Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221257418
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 135 x 215 mm

Lettre d'un hussard de la République

Date de parution : 16/09/2021

Avant qu'il ne soit trop tard...

« Je m’appelle Didier Lemaire, je suis professeur de philosophie. Il y a vingt ans, je suis arrivé à Trappes. Dans mes classes, j’apprends à mes élèves à douter, et à conduire leur jugement. En maîtrisant des concepts philosophiques, ils examinent leurs opinions, s’émancipent, découvrent le dialogue et le plaisir...

« Je m’appelle Didier Lemaire, je suis professeur de philosophie. Il y a vingt ans, je suis arrivé à Trappes. Dans mes classes, j’apprends à mes élèves à douter, et à conduire leur jugement. En maîtrisant des concepts philosophiques, ils examinent leurs opinions, s’émancipent, découvrent le dialogue et le plaisir de penser. Cette expérience de la liberté exige confiance et patience. Quand la ville est devenue l’une des toutes premières pépinières jihadistes d’Europe, je me suis demandé si je pouvais encore enseigner comme je l’avais toujours fait, en considérant mes élèves comme des adolescents parmi d’autres… »

Pour avoir alerté sur la réalité de ce qu’il vit, de ce qu’il voit, Didier Lemaire a été placé sous protection policière. Ce livre est son témoignage en même temps qu’un cri d’alarme. En espérant qu’il ne soit pas déjà trop tard.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221257418
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • chichi_zibest Posté le 14 Décembre 2021
    Didier Lemaire aurait aimé rester un professeur anonyme de Philosophie, à Trappes, où il enseigna pendant 20 ans. Mais voilà qu'il ne peut rester insensible à l'évolution des jeunes dont il a la charge, qui dérivent de plus en plus vers le séparatisme religieux musulman. Didier Lemaire va s'obstiner à assurer sa mission d'enseignant : ouvrir à tous et toutes ses élèves les chemins de la raison, de l'écoute, de la conscience de soi-même et des autres....D'abord membre d'associations, déçu, il s'engage de plus en plus dans la simple volonté de maintenir au plus haut son rôle d'enseignant au sein de la République française. Il devient ensuite une cible, sans doute trop visible et dérangeant pour les fondamentalistes qu'il cite dans son livre, et certainement trop peu soutenu par sa hiérarchie et le Ministère de l'éducation....pas de vagues....Puis c'est la protection policière, bien qu'aucune incitation à la haine ne lui soit reprochée....et enfin l'incompréhensible mutation à Argenteuil, par l’Éducation Nationale, Argenteuil, autre foyer de l'islamisme...Un poste qu'il ne peut que refuser, sans doute ce que souhaite son Administration..le voici retiré de la société éducative, sans avoir reçu le moindre blâme ni remontrance....Un lanceur d'alerte (rôle qu'il refuse) dont le seul... Didier Lemaire aurait aimé rester un professeur anonyme de Philosophie, à Trappes, où il enseigna pendant 20 ans. Mais voilà qu'il ne peut rester insensible à l'évolution des jeunes dont il a la charge, qui dérivent de plus en plus vers le séparatisme religieux musulman. Didier Lemaire va s'obstiner à assurer sa mission d'enseignant : ouvrir à tous et toutes ses élèves les chemins de la raison, de l'écoute, de la conscience de soi-même et des autres....D'abord membre d'associations, déçu, il s'engage de plus en plus dans la simple volonté de maintenir au plus haut son rôle d'enseignant au sein de la République française. Il devient ensuite une cible, sans doute trop visible et dérangeant pour les fondamentalistes qu'il cite dans son livre, et certainement trop peu soutenu par sa hiérarchie et le Ministère de l'éducation....pas de vagues....Puis c'est la protection policière, bien qu'aucune incitation à la haine ne lui soit reprochée....et enfin l'incompréhensible mutation à Argenteuil, par l’Éducation Nationale, Argenteuil, autre foyer de l'islamisme...Un poste qu'il ne peut que refuser, sans doute ce que souhaite son Administration..le voici retiré de la société éducative, sans avoir reçu le moindre blâme ni remontrance....Un lanceur d'alerte (rôle qu'il refuse) dont le seul tort est justement de rester celui qu'il est, pour ses élèves, et la République. Les uns l'ayant d'ailleurs plus soutenu que la dernière... A la question qu'il pose à un commissaire de Police : 'Qui a tué Samuel Paty ?' , ce dernier répond après quelques instants de réflexion 'le refus d'être ce que nous sommes'. Depuis ce livre, Didier Lemaire n'a toujours pas de poste d'enseignant, le maire de Trappes, lui, qui s'est opposé à ce professeur a été réélu malgré la distribution de tracts dans la cour d'école...Selon l'inspecteur d'académie Jean-Pierre Obin : un professeur sur deux s'autocensure face à cette radicalisation islamique d'élèves, et "cette tendance est même accentuée chez les professeurs les plus jeunes.(..) 78% des moins de 30 ans disent dans ce même sondage s’être déjà censurés face à des propos d’élèves". Des solutions politiques existent, mais qui aura le courage de les prendre, pour le bien de tous...? Un grand Salut à Didier Lemaire pour son courage, et sa mesure dans les diagnostics, sa bienveillance envers ses élèves.
    Lire la suite
    En lire moins
  • cascasimir Posté le 19 Novembre 2021
    "La journée en mémoire de Samuel Paty dans les écoles s'est bien déroulée dans le calme, hormis quelques "incidents". JM Blanquer sur RTL, le ministre qui s'est planqué derrière les mots. - Hormis quelques 100 incidents ( le Point.fr le 16/1O/21) "Tout va très bien , Mme la Marquise?" C'est ce même ministre ( où en sont les sanctions promises contre les enfants et autres parents qui ont proférés des menaces de mort?...) qui a proposé " un autre poste au prof de philosophie , Didier Lemaire. " Philosopher, c'est apprendre à mourir? Seulement "14% d'enseignants de moins de 30 ans, menacés de mort ?" Educ.gouv.fr Un autre poste? Didier Lemaire avait pris parti pour son collègue Samuel Paty, en lui rendant hommage dans une lettre dénonçant l'islamisme rampant à Trappes, et l'islamisme politique dans la société française! "Un prof vivant qui parle est plus gênant qu'un prof mort".... Didier Lemaire, l'enseignant qui dénonce est devenu le Problème... "Le premier qui dit la vérité, celui là doit être exécuté. le prof est devenu l'oeil du cyclone au centre d'un emballement médiatique, dont la France a le secret! Il est démissionnaire du lycée de la Plaine de Neauphle à Trappes ( 650 élèves où les résultats au bac frôlent chaque année... "La journée en mémoire de Samuel Paty dans les écoles s'est bien déroulée dans le calme, hormis quelques "incidents". JM Blanquer sur RTL, le ministre qui s'est planqué derrière les mots. - Hormis quelques 100 incidents ( le Point.fr le 16/1O/21) "Tout va très bien , Mme la Marquise?" C'est ce même ministre ( où en sont les sanctions promises contre les enfants et autres parents qui ont proférés des menaces de mort?...) qui a proposé " un autre poste au prof de philosophie , Didier Lemaire. " Philosopher, c'est apprendre à mourir? Seulement "14% d'enseignants de moins de 30 ans, menacés de mort ?" Educ.gouv.fr Un autre poste? Didier Lemaire avait pris parti pour son collègue Samuel Paty, en lui rendant hommage dans une lettre dénonçant l'islamisme rampant à Trappes, et l'islamisme politique dans la société française! "Un prof vivant qui parle est plus gênant qu'un prof mort".... Didier Lemaire, l'enseignant qui dénonce est devenu le Problème... "Le premier qui dit la vérité, celui là doit être exécuté. le prof est devenu l'oeil du cyclone au centre d'un emballement médiatique, dont la France a le secret! Il est démissionnaire du lycée de la Plaine de Neauphle à Trappes ( 650 élèves où les résultats au bac frôlent chaque année les 90 % de réussite. La ville d'Omar Sy et Jamel Debbouze, mais aussi une cité qui vu plusieurs de ses habitants ( 67 jeunes entre 2014 et 2016) rejoindre la zone irako-syrienne et l'Etat islamique... Où, selon le livre "La Communauté " de la journaliste Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué, les femmes n'osent plus entrer dans un café... - "...le salafisme qui gagne du terrain" et le fait que " tous les juifs de Trappes sont partis depuis l'incendie de la synagogue le 10 octobre 2000, puis les Portugais. » Et « désormais les musulmans modérés de la classe moyenne " « Je sais que maintenant c'est une possibilité pour moi d'être tué... »
    Lire la suite
    En lire moins
  • Gielle Posté le 28 Octobre 2021
    "Avant qu'il ne soit trop tard..." Combien j'aimerais croire encore que le temps qui nous était imparti pour réagir efficacement, n'est pas déjà définitivement dépassé. Encore une lecture précieuse, essentielle: long témoignage d'un homme intelligent, honnête et investi, voulant le meilleur pour ses élèves, tous ses élèves, de ses tentatives répétées pour lutter contre l'islamisme, qui engloutit tout, inexorablement, pour propager le pire... Lisez-le! lisez-le "avant qu'il ne soit trop tard"! Merci à Didier Lemaire, honneur à son courage, respect pour la clarté de ses mots et la valeur éclairante de son témoignage...
  • Ottstef Posté le 10 Octobre 2021
    livre qui se lit très rapidement et lorsqu’on connaît les tenants et aboutissants de la situation dans laquelle ce courageux professeur se trouve. les politiques ne sont pas épargnés et à juste titre. il sera intéressant de regarder de près le résultat des prochaines élections à Trappes. A la fin de cet ouvrage on ne peut que ressentir un profond respect pour cet homme fier de ses convictions et fidèle à son engagement au profit de la jeunesse. citations : dans la rubrique ad hoc
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.