Lisez! icon: Search engine
Rêves de montagnes (Nouvelle édition)
Christian Molinier (traduit par)
Date de parution : 04/02/2021
Éditeurs :
Presses de la cité

Rêves de montagnes (Nouvelle édition)

Christian Molinier (traduit par)
Date de parution : 04/02/2021
Par l’auteur d’Into the wild et de Tragédie à l’Everest.
 
 
Fou d’alpinisme, Jon Krakauer nous offre ici le récit de douze aventures en montagne. Il nous entraîne ainsi dans l’ascension du sommet de l’Eiger, de cascades de glace mais aussi...
 
Fou d’alpinisme, Jon Krakauer nous offre ici le récit de douze aventures en montagne. Il nous entraîne ainsi dans l’ascension du sommet de l’Eiger, de cascades de glace mais aussi sur les parois d’un canyon du Colorado, nous livrant au passage sa vision personnelle – et quelque peu critique –...
 
Fou d’alpinisme, Jon Krakauer nous offre ici le récit de douze aventures en montagne. Il nous entraîne ainsi dans l’ascension du sommet de l’Eiger, de cascades de glace mais aussi sur les parois d’un canyon du Colorado, nous livrant au passage sa vision personnelle – et quelque peu critique – de Chamonix, cette « capitale mondiale de l’alpinisme ».
Nous le suivons avec un intérêt qui ne faiblit jamais de l’Alaska à l’Himalaya, des Rocheuses aux Alpes, comme si nous vivions les ascensions en direct à ses côtés. Krakauer a le don rare de restituer l’atmosphère d’un lieu, de nous rendre sensibles à ses spécificités tout en traçant sur le vif le portrait des hommes souvent fascinants qu’il rencontre chemin faisant.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258192782
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782258192782
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VictorhugoLH 24/12/2022
    J'ai toujours adoré les récits de montagnes. Sans doute parce que, rapidement sujet à l'effroi du vertige, ce sont ce genre d'aventures que je ne connaitrais jamais, si ce n'est par le biais de la lecture. Alors, devant une si belle couverture, j'ai chaussé mes crampons, pris en main mes piolets et commencé la lecture de ces douze "Rêves de montagnes", racontés par Jon Krakauer, journaliste, écrivain et lui-même alpiniste. A travers ces douze reportages, c'est toute une façade (nord?) de l'escalade qui s'ouvre à mon imagination. Celle de lieux, de noms restés célèbres. Celle d'exploits et de drames. J'ai voyagé, j'ai vibré, j'ai frissonné à travers les textes de l'auteur, racontant également ses propres péripéties dans cet ouvrage. Je n'ai toujours pas l'intention de pratiquer l'escalade, mais j'ai gravi ce livre avec l'émotion de quelqu'un qui arrive au sommet d'une montagne.
  • CVolland 20/09/2022
    Des récits assez anciens des années 80, sorties dans des revues et compilés dans un ouvrage sortie au état unis en 1990. Une première traduction des presse de la cité en 1999 et une réédition, celle que j'ai lu, de 2021 ! Autrement dit, faire du neuf avec du vieux. Rien de bien passionnant avec ses récits, trop ancien malgré le talent d'écriture de Krakauer, talent qui s'exprime mieux dans ses récits plus long comme into the Wild et tragédie à l'Everest, ici c'est du niveau magasines, se que ces récits sont. On note cela dit un texte sur Chamonix pas piqué des vers qui fera grincer bien des dents des habitants de la "capital mondial de/du (rajoutez votre activité outdoor favorite)
  • Franz 03/07/2022
    La passion des cimes. Chroniqueur patenté des courses en montagne, Jon Krakauer a le ton juste et sobre pour circonvenir l’indicible, à savoir l’obsession de l’escalade bien que le risque et le prix à payer demeurent omniprésents. Ses douze récits ont tous la saveur riche et complexe du vécu. Non sans humour, Jon Krakauer narre sa déconvenue sur la face Nord de l’Eiger, redoutable paroi alpine en dévers. L’Américain y croise le Français Christophe Profit, toujours pressé d’en découdre avec l’ogre helvète. Dans le second récit, l’évocation du mathématicien grimpeur américain John Gill est particulièrement vibrante. Gill révolutionne l’escalade de bloc dans les années 1960 avec des enchaînements de mouvements acrobatiques. Chercheur impénitent, il s’exerce à la « méditation kinesthésique », faisant corps avec la roche, dans un élan réitéré de légèreté transcendée. Avec Gill et sa recherche de la lévitation, on approche de la mystique de l’escalade. La petite ville de Valdez, en Alaska est ensuite évoquée comme la Mecque de l’escalade sur des cascades gelées. Les récits suivants racontent comment vaincre l’ennui, bloqué par les intempéries sous une tente, pourquoi atterrir sur un glacier en avion, quand atteindre le sommet du Mont McKinley, où faire du canyoning dans des zones désertiques ou encore quelle vie mener à Chamonix. Les querelles pour mesurer la hauteur des montagnes peuvent sembler ridicules mais elles ne sont pas anecdotiques. Les frères jumeaux alpinistes et bagarreurs, Alan et Adrian Burgess font l’objet d’un rapide survol de leurs vies excessives. L’avant-dernier article consacré à l’été meurtrier en 1986, au K2 revient aux tragédies liées à l’alpinisme. Il annonce l’ultime récit (inséré aussi dans « Into the Wild », la biographie consacrée à Christopher McCandless) qui décrit les tourments rencontrés par Jon Krakauer dans son ascension en solitaire du Devils Thumb, pouce dressé au ciel et diablement tourmenté. Confronté à la tempête, à l’angoisse et à l’épouvante, l’auteur parvient à retrouver un semblant d’équilibre et à ne pas décrocher. Sa retranscription haletante montre bien que la seule victoire qui tienne est celle menée contre soi-même. De retour dans la communauté humaine, son exploit physique deviendra douteux, voire insignifiant. Par des voies détournées mais efficaces, Jon Krakauer questionne l’obsession de l’escalade en montagne et le besoin de se mettre en danger. Alors que sa jeunesse a passé, même s’il « s’est installé avec bonheur dans un alpinisme médiocre », il sait faire vivre ses souvenirs pour les donner en partage, par la grâce d’une écriture précise et sans pathos.La passion des cimes. Chroniqueur patenté des courses en montagne, Jon Krakauer a le ton juste et sobre pour circonvenir l’indicible, à savoir l’obsession de l’escalade bien que le risque et le prix à payer demeurent omniprésents. Ses douze récits ont tous la saveur riche et complexe du vécu. Non sans humour, Jon Krakauer narre sa déconvenue sur la face Nord de l’Eiger, redoutable paroi alpine en dévers. L’Américain y croise le Français Christophe Profit, toujours pressé d’en découdre avec l’ogre helvète. Dans le second récit, l’évocation du mathématicien grimpeur américain John Gill est particulièrement vibrante. Gill révolutionne l’escalade de bloc dans les années 1960 avec des enchaînements de mouvements acrobatiques. Chercheur impénitent, il s’exerce à la « méditation kinesthésique », faisant corps avec la roche, dans un élan réitéré de légèreté transcendée. Avec Gill et sa recherche de la lévitation, on approche de la mystique de l’escalade. La petite ville de Valdez, en Alaska est ensuite évoquée comme la Mecque de l’escalade sur des cascades gelées. Les récits suivants racontent comment vaincre l’ennui, bloqué par les intempéries sous une tente, pourquoi atterrir sur un glacier en avion, quand atteindre le sommet du Mont McKinley, où faire du canyoning dans des...
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeslecturesdeSixtine 02/03/2022
    Le recueil exaltant du récit de dix courses en montagne ayant jalonné la vie d'un passionné. Le lecteur, même néophyte, se trouve plongé avec respect et admiration dans cet univers singulier où tout un chacun peut se comporter en aventurier. Une parenthèse inspirante, bien loin du quotidien!
  • Clytemnestre 28/02/2022
    Une fois de plus Krakauer emmène ses lecteurs au bord des précipices des montagnes les plus dangereuses du monde. En douze récits, il raconte l'alpinisme mais aussi et surtout ces femmes et ces hommes qui s'y consacrent corps et âme, au péril réel de leur vie. Cette fois-ci, point d'ascension de l'Everest mais une succession de défis au pied des montagnes non pas les plus hautes mais les plus difficiles. On découvre qu'une roche de 9 mètres de haut peut être un challenge tout aussi éprouvant que le K2 mais aussi qu'une cordée est avant tout une aventure humaine avant d'être sportive. Passionnant comme d'habitude.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.