Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221191934
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 135 x 215 mm

Trop vite

JEAN-FRANCOIS KERVEAN (Avec la collaboration de)
Date de parution : 14/04/2016

Je ne me plains pas, j’explique. Je réfléchis – un petit peu. J’ai vingt-quatre ans, quand je me regarde dans une glace, je vois une fille jeune, mais derrière mon image j’ai l’impression d’être beaucoup plus vieille. Ce que j’ai vécu, je veux le raconter. Dire enfin ma pensée, mon...

Je ne me plains pas, j’explique. Je réfléchis – un petit peu. J’ai vingt-quatre ans, quand je me regarde dans une glace, je vois une fille jeune, mais derrière mon image j’ai l’impression d’être beaucoup plus vieille. Ce que j’ai vécu, je veux le raconter. Dire enfin ma pensée, mon ressenti. Reprendre le contrôle de ma vie. Ces trois dernières années ressemblent à un petit roman d’aventures où on rit, où on pleure, où on aime et n’aime pas. J’ai fait tout ça à fond. Je n’ai plus voulu rencontrer aucun journaliste depuis plus d’un an. Je ne crache pas dans la soupe, j’explique… Pour remercier ceux qui m’ont soutenue en espérant les divertir. Et être moins méprisée par les autres – si possible. Je suis une show girl, une fille marrante, et je vous embrasse fort.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221191934
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jessycahdu04 Posté le 14 Janvier 2021
    Livre assez vite lu. J#x2019ai apprécié l#x2019instant de lecture. J#x2019ai pas apprécier la fin qui nous laisse un peu dans le flou. Mais ça reste une petite bonne lecture. A des moments je trouve que le livre est un peu mal écrit mais ça passe quand même. Si vous voulez connaître la vie de nabilla et sa vraie version des évènements judiciaires qu#x2019elle a subie je vous le conseil. Je le fais avec ce livre une image d#x2019elle (jusqu#x2019à présent j#x2019en avais pas malgres les revues télé, je ne la connais pas je suis personne pour la juger et me faire une image d#x2019elle qui est fossés par la télé et les médias).
  • jessycahdu04 Posté le 14 Janvier 2021
    Livre assez vite lu. J#x2019ai apprécié l#x2019instant de lecture. J#x2019ai pas apprécier la fin qui nous laisse un peu dans le flou. Mais ça reste une petite bonne lecture. A des moments je trouve que le livre est un peu mal écrit mais ça passe quand même. Si vous voulez connaître la vie de nabilla et sa vraie version des évènements judiciaires qu#x2019elle a subie je vous le conseil. Je le fais avec ce livre une image d#x2019elle (jusqu#x2019à présent j#x2019en avais pas malgres les revues télé, je ne la connais pas je suis personne pour la juger et me faire une image d#x2019elle qui est fossés par la télé et les médias).
  • MeliCast90 Posté le 6 Mars 2020
    Je connaissais Nabilla grâce à sa célèbre phrase à propos d'un shampoing. Je savais également qu'elle avait vécu à Genève (ma ville) et me posait des questions lorsqu'elle a été arrêtée pour l'agression de son petit-ami. C'est pour toutes ces raisons que je me suis intéressée à ce livre et quelle surprise agréable. Sans faire preuve de voyeurisme, il nous permet d'entrer dans le monde de Nabilla et de comprendre son histoire et pourquoi elle est devenue la femme qu'elle est aujourd'hui. J'ai réellement beaucoup de plaisir à lire de livre et à découvrir sa vie et cela m'a beaucoup touché. Je conseille vivement ce livre à toutes les personnes qui se permettent de la juger sans vraiment la comprendre afin de se faire une autre idée du personnage.
  • MeliCast90 Posté le 6 Mars 2020
    Je connaissais Nabilla grâce à sa célèbre phrase à propos d'un shampoing. Je savais également qu'elle avait vécu à Genève (ma ville) et me posait des questions lorsqu'elle a été arrêtée pour l'agression de son petit-ami. C'est pour toutes ces raisons que je me suis intéressée à ce livre et quelle surprise agréable. Sans faire preuve de voyeurisme, il nous permet d'entrer dans le monde de Nabilla et de comprendre son histoire et pourquoi elle est devenue la femme qu'elle est aujourd'hui. J'ai réellement beaucoup de plaisir à lire de livre et à découvrir sa vie et cela m'a beaucoup touché. Je conseille vivement ce livre à toutes les personnes qui se permettent de la juger sans vraiment la comprendre afin de se faire une autre idée du personnage.
  • Lysette Posté le 13 Septembre 2019
    Une bonne surprise... Tout d'abord remettons les choses dans leur contexte, j'ai la trentaine, j'ai connu les balbutiements de la télé-réalité avec le loft, et je m'en suis désintéressé au fil des années. Alors oui, j'ai déjà entendu parlé de Nabilla, j'ai vu passer la séquence "allô quoi ? ", mais ça s’arrête là et je n'aurais sans doute jamais ouvert ce livre, si on ne me l'avait pas donné. Et pourtant malgré tout cela, malgré mon cynisme concernant la télé-réalité, malgré mon œil critique et mon impartialité, et bien j'ai apprécié cette lecture ! J'ai apprécié ce récit, sans concession, d'un amour intense et fougueux, qui n'échappe pas aux griffes du système. J'ai adoré les confessions de Nabilla sur sa rencontre avec Thomas, sur tout ce qu'elle aime chez lui, car cela la rend très humaine. J'ai été surprise de découvrir l'estime qu'a Nabilla pour les invisibles de la télé-réalité. Il émane de ces propos un immense respect pour eux. J'ai été rassuré, par cette écriture simple, cohérente et fluide. J'ai souris, aux propos de cette femme-enfant, qui peut parfois se montrer insouciante et inconséquente, mais qui est loin d'être bête et en sais assez sur la télé-réalité et l'image public,... Une bonne surprise... Tout d'abord remettons les choses dans leur contexte, j'ai la trentaine, j'ai connu les balbutiements de la télé-réalité avec le loft, et je m'en suis désintéressé au fil des années. Alors oui, j'ai déjà entendu parlé de Nabilla, j'ai vu passer la séquence "allô quoi ? ", mais ça s’arrête là et je n'aurais sans doute jamais ouvert ce livre, si on ne me l'avait pas donné. Et pourtant malgré tout cela, malgré mon cynisme concernant la télé-réalité, malgré mon œil critique et mon impartialité, et bien j'ai apprécié cette lecture ! J'ai apprécié ce récit, sans concession, d'un amour intense et fougueux, qui n'échappe pas aux griffes du système. J'ai adoré les confessions de Nabilla sur sa rencontre avec Thomas, sur tout ce qu'elle aime chez lui, car cela la rend très humaine. J'ai été surprise de découvrir l'estime qu'a Nabilla pour les invisibles de la télé-réalité. Il émane de ces propos un immense respect pour eux. J'ai été rassuré, par cette écriture simple, cohérente et fluide. J'ai souris, aux propos de cette femme-enfant, qui peut parfois se montrer insouciante et inconséquente, mais qui est loin d'être bête et en sais assez sur la télé-réalité et l'image public, pour s'en jouer et continuer de gagner sa vie. J'ai savouré cette lecture, parvenant aisément à comprendre comment, elle avait pu commettre cet acte terrible. J'ai été happée par cette histoire d'amour sans concession, qui ne demande qu'a être vécue et cela au mépris de tout, y compris de la loi. Le seul bémol résidera pour moi dans les chapitres d'introductions, ceux sur l'enfance de Nabilla. La faute à mon vécu, qui me rends hermétique à toute forme d'empathie pour un enfant qui se sent délaissé après un divorce. Et même si je peut comprendre, je me suis quand même dit à un moment " purée sa mère en prends plein son grade". Mais je ne me permettrait pas de juger. J'ai lu ces chapitres, et s'ils ne m'ont pas émues, ils ne m'ont pas non plus scandalisé. En bref, j'ai été déconcerté, par ce livre que je pensais survolé. Je viens de lire une magnifique histoire d'amour et aucun doute que je partagerais ce roman. Belle lecture à tous.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.