RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Tu tueras l'ange

            Robert Laffont
            EAN : 9782221197462
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 608
            Format : 140 x 225 mm
            Tu tueras l'ange

            Delphine GACHET (Traducteur)
            Collection : La Bête noire
            Date de parution : 18/05/2017

            La mort rôde, aussi belle que fatale. Serez-vous sa prochaine victime ?
            Lorsque le TGV Milan-Rome arrive à quai, la police fait une macabre découverte : tous les passagers de la classe affaires sont morts.
            Si les premiers indices orientent l’enquête vers un attentat, la commissaire adjointe Colomba Caselli, muscles d’acier...

            La mort rôde, aussi belle que fatale. Serez-vous sa prochaine victime ?
            Lorsque le TGV Milan-Rome arrive à quai, la police fait une macabre découverte : tous les passagers de la classe affaires sont morts.
            Si les premiers indices orientent l’enquête vers un attentat, la commissaire adjointe Colomba Caselli, muscles d’acier et âme fragile, a de sérieux doutes. Pour elle, seul Dante Torre, l’« Homme du Silo », est capable d’y voir clair dans ce brouillard de mensonges et de fausses pistes. Très vite, ils découvrent que ce massacre n’est que l’énième épisode d’une longue série de carnages, sur laquelle plane l’ombre d’une mystérieuse figure féminine. Elle ne laisse aucune trace, juste un nom : Giltiné, l’ange lituanien des morts.
            Après le succès de Tu tueras le père, une nouvelle enquête de Colomba Caselli et Dante Torre.

            « Dazieri a créé deux des personnages les plus mémorables du monde du polar. » Jonathan Kellerman.
            « Avec ses thrillers atypiques et grandioses, Sandrone Dazieri est le nouvel auteur phare d’Italie. » Antoine Mallet, Espace culturel Leclerc, Cleunay.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221197462
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 608
            Format : 140 x 225 mm
            Robert Laffont
            21.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • MeliMelolivresque Posté le 3 Juin 2019
              Moi qui avait dévorer le premier tome j'avais hâte de lire la suite ! Bah j'ai était un peu déçu par celui ci. Trop de détails que j'ai pas trop suivie par moment. Une histoire très prévisible pour ma part et jzi deviner la fin sans problème, au file de la lecture Cependant un régale de retrouver notre Duo Colomba et Dante. J'ai beaucoup aimer leur rapport
            • PAIGE92 Posté le 20 Avril 2019
              Sympa pour les vacances
            • SaveurLitteraire Posté le 3 Avril 2019
              La plume de Sandrone Dazieri ne m’est pas étrangère ! J’avais en effet pu lire Tu tueras le Père, le premier de sa série des Tu tueras. Quel plaisir donc de retrouver cette talentueuse plume italienne pour un second tome qui met en scène le duo parfait : celui de Colomba, dans la police, et Dante, un homme kidnappé dans son enfance ! Ambiance qui donne envie de poursuivre dès le premier chapitre qui donne le ton : du suspense et une aura de mystère qui plane ! Nous voici embarqués dans un camp de prisonniers qui s’avèrera crucial pour le reste de l’intrigue. Ambiance toujours plus délectable lorsque l’on retrouve le duo en question et le caractère propre à chacun. Ah, cette téméraire de Colomba ! Cet étrange tête de mule qu’est Dante, avec son café et ses nombreuses drogues illicites. Si le duo connait quelques frictions depuis le premier tome, il n’en reste pas moins que chaque interaction reste un délice dont je vous laisse découvrir l’aboutissement ! Outre les retrouvailles avec certains autres personnages tels que Santiago, par exemple, que l’on apprenait à connaître dans Tu tueras le Père, il y a aussi l’apparition de nouveaux personnages, dont notamment... La plume de Sandrone Dazieri ne m’est pas étrangère ! J’avais en effet pu lire Tu tueras le Père, le premier de sa série des Tu tueras. Quel plaisir donc de retrouver cette talentueuse plume italienne pour un second tome qui met en scène le duo parfait : celui de Colomba, dans la police, et Dante, un homme kidnappé dans son enfance ! Ambiance qui donne envie de poursuivre dès le premier chapitre qui donne le ton : du suspense et une aura de mystère qui plane ! Nous voici embarqués dans un camp de prisonniers qui s’avèrera crucial pour le reste de l’intrigue. Ambiance toujours plus délectable lorsque l’on retrouve le duo en question et le caractère propre à chacun. Ah, cette téméraire de Colomba ! Cet étrange tête de mule qu’est Dante, avec son café et ses nombreuses drogues illicites. Si le duo connait quelques frictions depuis le premier tome, il n’en reste pas moins que chaque interaction reste un délice dont je vous laisse découvrir l’aboutissement ! Outre les retrouvailles avec certains autres personnages tels que Santiago, par exemple, que l’on apprenait à connaître dans Tu tueras le Père, il y a aussi l’apparition de nouveaux personnages, dont notamment celui qui va le plus nous intéresser ! Page 283, retenez-la, on assiste à l’apparition d’une figure mythologique intrigante et que l’on voudra connaître, ou pas ? Interrogations sur interrogations avec cette chère apparition. On va de surprise en surprise, autant avec l’Ange qui nous intéresse, qu’avec les différentes révélations au cours des chapitres. Sandrone Dazieri sait doser, pas trop de révélations, mais assez tout de même pour donner envie de tourner les pages, et ça fonctionne ! D’autant plus qu’il aborde des thèmes actuels, dont celui par lequel toute l’enquête débute : le terrorisme. Un wagon entier de personnes retrouvées mortes, une revendication, mais ces réponses ne satisfont pas Colomba. Entre terrorisme et tensions religieuses, l’auteur manie son sujet dans le respect et, je crois bien, sans prise d’opinion, malgré les avis extrémistes que l’on trouve de chaque côté. Vous pourriez lire Tu tueras l’Ange sans passer par son premier tome, Tu tueras le Père, mais dans ce cas, vous y perdriez nombre de références ! Ainsi, ceux et celles qui ont lu les prémisses seront sans doute ravis de voir que la théorie du complot concernant l’armée et la présence d’un frère hypothétique pour Dante sont toujours en vogue. On y retrouve des renvois réguliers à ces deux éléments en particulier. Une fin explosive pour clôturer ce deuxième tome bien orchestré, que demander de plus ? On ne soupçonnait d’ailleurs pas le tout dernier chapitre, et même si l’une des fins se termine de manière brutale et un chouia frustrante parce qu’il y avait encore tant à dire, ça reste une fin qui nous tire une de ces têtes ! Comment ne pas ressentir de l’empathie pour certains personnages ? Certaines réponses sont enfin révélées, d’autres questions émergent. Tu tueras l’Ange promet une intrigue complexe qui nous plonge encore dans l’humain et ses dérives, toutes les monstruosités qu’il peut commettre et son désir de tout contrôler. Le dernier chapitre annonce une suite encore plus retentissante, un coup de maître pour la plume ! C’en presque été un coup de cœur, il manquait juste, à mon goût, un zeste de conclusion pour l’Ange.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Bookliseuse Posté le 24 Mars 2019
              Suite du livre “Tu tueras le père”– Suite du livre “Tu tueras le père”– Je conseille de lire ce tome avant celui-ci. Un train à grande vitesse provenant de Milan arrive en gare de Rome. La totalité des passagers descend sauf ceux du wagon “classe affaire”. Pour cause, ils sont tous retrouvés mort, tués par un gaz mortel. On retrouve la commissaire adjointe Colomba Caselli, qui doit enquêter sur ces meurtres, qui sont très vite catalogués d’attentat après la diffusion d’un message par Daesh revendiquant le crime. Colomba ne croit pas un instant à cette thèse. Après plusieurs mois sans lui donner de nouvelle, elle décide de demander à Dante Torre, l’enfant du silo, de l’aider discrètement, et de façon informelle Celui-ci est devenu conférencier spécialisé dans la théorie du complot et tente de se faire une place en tant que spécialiste des mythes et légendes. On retrouve Dante égal à lui même, associable, claustrophobe, qui se shoote aux médicaments en tous genres, et grand amateur de café, allant jusqu’à se déplacer avec une cafetière électrique. Colomba, qui est toujours sujette aux crises de panique, espère que Dante grâce à sa capacité de déchiffrage de l’état d’esprit des autres à travers les micro-mouvements, arrive à... Suite du livre “Tu tueras le père”– Suite du livre “Tu tueras le père”– Je conseille de lire ce tome avant celui-ci. Un train à grande vitesse provenant de Milan arrive en gare de Rome. La totalité des passagers descend sauf ceux du wagon “classe affaire”. Pour cause, ils sont tous retrouvés mort, tués par un gaz mortel. On retrouve la commissaire adjointe Colomba Caselli, qui doit enquêter sur ces meurtres, qui sont très vite catalogués d’attentat après la diffusion d’un message par Daesh revendiquant le crime. Colomba ne croit pas un instant à cette thèse. Après plusieurs mois sans lui donner de nouvelle, elle décide de demander à Dante Torre, l’enfant du silo, de l’aider discrètement, et de façon informelle Celui-ci est devenu conférencier spécialisé dans la théorie du complot et tente de se faire une place en tant que spécialiste des mythes et légendes. On retrouve Dante égal à lui même, associable, claustrophobe, qui se shoote aux médicaments en tous genres, et grand amateur de café, allant jusqu’à se déplacer avec une cafetière électrique. Colomba, qui est toujours sujette aux crises de panique, espère que Dante grâce à sa capacité de déchiffrage de l’état d’esprit des autres à travers les micro-mouvements, arrive à comprendre ce qui c’est réellement passé. L’auteur remonte jusqu’à un passé assez proche, ou l’union soviétique était prête à tout pour dominer les pays ennemis. On découvre une face cachée du terrorisme, de la politique, où tout était permis et personne épargné, la corruption polluant tout sur son passage, les gentils comme les méchants. Cela, ayant sur notre présent des répercussions terrifiantes aussi bien physique, que psychologique. On découvre une jeune tueuse au sang froid terrifiant, sans pitié, à la limite de la folie, commettant des crimes impensables. La fin est surprenante, avec un rebondissement inattendu nous promettant un tome 3 exceptionnel, avec peut être des réponses aux questions restées sans réponse depuis le premier roman..
              Lire la suite
              En lire moins
            • Domi41 Posté le 9 Janvier 2019
              La suite est sortie en Italie en décembre dernier. Cela s'appelle "Il re di denari" que l'on pourrait traduire par "le roi des deniers", ou de la monnaie… J'espère qu'il sortira bientôt en France… Je l'attends avec impatience...
            Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
            Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.