Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221113646
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1120
Format : 132 x 198 mm
L'Île au trésor et autres récits
Date de parution : 21/01/2010
Éditeurs :
Bouquins

L'Île au trésor et autres récits

,

Date de parution : 21/01/2010

Voici enfin réunis les cinq chefs-d'oeuvre qui consacrent Robert Louis Stevenson (1850-1894) comme le maître du récit d'aventures. Celui dont devaient se réclamer des écrivains aussi prestigieux et divers que...

Voici enfin réunis les cinq chefs-d'oeuvre qui consacrent Robert Louis Stevenson (1850-1894) comme le maître du récit d'aventures. Celui dont devaient se réclamer des écrivains aussi prestigieux et divers que Kipling, Conan Doyle, Rider Haggard, Jack London, Marcel Schwob, Joseph Conrad, Henry James, G.K. Chesterton, Alain-Fournier, Georges Simenon, Pierre Mac...

Voici enfin réunis les cinq chefs-d'oeuvre qui consacrent Robert Louis Stevenson (1850-1894) comme le maître du récit d'aventures. Celui dont devaient se réclamer des écrivains aussi prestigieux et divers que Kipling, Conan Doyle, Rider Haggard, Jack London, Marcel Schwob, Joseph Conrad, Henry James, G.K. Chesterton, Alain-Fournier, Georges Simenon, Pierre Mac Orlan...
Trésors, mutineries, naufrages, fuites, potences, squelettes grimaçants, sorciers insulaires, lutins en bouteilles, cadavres fugueurs jouant à cache-cache, explorateurs imprudents des gouffres obscurs de l'inconscient que la psychanalyse n'avait pas encore décelés...
Stevenson a su créer des personnages éternels, aussi inoubliables que les ogres de Perrault, Barbe-Bleue ou le Petit Poucet. De L'Île au trésor surgissent Pew l'aveugle qui tâte la route de son bâton avant de commander l'assaut, John Silver, l'égorgeur unijambiste, camouflé en cuisinier doucereux, son perroquet sur l'épaule. Ils succombent, vaincus par le Petit Poucet - Jim Hawkins. David Balfour lui ressemble comme un frère, même si les aventures ne se déroulent plus aux Antilles, mais sur les rives d'une Écosse infestée de pirates et de conspirateurs. Pirates et adolescents courageux, sorciers des îles polynésiennes, cadavres en fuite, sans oublier l'horrible Mr Hyde évadé des enfers de la conscience, tous se rejoignent pour entraîner le lecteur dans un univers fabuleux où tout peut arriver... sauf l'ennui !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221113646
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1120
Format : 132 x 198 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Croco85 Posté le 31 Mars 2022
    Je me suis retrouvé plongé dans une ambiance de vieux marins et de piraterie en quelques pages à peine. Ce fut un vrai plaisir de vivre cet aventure avec ces personnages hauts en couleur en commençant par le capitaine et ces "Oh hisse et une bouteille de rhum!" et autres ritournelles qui nous entraînent tout au long de l'histoire. Quand j'ai ouvert "L'île au trésor" je rêvais d'aventures et je n'ai pas été déçu!
  • cprevost Posté le 3 Mars 2022
    Il a fallu revenir à « L'Ile au trésor », au roman d'aventures avec un A majuscule. Cela demande tout de même quelques petites heures. « L'Ile », c'est à chaque fois, heureusement, la mer recommencée, l'impossible et les matins intranquilles. Avec ce récit impeccable, économe et solidement bâti, on ouvre encore et encore les yeux au grand dehors. Comme Jim, on préfèrera la désobéissance, l'impulsion avec Ben ou John Silver plus que la convention avec Trelawney, Livesey ou le très corseté Smollett ; le hasard des rencontres bonnes ou mauvaises de quelques pirates plus que la découverte du trésor lui-même. C'est l'entrée terrible de Billy Bones, grande gueule balafrée d'un coup sabre, dans l'auberge de l'Amiral-Benbow et la terreur de voir paraitre le loup de mer unijambiste qui nous ont durablement marqués. « Je me souviens de lui [Billy Bones] comme si c'était hier et je le vois s'avancer d'un pas lourd vers la porte de l'auberge, son coffre de marin derrière lui sur une brouette : c'est un homme grand, fort, puissant dont les cheveux bruns retombent en un catogan poisseux sur les épaules d'un manteau bleu souillé de taches ; ses mains aux ongles noirs et cassés sont... Il a fallu revenir à « L'Ile au trésor », au roman d'aventures avec un A majuscule. Cela demande tout de même quelques petites heures. « L'Ile », c'est à chaque fois, heureusement, la mer recommencée, l'impossible et les matins intranquilles. Avec ce récit impeccable, économe et solidement bâti, on ouvre encore et encore les yeux au grand dehors. Comme Jim, on préfèrera la désobéissance, l'impulsion avec Ben ou John Silver plus que la convention avec Trelawney, Livesey ou le très corseté Smollett ; le hasard des rencontres bonnes ou mauvaises de quelques pirates plus que la découverte du trésor lui-même. C'est l'entrée terrible de Billy Bones, grande gueule balafrée d'un coup sabre, dans l'auberge de l'Amiral-Benbow et la terreur de voir paraitre le loup de mer unijambiste qui nous ont durablement marqués. « Je me souviens de lui [Billy Bones] comme si c'était hier et je le vois s'avancer d'un pas lourd vers la porte de l'auberge, son coffre de marin derrière lui sur une brouette : c'est un homme grand, fort, puissant dont les cheveux bruns retombent en un catogan poisseux sur les épaules d'un manteau bleu souillé de taches ; ses mains aux ongles noirs et cassés sont rongés et couverts de cicatrices ; la balafre à travers sa joue est repoussante et d'un blanc livide. (…) Un jour, il m'avait pris à part et m'avait promis de me donner une pièce de vingt sous le premier de chaque mois, si seulement je voulais « veiller au grain » et l'avertir si « un loup de mer à une jambe » survenait.»
    Lire la suite
    En lire moins
  • Oceaneisreading Posté le 8 Février 2022
    #x1f30a;Citation: « C’est à la demande de M. le chevalier Trelawney, du docteur Livesey et des autres que je me suis décidé à écrire tout ce que je sais concernant l’île au trésor, depuis A jusqu’à Z, sans noter la position de l’île, parce qu’il s’y trouve toujours une part du trésor. »#x1f9cb; Dans ce livre on découvre Jim Hawkins, un jeune gaillard qui aide ses parents dans leur maison d'hôtes. Son père tombe malade et il vient aider sa mère au travail. Ils ont un drôle de client qui loge chez eux depuis un moment, un certain Bill, un ancien marin qui passe son temps à boire ou à surveiller la mer sur le cap. Un jour cet étrange client aura de la visite, un homme aveugle lui donnera une « roue noire », c'est ainsi que Jim découvre que ce Bill est un pirate et qu'il a une carte d'une île, où se trouve un trésor. Il n'a pas payé son logis depuis un moment alors Jim décide d'aller chercher sa part du trésor avec quelques compatriotes. Au cours du voyage on découvre que certains membres de l'équipage ne sont pas ceux qu'ils ont pretendent, mais d'anciens membres de l'équipage du capitaine Flint, celui à... #x1f30a;Citation: « C’est à la demande de M. le chevalier Trelawney, du docteur Livesey et des autres que je me suis décidé à écrire tout ce que je sais concernant l’île au trésor, depuis A jusqu’à Z, sans noter la position de l’île, parce qu’il s’y trouve toujours une part du trésor. »#x1f9cb; Dans ce livre on découvre Jim Hawkins, un jeune gaillard qui aide ses parents dans leur maison d'hôtes. Son père tombe malade et il vient aider sa mère au travail. Ils ont un drôle de client qui loge chez eux depuis un moment, un certain Bill, un ancien marin qui passe son temps à boire ou à surveiller la mer sur le cap. Un jour cet étrange client aura de la visite, un homme aveugle lui donnera une « roue noire », c'est ainsi que Jim découvre que ce Bill est un pirate et qu'il a une carte d'une île, où se trouve un trésor. Il n'a pas payé son logis depuis un moment alors Jim décide d'aller chercher sa part du trésor avec quelques compatriotes. Au cours du voyage on découvre que certains membres de l'équipage ne sont pas ceux qu'ils ont pretendent, mais d'anciens membres de l'équipage du capitaine Flint, celui à qui appartient le trésor enterré sur l'île. Jim l'apprend et préviens les camarades en qui il a réellement confiance. S'en suivra pleins d'aventure pour survivre à la mutinerie qui a lieu sur l'île et la goélette, mais aussi pour trouver le trésor. Comment ce finira cette aventure ? J'ai adorée découvrir ce conte et cet univers de pirates, contre toute attente Jim, le plus jeune de l'équipage sera le sauveur et le plus malin plus d'une fois. J'ai trouvé tout ce voyage absolument incroyable et si intéressant, on découvre aussi que les traitres ne sont pas toujours ceux qu'on croit que certains sont prêts a tout pour survivre, quitte à tromper leur plus fidèles amis. Cet univers de pirate était vraiment attachant j'ai adorée ! #x1f38f;
    Lire la suite
    En lire moins
  • Il_voyage Posté le 1 Février 2022
    Lîle au trésor ... A eux seuls, ces quelques mots sont une promesse ... Ils éveillent en moi tant de souvenirs, anciens ou récents, de lectures enfantines, d'adaptation cinématographiques, en bande dessinée, en marionnette ! Une promesse d'un voyage vers une île inconnue, où un trésor fabuleux attend Jim, le docteur Livesey, le chevalier et ... Long John Silver et sa bande de pirates ... Inutile de rappeler les péripéties de ce fabuleux roman d'aventures qui nous embarque - au propre comme un figuré - dans un véritable tourbillon, de l'auberge de l'Amiral Benbow jusqu'à la fameuse île, en passant par le siège du fort, la navigation sur l'Hispaniola, etc. Chacun a en mémoire un moment ou l'autre de l'histoire imaginée par Stevenson. La quintessence de l'histoire de pirates ! Alors juste un mot sur ce qui place cette version à part : le formidable travail d'illustration d'Etienne Friess. J'ai pris autant de plaisir à relire les lignes de Stevenson - dans une version raccourcie, il faut le préciser - qu'à admirer les dessins qui parsèment les pages. Des personnages expressifs sous les traits d'animaux, des décors luxuriants, une édition de belle qualité. C'est sans doute ma version préférée, qui vient même détrôner l'adaptation qu'en avait... Lîle au trésor ... A eux seuls, ces quelques mots sont une promesse ... Ils éveillent en moi tant de souvenirs, anciens ou récents, de lectures enfantines, d'adaptation cinématographiques, en bande dessinée, en marionnette ! Une promesse d'un voyage vers une île inconnue, où un trésor fabuleux attend Jim, le docteur Livesey, le chevalier et ... Long John Silver et sa bande de pirates ... Inutile de rappeler les péripéties de ce fabuleux roman d'aventures qui nous embarque - au propre comme un figuré - dans un véritable tourbillon, de l'auberge de l'Amiral Benbow jusqu'à la fameuse île, en passant par le siège du fort, la navigation sur l'Hispaniola, etc. Chacun a en mémoire un moment ou l'autre de l'histoire imaginée par Stevenson. La quintessence de l'histoire de pirates ! Alors juste un mot sur ce qui place cette version à part : le formidable travail d'illustration d'Etienne Friess. J'ai pris autant de plaisir à relire les lignes de Stevenson - dans une version raccourcie, il faut le préciser - qu'à admirer les dessins qui parsèment les pages. Des personnages expressifs sous les traits d'animaux, des décors luxuriants, une édition de belle qualité. C'est sans doute ma version préférée, qui vient même détrôner l'adaptation qu'en avait faite Hugo Pratt, ce qui me concernant n'est pas peu dire. A mettre entre toutes les mains, et en particulier dans celles de nos chères têtes blondes, tant l'île au trésor de Stevenson et Friess vient nourrir notre imaginaire et nous emmène loin, loin, ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Julieka77 Posté le 26 Janvier 2022
    Le meilleur roman d'aventure qui m'ait été donné de lire! qui n'a pas rêvé de se trouver à bord de l'Hispaniolia et d'accoster sur cette île mystérieuse? De la préparation de l'expédition à son dénouement, impossible de s'ennuyer. L'écriture est limpide et très visuelle et sensorielle. On est dans l'aventure de bout en bout. Peut se lire dès l'âge de 11-12 ans. Et bien plus tard puisque je viens de le relire pendant les fêtes et que j'y ai pris un plaisir régressif assumé. Bijou.
Inscrivez-vous à la newsletter Bouquins
Bouquins s'adresse à tous ceux qui ont la passion de lire et de découvrir, aussi bien à l'étudiant qu'au professeur ou à l'amateur de curiosités, bref à la foule des lectrices et des lecteurs qui croient encore qu'un bon livre reste l'un des plus merveilleux compagnons de vie.