RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Un océan de pavots

            Robert Laffont
            EAN : 9782221111802
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 594
            Format : 135 x 215 mm
            Un océan de pavots

            Christiane BESSE (Traducteur)
            Collection : Pavillons
            Date de parution : 19/08/2010

            Au coeur de cette saga règne l'Ibis, ancien transporteur d'esclaves converti en navire marchand. Partant de Baltimore, il rejoint Calcutta pour embarquer des coolies attendus à l'île Maurice. L'équipage est un assemblage hétéroclite de lascars et d'officiers anglo-saxons. Parmi eux se trouve Zachary Reid, mulâtre que tous prennent pour un...

            Au coeur de cette saga règne l'Ibis, ancien transporteur d'esclaves converti en navire marchand. Partant de Baltimore, il rejoint Calcutta pour embarquer des coolies attendus à l'île Maurice. L'équipage est un assemblage hétéroclite de lascars et d'officiers anglo-saxons. Parmi eux se trouve Zachary Reid, mulâtre que tous prennent pour un Blanc et qui risque gros si la vérité était connue. À fond de cale se cache Paulette, une orpheline française fuyant un mariage arrangé. Autour d'elle s'entassent des paysans indiens chassés par la misère. Deeti, une veuve ayant échappé au bûcher funéraire, s'efforce de leur insuffler l'espoir.
            Dans un avenir qu'ils n'envisagent pas et un ailleurs qui les terrifie, ces individus si attachants donneront naissance à une dynastie mêlant les croyances, les races et les langues. Car la langue est la grande héroïne de ce roman. Venus de tous les horizons, les personnages parlent un anglais métissé de bengali, de bhojpuri et de chinois, ou encore de français et de lascari. Savoureux, audacieux et d'une extraordinaire vigueur. Un océan de pavots est le chef-d'oeuvre de l'un des écrivains les plus importants de l'Inde contemporaine.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221111802
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 594
            Format : 135 x 215 mm
            Robert Laffont

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • oiseaulibre Posté le 29 Janvier 2019
              Calcutta, 1838, " L'Ibis " embarque une poignée de coolies pour l'île Maurice: paysans indiens ruinés, veuve réchappée du bûcher, française fuyant un mariage sordide, paria chinois. Cette Babel de la misère s'unira, jouant son infatigable espérance contre le destin. Ce livre est le premier acte d'une trilogie d'une puissance sidérante. J'ai eu du mal à entrer dans le livre mais après la mise en place de tous les personnages ce fut très difficile de le lâcher.
            • Marple Posté le 29 Août 2018
              Premier tome de la 'Trilogie de l'Ibis', Un océan de pavots nous présente une galerie de personnages loufoques et attachants : des Intouchables, un rajah déchu, des lascars matelots, un Noir presque blanc, une jeun bourgeoise rebelle... Tout ce petit monde est mêlé de près ou de loin au commerce de l'opium et se retrouve sur un grand voilier, l'Ibis, en partance de l'Inde pour Maurice. A part ces présentations approfondies des différents protagonistes, il ne se passe pas grand chose dans l'océan de pavots, pourtant large de plusieurs centaines de pages. Ce n'est pas gênant, car ces rencontres exotiques sont plaisantes et pittoresques, pleines d'odeurs, de mots, de goûts et de coutumes indiennes ou lascaris. Je les retrouverai volontiers dans les tomes suivants. Lu dans le cadre de Pioche dans ma PAL mai 2018, merci @juten-doji et désolée pour le gros retard de la critique.
            • GeorgesSmiley Posté le 2 Décembre 2017
              1838, le delta du Gange et son arrière-pays de Bénarès à Calcutta est devenu un gigantesque champ de pavots au profit de la Compagnie des Indes orientales qui exporte le précieux produit en Chine. Il n’y a plus d’esclaves mais le sort des coolies n’est guère plus enviable. Trompés, spoliés, rejetés ils n’ont plus qu’à se vendre pour ne pas mourir de faim. Ils sont destinés à être déportés, dans d’effroyables conditions et à des milliers de kilomètres de leur terre natale, vers l’île Maurice ou une autre colonie britannique pour servir de main d’œuvre exploitée sans pitié. Vous vous attendez à lire le récit de l’agonie des damnés de la terre et vous découvrez l’aventure extraordinaire et souvent joyeuse de quelques uns de ces parias que les vicissitudes de la vie ou un karma néfaste vont regrouper pour une traversée qu’aucun lecteur n’oserait entreprendre ne serait-ce qu’une heure. Sur un vilain rafiot affrété par un richissime négociant anglais, vont s’entasser sous les ordres du capitaine anglais fatigué et de son sadique second et sous le fouet alerte des garde-chiourmes : un rajah indien déchu, des paysans ruinés ou vendus par leur famille, quelques femmes destinées à repeupler la colonie, un mousse... 1838, le delta du Gange et son arrière-pays de Bénarès à Calcutta est devenu un gigantesque champ de pavots au profit de la Compagnie des Indes orientales qui exporte le précieux produit en Chine. Il n’y a plus d’esclaves mais le sort des coolies n’est guère plus enviable. Trompés, spoliés, rejetés ils n’ont plus qu’à se vendre pour ne pas mourir de faim. Ils sont destinés à être déportés, dans d’effroyables conditions et à des milliers de kilomètres de leur terre natale, vers l’île Maurice ou une autre colonie britannique pour servir de main d’œuvre exploitée sans pitié. Vous vous attendez à lire le récit de l’agonie des damnés de la terre et vous découvrez l’aventure extraordinaire et souvent joyeuse de quelques uns de ces parias que les vicissitudes de la vie ou un karma néfaste vont regrouper pour une traversée qu’aucun lecteur n’oserait entreprendre ne serait-ce qu’une heure. Sur un vilain rafiot affrété par un richissime négociant anglais, vont s’entasser sous les ordres du capitaine anglais fatigué et de son sadique second et sous le fouet alerte des garde-chiourmes : un rajah indien déchu, des paysans ruinés ou vendus par leur famille, quelques femmes destinées à repeupler la colonie, un mousse astucieux, un prêteur sur gage en pleine réincarnation, un marin américain sympathisant avec les « lascars » de l’équipage indien, une veuve échappée du bucher funéraire de son mari et une orpheline fuyant un mariage qui la répugne sans oublier un condamné chinois prêt à toute extrémité pour un peu d’opium. Rien de commun entre tous ces personnages que leur origine devrait séparer (anglais, américain métissé, hindou, musulman soufi, parsi, brahmane, chinois) et pourtant « à partir d’aujourd’hui et pour toujours nous serons des sœurs et des frères de navigation …des enfants du navire» dit l’une d’entre eux. Pour échapper quelques instants à la promiscuité, au mal de mer, aux odeurs pestilentielles et à la peur, certains racontent leur histoire « il se trouva ainsi transporté dans un autre voyage, bien plus vivant que celui qu’il faisait… [et] qui le protégea de la folie durant…la traversée ». Le voyage n’est pas de tout repos, pourtant on célèbre un mariage, mais peut-être y a-t-il des pirates à bord ? Une mutinerie se prépare-t-elle? Une tempête se lève, on s’inquiète : le navire finira-t-il par atteindre Maurice? C’est passionnant, imagé et coloré comme les saris indiens ; les personnages sont complexes, l’hindouisme, ses castes et divinités omniprésents, les destins individuels hors normes. Un océan de pavots est un très grand roman d’aventures. N’hésitez pas et rejoignez sans tarder Deeti dans son champ de pavot près de Ghazipur, là où commence l’aventure…
              Lire la suite
              En lire moins
            • AnnaLit Posté le 10 Avril 2017
              Ce roman est moins abordable au premier abord que "Le pays des marées", pour autant on retrouve le même sens très fort de l'histoire.
            • milimelo13 Posté le 19 Juillet 2015
              Un écriture d'une richesse incroyable, tellement vivante. J'ai adoré. Une belle épopée maritime, un roman historique traitant de l'esclavage, de la perversité de la colonisation et de celle des castes en tout genre où dominants et dominés se confrontent dans une lutte cruelle. Un vrai roman "romanesque" qui emporte totalement avec ces personnages hauts en couleurs. Le deuxième tome" un fleuve de fumée" m'a laissé un peu sur ma faim malgré son érudition car il met de côté les personnages principaux du premier opus auxquels on s'attache, j'attends donc avec impatience le troisième tome pour j'espère les retrouver.
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.