Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
No kids
Collection : Collection R
Date de parution : 18/01/2024
Éditeurs :
Robert Laffont
Nouveauté

No kids

Collection : Collection R
Date de parution : 18/01/2024
On veut un avenir : un vrai, un grand, avec des rêves dedans.
 Malika, dix-sept ans, milite pour le mouvement écologiste No Kids. Morten est amoureux de Malika et la soutient dans son combat. Kylian, le meilleur ami de Morten, veut faire accepter...  Malika, dix-sept ans, milite pour le mouvement écologiste No Kids. Morten est amoureux de Malika et la soutient dans son combat. Kylian, le meilleur ami de Morten, veut faire accepter son asexualité. L’équilibre du trio est bouleversé lorsque Malika tombe enceinte et décide d’avorter. Sur ce chemin effrayant et solitaire,...  Malika, dix-sept ans, milite pour le mouvement écologiste No Kids. Morten est amoureux de Malika et la soutient dans son combat. Kylian, le meilleur ami de Morten, veut faire accepter son asexualité. L’équilibre du trio est bouleversé lorsque Malika tombe enceinte et décide d’avorter. Sur ce chemin effrayant et solitaire, elle trouvera dans les carnets de sa grand-mère, engagée auprès de Gisèle Halimi et du Mouvement de libération des femmes, une aide inespérée.

Une histoire d'amour, d'engagement et d'amitié.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221270448
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 135 x 200 mm
EAN : 9782221270448
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 135 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cassy 12/02/2024
    No Kids est un roman à la construction singulière. Il est présenté comme une pièce de théâtre intimiste, avec peu de personnages mais beaucoup de profondeur. Nous rencontrons Morten (oui, c’est un prénom scandinave !) et Malika. Ils sont en couple depuis huit mois (et demi) et militent pour le mouvement No Kids. Ce groupe cherche à éveiller les consciences sur l’impact environnemental gigantesque lié au fait d’avoir des enfants. Leurs actions sont surtout pacifistes. Il y a aussi Kylian, le meilleur ami de Morten qui ne parvient pas à surmonter le décès de son père ni à faire accepter son asexualité à ses proches. L’histoire de nos personnages sont entrecoupés d’extraits de journal intime de la défunte grand-mère de Malika, militante et amie de Gisèle Halimi. Les combats d’autrefois et ceux d’aujourd’hui ne sont-ils pas un peu les mêmes ? J’ai accroché au style du roman : peu de personnages, seulement trois décors différents et trois personnages secondaires mais qui se suffisent à eux-mêmes. Dans No Kids, on parle de sujets majeurs et de droits comme celui à l’avortement et celui de pouvoir décider pour son propre corps. On parle évidemment d’écologie, de féminisme mais aussi d’amour et de tolérance. J’ai adoré Malika et Morten, leur relation amoureuse qui rencontre des tumultes et qui est imparfaite mais tellement belle à la fois. La cause No Kids est un véritable coup de poing qui rappelle aussi qu’avoir des enfants n’est pas l’objectif de chacun et que personne ne devrait rien trouver à y redire. Pour conclure, un texte court et percutant qui se dévore en quelques heures à peine, j’ai adoré !No Kids est un roman à la construction singulière. Il est présenté comme une pièce de théâtre intimiste, avec peu de personnages mais beaucoup de profondeur. Nous rencontrons Morten (oui, c’est un prénom scandinave !) et Malika. Ils sont en couple depuis huit mois (et demi) et militent pour le mouvement No Kids. Ce groupe cherche à éveiller les consciences sur l’impact environnemental gigantesque lié au fait d’avoir des enfants. Leurs actions sont surtout pacifistes. Il y a aussi Kylian, le meilleur ami de Morten qui ne parvient pas à surmonter le décès de son père ni à faire accepter son asexualité à ses proches. L’histoire de nos personnages sont entrecoupés d’extraits de journal intime de la défunte grand-mère de Malika, militante et amie de Gisèle Halimi. Les combats d’autrefois et ceux d’aujourd’hui ne sont-ils pas un peu les mêmes ? J’ai accroché au style du roman : peu de personnages, seulement trois décors différents et trois personnages secondaires mais qui se suffisent à eux-mêmes. Dans No Kids, on parle de sujets majeurs et de droits comme celui à l’avortement et celui de pouvoir décider pour son propre corps. On parle évidemment d’écologie, de féminisme mais aussi d’amour et de tolérance....
    Lire la suite
    En lire moins
  • BellesEndormies 30/01/2024
    On suit sous forme de pièce de théâtre, l’histoire d’amour de Malika et Morten, deux adolescents militants, engagés pour l’environnement avec leur mouvement « No Kids », ils veulent que leur génération fasse moins d’enfants, sauf que Malika tombe enceinte et décide d’avorter. Malika et Morten sont un couple très amoureux, regardent Stranger Things ensemble, déclarent leur amour sous forme de playlist ou de story Instagram, une façon très moderne de traiter des sujets difficiles tels que la sensation de solitude face à une épreuve, ne pas réussir à communiquer, dévoiler des secrets à ses proches,… J’ai trouvé que le format permettait une lecture agréable et fluide, d’annoncer délicatement des thèmes profonds pour les plus jeunes. À travers leur love story, on observe également d’autres histoires en parallèle comme celle de la grand-mère de Malika à travers les carnets qu’elle lui a transmis, celle de Kylian leur ami qui ne pleure jamais mais qui a le cœur triste. Un roman super touchant, original par sa forme, bouleversant par ses thèmes et fort par ses personnages à la fois fragiles et résistants !
  • Gally81 26/01/2024
    Une histoire d'amour militante Morten et Malika sont amoureux, une love-story entre deux lycéens qui découvrent ensemble les premières fois. Mais c'est aussi deux jeunes dans l'air du temps, engagés pour l'environnement, adeptes des réseaux sociaux et du mouvement No Kids. Pour eux, avoir des enfants c'est tuer un peu plus la planète. Malika vient d'une famille engagée et féministe, elle veut faire bouger les choses comme ses icônes : Simone Veil et Gisèle Halimi. Alors quand Malika tombe enceinte, l'insouciance de leur vie est ébranlée. Malika et Morten sont attachants, fragiles et tellement vrais. L'autrice aborde les amours adolescentes et leurs maladresses dans ce roman young adult au style moderne et direct, écrit comme une pièce de théâtre.  
  • Tourtinet 26/01/2024
    Très bon livre . Le style ressemble plus à une pièce de théâtre et c'est très bien fait c'est une preuve que le théâtre moderne peut encore exister. Les personnages sont attachants , l'information sur les pratiques militantes et sur l'asexualite aussi. Le seul petit défaut : ça semble vraiment forcer sur le " faut pas avoir d'enfants" plutôt que le " vous êtes pas obligé d'en avoir" il y a bien une tentative de parler de ça à un moment mais c'est malheureusement pas assez approfondi
  • lectures2thalie 24/01/2024
    Malika est pleine de fougue, elle est à cet âge où on a des idées plein la tête et des rêves à accomplir. Elle sait ce qu'elle veut pour son avenir et il est évident pour elle que c'est de tout mettre en oeuvre pour sauver la planète. Cela commence par le choix de ne pas faire d'enfant. Le mouvement écologiste No kids est son combat. Oui, mais voilà, Malika est amoureuse de Morten et se retrouve enceinte. Son choix est d'avorter. Dans cette épreuve, elle se retrouve seule avec pour uniques repères les carnets de sa grand-mère, elle-même très engagée aux côtés de Gisèle Halimi et du Mouvement de Libération des Femmes. J'ai apprécié cette lecture qui, si elle montre l'engagement de Malika et de Morten, n'est pas non plus une ode à la rébellion à tout prix. Elle propose de suivre des femmes engagées, avec des convictions fortes, avec des choix qui leur sont propres, sans jamais en faire trop. J'ai beaucoup apprécié le personnage de l'infirmière qui rappelle que dans la vie rien n'est immuable et qu'il n'y pas de mauvais choix tant que l'on est en accord avec soi-même. Je trouve que c'est un message important. J'ai trouvé très original la mise en page et la narration. C'est un récit choral qui est présenté parfois comme une pièce de théâtre ou en colonnes ou sous d'autres formes. C'est très surprenant et cela casse un peu les codes habituels. Cela colle parfaitement avec le texte. C'est une lecture forte qui aborde des thèmes, selon moi, importants et nécessaires, le tout de façon habile et intelligente. Une bonne découverte !Malika est pleine de fougue, elle est à cet âge où on a des idées plein la tête et des rêves à accomplir. Elle sait ce qu'elle veut pour son avenir et il est évident pour elle que c'est de tout mettre en oeuvre pour sauver la planète. Cela commence par le choix de ne pas faire d'enfant. Le mouvement écologiste No kids est son combat. Oui, mais voilà, Malika est amoureuse de Morten et se retrouve enceinte. Son choix est d'avorter. Dans cette épreuve, elle se retrouve seule avec pour uniques repères les carnets de sa grand-mère, elle-même très engagée aux côtés de Gisèle Halimi et du Mouvement de Libération des Femmes. J'ai apprécié cette lecture qui, si elle montre l'engagement de Malika et de Morten, n'est pas non plus une ode à la rébellion à tout prix. Elle propose de suivre des femmes engagées, avec des convictions fortes, avec des choix qui leur sont propres, sans jamais en faire trop. J'ai beaucoup apprécié le personnage de l'infirmière qui rappelle que dans la vie rien n'est immuable et qu'il n'y pas de mauvais choix tant que l'on est en accord avec soi-même. Je trouve que c'est un message important. J'ai trouvé très original...
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    Rejoignez le mouvement « No Kids »

    Malika est une lycéenne militante « No Kids », bien décidée à ne pas avoir d’enfants par conviction écologique. Quand elle découvre qu’elle est enceinte, elle décide d’avorter. Son histoire est mêlée à des extraits du journal intime de sa grand-mère, militante pro-avortement et proche de Gisèle Halimi.

    Lire l'article