Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258191723
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Père et fils

Alice Fombois (Traducteur)
Date de parution : 05/11/2020
Pour écrire l'avenir, encore faut-il comprendre son passé.
Avril 1945. Les Américains marchent sur l’Allemagne, sauvant Jacob et Emmanuelle d’un funeste destin au camp de Buchenwald. Ensemble, ils décident de tenter leur chance à New York, où l’amitié qui les unit se mue bientôt en amour.
Des années plus tard, au prix d’un travail acharné, Jacob a fait fortune dans le...
Avril 1945. Les Américains marchent sur l’Allemagne, sauvant Jacob et Emmanuelle d’un funeste destin au camp de Buchenwald. Ensemble, ils décident de tenter leur chance à New York, où l’amitié qui les unit se mue bientôt en amour.
Des années plus tard, au prix d’un travail acharné, Jacob a fait fortune dans le diamant et a enfin mis les siens à l'abri. Il a aussi tenu à transmettre à son fils, Max, les valeurs qui lui tiennent à cœur. Ce dernier, diplômé de Harvard, est promis à un brillant avenir. Il choisit la femme parfaite avec qui fonder la famille idéale et accompagner sa réussite. Mais le succès a un goût amer et Max devra faire preuve de persévérance pour accepter son héritage et marcher dans les pas de son père...
Une fresque historique qui rend hommage au courage de ceux qui ont vécu le pire et souligne l'importance des liens du sang et de la transmission.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258191723
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • GaudiumSemper Posté le 8 Septembre 2021
    Un roman historique qui change de d’habitude… Dans ce roman, on voyage au travers de 60 ans d’histoire. On suit d’abord la sortie du camp de Bunchewald, au travers des yeux de Jacob et Emmanuelle. Ils vont décider de se marier afin de s’expatrier aux États-Unis, à New York exactement. Les deux personnages sont complètements différents, on voit donc deux points de vue totalement opposés. D’une part, Jacob a plein d’ambition. Il veut laisser son passé derrière lui afin de reconstruire sa vie à New York, là où personne ne pourrait les arrêter à cause de leur religion. Emmanuelle, quant à elle, est constamment sur ses gardes. Elle a peur de tout perdre, ce qui peut sa comprendre. Ensuite, on suit la naissance de Max, puis sa vie de jeune adulte. Il va voyage pour essayer de comprendre son histoire, et ces moments sont très touchants. Puis, après avoir été diplômé de Harvard, il décroche un job et se marie avec une femme “parfaite”. Cependant, malgré un schéma de vie qui peut paraître idyllique, on se rend compte que le bonheur ne s’achète pas. Encore une fois, Danielle Steel nous offre plein de leçons de vie au travers de ses personnages. L’amour, l’argent,... Un roman historique qui change de d’habitude… Dans ce roman, on voyage au travers de 60 ans d’histoire. On suit d’abord la sortie du camp de Bunchewald, au travers des yeux de Jacob et Emmanuelle. Ils vont décider de se marier afin de s’expatrier aux États-Unis, à New York exactement. Les deux personnages sont complètements différents, on voit donc deux points de vue totalement opposés. D’une part, Jacob a plein d’ambition. Il veut laisser son passé derrière lui afin de reconstruire sa vie à New York, là où personne ne pourrait les arrêter à cause de leur religion. Emmanuelle, quant à elle, est constamment sur ses gardes. Elle a peur de tout perdre, ce qui peut sa comprendre. Ensuite, on suit la naissance de Max, puis sa vie de jeune adulte. Il va voyage pour essayer de comprendre son histoire, et ces moments sont très touchants. Puis, après avoir été diplômé de Harvard, il décroche un job et se marie avec une femme “parfaite”. Cependant, malgré un schéma de vie qui peut paraître idyllique, on se rend compte que le bonheur ne s’achète pas. Encore une fois, Danielle Steel nous offre plein de leçons de vie au travers de ses personnages. L’amour, l’argent, la sécurité, la liberté: sont-ils compatibles ? La peur de la défaite nous pousse parfois à accepter certaines choses, sans réfléchir. Le thème de la famille est constamment abordé dans ce roman. Ceci est très intéressant car chaque personnage a une vision de la famille différente. Jacob et Emmanuelle sont des parents poule, ce qui est tout le contraire de Max qui passe tout son temps au travail, et sa femme qui passe ses journées avec ses amies. Le cadre de vie que l’on peut offrir à ses enfants vaut-ils tous ces sacrifices ? Danielle Steel va alors jouer avec nos sentiments, grâce à ses personnages. Parfois on les déteste, puis on commence à les comprendre pour ensuite avoir de la compassion pour eux. Pour conclure, j’aurais aimé que le thème des camps soit plus abordé, mais ce n’est pas le cas ici. On suit surtout la reconstruction des personnages, ainsi que la construction tout court de leur avenir. Je ne me suis pas forcément attachée aux personnages et j’aurais aimé que les enfants de Max soient plus mis en avant. Cependant, j’ai beaucoup aimé les relations entre les personnages au début du roman. Enfin, j’ai trouvé que tout est assez vite expédié, tout est traité en surface. J’aurais aimé que certains passages soient plus approfondis car certains moments étaient très touchants. Pour finir, c’est donc avec un avis mitigé que je referme ce roman. Je pense que je l’aurais plus aimé si il était plus long.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MilleetunepagesLM Posté le 27 Février 2021
    Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR! Une histoire de famille comme seule cette auteure sait les raconter. Avril 1945, au camp de concentration Buchenwald les prisonniers sont libérés par les Américains. Qu’est-ce que la liberté quand nous avons vu la maltraitance et nos familles décédés un après l’autre ? Difficile de se refaire une vie, heureusement Emmanuelle et Jacob vont de l’avant et accepte d’être parrainé pour aller vivre à New York et tenté d’oublier. Pour ne pas être séparé, Jacob doit faire la grande demande à Emmanuelle qui accepte avec joie. Rendus à New York, M. Harry Rosen et son épouse Rachel les parrainent et leur offrent du travail et le gîte. Malgré les belles apparences, M. Rosen cache un profil de profiteur et d’exploiteur, au point de refuser le congé de maternité à Emmanuelle. De cette union, Max voit le jour, les besoins monétaires se font sentir et Jacob part à la recherche d’un nouvel emploi. La rencontre avec Israël, dit Izzie, va changer la vie de Jacob. Izzie diamantaire, très réputée a vraiment la bosse des affaires et transforme les diamants en argent, et même beaucoup d’argent. Jacob veut suivre ses traces et espère que son... Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR! Une histoire de famille comme seule cette auteure sait les raconter. Avril 1945, au camp de concentration Buchenwald les prisonniers sont libérés par les Américains. Qu’est-ce que la liberté quand nous avons vu la maltraitance et nos familles décédés un après l’autre ? Difficile de se refaire une vie, heureusement Emmanuelle et Jacob vont de l’avant et accepte d’être parrainé pour aller vivre à New York et tenté d’oublier. Pour ne pas être séparé, Jacob doit faire la grande demande à Emmanuelle qui accepte avec joie. Rendus à New York, M. Harry Rosen et son épouse Rachel les parrainent et leur offrent du travail et le gîte. Malgré les belles apparences, M. Rosen cache un profil de profiteur et d’exploiteur, au point de refuser le congé de maternité à Emmanuelle. De cette union, Max voit le jour, les besoins monétaires se font sentir et Jacob part à la recherche d’un nouvel emploi. La rencontre avec Israël, dit Izzie, va changer la vie de Jacob. Izzie diamantaire, très réputée a vraiment la bosse des affaires et transforme les diamants en argent, et même beaucoup d’argent. Jacob veut suivre ses traces et espère que son garçon Max aura lui aussi autant d’ambition à l'âge adulte. Il ne fut pas déçu, dès ses 18 ans, Max veut voler de ses propres ailes, ayant été surprotégé par une mère adorable, mais un peu trop marqué par le camp Buchenwald, Max étouffe. Ses études réussies, il deviendra un homme d’affaires important, à l’abri financièrement, il n’a plus peur de la pauvreté. Il fondera une famille avec Julie et comme dans ses rêves ils auront beaucoup d’enfants. Racontée de cette façon, l’histoire semble anodine, mais détrompez-vous, si vous connaissez l’auteure, vous savez très bien qu’elle nous réserve des surprises de taille. Vivre dans l’abondance pouvoir tout se payer, offrir bijoux et vêtements à une femme à qui l’ADN n’a pas mis la petite cellule maternité peut déranger au quotidien. Wow encore une fois une belle histoire avec des mots bien choisis pour faire passer l’émotion, on passe par la joie et l’inquiétude sans tomber dans le drame. Une écriture, toujours, plaisante à lire qui nous fait passer un bon moment de quiétude.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Quand_la_mouette_bouquine Posté le 14 Février 2021
    Jakob et Emmanuelle sont au camp de Buchenwald. Ils vivent l'enfer. Ils deviennent amis pour s'entraîder face à l'horreur. En avril 1945, leur cauchemard prend fin quand les américains viennent libérer leur camp. Pour mettre ce cauchemard derrière eux, ils se marrient et s'envolent à New york. Ils vont être parrainer par un couple et ils vont devoir travailler 1an chez eux pour leur rembourser le trajet. Mais Jakob rêve d'autre chose alors quand Emmanuelle lui annonce qu'elle attend un enfant, il regarde plusieurs petites annonces et répond à celle d'Izzie, un diamanticaire qui va tout lui apprendre. Il va transmettre ses valeurs à son fils, Max, qui lui aussi va devenir un homme important. Il va rencontrer Julie et se marier avec elle pour fonder leur famille. Mais à trop vouloir réussir on oublie les valeurs fondamentales... J'aime beaucoup la plume de Danielle Steel qui a un vrai talent pour raconter une histoire. J'ai été prise dans cette histoire dès le début. On parle très peu de l'après guerre au niveau psychologique. J'ai adoré du coup vivre avec eux la vie d'après avec tous les traumatismes ausquels ils ont fait faces mais qui se sont éloignés petit à petit. Jakob... Jakob et Emmanuelle sont au camp de Buchenwald. Ils vivent l'enfer. Ils deviennent amis pour s'entraîder face à l'horreur. En avril 1945, leur cauchemard prend fin quand les américains viennent libérer leur camp. Pour mettre ce cauchemard derrière eux, ils se marrient et s'envolent à New york. Ils vont être parrainer par un couple et ils vont devoir travailler 1an chez eux pour leur rembourser le trajet. Mais Jakob rêve d'autre chose alors quand Emmanuelle lui annonce qu'elle attend un enfant, il regarde plusieurs petites annonces et répond à celle d'Izzie, un diamanticaire qui va tout lui apprendre. Il va transmettre ses valeurs à son fils, Max, qui lui aussi va devenir un homme important. Il va rencontrer Julie et se marier avec elle pour fonder leur famille. Mais à trop vouloir réussir on oublie les valeurs fondamentales... J'aime beaucoup la plume de Danielle Steel qui a un vrai talent pour raconter une histoire. J'ai été prise dans cette histoire dès le début. On parle très peu de l'après guerre au niveau psychologique. J'ai adoré du coup vivre avec eux la vie d'après avec tous les traumatismes ausquels ils ont fait faces mais qui se sont éloignés petit à petit. Jakob et Emmanuelle sont tellement attachant... beaucoup d'émotions dans ce livre que j'ai dévoré en 2jours! Dans ce roman on parle donc de l'après guerre, du monde des affaires, de la maternité, du deuil, des enfants, du mariage. Je le conseille à tout le monde!!
    Lire la suite
    En lire moins
  • malaufg Posté le 23 Novembre 2020
    Je ne sais jamais trop à quoi m'attendre avec Danielle Steel. Parfois, j'adore. D'autres fois, je trouve l'intrigue mièvre et cousue de fils blancs. Parfois, j'ai un gros coup de cœur, et le livre intègre directement ma bibliothèque de façon définitive, parfois je m'ennuie tellement que le bouquin peut même passer à la poubelle si je ne trouve pas preneur dans mon entourage. Celui-ci fait définitivement partie de ceux que je garde. J'ai beaucoup aimé l'intrigue, les personnages! je ne me suis pas ennuyée une minute et je l'ai lu en un temps record. De la même veine que "tous les fleuves vont à la mer" de Belva Plain. Vous l'aurez compris, je recommande vivement
  • latornadedespages Posté le 9 Novembre 2020
    Un très bon roman sur un fond historique hyper bien abordé. J'ai adoré ce livre, j'ai trouvé que tout les éléments étaient réunis pour que ça fonctionne, Jacob et Emmanuelle sont des personnages incroyablement attachants, j'ai adoré les suivre et découvrir l'évolution de leur relation. J'ai également apprécié la partie sur Max même si il est plus complexe à comprendre. Je ne peux que le conseiller.
Toute l'actualité de Danielle Steel
Entrez dans les coulisses, suivez l'actualité et découvrez, en avant-première, les nouveaux romans de Danielle Steel.