Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266244299
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 225 mm

The Mortal Instruments - Tome 01: La Cité des ténèbres

Julie LAFON (Traducteur)
Collection : The Mortal Instruments
Date de parution : 19/09/2013

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup ! Mais le pire reste à venir… Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et...

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup ! Mais le pire reste à venir… Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266244299
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Kelina Posté le 14 Novembre 2020
    J'ai voulu lire ce livre car j'ai vu le film et il m'a beaucoup plu. Alors je me suis dit comme il n'y aura pas de suite je vais lire tout les tomes de The Mortal Instruments. Et je ne suis pas déçu. Je suis immédiatement rentré dans l'histoire de ces personnages touchant les uns aux autres. Clary et son ami Simon vont découvrir un monde invisible des humains et vont faire la connaissance des chasseurs d'ombres et des créatures obscures. Nous allons apprendre tout au long de La cité des ténèbres que Clary à un rôle à jouer dans cette guerre invisible. C'est un livre de Cassandra Clare qui a beaucoup d'imagination et nous fait entré sans difficulté dans ce monde fantastique. Je ne regrette pas de l'avoir lu et je vais lire la suite avec impatience !
  • Manou2908 Posté le 5 Novembre 2020
    La série de livres “La cite des ténèbres » n’est pas à proprement parler une saga « vampirique » puisque les personnages principaux sont des « chasseurs d’ombres » qui traquent les démons. Mais les créatures de la nuit : vampires, loups-garous, fées, sorciers, … font partie intégrante de l’histoire. L’histoire est bien ficelée et j’aime beaucoup le fait que tous les mythes soient rassemblés. C’est d’ailleurs l’univers de plusieurs livres puisque toute la série fait partie des « Chroniques des chasseurs d’ombres ». J’ai lu les six premiers qui racontent l’histoire de Clary Fray et le premier de la série suivante « Renaissance », qui se concentre sur le personnage d’Emma Carstairs. Je ne sais pas si c’est dû à mes nombreuses heures passées devant la série « Supernatural » (Dean !!!), mais j’adore l’univers des chasseurs d’ombres ! L’histoire se passe dans un New York actuel où seuls ceux doués de Seconde Vue peuvent voir les créatures magiques. Des runes, des armes de toutes sortes, des instituts, des démons monstrueux, des frères silencieux, des objets magiques, des vampires, des fées, des sorciers, … sous les yeux des Terrestres qui ne savent rien ! Cassandra Clare a... La série de livres “La cite des ténèbres » n’est pas à proprement parler une saga « vampirique » puisque les personnages principaux sont des « chasseurs d’ombres » qui traquent les démons. Mais les créatures de la nuit : vampires, loups-garous, fées, sorciers, … font partie intégrante de l’histoire. L’histoire est bien ficelée et j’aime beaucoup le fait que tous les mythes soient rassemblés. C’est d’ailleurs l’univers de plusieurs livres puisque toute la série fait partie des « Chroniques des chasseurs d’ombres ». J’ai lu les six premiers qui racontent l’histoire de Clary Fray et le premier de la série suivante « Renaissance », qui se concentre sur le personnage d’Emma Carstairs. Je ne sais pas si c’est dû à mes nombreuses heures passées devant la série « Supernatural » (Dean !!!), mais j’adore l’univers des chasseurs d’ombres ! L’histoire se passe dans un New York actuel où seuls ceux doués de Seconde Vue peuvent voir les créatures magiques. Des runes, des armes de toutes sortes, des instituts, des démons monstrueux, des frères silencieux, des objets magiques, des vampires, des fées, des sorciers, … sous les yeux des Terrestres qui ne savent rien ! Cassandra Clare a développé son univers fantastique d’une main de maître et je trouve le tout vraiment cohérent. J’aime beaucoup le fait que les créatures obscures puissent « collaborer » avec les chasseurs. Et surtout, j’aime comment l’auteur, à travers ses différents personnages, nous parle de tolérance et d’acceptation. Une dernière chose, si vous êtes tentés par la série Shadowhunters, je vous la déconseille car je la trouve mal adaptée. Le caractère des personnages n’est pas respecté et surtout, de nombreux éléments sont différents des livres. Et ce ne sont pas des détails : des évènements qui arrivent à d’autres personnages, certains qui sortent de nulle part et une fin bâclée qui ne ressemble pas à celle imaginée par l’auteur. Passez votre chemin !
    Lire la suite
    En lire moins
  • paroledereveuse Posté le 7 Octobre 2020
    Ce livre compte beaucoup pour moi, puisque c’est celui qui m’a donné goût à la lecture. Plus de dix ans après ma première lecture j'ai eu envie de le relire. Je l’aime toujours autant. En temps normal je ne suis pas trop relecture, mais là après l’avoir relu je crois que ça ne me dérangerait même pas si je le relisais déjà, mais je crois que je vais plutôt lire la suite. Le livre est assez long, mais paradoxalement il se lit très vite et l’écriture est simple. Dans ce premier tome l’univers est déjà très riche, alors qu’il nous reste encore plein de choses à découvrir. Sinon, j’ai vraiment adoré retrouver les personnages et surtout Alec ! Je suis team Alec à 200%. Par contre, j’avais oublié à quel point il me faisait de la peine dans ce tome. Qui dit Alec dit Magnus, j’ai adoré le retrouver même si je l’avais revu dans Les Origines, mais c’est différent. Par contre, j’avais oublié comment il était introduit, pareil pour Raphaël. J’ai aussi aimé retrouver les autres, mais je ne vais pas faire un petit mot pour tous. Pour ce qui est de l’histoire, elle était toujours parfaitement ancrée dans ma tête, j’avais juste oublié que... Ce livre compte beaucoup pour moi, puisque c’est celui qui m’a donné goût à la lecture. Plus de dix ans après ma première lecture j'ai eu envie de le relire. Je l’aime toujours autant. En temps normal je ne suis pas trop relecture, mais là après l’avoir relu je crois que ça ne me dérangerait même pas si je le relisais déjà, mais je crois que je vais plutôt lire la suite. Le livre est assez long, mais paradoxalement il se lit très vite et l’écriture est simple. Dans ce premier tome l’univers est déjà très riche, alors qu’il nous reste encore plein de choses à découvrir. Sinon, j’ai vraiment adoré retrouver les personnages et surtout Alec ! Je suis team Alec à 200%. Par contre, j’avais oublié à quel point il me faisait de la peine dans ce tome. Qui dit Alec dit Magnus, j’ai adoré le retrouver même si je l’avais revu dans Les Origines, mais c’est différent. Par contre, j’avais oublié comment il était introduit, pareil pour Raphaël. J’ai aussi aimé retrouver les autres, mais je ne vais pas faire un petit mot pour tous. Pour ce qui est de l’histoire, elle était toujours parfaitement ancrée dans ma tête, j’avais juste oublié que le tome 1 se finissait à ce moment-là, sur cette révélation. J’ai trop hâte de lire le tome 2 du coup.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Plumesdelune Posté le 6 Octobre 2020
    TMI c’est quand même un classique dans la littérature YA fantasy, tout le monde connait et quasiment tout le monde a lu. Alors il fallait ABSOLUMENT que moi aussi je puisse me la péter en société en casant comme ça, au détour d’une conversation, le nom du chat de Magnus Bane. Quand même. Il faut connaître ses priorités. Du coup, j’avais acheté ce premier tome il y a un petit moment et Kara l’a lu avant moi. Spoiler alert : elle a pas trouvé ça folichon. Mais on s’en fout de son avis puisque c’est moi qui écris la chronique (lol). Et donc, bin moi j’ai bien aimé ! Même si ça va pas me faire danser sur les tables toute nue mais c’était plutôt sympa et maintenant je comprends un peu l’engouement que déclenche cette série. Après avoir lu cent quinze millions de trucs dans le genre, je vais pas applaudir l’originalité de l’intrigue ou de ses personnages, on reste quand même dans du classico-classique avec pas mal de clichés un peu partout. Mais l’écriture est très sympa à suivre, j’ai bien aimé l’humour sarcastique de certains persos et puis il y avait du rythme, du suspense. Donc, oui, c’est passé... TMI c’est quand même un classique dans la littérature YA fantasy, tout le monde connait et quasiment tout le monde a lu. Alors il fallait ABSOLUMENT que moi aussi je puisse me la péter en société en casant comme ça, au détour d’une conversation, le nom du chat de Magnus Bane. Quand même. Il faut connaître ses priorités. Du coup, j’avais acheté ce premier tome il y a un petit moment et Kara l’a lu avant moi. Spoiler alert : elle a pas trouvé ça folichon. Mais on s’en fout de son avis puisque c’est moi qui écris la chronique (lol). Et donc, bin moi j’ai bien aimé ! Même si ça va pas me faire danser sur les tables toute nue mais c’était plutôt sympa et maintenant je comprends un peu l’engouement que déclenche cette série. Après avoir lu cent quinze millions de trucs dans le genre, je vais pas applaudir l’originalité de l’intrigue ou de ses personnages, on reste quand même dans du classico-classique avec pas mal de clichés un peu partout. Mais l’écriture est très sympa à suivre, j’ai bien aimé l’humour sarcastique de certains persos et puis il y avait du rythme, du suspense. Donc, oui, c’est passé crème. Il y a quand même des trucs qui m’ont chiffonnée, genre le sens des priorités des persos : sérieux des fois c’est complètement pas crédible ce qu’ils pensent ou décident de faire. Ça m’a fait un peu m’arracher les cheveux. Mais bon, okay, peut être les hormones ça les travaillent et ils pensent plus tout droit. On va dire ça. Il y a aussi quelques réflexions sexistes qui se noient dans le tout, it is fort dommage. Mais bon, c’était moins pire que ce que j’aurais pu m’imaginer (vu que Kara m’avait dit que c’était tout nul), je suis pas sûre de lire la suite (parce que j’ai la flemme), mais je suis contente d’avoir lu ce premier tome et de connaître un peu mieux cet univers qui est plutôt sympathique. (Et oui, aujourd’hui on est sponso par #LeComitéDesChroniquesCourtes.)
    Lire la suite
    En lire moins
  • ni0051 Posté le 27 Septembre 2020
    Un livre qui vous plonge dans un autre monde, j'adore
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    Halloween 2018 : notre monstrueuse sélection de livres pour enfants et ados

    Les histoires qui donnent la chair de poule ne sont pas réservées aux adultes. Enfants et adolescents aussi aiment jouer à se faire peur et raffolent d'Halloween, une fête magique à l'atmosphère chargée de mystère. Sortez les bonbons et les citrouilles, voici notre monstrueuse sélection de livres tout droit sortie de notre plus beau chaudron !

    Lire l'article