crime ? Suicide ? mauvaise rencontre ? Nous le retrouvons en 2015 où il se retrouve embauché au journal où il était stagiaire. Il va alors enquêté sur de nouvelles disparitions et se met à faire le lien avec celles d'il y a 11 ans... Basée sur un fait divers réel, cette enquête d'un jeune journaliste tient parfaitement la route. L'auteur lui même journaliste sait de quoi il parle et le retranscrit parfaitement. Nous retrouvons alors un roman d'enquête au suspens insoutenable avec des personnages aussi attachants qu'énigmatiques.
  • lespagesdesam Posté le 7 Juin 2021
    Toute l’originalité de ce roman tient au fait qu’il soit raconté par un type normal ; pas un flic ni un enquêteur chevronné, non, plutôt quelqu’un comme vous et moi. Étudiant en cinéma au début du roman, Simon tombe dans le journaliste un peu malgré lui mais ce métier lui va si bien. Alors, 10 ans après avoir quitté les bancs de l’université il revient à Poitier comme journaliste pour le journal local qui a imprimé ses premiers article et il décide d’enquêter sur la disparition d’étudiants. De découvertes en déductions, Simon progresse dans son enquête, en faisant de ce fait-divers une affaire personnelle. Plus il s’implique dans ses investigations, plus la tension monte. J’ai beaucoup aimé ce personnage, pas bien viril voire même un peu fragile mais tenace et perspicace, il surmonte ses appréhensions et ses angoisses pour percer à jour un mystère vieux d’une décennie ; quitte à y laisser quelques plumes. L’écriture de Thibaut Solano est très plaisante à lire. Son récit foisonne de jeux de mots et de traits d’esprit, son personnage porte sur le monde un regard à la fois détaché et curieux, sans jugement mais toujours avec une pointe d’amusement. J’espère que Thibaut Solano ne va pas s’arrêter en... Toute l’originalité de ce roman tient au fait qu’il soit raconté par un type normal ; pas un flic ni un enquêteur chevronné, non, plutôt quelqu’un comme vous et moi. Étudiant en cinéma au début du roman, Simon tombe dans le journaliste un peu malgré lui mais ce métier lui va si bien. Alors, 10 ans après avoir quitté les bancs de l’université il revient à Poitier comme journaliste pour le journal local qui a imprimé ses premiers article et il décide d’enquêter sur la disparition d’étudiants. De découvertes en déductions, Simon progresse dans son enquête, en faisant de ce fait-divers une affaire personnelle. Plus il s’implique dans ses investigations, plus la tension monte. J’ai beaucoup aimé ce personnage, pas bien viril voire même un peu fragile mais tenace et perspicace, il surmonte ses appréhensions et ses angoisses pour percer à jour un mystère vieux d’une décennie ; quitte à y laisser quelques plumes. L’écriture de Thibaut Solano est très plaisante à lire. Son récit foisonne de jeux de mots et de traits d’esprit, son personnage porte sur le monde un regard à la fois détaché et curieux, sans jugement mais toujours avec une pointe d’amusement. J’espère que Thibaut Solano ne va pas s’arrêter en si bon chemin et écrira d’autres romans comme celui-ci.
    Lire la suite
    En lire moins
  • jpguery Posté le 4 Juin 2021
    Onze ans après ses premières armes dans le journalisme comme pigiste, Simon revient à Poitiers et réintègre la rédaction de l’Echo, un quotidien local qui ne fait guère de bruit. La découverte d’un corps vieux de dix ans fait replonger Simon dans l’enquête criminelle qu’il menait avant d’être sauvagement agressé. Cette fois-ci, il ne laissera pas passer l’occasion. Aidé d’un ancien collègue, il tente d’agglomérer les indices concernant la mort très suspecte de plusieurs étudiants retrouvés noyés dans la rivière locale. Basée sur un fait divers réel, cette enquête d’un jeune journaliste tient parfaitement la route.
  • guillaumelebiblio Posté le 26 Mai 2021
    Septembre 2001, Simon intègre la fac de Poitiers. Pour arrondir ses fins de mois, il devient pigiste à “L’Echo”, le journal local. Un jour, le corps d’un étudiant est retrouvé noyé dans le Clain, la rivière qui traverse la ville. Simon se passionne pour cette enquête aidé de Mernot, journaliste fait-diversier mais les rumeurs vont bon train dans le milieu estudiantin entre légendes urbaines et vieilles histoires. 10 ans plus tard, Simon est devenu journaliste, après avoir passé quelques années dans l’Est de la France, il revient sur Poitiers et réintègre la rédaction de “L’Echo”. Sur son temps libre, il se remet à enquêter sur la noyade de l’étudiant et va trouver des liens étranges avec d’autres noyades entre Poitiers et La Rochelle. Rapidement pour Simon, ce ne sont pas des accidents mais des meurtres et malgré les tumultes de sa vie personnelle, il est prêt à aller jusqu’au bout pour connaître la vérité. Thibaut Solano signe un premier roman policier s’inspirant d’une histoire vraie. Dans ce roman noir autour d’un fait divers, le fait que l’auteur soit journaliste donne un gros atout à l’histoire. Il nous immerge autant par son style que par ses descriptions dans une ambiance très réaliste.... Septembre 2001, Simon intègre la fac de Poitiers. Pour arrondir ses fins de mois, il devient pigiste à “L’Echo”, le journal local. Un jour, le corps d’un étudiant est retrouvé noyé dans le Clain, la rivière qui traverse la ville. Simon se passionne pour cette enquête aidé de Mernot, journaliste fait-diversier mais les rumeurs vont bon train dans le milieu estudiantin entre légendes urbaines et vieilles histoires. 10 ans plus tard, Simon est devenu journaliste, après avoir passé quelques années dans l’Est de la France, il revient sur Poitiers et réintègre la rédaction de “L’Echo”. Sur son temps libre, il se remet à enquêter sur la noyade de l’étudiant et va trouver des liens étranges avec d’autres noyades entre Poitiers et La Rochelle. Rapidement pour Simon, ce ne sont pas des accidents mais des meurtres et malgré les tumultes de sa vie personnelle, il est prêt à aller jusqu’au bout pour connaître la vérité. Thibaut Solano signe un premier roman policier s’inspirant d’une histoire vraie. Dans ce roman noir autour d’un fait divers, le fait que l’auteur soit journaliste donne un gros atout à l’histoire. Il nous immerge autant par son style que par ses descriptions dans une ambiance très réaliste. Et avec son personnage principal touchant et humain, c’est plus qu’une enquête journalistique que nous lisons mais une tranche de vie d’une ville de province et de ses habitants où rumeurs et secrets sont bien gardés. Un polar prenant au suspense bien dosé qui nous plonge dans une recherche de la vérité captivante !
    Lire la suite
    En lire moins
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.