Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221218853
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 135 x 215 mm

Orphelins 88

Collection : Collection R
Date de parution : 20/09/2018
Munich, juillet 1945.
Un garçon erre parmi les décombres…

Qui est-il ? Quel âge a-t-il ? D'où vient-il ? Il n’en sait rien. Il a oublié jusqu’à son nom. Les Alliés le baptisent « Josh » et l’envoient dans un orphelinat où Ida, directrice dévouée, et Wally, jeune soldat noir américain en butte au racisme de ses supérieurs, vont...

Qui est-il ? Quel âge a-t-il ? D'où vient-il ? Il n’en sait rien. Il a oublié jusqu’à son nom. Les Alliés le baptisent « Josh » et l’envoient dans un orphelinat où Ida, directrice dévouée, et Wally, jeune soldat noir américain en butte au racisme de ses supérieurs, vont l’aider à lever le voile de son amnésie.
Dans une Europe libérée mais toujours à feu et à sang, Josh et les nombreux autres orphelins de la guerre devront panser leurs blessures tout en empruntant le douloureux chemin des migrants.
Si ces adolescents sont des survivants, ils sont avant tout vivants, animés d’un espoir farouche et d’une intense rage de vivre.
Un roman saisissant qui éclaire un pan méconnu de l’après- Seconde Guerre mondiale et les drames liés au programme eugéniste des nazis, le Lebensborn.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221218853
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • EvyBlack Posté le 4 Octobre 2021
    Un super roman de fiction historique. Extrêmement bien documenté et renseigner sur le Lebensborn. L'intrigue est très intéressante, les personnages sont bien écrit et le récit est fluide. J'ai vraiment eu plaisir à suivre ce petit orphelin au fil des pages. J'ai découvert ce livre grâce à une recommandation de Babelio après avoir lu "Le lebensborn enquête sur les maternités SS en france , la fabrique des enfants parfaits". Que je recommande avant de se lancer dans lecture de Orphelins 88.
  • NathalieFerron Posté le 4 Octobre 2021
    *Même auteur que “Max” Sous le nom de code Lebensborn, "Fontaines de vie", Himmler le chef SS, ouvre des maternités vouées à donner le jour à des enfants parfaits, blonds aux yeux bleus. Des femmes sélectionnées, sont enfantées par des soldats allemands et des SS ayant les qualités physiques requises par le Führer. On accouchait dans l'anonymat, l’identité du père était cachée et ensuite l'enfant pouvait être abandonné au Lebensborn ou adopté par des familles modèles. Une autre activité du Lebensborn, était de kidnapper, ou plutôt d’arracher de force à des familles, dans les pays occupés, les enfants répondant aux critères raciaux nazis. On estime que 250 milles enfants furent déportés dans des centres Lebensborn en Allemagne afin d’être germaniser.. Ceux qui résistaient à la germanisation étaient exterminés. À la fin de la guerre, les enfants kidnappés ou abandonnés par le Lebensborn ont été recueillis dans un couvent par les Nations Unis. Certains sont identifiés et rendus à leurs mères, d’autres rapatriés dans leurs pays … Ce roman raconte l’histoire de ces orphelins de la guerre … des victimes du nazisme qui n’ont jamais été reconnus officiellement.
  • marinedsvx Posté le 22 Septembre 2021
    Suite à ma découverte de Max, je voulais lire plus de livre de cette autrice et puis d'autres lectures sont arrivées et j'ai oublié. Mais au détour d'un rayon de librairie, j'ai vu une offre sur ce livre et je me suis donc de nouveau plongée dans l'Allemagne d'après guerre. "Josh" arrive dans un orphelinat la tête vide de souvenirs, excepté qu'il vient d'une Napola, une école pour les futurs soldats nazis. Mais sur son bras, il a aussi une série de nombres de tatoués... Pourquoi ? Est-il juif ? A-t-il été déporté ? Quel est son vrai nom ? D'où vient-il ? Où sont ses parents ? Que s'est il passé? Autant de questions sans réponses, autant de questions qu'il va devoir chercher. J'ai beaucoup aimé ce livre ci, où le Lebensborn a une aussi une place bien que moins centrale que pour Max. L'histoire des orphelins de guerre qui se retrouvent confrontés à une société brisée.
  • MarjolaineP Posté le 14 Septembre 2021
    J’ai adoré, Max de Sarah Cohen-Scali, qui m’avait émue comme pas possible. J’ai donc pas hésité à me plonger dans Orphelins 88 et même si Max avait été un vrai coup de cœur, celui-ci un peu moins. Cette histoire, sur l’après-guerre est terrifiante. Une partie de l’histoire qu’on a presque oublié: la reconstruction. Les juifs ne peuvent plus rentrer chez eux, leurs maisons ont été subtilisé par d’autres. La violence et la haine refoulée ressort et la pire de l’humanité continue. On voit aussi ces enfants, volés à leur famille, qui ne se souviennent de rien, en perte d’identité. Notre héros, Josh, est un enfant qui sort de la Napola, une école pour devenir soldat, mais il a ces 6 petits chiffres tatoués sur le bras gauche. Il ne se souvient de rien et va, grâce aux personnes qu’il va rencontrer sur sa route, essayer de comprendre qui il est, d’où il vient et pourquoi il a ses chiffres sur le bras gauche de marqué. Il veut comprendre mais il a peur aussi. Il va rencontrer Ida et Wally, 2 personnes très importantes qui lui permettront de se poser les bonnes questions, de déconstruire ces connaissances apprises à la Napola. Le travail de documentation... J’ai adoré, Max de Sarah Cohen-Scali, qui m’avait émue comme pas possible. J’ai donc pas hésité à me plonger dans Orphelins 88 et même si Max avait été un vrai coup de cœur, celui-ci un peu moins. Cette histoire, sur l’après-guerre est terrifiante. Une partie de l’histoire qu’on a presque oublié: la reconstruction. Les juifs ne peuvent plus rentrer chez eux, leurs maisons ont été subtilisé par d’autres. La violence et la haine refoulée ressort et la pire de l’humanité continue. On voit aussi ces enfants, volés à leur famille, qui ne se souviennent de rien, en perte d’identité. Notre héros, Josh, est un enfant qui sort de la Napola, une école pour devenir soldat, mais il a ces 6 petits chiffres tatoués sur le bras gauche. Il ne se souvient de rien et va, grâce aux personnes qu’il va rencontrer sur sa route, essayer de comprendre qui il est, d’où il vient et pourquoi il a ses chiffres sur le bras gauche de marqué. Il veut comprendre mais il a peur aussi. Il va rencontrer Ida et Wally, 2 personnes très importantes qui lui permettront de se poser les bonnes questions, de déconstruire ces connaissances apprises à la Napola. Le travail de documentation de la part de Sarah Cohen-Scali est incroyable. Le personnage de Josh est inspiré par 1 personne réelle, comme Ida et d’autres. Et ça remet à sa place de lire un livre relatant de tel fait réel.
    Lire la suite
    En lire moins
  • OliviaRaf22 Posté le 16 Août 2021
    Ce livre orphelins 88 m’a foutue une grosse claque … Ce livre est un énorme COUP DE CŒUR. Sarah Cohen-Scali a une plume tellement addictive. Je les lu très rapidement je voulait absolument savoir la fin. Les personnages hyper attachant , l’histoire et très prenante. Du coup je me suis acheter le livre MAX qui est sur le même thème «  le programme Lebensborn » écris aussi pas Sarah Cohen. Je vous conseil vivement « Orphelins 88 »
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !