Lisez! icon: Search engine
Nil
EAN : 9782841119387
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 1 x 205 mm

L'Irrésistible Histoire du Café Myrtille

Julie GROLEAU (Traducteur)
Date de parution : 07/06/2018

Ellen Branford, ravissante avocate new-yorkaise, se doit d’exaucer le voeu qu’a formulé sa grand-mère avant de mourir : retrouver son amour de jeunesse et lui remettre sa dernière lettre. Ellen part sur la route, pour s’arrêter à Beacon, petite ville côtière du Maine. Alors qu’elle explore les lieux, elle manque...

Ellen Branford, ravissante avocate new-yorkaise, se doit d’exaucer le voeu qu’a formulé sa grand-mère avant de mourir : retrouver son amour de jeunesse et lui remettre sa dernière lettre. Ellen part sur la route, pour s’arrêter à Beacon, petite ville côtière du Maine. Alors qu’elle explore les lieux, elle manque de se noyer – une mésaventure qui fait d’elle une célébrité locale et la pousse littéralement dans les bras d’un certain Roy. Et tandis qu’elle lève le voile sur le passé de sa grand-mère et qu’elle poursuit sa quête, Ellen comprend qu’elle n’aura pas assez d’un séjour de vingt-quatre heures. Mais lorsque son fiancé vient jusqu’à Beacon à sa rescousse, la jeune femme doit repenser la vie qu’elle veut vraiment avoir...
Une irrésistible comédie romantique qui prône les plaisirs d’une vie simple.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782841119387
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 1 x 205 mm
Nil

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MathildeLitteraire Posté le 23 Mai 2020
    ous suivons Ellen, jeune femme d’une trentaine d’années, avocate new-yorkaise de bonne famille, fiancée avec Hayden, un avocat de son cabinet, en lice pour remporter le conseil municipal de New York. Sa grand-mère décède dans ses bras en lui demandant de déposer une lettre à son premier amour. Elle part donc en direction de Beacon sur les traces de sa grand-mère. Ce voyage va tout changer dans sa vie et elle va retrouver ses racines. Un roman très drôle et cocasse. Il est vraiment rafraichissant et surprenant. J’ai vraiment pris du plaisir à me plonger dans cette histoire qui m’a captivé pendant quelques heures et qui m’a fait oublier mon quotidien (et les grèves parisiennes). Les personnages sont bien travaillés, présents, sans trop rentrer dans des clichés américains, drôles. Une très bonne lecture !
  • Ptitelilie Posté le 20 Mai 2020
    J’ai découvert ce livre complètement par hasard, grâce à un groupe de livres voyageurs. Je dois avouer que j’ai d’abord été attirée par la couverture et en lisant le résumé, je me suis laissée tenter et je ne regrette pas cette parenthèse livresque. Ellen vient de perdre sa grand-mère. Avant de mourir, elle lui a fait promettre de remettre une lettre à Chet Cummings, son amour de jeunesse, qui vit à Beacon, une petite ville du Maine. Ellen prend cette « mission » très à coeur et quitte donc New-York pour le Maine. Mais une fois là-bas, rien ne se passera comme prévu et la jeune femme pourrait bien trouver bien plus que ce qu’elle espérait… Et si de nouvelles perspectives s’ouvraient à elle ? Est-elle vraiment faite pour une vie d’avocate New-Yorkaise ? Ellen est, au premier abord, le stéréotype de l’avocate new-yorkaise : toujours pressée, carriériste, soucieuse des apparences…. Son début de séjour à Beacon va mettre à mal ses habitudes et son sauvetage de la noyade par Roy va faire d’elle la star de la ville. Mal à l’aise avec cet échec, elle va pourtant, peu à peu, fendre l’armure et révéler sa vraie personnalité. Elle profite également de... J’ai découvert ce livre complètement par hasard, grâce à un groupe de livres voyageurs. Je dois avouer que j’ai d’abord été attirée par la couverture et en lisant le résumé, je me suis laissée tenter et je ne regrette pas cette parenthèse livresque. Ellen vient de perdre sa grand-mère. Avant de mourir, elle lui a fait promettre de remettre une lettre à Chet Cummings, son amour de jeunesse, qui vit à Beacon, une petite ville du Maine. Ellen prend cette « mission » très à coeur et quitte donc New-York pour le Maine. Mais une fois là-bas, rien ne se passera comme prévu et la jeune femme pourrait bien trouver bien plus que ce qu’elle espérait… Et si de nouvelles perspectives s’ouvraient à elle ? Est-elle vraiment faite pour une vie d’avocate New-Yorkaise ? Ellen est, au premier abord, le stéréotype de l’avocate new-yorkaise : toujours pressée, carriériste, soucieuse des apparences…. Son début de séjour à Beacon va mettre à mal ses habitudes et son sauvetage de la noyade par Roy va faire d’elle la star de la ville. Mal à l’aise avec cet échec, elle va pourtant, peu à peu, fendre l’armure et révéler sa vraie personnalité. Elle profite également de ce séjour pour aller sur les traces de sa grand-mère et découvrir ses secrets de jeunesse. Tout cela va l’entraîner de surprises en surprises et l’obliger à voir beaucoup de choses sous un nouvel angle. Roy, son « sauveteur », est charpentier, amoureux de sa ville et de sa tranquillité. Attaché à sa famille, il a tout de l’homme parfait ! Au fil des rencontres avec Ellen, une complicité va naître entre eux… mais la belle est fiancée à Hayden, un avocat new-yorkais ambitieux, qui vise une place en politique. Alors, entre ces deux homme si différents, Ellen fera-t-elle le choix de la passion ou de la raison ? Ce roman m’a fait un bon moment. La plume de l’autrice est fluide, très visuelle et m’a permis de voyager dans cette petite cité balnéaire des Etats-Unis. Les personnages sont intéressants même si Ellen est un peu caricaturale au départ. Néanmoins, j’ai aimé la voir évoluer et se questionner au fil des pages. L’intrigue n’est pas très originale mais elle m’a permis de penser à autre chose et elle m’a transportée au cœur du Maine, donc la mission principale du roman est remplie ! Je mettrai un petit bémol sur la fin, qui est un peu rapide pour moi. Ce livre est l’occasion aussi de s’interroger sur le sens de nos vies, le sens qu’on lui donne et les priorités que l’on décide de choisir. En effet, on perd souvent de vue qu’il faut prendre son temps, profiter de toutes les petites choses de la vie en faisant passer en premier notre vie professionnelle et toutes ses exigences. Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec « l’irrésistible histoire du café Myrtille ». Amateurs de lecture feel-good, n’hésitez pas à vous tourner vers cette histoire légère qui permet de s’évader le temps de sa lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Marieemmy Posté le 11 Mai 2020
    Ellen,jeune avocate new yorkaise se voit confier une mission de feue sa grand mère: aller à Beacon, bled paumé pour remettre une lettre à son amour de jeunesse. Elle pensait y rester 2 jours max, mais son séjour va se prolonger au delà de ses pensées car soulever le voile du passé de sa grand mère adorée va être plus long et plus instructif que prévu. Ellen va aller à la rencontre de nombreuses personnes, tels des guides et découvrir bien des choses sur sa mamie mais également sur elle-même. Mais sera t elle prête à en assumer les conséquences?? Dès sa parution ce livre m'a tenté, puis j'ai attendu sa version poche que je me suis offerte l'été dernier et là, je l'ai sorti de ma PAL lors de ce dernier WE de confinement! Et je l'ai fini ce matin même et je l'ai adoré!!!!!!!!!!! Alors ok, une partie de la fin était prévisible mais par quel chemin? Et les découvertes sur le passé de Ruth, la mamie, seront échelonnées et nombreuses au fil des pages. Ce livre évoque aussi les stéréotypes des classes sociales, d'un certain snobisme et la valeur des choses simples tel un muffin aux myrtilles et... Ellen,jeune avocate new yorkaise se voit confier une mission de feue sa grand mère: aller à Beacon, bled paumé pour remettre une lettre à son amour de jeunesse. Elle pensait y rester 2 jours max, mais son séjour va se prolonger au delà de ses pensées car soulever le voile du passé de sa grand mère adorée va être plus long et plus instructif que prévu. Ellen va aller à la rencontre de nombreuses personnes, tels des guides et découvrir bien des choses sur sa mamie mais également sur elle-même. Mais sera t elle prête à en assumer les conséquences?? Dès sa parution ce livre m'a tenté, puis j'ai attendu sa version poche que je me suis offerte l'été dernier et là, je l'ai sorti de ma PAL lors de ce dernier WE de confinement! Et je l'ai fini ce matin même et je l'ai adoré!!!!!!!!!!! Alors ok, une partie de la fin était prévisible mais par quel chemin? Et les découvertes sur le passé de Ruth, la mamie, seront échelonnées et nombreuses au fil des pages. Ce livre évoque aussi les stéréotypes des classes sociales, d'un certain snobisme et la valeur des choses simples tel un muffin aux myrtilles et les fameux dognuths aux pommes ... L'écriture agréable et mignonne de Mary Simses nous parle de romance, de l'importance de croire en ses rêves et de celle de s'interroger sur nos envies profondes. Elle me fait aussi penser qu'il est important d'interroger nos parents, oncles, tantes, grands parents sur leur jeunesse, leur vie d'avant avant qu'il ne soit trop tard afin de préserver leurs souvenirs et les histoires et autres anecdotes familiales Un beau petit livre, léger et distrayant, qui se savoure avec un bon thé, une bonne part de tarte ou un muffin et qui met du baume au coeur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MarineNavy Posté le 21 Avril 2020
    Si vous cherchez une jolie histoire sans prétention avec quelques clichés romantique certes mais avec beaucoup d'humour, lisez le !
  • iletaitdeuxfoislhistoire Posté le 10 Avril 2020
    8/10 L’héroïne, Ellen, stéréotype de la femme d’affaires new-yorkaise, est une femme qui contrôle le moindre détail de sa vie. En soif de réussite et de reconnaissance, elle exerce un métier prestigieux comme le veut sa mère et se fiance avec le fils du sénateur. Ces trois-là portent un regard méprisant et dédaigneux sur la ruralité qui a le don de nous exaspérer tout au long du roman. Mais lorsque sa grand-mère meurt Ellen a l’impression qu’elle perd le contrôle. Elle lui confie son dernier souhait : donner une lettre à un certain Chet, son amour d’enfance. Elle décide de partir sans plus attendre à l’adresse indiquée sur l’enveloppe, le petit village de Beacon. J’ai beaucoup aimé voir ce choc culturel. Voir une pure citadine à la campagne est très drôle voire ridicule ( « Comment ça votre hôtel n’a pas de Spa ??? »). L’auteure en fait une transcription délicieuse et s’amuse des situations cocasses. Par ailleurs, l’histoire est très addictive du fait de la plume de Mary Simses sans prétention et poétique. Mais aussi par l’originalité de l’histoire : le voyage à travers les époques et les recherches d’Ellen sur les secrets de sa grand-mère. On a l’impression d’y... 8/10 L’héroïne, Ellen, stéréotype de la femme d’affaires new-yorkaise, est une femme qui contrôle le moindre détail de sa vie. En soif de réussite et de reconnaissance, elle exerce un métier prestigieux comme le veut sa mère et se fiance avec le fils du sénateur. Ces trois-là portent un regard méprisant et dédaigneux sur la ruralité qui a le don de nous exaspérer tout au long du roman. Mais lorsque sa grand-mère meurt Ellen a l’impression qu’elle perd le contrôle. Elle lui confie son dernier souhait : donner une lettre à un certain Chet, son amour d’enfance. Elle décide de partir sans plus attendre à l’adresse indiquée sur l’enveloppe, le petit village de Beacon. J’ai beaucoup aimé voir ce choc culturel. Voir une pure citadine à la campagne est très drôle voire ridicule ( « Comment ça votre hôtel n’a pas de Spa ??? »). L’auteure en fait une transcription délicieuse et s’amuse des situations cocasses. Par ailleurs, l’histoire est très addictive du fait de la plume de Mary Simses sans prétention et poétique. Mais aussi par l’originalité de l’histoire : le voyage à travers les époques et les recherches d’Ellen sur les secrets de sa grand-mère. On a l’impression d’y être tant les détails des paysages, des sons ou des odeurs sont si bien retranscrits. Un voyage initiatique Alors qu’elle pense faire l’aller-retour en une journée, elle ne s’attend pas à faire d’importantes découvertes et de précieuses rencontres qui vont la chambouler et la retenir dans ce petit village. Au cours de son séjour, elle va se rendre compte de qui elle est et de ce qu’elle veut vraiment. Petit à petit, elle décode les raisons pour laquelle sa grand-mère l’a envoyée à Beacon. Il semble qu’elle la met en garde de ne pas faire les mêmes erreurs. En commençant par trouver la bonne personne et pas la personne que les autres veulent pour nous. Ou encore, le métier qui a du sens pour nous et pas celui que la société veut. Tous les petits signes de sa grand-mère présents dans ce village et ses alentours permettent à Ellen de se reconstruire et de faire face au deuil. Une histoire qui parle de snobisme , de préjugés, de classes sociales et qui fait l’ode aux choses simples. voir plus sur https://iletaitdeuxfoislhistoire.home.blog/
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Chargement en cours...
Aventurez-vous sur les rives du NiL
Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    Les coups de cœur de l'été de l'équipe Robert Laffont

    Comme 80% des Français, vous emporterez sans doute dans vos valises un, voire plusieurs livres pour vous accompagner durant vos congés estivaux. Que vous partiez à la mer, à la montagne, en France, en Angleterre ou que vous restiez chez vous, les conseils de lecture de l'équipe Robert Laffont vous assureront de passer un super été !

    Lire l'article