Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265117211
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 210 mm

Les Sept jours du Talion

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 15/11/2018
Bruno Hamel et sa compagne Sylvie forment un couple bourgeois à l’existence tranquille, avec leur fille unique de sept ans. Tout bascule un jour d’automne, où Jasmine ne rentre pas de l’école. Après quelques heures de recherches, elle est retrouvée morte — elle a été violée et étranglée—, dans les... Bruno Hamel et sa compagne Sylvie forment un couple bourgeois à l’existence tranquille, avec leur fille unique de sept ans. Tout bascule un jour d’automne, où Jasmine ne rentre pas de l’école. Après quelques heures de recherches, elle est retrouvée morte — elle a été violée et étranglée—, dans les fourrés près de l’école. Dès lors, l’univers de Bruno vacille. Il se fait de plus en plus distant, gagné par une haine sourde. Aussi, lorsque la police arrête le meurtrier, un terrible projet germe dans son esprit : il va s’emparer du coupable et lui faire payer ce qu’il a fait à sa petite fille. Le jour de sa comparution, il le kidnappe. Tandis que la police fait tout pour le retrouver avant qu’il ne soit allé trop loin, Bruno s’enferme avec le meurtrier dans un chalet isolé, au fond de la forêt québécoise. Sept jours au cours desquels le chirurgien si humain et fou d’amour pour sa fillette s’enfonce dans une folie de vengeance glaciale, jusqu’à ne plus savoir : le monstre, est-ce lui ou l’autre ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265117211
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 210 mm

Ils en parlent

"Ce roman noir très dur aborde avec talent les thèmes de la vengeance et de l'autodéfense, mais aussi celui de la douleur de perdre un enfant." La tête en noir
Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Skoldasy Posté le 24 Décembre 2021
    Voilà, j'ai lu mon 1er Patrick Senécal. Et j'avoue que ce roman à de la matière à nous faire réfléchir. Après le meurtre et le viol de sa fille unique, Bruno Hamel ne désire qu'une chose : rendre justice pour la disparition de son enfant. Gouverné par la vengeance, ce médecin va alors kidnapper le monstre pour le torturer pendant 7 jours avant de l'exécuter. L'auteur pose ainsi dès le départ un ultimatum, mais ce n'est pas le scénario en lui-même qui apporte la densité au scénario, mais toute la psychologie qui en découle. Il évoque le deuil, cette perte qui fait réagir l'être humain de différentes manière. Pire quand la perte est faite de manière violente, l'acceptation est alors beaucoup plus difficile. Il y a une tension qui monte à chaque nouvelle journée. Sérieusement, je pense qu'au départ du récit, le lecteur se dit "c'est tellement mérité". Puis finalement, on a tous une limite et à un moment donné, on se dit "c'est trop". L'auteur met en évidence ici, les valeurs humaines. La vie d'un pédophile et meurtrier vaut-elle la peine d'être sauvé ? Merite-t-il toute cette torture ? Soutiendriez-vous l'auto-justice ? Toutes ces... Voilà, j'ai lu mon 1er Patrick Senécal. Et j'avoue que ce roman à de la matière à nous faire réfléchir. Après le meurtre et le viol de sa fille unique, Bruno Hamel ne désire qu'une chose : rendre justice pour la disparition de son enfant. Gouverné par la vengeance, ce médecin va alors kidnapper le monstre pour le torturer pendant 7 jours avant de l'exécuter. L'auteur pose ainsi dès le départ un ultimatum, mais ce n'est pas le scénario en lui-même qui apporte la densité au scénario, mais toute la psychologie qui en découle. Il évoque le deuil, cette perte qui fait réagir l'être humain de différentes manière. Pire quand la perte est faite de manière violente, l'acceptation est alors beaucoup plus difficile. Il y a une tension qui monte à chaque nouvelle journée. Sérieusement, je pense qu'au départ du récit, le lecteur se dit "c'est tellement mérité". Puis finalement, on a tous une limite et à un moment donné, on se dit "c'est trop". L'auteur met en évidence ici, les valeurs humaines. La vie d'un pédophile et meurtrier vaut-elle la peine d'être sauvé ? Merite-t-il toute cette torture ? Soutiendriez-vous l'auto-justice ? Toutes ces questions, je me les suis posées durant ma lecture. Ce roman avec des scènes ultra-violente arrive à nous pousser dans nos retranchements. Un thriller psychologique très efficace ! D'autant que les personnages sont tous brillamment mis en lumière. L'être humain n'est pas vertu ou violent, c'est un être en nuance. Et je pense que Bruno Hamel est un parfait exemple pour cela. Je lirai avec grand plaisir d'autres romans de cet auteur !
    Lire la suite
    En lire moins
  • MooDyyyButterCuppp Posté le 16 Décembre 2021
    Très bon! Gore et captivant du début à la fin! Ce livre nous fait douter, nous amène à se remettre en question, l’intrigue est là du début à la fin, je comprends pourquoi ce livre est autant aimé des fans de lecture d’horreur, et de gore! J’ai adoré, comme tous les livres de Patrick Senécal ! :-)
  • Litteratureandco Posté le 13 Décembre 2021
    Une famille heureuse qui sombre dans les ténèbres en un claquement de doigts. Bruno et Sylvie perdent brutalement Jasmine, leur fille de 7 ans, violée et sauvagement assassinée alors qu'elle rentrait de l'école. S'en suit une longue et terrible descente aux enfers pour le couple, mais surtout pour Bruno, que le chagrin et la haine pousse à commettre l'irréparable. Il est bien décidé à faire subir l'assassin de sa fille. Il va l'enlever, et durant 7 jours, le torturer. J'ai adoré ce roman, au-delà de l'histoire et de la violence, l'auteur nous pousse à nous questionner, que ferions-nous dans la même situation ? Qui est le coupable, qui est la victime lorsque la victime devient bourreau ? Doit-on faire passer ses émotions avant la loi? La loi du Talion doit-elle être celle qui doit nous gouverner ? On assiste également au questionnement de Bruno, le père, et j'ai trouvé ça très intéressant. L'auteur alterne les points de vue avec celui de la police, permettant à l'histoire de ne pas être uniquement centrée sur la violence. Un très bon roman, jamais déçue par Senécal pour le moment !
  • nathalou93 Posté le 29 Novembre 2021
    Bruno et sa compagne Sylvie forment un couple bourgeois, tranquille avec leur fille de 7 ans, tout bascule un jour d'automne, ou Jasmine ne rentre pas de l'école, l'inévitable arrive, on la retrouve : morte, violée et étranglée. Bruno vacille et mets un projet à exécution faire souffrir le meurtrier de sa fille pendant 7 jours. C'est un livre à ne pas mettre dans toutes les mains, c'est un livre dur, c'est violent, les tortures sont expliquées en détails, alors âmes sensibles s'abstenir. Mais c'est aussi un récit sur la vengeance, et surtout sur la douleur indescriptible de perdre un enfant et comment s'en sortir. J'étais happée par le désespoir de ce père, les préparations de son projet, je les ai trouvées un peu longue, mais après on est dans l'action, la pure, on ne rigole pas avec cet auteur, il n'y va pas avec le dos de la cuillère, il tranche dans le vif, de la violence à l'état pur, ou j'ai ressenti sa douleur. Il décide de mettre sa vie en l'air, car sans son enfant, plus rien n'a de l'importance, la seule chose qui compte c'est cette vengeance, elle a pris toute la place dans son chagrin. L'écriture de l'auteur est vraiment... Bruno et sa compagne Sylvie forment un couple bourgeois, tranquille avec leur fille de 7 ans, tout bascule un jour d'automne, ou Jasmine ne rentre pas de l'école, l'inévitable arrive, on la retrouve : morte, violée et étranglée. Bruno vacille et mets un projet à exécution faire souffrir le meurtrier de sa fille pendant 7 jours. C'est un livre à ne pas mettre dans toutes les mains, c'est un livre dur, c'est violent, les tortures sont expliquées en détails, alors âmes sensibles s'abstenir. Mais c'est aussi un récit sur la vengeance, et surtout sur la douleur indescriptible de perdre un enfant et comment s'en sortir. J'étais happée par le désespoir de ce père, les préparations de son projet, je les ai trouvées un peu longue, mais après on est dans l'action, la pure, on ne rigole pas avec cet auteur, il n'y va pas avec le dos de la cuillère, il tranche dans le vif, de la violence à l'état pur, ou j'ai ressenti sa douleur. Il décide de mettre sa vie en l'air, car sans son enfant, plus rien n'a de l'importance, la seule chose qui compte c'est cette vengeance, elle a pris toute la place dans son chagrin. L'écriture de l'auteur est vraiment brute de décoffrage et franchement j'ai vraiment adoré. Mais surtout il y a une morale, mais je n'en dirais pas plus. Je suis rentrée dans cette histoire, en tant que parent, on ne peut rester insensible, et se dire qu'est qu'on ferait à sa place ? Je me suis sentie complétement en empathie avec ce personnage, mais surtout j'étais complètement immergée dans ce récit, j'ai aimée comment le sujet as été traitée et surtout cette fin qui m'as laissée complétement scotchée. Pour une découverte c'est vraiment une excellente surprise, bon ce genre de livres, c'est vraiment ce que j'aime, donc c'était pratiquement sûr que j'allais adorer ce livre, mais je n'étais pas préparée ou l'auteur m'emmènerait, et j'avoue j'ai raffolé ce voyage dans l'horreur. C'est clair que je ne vais pas en rester là, peut être voir le film et bien sûr lire autre chose de l'auteur. J'ai envie de continuer de le découvrir avec une autre histoire, un autre univers.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MymyyS Posté le 27 Novembre 2021
    Ce livre attend depuis très longtemps dans ma PAL et c'est le premier que je lis de l'auteur. #8467;'#1085;#953;#1109;#1090;#963;#953;#1103;#1108; : Nous sommes embarqués dans la vie détruite de Bruno Hamel, médecin. Lui et sa conjointe Sylvie perdent leur fille Jasmine, sauvagement assassinée. Dès lors, tout bascule. Bruno entame une descente aux enfers et se donne sept jours afin de torturer et de tuer le meurtrier de sa fillette. Une spirale infernale avec, en bruits de fond, des hurlements et jappements de chien... #8467;#1108;#1109; #961;#1108;#1103;#1109;#963;#1080;#1080;#945;g#1108;#1109; : J'ai apprécié tous les personnages (ou presque) de ce livre. Bruno tout d'abord, que la vengeance aveugle et qui perd de son humanité au fur et à mesure. Un homme qu'on dépeint pacifiste, qui ne supporte pas la violence et qui, suite au meurtre de sa fille adorée, voit ses valeurs entièrement changées. Quel parent n'aurait pas réagi de la même manière après un tel drame ? Pourtant sa conscience se rappelle à lui... mais va-t-il lui prêter assez d'attention ? J'ai beaucoup aimé le sergent-détective Mercure. Un policier un peu à part, avec ses propres blessures, ses propres démons et qui sait malgré tout garder son calme. Ses méthodes quelque peu étonnantes peuvent paraître complètement à... Ce livre attend depuis très longtemps dans ma PAL et c'est le premier que je lis de l'auteur. #8467;'#1085;#953;#1109;#1090;#963;#953;#1103;#1108; : Nous sommes embarqués dans la vie détruite de Bruno Hamel, médecin. Lui et sa conjointe Sylvie perdent leur fille Jasmine, sauvagement assassinée. Dès lors, tout bascule. Bruno entame une descente aux enfers et se donne sept jours afin de torturer et de tuer le meurtrier de sa fillette. Une spirale infernale avec, en bruits de fond, des hurlements et jappements de chien... #8467;#1108;#1109; #961;#1108;#1103;#1109;#963;#1080;#1080;#945;g#1108;#1109; : J'ai apprécié tous les personnages (ou presque) de ce livre. Bruno tout d'abord, que la vengeance aveugle et qui perd de son humanité au fur et à mesure. Un homme qu'on dépeint pacifiste, qui ne supporte pas la violence et qui, suite au meurtre de sa fille adorée, voit ses valeurs entièrement changées. Quel parent n'aurait pas réagi de la même manière après un tel drame ? Pourtant sa conscience se rappelle à lui... mais va-t-il lui prêter assez d'attention ? J'ai beaucoup aimé le sergent-détective Mercure. Un policier un peu à part, avec ses propres blessures, ses propres démons et qui sait malgré tout garder son calme. Ses méthodes quelque peu étonnantes peuvent paraître complètement à côté de la plaque mais il sait ce qu'il fait et ça n'en est que plus déroutant. Que penser de Sylvie ? Un personnage qui me laisse une impression mitigée. Enfermée dans son chagrin, elle n'a pas remarqué sur quelle pente descendante a glissé Bruno. J'ai tiqué quand elle lui a demandé de refaire un enfant. Est-ce qu'un enfant est ainsi si facile à remplacer ? Il est cassé alors on en rachète un autre ? Mon opinion sur elle a alors été toute faite. Et bien qu'elle réagisse différemment de Bruno, ça ne me l'a pas rendue plus sympathique. #1103;#1108;#1109;#1109;#1108;#1080;#1090;#953; gé#1080;é#1103;#945;#8467; : Je dois dire que j'ai été un peu déçue par ce livre. En l'ouvrant, je m'attendais à lire quelque chose de vraiment gore, horrible, insoutenable. Il y a eu davantage de débats sur la vengeance que de violences en elles-mêmes. L'auteur s'est concentré sur les états d'âme de Bruno et j'ai trouvé ça vraiment dommage parce que l'idée de départ était excellente. Torturer et tuer un violeur et meurtrier d'enfants est un sujet qui m'a plu en lisant le résumé. Inutile de vous dire dans quel camp je me trouvais. J'étais entièrement de son avis : la justice n'existe pas, un meurtrier d'enfant doit payer ses actes au centuple. Le rythme lent de l'histoire me l'a fait paraître plus longue, ennuyeuse même. Cette dernière met un certain temps à se mettre en place et j'en suis venue à me demander très souvent quand les choses sérieuses allaient commencer. J'ai cependant aimé la tension qui monte crescendo. L'état mental de Bruno qui empire. Cette sensation d'être aspirée dans l'œil d'un cyclone et que rien ne pourra m'en sortir. Et cette question qui me martelait l'esprit : qu'aurais-je fait à sa place ? Je ne suis pas mère mais la vengeance est une chose à laquelle j'ai pensé très souvent. Finalement, c'est un sujet grave qui fait réfléchir. Bruno a franchi la ligne rouge, son point de non-retour. Et la fin m'a beaucoup surprise. Et vous, vous laisserez-vous aveugler par la vengeance ?
    Lire la suite
    En lire moins
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.