Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221242278
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 418
Format : 1 x 240 mm

Vies parallèles

De Gaulle - Mitterrand

Date de parution : 03/11/2020

L’opposition entre de Gaulle et Mitterrand met dos à dos un homme qui lutte contre l’effondrement d’une civilisation et un individu qui se moque que celle-ci disparaisse pourvu qu’il puisse vivre dans ses ruines à la façon d’un satrape. Le premier donne sa vie pour sauver la France ; le...

L’opposition entre de Gaulle et Mitterrand met dos à dos un homme qui lutte contre l’effondrement d’une civilisation et un individu qui se moque que celle-ci disparaisse pourvu qu’il puisse vivre dans ses ruines à la façon d’un satrape. Le premier donne sa vie pour sauver la France ; le second donne la France pour sauver sa vie. L’un veut une France forte, grande et puissante, à même d’inspirer une Europe des patries ; l’autre la veut faible, petite et impuissante, digérée par l’Europe du capitalisme. L’un ressuscite Caton ; l’autre réincarne Néron. De Gaulle se sait et se veut au service de la France ; Mitterrand veut une France à son service. L’un sait avoir un destin ; l’autre se veut une carrière. De Gaulle n’ignore pas qu’il est plus petit que la France ; Mitterrand se croit plus grand que tout. Le Général sait que le corps du roi prime et assujettit le corps privé ; l’homme de Jarnac croit que son corps privé est un corps royal. L’un écoute le peuple et lui obéit quand il lui demande de partir ; l’autre reste quand le même peuple lui signifie deux fois son congé. L’homme de Colombey était une ligne droite ; celui de Jarnac un nœud de vipères. L’un a laissé une trace dans l’Histoire ; l’autre pèse désormais autant qu’un obscur président du Conseil de la IVeRépublique. L’un a fait la France ; l’autre a largement contribué à la défaire...
Ce portrait croisé se lit comme une contre-histoire du XXe siècle qui nous explique où nous en sommes en même temps qu’elle propose une politique alternative qui laisse sa juste place au peuple : la première.
M.O.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242278
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 418
Format : 1 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • domeva Posté le 6 Avril 2021
    Ayant entendu parler de ce philosophe depuis très longtemps j'ai décidé de le découvrir en lisant cet essai récent. On sait d'entrée de jeu qu'il est un fervent défenseur de De Gaule (à qui il ne trouve pratiquement aucun défaut) et qu'il est farouchement opposé à Mitterrand(à qui il ne trouve pratiquement aucune qualité).Cela posé ,j'ai trouvé intéressant de me replonger dans l'Histoire Contemporaine ,ne m'estimant pas suffisamment cultivée en la matière pour me dispenser d'une analyse documentée de cette période .J'ai en effet beaucoup appris de cette lecture ,par ailleurs écrite en très bon français .Il est terrifiant de se rendre compte (documents à l'appui) combien il est facile de faire prendre au Français lambda, des vessies pour des lanternes. Ma curiosité intellectuelle ,que je ne sollicite pas assez souvent ,s'est trouvée satisfaite de cette lecture même en sachant qu'elle est partiale(mais un philosophe peut-il ne pas dire et écrire ce qu'il pense?
  • Ottstef Posté le 10 Mars 2021
    Même s’il force le trait pour décrire MITTERAND la plume de l’auteur fait mouche. Ce livre est remarquable pour qui, comme moi, n’avait pas lu les PÉAN mais qui constate tous les jours les résultats de la politique menée depuis 1981. « Rappelons-le : Mitterrand a été ligueur avant-guerre, pétainiste, vichyste, maréchaliste pendant, giraudiste dans les deux dernières années du conflit, avant de se prétendre résistant le restant de son existence ; il a défendu l’Algérie française dans un gouvernement socialiste jusqu’à ce que ce ne puisse plus être possible, avant de déclarer avoir été anticolonialiste depuis toujours ; il a été anticommuniste virulent avant de faire alliance avec eux pour en mai 1981, puis de leur offrir des ministères dans son gouvernement ; il s’est montré un farouche opposant à la bombe atomique avant d’en devenir le thuriféraire le plus éhonté ; il a craché sur la Ve République contre laquelle il a publié un pamphlet dans lequel il faisait de son chef un dictateur avant d’en jouir goulûment pendant les quatorze années de ses deux mandats ; pour arriver au pouvoir, il a été socialiste en estimant qu’on ne pouvait l’être sans vouloir abolir le capitalisme avant, une fois à la tête de l’État, d’en devenir le... Même s’il force le trait pour décrire MITTERAND la plume de l’auteur fait mouche. Ce livre est remarquable pour qui, comme moi, n’avait pas lu les PÉAN mais qui constate tous les jours les résultats de la politique menée depuis 1981. « Rappelons-le : Mitterrand a été ligueur avant-guerre, pétainiste, vichyste, maréchaliste pendant, giraudiste dans les deux dernières années du conflit, avant de se prétendre résistant le restant de son existence ; il a défendu l’Algérie française dans un gouvernement socialiste jusqu’à ce que ce ne puisse plus être possible, avant de déclarer avoir été anticolonialiste depuis toujours ; il a été anticommuniste virulent avant de faire alliance avec eux pour en mai 1981, puis de leur offrir des ministères dans son gouvernement ; il s’est montré un farouche opposant à la bombe atomique avant d’en devenir le thuriféraire le plus éhonté ; il a craché sur la Ve République contre laquelle il a publié un pamphlet dans lequel il faisait de son chef un dictateur avant d’en jouir goulûment pendant les quatorze années de ses deux mandats ; pour arriver au pouvoir, il a été socialiste en estimant qu’on ne pouvait l’être sans vouloir abolir le capitalisme avant, une fois à la tête de l’État, d’en devenir le compagnon le plus zélé et d’en promouvoir sa formule libérale, la pire, dès 1983 ; il a été un ministre de l’Intérieur et de la Justice qui a envoyé un nombre considérable de militants du FLN à la guillotine avant d’utiliser l’abolitionnisme comme un argument de campagne à la présidentielle de 1981 ; et ce sans compter sur la promesse faite dans l’opposition de donner des bulletins de santé réguliers et de n’en rien faire, puis de mentir pendant sept années vécues à la tête de l’État ravagé par un cancer ; c’est annoncer la privation de l’enseignement privé et y renoncer ; c’est faire du vote des immigrés une promesse et l’oublier ; c’est de défendre le quinquennat en 198013 et faire comme si la chose n’avait jamais été dite. Cette série de zigzags ne constitue pas une ligne, ce sont les ondulations d’une couleuvre qui cherche sa proie. » Ce livre est remarquable merci M ONFRAY
    Lire la suite
    En lire moins
  • cannibalector Posté le 5 Février 2021
    De Gaulle est né en 1890, Mitterrand en 1916 Les deux vont commencer à sortir de l'ombre vers 25 ans: le premier dans les tranchées en tant qu'officier brillant, blessé deux fois puis terminant la guerre de 14 en tant que prisonnier. le deuxième apparaît dans les années 1935 , royaliste catholique , sympathisant du mouvement d'extrême droite de la Cagoule Le 17 juin 1940, le général refuse l'armistice, émigre à Londres et lance son fameux appel du 18 juin puis commence à organiser la résistance tout en faisant continuer le combat sur les terres africaines françaises Mitterand le traite de déserteur et rejoint le gouvernement de vichy: il sera décoré de la francisque par le Maréchal Pétain puis deviendra résistant en .....1944!!! J'arrêterai là la biographie historique qui serait bien trop longue et surtout accablante pour l'homme de droite François Mitterrand et trop laudative pour le général qui formera le premier gouvernement de la France libre avec les communistes, ordonnera (enfin?) le vote des femmes en 1944, graciera le Maréchal Pétain, inventera la sécurité sociale, donnera beaucoup de pouvoirs aux syndicats, ordonnera la décolonisation à marche forcée dés son retour au pouvoir en 1958 et proclamera l'autodétermination du peuple algérien (Mitterrand était un... De Gaulle est né en 1890, Mitterrand en 1916 Les deux vont commencer à sortir de l'ombre vers 25 ans: le premier dans les tranchées en tant qu'officier brillant, blessé deux fois puis terminant la guerre de 14 en tant que prisonnier. le deuxième apparaît dans les années 1935 , royaliste catholique , sympathisant du mouvement d'extrême droite de la Cagoule Le 17 juin 1940, le général refuse l'armistice, émigre à Londres et lance son fameux appel du 18 juin puis commence à organiser la résistance tout en faisant continuer le combat sur les terres africaines françaises Mitterand le traite de déserteur et rejoint le gouvernement de vichy: il sera décoré de la francisque par le Maréchal Pétain puis deviendra résistant en .....1944!!! J'arrêterai là la biographie historique qui serait bien trop longue et surtout accablante pour l'homme de droite François Mitterrand et trop laudative pour le général qui formera le premier gouvernement de la France libre avec les communistes, ordonnera (enfin?) le vote des femmes en 1944, graciera le Maréchal Pétain, inventera la sécurité sociale, donnera beaucoup de pouvoirs aux syndicats, ordonnera la décolonisation à marche forcée dés son retour au pouvoir en 1958 et proclamera l'autodétermination du peuple algérien (Mitterrand était un ardent défenseur de l'Algérie Française) puis se retirera en 1969 après avoir perdu un référendum où il voulait ancrer la participation dans la constitution et donner plus de pouvoir aux régions Mittérand, élu président en 1981, mènera une politique socialiste pendant 22 mois avant de constater son échec et de nommer Laurent Fabius comme premier ministre qui enclenchera une politique économique ultra libérale; "la désinflation compétitive" Michel Onfray organise son essai par thème ce qui, obligatoirement, engendre de nombreuses redites tant les sujets choisis sont parfois très proches. Mais je reproche surtout à l'auteur de ne pas avoir mis en avant les zones d'ombre du général comme il l'a fait avec Mitterrand. Pourquoi avoir balayé le destin des harkis, l'émigration très mal préparée des français d'Algérie, et la répression meurtrière de la manifestation de "charonne" en 1961? Il y a une telle différence de valeurs , de grandeur, de probité et surtout d'amour de la France et de son peuple qu'il me semble contre productif d'avoir fait de cet essai une hagiographie si manichéenne Mais ce n'est que mon humble avis
    Lire la suite
    En lire moins
  • hfolloppe Posté le 8 Janvier 2021
    Du grand Onfray. J'ai trouvé ce livre percutant, bien documenté, bien argumenté, bien construit. J'ai dévoré même les notes en bas de pages, tout aussi passionnantes. Je dirais même que ce livre permet de mieux comprendre Onfray, il est la clé qui manquait à son oeuvre jusqu'ici. Michel Onfray montre que le gaullisme est une philosophie civilisationnelle qui s'inscrit dans une lignée haute digne des philosophes romains. Exit Mittérand.
  • thalou58 Posté le 26 Novembre 2020
    Procédant par thème (la vie privée, la politique, la jeunesse…), M. Onfray dresse un tableau comparatif entre C. de Gaulle et F. Mitterrand. Sans langue de bois et avec verve. Ce n’est pas non plus un pamphlet, car les sources sont solides et bien précisées. Un ouvrage très agréable à lire ! Des formules bien trouvées (« L’un sait avoir un destin, l’autre se veut une carrière »), des réflexions politiques et philosophiques, permettent de ne pas trouver ce comparatif ennuyeux. Je suis trop jeune pour vraiment me souvenir précisément des « années Mitterrand » (à l’époque, je ne me souciais pas beaucoup de politique !) et je ne connaissais De Gaulle que par les cours reçus au lycée. Je me suis donc plongée avec beaucoup d’intérêt dans cette peinture de l’histoire. J’ai appris plein d’anecdotes que je ne connaissais pas, certaines légères et d’autres qui m’ont fait frémir. Au fil des pages, apparaissent J.P.Sartre, A. Malraux, M. Duras sous un jour inattendu. En cette période où l’on parle beaucoup de Résistance et de l'Etat de Droit , je trouve que la lecture de ce livre est judicieuse !
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.