RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'homme nu. La dictature invisible du numérique

            Plon
            EAN : 9782259227797
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 140 x 225 mm
            L'homme nu. La dictature invisible du numérique

            ,

            Date de parution : 21/04/2016
            1984 d’Orwell parlait d’une dictature violente. Le monde des Big Datas à l’horizon de la moitié de ce siècle sera celui d’une hégémonie à la fois douce et totalitaire. La fin de la pensée grecque est en marche et avec elle une époque de l’humanité est bientôt révolue.
             

            On les appelle les Big Datas. Google, Apple, Facebook ou Amazon, ces géants du numérique, qui aspirent à travers Internet, smartphones et objets connectés, des milliards de données sur nos vies.
            Derrière cet espionnage, dont on mesure chaque jour l’ampleur, on découvre qu’il existe un pacte secret scellé par les Big...

            On les appelle les Big Datas. Google, Apple, Facebook ou Amazon, ces géants du numérique, qui aspirent à travers Internet, smartphones et objets connectés, des milliards de données sur nos vies.
            Derrière cet espionnage, dont on mesure chaque jour l’ampleur, on découvre qu’il existe un pacte secret scellé par les Big Datas avec l’appareil de renseignement le plus puissant de la planète. Cet accouplement entre les agences américaines et les conglomérats du numérique, est en train d’enfanter une entité d’un genre nouveau. Une puissance mutante, ensemencée par la mondialisation, qui ambitionne ni plus ni moins de reformater l’Humanité.
            La prise de contrôle de nos existences s’opère au profit d’une nouvelle oligarchie mondiale. Pour les Big data, la démocratie est obsolète, tout comme ses valeurs universelles. C’est une nouvelle dictature qui nous menace. Une Big Mother bien plus terrifiante encore que Big Brother.
            Si nous laissons faire nous serons demain des « hommes nus », sans mémoire, programmés, sous surveillance. Il est temps d’agir.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259227797
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 140 x 225 mm
            Plon
            17.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Stelda Posté le 6 Janvier 2019
              A lire par chapitre, pour éviter l'overdose (et le tournis) mais ce livre devrait être reconnu d'utilité publique.
            • Marple Posté le 1 Janvier 2019
              J'ai toujours trouvé que les hommes nus étaient fascinants, et celui-ci ne déroge pas à la règle... Au-dela de la plaisanterie et, bien qu'il y soit question de numérique plutôt que d'érotisme, l'adjectif fascinant me semble parfaitement adapté à cette oeuvre où on découvre les rouages du monde numérique d'aujourd'hui et de demain. Sont évoqués la collaboration/collusion entre les services de renseignements et les entreprises privées qui rassemblent et analysent les données, l'emprise croissante des Google Amazon Facebook Apple sur notre vie, la modélisation de nos goûts en algorithmes et leur traduction en publicités ciblées... Les amis qui m'ont conseillé ce livre en tiraient, comme ses auteurs, des conclusions alarmistes sur notre société, selon eux en pleine Big-Brotherisation. J'avoue que je suis plus optimiste, ou plus naïve, et que je continue à penser que l'homme nu peut être un homme libre, tant qu'il garde esprit critique, lucidité et intelligence, notamment dans l'utilisation de ces outils, certes formidables, mais qui n'en restent pas moins des outils.
            • Seabiscuit Posté le 3 Octobre 2018
              Le terme Big Data résume à lui seul l'immensité de crétinerie qui ne fera illusion qu'un temps. Chaque être-humain, même le plus crétin des crétins, possède son libre arbitre. L'intelligence, le savoir-faire, le savoir-être n'ont rien à voir avec toutes ces compagnies à la " Con" qui ne voient pas venir des générations pour l'instant happées par l'écran et Internet qui restent malgré tout des outils d'information et de partage que j'aurais aimé avoir à vingt ans. Les dérives de stockage inutile coûtent une fortune tout comme leur traitement. L'entreprise de demain se bâtira sur la compétitivité. Demain, un homme se lèvera et dira : Allez, lançons la journée mondiale sans un clic. Et le Monde replacera les big datas à leur place. Reste à chacun de nous de donner à toute cette technologie la parce qu'elle mérite ou à se laisser emporter jusqu'à perdre toute son intimité, sa liberté et son jardin secret. Le livre fait peur. C'est bien ! Cela invite à la réflexion. A faire lire aux ados happés par l'écran et dont les parents semblent déjà avoir baissé les bras. La médiane, dans tout ce que l'on touche ou l'on fait, nous ne devons pas descendre... Le terme Big Data résume à lui seul l'immensité de crétinerie qui ne fera illusion qu'un temps. Chaque être-humain, même le plus crétin des crétins, possède son libre arbitre. L'intelligence, le savoir-faire, le savoir-être n'ont rien à voir avec toutes ces compagnies à la " Con" qui ne voient pas venir des générations pour l'instant happées par l'écran et Internet qui restent malgré tout des outils d'information et de partage que j'aurais aimé avoir à vingt ans. Les dérives de stockage inutile coûtent une fortune tout comme leur traitement. L'entreprise de demain se bâtira sur la compétitivité. Demain, un homme se lèvera et dira : Allez, lançons la journée mondiale sans un clic. Et le Monde replacera les big datas à leur place. Reste à chacun de nous de donner à toute cette technologie la parce qu'elle mérite ou à se laisser emporter jusqu'à perdre toute son intimité, sa liberté et son jardin secret. Le livre fait peur. C'est bien ! Cela invite à la réflexion. A faire lire aux ados happés par l'écran et dont les parents semblent déjà avoir baissé les bras. La médiane, dans tout ce que l'on touche ou l'on fait, nous ne devons pas descendre trop en dessous ou monter trop au dessus. Lé défi majeur est en fait d'abord un défi individuel, savoir mesure garder.
              Lire la suite
              En lire moins
            • misstoupin29 Posté le 5 Juin 2018
              Il fait pour moi des indispensable a avoir lu . Ce livre est rempli de bon sens . Quel monde pour demain voulons nous ?
            • jefdebourges Posté le 3 Juin 2018
              Très bel ouvrage. Bien sûr les propos sont orientés sur les dangers et l'introduction est très claire sur ce point. Le pouvoir procuré par les données. La sélection et l'uniformisation des pensées, des "besoins" et des "envies". L'isolement que provoque les réseaux sociaux ("amis" virtuels) mais aussi l'appauvrissement intellectuel (contacts pré-sélectionnés, ceux qui "pensent comme vous", qui vous confinent dans un champs réduit de pensées) Les GAFA (et NATU) ont su comprendre et prendre ce pouvoir supra-national (le 7ème continent celui sans territoire... ou 8ème si vous pensez aux déchets plastiques). Bonne lecture ;-) Si vous voulez des analyses inverses (oh que c'est beau, bien pour vous, votre liberté etc...) Vous pouvez lire Laurent Alexandre... Perso, je n'y arrive pas.
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…