Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265144231
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 468
Format : 140 x 210 mm

Requiem pour un diamant

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 17/09/2020
"Un polar 24 carats. Suspens garanti !" Blog Dans la tête des people

Ce matin, la DRPJ de Versailles fourmille déjà. On vient de leur signaler un meurtre…
Malgré la fatigue d’une nuit de planque, la commandant Virginie Sevran est envoyée sur les lieux. Elle ne cache pas son soulagement d’y retrouver...
"Un polar 24 carats. Suspens garanti !" Blog Dans la tête des people

Ce matin, la DRPJ de Versailles fourmille déjà. On vient de leur signaler un meurtre…
Malgré la fatigue d’une nuit de planque, la commandant Virginie Sevran est envoyée sur les lieux. Elle ne cache pas son soulagement d’y retrouver son ancien collègue et ami Pierre Biolet, qui a récemment quitté Clermont-Ferrand pour la rejoindre dans cette partie cossue de la région parisienne.
Ensemble, ils découvrent le cadavre de Victor Bardier, bijoutier renommé installé rue du Faubourg-Saint-Honoré, profondément lacéré et baignant dans son sang. Le corps a été déplacé, la scène de crime n’a pas été correctement gelée, quant à la femme de la victime, elle a disparu… Et que dire de cette énigmatique gemmologue russe avec laquelle le joaillier travaillait depuis peu ?
De la place Vendôme au quartier des diamantaires d’Anvers, ce polar nous entraîne dans un monde confidentiel et feutré où, comme les diamants, la vérité comporte bien des facettes.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265144231
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 468
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • frueka Posté le 11 Novembre 2020
    J’ai eu la grande joie de recevoir Requiem pour un diamant (2020) dans le cadre d’une Masse critique Babelio. En raison du délai imparti pour rédiger mon avis, je fais aujourd’hui une petite infidélité aux « Feuilles allemandes » pour vous parler du deuxième roman de l’auteure et journaliste française Cécile Cabanac. Au revoir l’Auvergne, bonjour l’Ile-de-France! J’avais tellement aimé le premier roman de Cécile Cabanac, Des poignards dans les sourires (2019), que j’attendais avec beaucoup d’impatience la publication du deuxième. J’avoue quand-même avoir ressenti une petite déception et appréhension en apprenant que la nouvelle enquête n’aurait plus pour cadre Clermont-Ferrand et la douce ambiance champêtre (enfin, douce…) des villages auvergnats mais le très classique Paris… La bonne nouvelle? Retrouver le duo formé par Virginie Sevran et Pierre Biolet! Plusieurs années ont passé depuis que le duo de la DRPJ de Clermont-Ferrand a résolu le meurtre d’un père de famille dans Des poignards dans les sourires. Virginie Sevran a été mutée et promue commandant à la DRPJ de Versailles, s’est mariée et a donné naissance à une petite fille. Son ancien équipier et futur papa Pierre Biolet vient quant à lui d’obtenir sa mutation à Versailles qui lui permet d’intégrer l’équipe de... J’ai eu la grande joie de recevoir Requiem pour un diamant (2020) dans le cadre d’une Masse critique Babelio. En raison du délai imparti pour rédiger mon avis, je fais aujourd’hui une petite infidélité aux « Feuilles allemandes » pour vous parler du deuxième roman de l’auteure et journaliste française Cécile Cabanac. Au revoir l’Auvergne, bonjour l’Ile-de-France! J’avais tellement aimé le premier roman de Cécile Cabanac, Des poignards dans les sourires (2019), que j’attendais avec beaucoup d’impatience la publication du deuxième. J’avoue quand-même avoir ressenti une petite déception et appréhension en apprenant que la nouvelle enquête n’aurait plus pour cadre Clermont-Ferrand et la douce ambiance champêtre (enfin, douce…) des villages auvergnats mais le très classique Paris… La bonne nouvelle? Retrouver le duo formé par Virginie Sevran et Pierre Biolet! Plusieurs années ont passé depuis que le duo de la DRPJ de Clermont-Ferrand a résolu le meurtre d’un père de famille dans Des poignards dans les sourires. Virginie Sevran a été mutée et promue commandant à la DRPJ de Versailles, s’est mariée et a donné naissance à une petite fille. Son ancien équipier et futur papa Pierre Biolet vient quant à lui d’obtenir sa mutation à Versailles qui lui permet d’intégrer l’équipe de Sevran. Après nous avoir plongé dans l’intimité et les secrets d’une famille bourgeoise dysfonctionnelle, Cécile Cabanac s’intéresse ici de très près à un tout autre type de famille et de secrets: ceux du milieu sélect et fermé de la joaillerie parisienne. En construisant son intrigue autour du meurtre d’un très réputé joaillier de la Place Vendôme, elle nous ouvre en grand les portes d’un univers confidentiel et feutré dont l’accès est généralement verrouillé pour monsieur et madame tout le monde. A travers une alternance de nombreux points de vue qui donnent lieu à une enquête complexe aux nombreuses ramifications, l’auteure nous emmène de Paris à Moscou en passant par Anvers et montre comment certains représentants de la joaillerie internationale entretiennent dans les coulisses des liens opaques avec le grand banditisme. Une fois de plus j’ai été véritablement charmée par le style de Cécile Cabanac, sa capacité à retranscrire une atmosphère particulière et à créer une grande galerie de personnages diversifiés tout sauf lisses. Encore une fois, pas de sensationnalisme ni de surenchère mais une intrigue simplement et fortement ancrée dans la réalité et une enquête solide et méthodique dans la plus pure tradition du roman policier. Un très bon moment de lecture encore une fois avec une auteure pour moi dorénavant incontournable!
    Lire la suite
    En lire moins
  • RomansNoirsEtPlus Posté le 3 Novembre 2020
    Ma première incursion dans l’univers de Cécile Cabanac ( et sans doute pas la dernière derniere ) à travers ce roman policier pur jus , où l’on suit l’un des groupes de la DRPJ de Versailles , dans une enquête trépidante qui se déroule dans le milieu de la haute joaillerie . Tout commence par le meurtre d’un bijoutier réputé sur la place de Paris , Victor Bardier , spécialiste des pierres précieuses et plus particulièrement des diamants . Au fil de leurs investigations la commandante Virginie Sevran et son adjoint Pierre Biolet , récemment débarqué de province , vont découvrir un univers impitoyable , où la concurrence n’est pas toujours loyale quand on connaît les montants vertigineux en jeu ,et où la tentation d’arnaquer quelques clients fortunés est grande pour qui souhaite exercer ses talents à mauvais escient . On y fait connaissance avec un microcosme où gravitent experts en tout genre , comme cette gemmologie russe aux relations sulfureuses où l’ex femme de la victime , des marchants de gros pour la plupart basés à Anvers et pour l’essentiel d’origine juive et des acheteurs fortunés , passionnés ,... Ma première incursion dans l’univers de Cécile Cabanac ( et sans doute pas la dernière derniere ) à travers ce roman policier pur jus , où l’on suit l’un des groupes de la DRPJ de Versailles , dans une enquête trépidante qui se déroule dans le milieu de la haute joaillerie . Tout commence par le meurtre d’un bijoutier réputé sur la place de Paris , Victor Bardier , spécialiste des pierres précieuses et plus particulièrement des diamants . Au fil de leurs investigations la commandante Virginie Sevran et son adjoint Pierre Biolet , récemment débarqué de province , vont découvrir un univers impitoyable , où la concurrence n’est pas toujours loyale quand on connaît les montants vertigineux en jeu ,et où la tentation d’arnaquer quelques clients fortunés est grande pour qui souhaite exercer ses talents à mauvais escient . On y fait connaissance avec un microcosme où gravitent experts en tout genre , comme cette gemmologie russe aux relations sulfureuses où l’ex femme de la victime , des marchants de gros pour la plupart basés à Anvers et pour l’essentiel d’origine juive et des acheteurs fortunés , passionnés , prêts à dépenser des fortunes pour acquérir une pièce unique . Du côté de l’enquête , les pistes semblent se diriger vers l’épouse du bijoutier , qui a subrepticement disparue . Mais c’est sans compter sur le jeu trouble d’intervenants extérieurs dénués de tout scrupule ou sur l’intervention de ce personnage étonnant , détective “old school” au look improbable , un certain Eddy Manchester , qui semble détenir des informations de premier plan sur la vie du couple Bardier . Un imbroglio qui va compliquer un peu plus les affaires de la commandante Sevran et de son équipe .. Outre l’enquête policière qui est au centre du récit , l’auteure a la bonne idée de nous faire pénétrer dans l’intimité de ses personnages . Des protagonistes en pleins doutes psychologiques comme le lieutenant Dombard , dont les méthodes radicales et brutales lors de ses ’interrogatoires avec des suspects risquent d’obliger la commandante à s’en séparer , ou comme le policier municipal Jacques Marchand , qui , au hasard d’une rencontre fortuite , saisit cette opportunité comme la chance d’une renaissance quoi qu’il en coûte pour sa vie professionnelle . Un style parfaitement maîtrisé , des chapitres courts , qui passent d’un personnage à l’autre , au gré des péripéties et des rebondissements - et ils sont nombreux -. Le lecteur se voit ainsi projeté dans la frénésie de l'enquête , qui ne ménage à aucun moment l’équipe du Groupe Sevran ni ne dilue à aucun instant l’intérêt du lecteur pour ce polar ,qui certes ne réinvente pas la roue côté scénario , mais propose une intrigue parfaitement ficelée où les protagonistes , premiers ou seconds rôles , méritent clairement le détour . .
    Lire la suite
    En lire moins
  • lolotte737 Posté le 1 Novembre 2020
    Merci Netgally et les Editions Fleuves Noirs de m'avoir fait découvrir ce polar comme je les aime. On y découvre l'univers de la joaillerie suite au meurtre d'un bijoutier dont l'épouse a disparu. Les personnages aux caractères bien trempés, sans aucun cliché, nous entrainent dans cette enquête bien ficelée sous fond de magouilles et de russes bien armés et sans scrupules.
  • leslubiesdefifi Posté le 27 Octobre 2020
    Encore une belle découverte! Merci NetGalley et les éditions fleuve noir pour cette lecture parue le 17 septembre. Fan de policier et thriller, j’apprécie toujours de découvrir de nouveaux auteurs et de nouvelles enquêtes. Ici, nous sommes très vite dans le vif du sujet quant monsieur Bardier, illustre joaillier est assassiné. On découvre également qu’il a refait sa vie deux ans plus tôt avec Mathilde. Cette dernière reste introuvable mais les policiers rendent visite à son ex-femme Anna Duplaissis. Cette dernière est parfaite dans le rôle de la veuve éplorée car elle pleure toutes les larmes de son corps. J’aime la plume de Cécile Cabanac qui se veut efficace. Les descriptions sont justes et sur la scène de meurtre on peut sans peine visualiser le décor et voire même sentir les odeurs. L’humour à sa place tout le long de l’écriture, même si le sujet est grave, et ça j'apprécie énormément aussi! L’alternance de plusieurs points de vue selon les différents personnages permet de donner une dimension plurielle au récit et à l’enquête( comme les facettes d’un diamant).En effet, car pour le coup le lecteur mène sa propre enquête… Il y a des rebondissements tout le long de l'intrigue et ce jusqu'à... Encore une belle découverte! Merci NetGalley et les éditions fleuve noir pour cette lecture parue le 17 septembre. Fan de policier et thriller, j’apprécie toujours de découvrir de nouveaux auteurs et de nouvelles enquêtes. Ici, nous sommes très vite dans le vif du sujet quant monsieur Bardier, illustre joaillier est assassiné. On découvre également qu’il a refait sa vie deux ans plus tôt avec Mathilde. Cette dernière reste introuvable mais les policiers rendent visite à son ex-femme Anna Duplaissis. Cette dernière est parfaite dans le rôle de la veuve éplorée car elle pleure toutes les larmes de son corps. J’aime la plume de Cécile Cabanac qui se veut efficace. Les descriptions sont justes et sur la scène de meurtre on peut sans peine visualiser le décor et voire même sentir les odeurs. L’humour à sa place tout le long de l’écriture, même si le sujet est grave, et ça j'apprécie énormément aussi! L’alternance de plusieurs points de vue selon les différents personnages permet de donner une dimension plurielle au récit et à l’enquête( comme les facettes d’un diamant).En effet, car pour le coup le lecteur mène sa propre enquête… Il y a des rebondissements tout le long de l'intrigue et ce jusqu'à l'épilogue, on ne s'ennuie pas une seconde! J'ai apprécié découvrir l'univers des gemmes que je ne connais pas, me balader dans les rues de Versailles que j'affectionne. Chaque personnage a sa spécificité (même Eddy Manchester) qui le rend attachant. Je souhaiterais m'attarder sur Mathilde,un personnage très travaillé, qui nous mène en bateau (ou pas!). Elle m'a déroutée et je ne savais jamais sur quel pied danser ni quelle teneur accorder à son propos! Ce policier est un petit bijou qu'il faut absolument lire!
    Lire la suite
    En lire moins
  • mnteam Posté le 27 Octobre 2020
    Un deuxième roman plaisant à lire, une histoire bien menée . Cécile Cabanac a du talent.
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.