Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265117211
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 210 mm

Les Sept jours du Talion

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 15/11/2018
Bruno Hamel et sa compagne Sylvie forment un couple bourgeois à l’existence tranquille, avec leur fille unique de sept ans. Tout bascule un jour d’automne, où Jasmine ne rentre pas de l’école. Après quelques heures de recherches, elle est retrouvée morte — elle a été violée et étranglée—, dans les... Bruno Hamel et sa compagne Sylvie forment un couple bourgeois à l’existence tranquille, avec leur fille unique de sept ans. Tout bascule un jour d’automne, où Jasmine ne rentre pas de l’école. Après quelques heures de recherches, elle est retrouvée morte — elle a été violée et étranglée—, dans les fourrés près de l’école. Dès lors, l’univers de Bruno vacille. Il se fait de plus en plus distant, gagné par une haine sourde. Aussi, lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans son esprit : il va s’emparer du coupable et lui faire payer ce qu’il a fait à sa petite fille. Le jour de sa comparution, il le kidnappe. Tandis que la police fait tout pour le retrouver avant qu’il ne soit allé trop loin, Bruno s’enferme avec le meurtrier dans un chalet isolé, au fond de la forêt québécoise. Sept jours au cours desquels le chirurgien si humain et fou d’amour pour sa fillette s’enfonce dans une folie de vengeance glaciale, jusqu’à ne plus savoir : le monstre, est-ce lui ou l’autre ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265117211
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 210 mm

Ils en parlent

"Ce roman noir très dur aborde avec talent les thèmes de la vengeance et de l'autodéfense, mais aussi celui de la douleur de perdre un enfant." La tête en noir
Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ladybirdy Posté le 17 Décembre 2020
    Première incursion dans l'univers de Patrick Senecal et j'en sors ko. Quel roman magistral ! Qui ne voudrait pas se venger du meurtrier et violeur de son enfant si tel drame arrivait ? Déjà estomaquée par Mon père de Delacourt, Senecal place la barre plus haut en nous servant les sept jours du talion. Sept jours où le père de famille équilibré jusqu'à lors, brillant chirurgien va élaborer tout un plan pour que le monstre de sa fille soit sous sa coupelle durant sept jours. Bruno Hamel n'acceptera pas que l'homme qui a enlevé la vie de sa fille Jasmine, sept ans n'encoure que 15 ou 25 ans de prison. Si peu contre le silence éternel de sa fille. Roman qui brille surtout pour son atmosphère ténébreuse et psychologique, les scènes de tortures sont peu détaillées pour éviter l'indigestion. L'histoire est bien plus subtile qu'elle laisse paraître. Plus Hamel va s'acharner sur le monstre, plus les rôles vont s'inverser insidieusement. À bout de force et de lucidité, le monstre criera « je suis en enfer, vous êtes le diable ». Hamel lui, sombrera progressivement dans un monde gris en noir et blanc, dénué de couleurs. L'écho de sa haine deviendra son bourreau... Première incursion dans l'univers de Patrick Senecal et j'en sors ko. Quel roman magistral ! Qui ne voudrait pas se venger du meurtrier et violeur de son enfant si tel drame arrivait ? Déjà estomaquée par Mon père de Delacourt, Senecal place la barre plus haut en nous servant les sept jours du talion. Sept jours où le père de famille équilibré jusqu'à lors, brillant chirurgien va élaborer tout un plan pour que le monstre de sa fille soit sous sa coupelle durant sept jours. Bruno Hamel n'acceptera pas que l'homme qui a enlevé la vie de sa fille Jasmine, sept ans n'encoure que 15 ou 25 ans de prison. Si peu contre le silence éternel de sa fille. Roman qui brille surtout pour son atmosphère ténébreuse et psychologique, les scènes de tortures sont peu détaillées pour éviter l'indigestion. L'histoire est bien plus subtile qu'elle laisse paraître. Plus Hamel va s'acharner sur le monstre, plus les rôles vont s'inverser insidieusement. À bout de force et de lucidité, le monstre criera « je suis en enfer, vous êtes le diable ». Hamel lui, sombrera progressivement dans un monde gris en noir et blanc, dénué de couleurs. L'écho de sa haine deviendra son bourreau comme si au fond de tout acte monstrueux, l'humain se battait bec et ongle pour l'amour et la vie malgré tout. On ressent ici combien l'homme est torturé par sa conduite, il ne parvient pas à satisfaire sa vengeance et sa haine. Il y a une montée très prenante et très bien rendue de cette humanité qui veut elle aussi se battre et rester debout. Hamel trouvera-t'il le réconfort recherché à venger sa fille ? Tout un débat et que de questions à travers ce maestro de livre !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Anabel_DM Posté le 26 Août 2020
    Une roman dur, horrifique qui nous questionne : jusqu'où serions nous prêts à aller pour nous venger du mal fait à notre enfant? Qu'apporte cette vengeance alors que l'on a perdu ce que l'on a de plus précieux?
  • SuWuChoow Posté le 20 Août 2020
    Voici un livre qui vous remue, qui nous fait réfléchir, sur la violence qui dort dans chaque être humain. Faut il répondre à la violence par la violence, la justice est elle juste… Qu’aurai-je fait à la place de Bruno Hamel ? Et VOUS qu’auriez vous fait ? Ce livre est bien écrit, Patrick Sénécal à bien maîtrisé le sujet, le personnage, ce roman n’est pas un thriller horrifique les scènes gores sont très courtes, ce n’est pas le but du livre…..
  • terror77 Posté le 12 Mai 2020
    J'ai lu l'édition française parue chez Fleuve édition, encore un excellent thriller de Patrick Senécal, très réaliste, Bruno Hamel prépare sa vengeance suite au viol et meurtre de sa fille et sa profession va lui servir à plusieurs reprises durant ce récit . Tout est préparé comme l'emploi d'un jobbeux et de son moyen de rémunération sont tels que l'on a l'impression que cela s'est vraiment passé . Rien n'est superflu dans ce livre il est juste parfait malgré le thème abordé . Bravo Mr Senécal que j'ai rencontré à l'occasion de la sortie française de Hell.com qui était aussi réaliste en donnant l'impression d'y être . J'espère juste que les éditions Fleuve continueront de sortir d'autres livres en France . Exceptionnel car il m'aura fallu 2 semaines pour écrire cette petite chronique tellement ce thriller m'a touché .
  • Mrphilcastedey Posté le 29 Avril 2020
    Bruno Hamel, père de famille et médecin menant une vie normale, vivant dans une modeste maison de quartier malgré son statut salarial, mène une vie tranquille aux côté de sa femme Sylvie et de leur petite fille Jasmine. Un jour, la vie du couple bascule lorsque Jasmine est retrouvée morte et violée dans un buisson. Bruno, jusque là pacifiste et en contrôle, s'apprête alors à devenir un tortionnaire redoutable. L'assassin de sa fille, surnommé le monstre par Bruno, n'a alors aucune idée des sévices terribles qui lui seront affligé. La folie gagnera peu à peu Bruno Hamel. Comment un père de famille modèle peut il se transformer ainsi en bourreau sans scrupule? Comme quoi un esprit torturé peut être une source bien plus inquiètante encore de mal être, qu'une série de tortures physiques. Les personnages sont bien construits, le crescendo bien fisselé et le malaise gagne peu à peu le lecteur, un malaise nécéssaire à la tourmente de celui ci. Comme chaque thriller de Patrick Sénécal, la tension est à son comble du début à la fin. La froideur du bourreau, ramenant à la bestialité la plus pure de l'être humain, donne froid dans le dos. Un autre succès littéraire... Bruno Hamel, père de famille et médecin menant une vie normale, vivant dans une modeste maison de quartier malgré son statut salarial, mène une vie tranquille aux côté de sa femme Sylvie et de leur petite fille Jasmine. Un jour, la vie du couple bascule lorsque Jasmine est retrouvée morte et violée dans un buisson. Bruno, jusque là pacifiste et en contrôle, s'apprête alors à devenir un tortionnaire redoutable. L'assassin de sa fille, surnommé le monstre par Bruno, n'a alors aucune idée des sévices terribles qui lui seront affligé. La folie gagnera peu à peu Bruno Hamel. Comment un père de famille modèle peut il se transformer ainsi en bourreau sans scrupule? Comme quoi un esprit torturé peut être une source bien plus inquiètante encore de mal être, qu'une série de tortures physiques. Les personnages sont bien construits, le crescendo bien fisselé et le malaise gagne peu à peu le lecteur, un malaise nécéssaire à la tourmente de celui ci. Comme chaque thriller de Patrick Sénécal, la tension est à son comble du début à la fin. La froideur du bourreau, ramenant à la bestialité la plus pure de l'être humain, donne froid dans le dos. Un autre succès littéraire du maître de l'horreu québecois
    Lire la suite
    En lire moins
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.