Lisez! icon: Search engine
Par First Editions, publié le 03/02/2020

#Fais Péter Tes Barrières : les 5 signes du déni de soi

Avec #Fais Péter Tes Barrières, prenez enfin conscience de qui vous êtes et soyez en paix avec vous-m'aime ! Créatrice du concept Happy Fit, Lisa Nasri nous offre aujourd’hui, au travers d’un livre qui lui ressemble, ses conseils et outils pour enfin comprendre que le regard des autres n’a pas d’importance si le vôtre est en paix.

Être dans le déni, c’est se créer une autre réalité, mentir aux autres mais surtout se mentir à soi-même. Découvrez aujourd’hui les cinq signes qui prouvent que vous êtes dans le déni de vous-même, et comment vous en sortir simplement.

 

Les 5 signes du déni de soi

  1. « Le problème ce n’est pas moi mais les autres »

Remettre la faute sur autrui t’empêche de réfléchir sur toi et d’avancer. Au lieu de te demande à qui est la faute, évalue ta part de responsabilité dans ce qui t’arrive.

  1. « Je ne fais jamais les bons choix »

Dans la vie, il n’y a pas de bons ou mauvais choix. Faire des choix c’est avancer ! Il n’y a alors aucun à s’en vouloir d’avoir fait les « mauvais choix ».  Considère donc tes décisions avec un regard positif.

  1. « Personne ne me comprend »

Si tu te persuades que personne ne te comprend, tu t’enfermes dans un monde où tu es seule. Deux possibilités : soit tu ne parles pas assez et ne dis pas tout ce que tu as sur le cœur, soit tu ne parles pas aux bonnes personnes.

  1. « Je n’ai jamais de chance »

Penser qu’on a de la chance ou non, c’est remettre son destin entre les mains d’une chose extérieure. C’est rassurant car on évite ainsi de prendre nos responsabilités. En réalité, derrière chaque facteur « chance », il y a du travail, des pensées positives, une intention ou un choix.

  1. « Je ne sais pas pourquoi je grossis »

Derrière chaque kilo que tu prends et que tu ne vois pas, il y a un déni : de ce que tu manges, des quantités, d’un dérèglement médical, hormonal ou psychologique.

 

Une fois avoué à vous-mêmes ils existent et ne sont donc plus des dénis. Il ne sert à rien ni à personne de mentir. La vérité est belle parce qu’elle est vraie. Donc n’ai pas peur de découvrir qui tu es vraiment.

En bonus, Lisa Nasri vous livre son Top 10 des règles pour être bien dans sa peau et dans son corps, à se répéter chaque jour comme des mantras.

 

Le Top 10 des règles à se répéter quotidiennement

  1. Tu es ta priorité
  2. Connais-toi toi-même
  3. Fais confiance à ton instinct
  4. L’avis des autres, c’est la vie des autres
  5. Si tu ressens quelque chose, c’est validé
  6. Laisse circuler tes émotions
  7. Fais attention à tes pensées car ton corps les entend
  8. Fais appel à tous tes sens pour apprendre à connaître ton corps
  9. N’oublie jamais que le « tu » tue 
  10. Fais péter tes barrières, c’est addictif

 

#Fais péter tes barrières - se libérer des blocages qui nous empêchent d'être nous-m'aime
#Fais péter tes barrières est pour tous ceux qui veulent enfin être libre d’être eux m’aiment. Vous pensez que c’est un lapsus ? Pas du tout ! Dans ce livre, tout tourne autour de l’amour, et ce # est une déclaration d’amour à vous-même. Il est temps de vous révéler et je suis là pour vous y aider.
Je n’ai pas toujours accepté mon corps, loin de là. A vrai dire, j’ai passé plus d’années à le haïr qu’à l’accepter. Aujourd’hui, on forme une équipe solide, on peut compter l’un sur l’autre mais j’ai travaillé dur pour en arriver là, et aujourd'hui, parler confiance en soi, acceptation du corps est devenu mon métier. Ce sont les leçons de ce travail sur moi que je souhaite transmettre.

Dans ce livre vous allez :prendre conscience de vos barrières et des conséquences sur votre bien-être ;
apprendre à laisser circuler vos émotions ;
obtenir des outils pour réconcilier le corps et l’esprit ;
comprendre que le regard des autres n’a pas d’importance si le vôtre est en paix.Prêt ? alors c’est parti, faisons péter vos barrières !

 

- - -

Juriste de formation, Lisa Nasri n’était pas épanouie dans son métier. Cette carrière toute tracée a fini par lui faire perdre confiance en elle. Afin de découvrir qui elle était vraiment, elle a testé plusieurs thérapies (psychologie, acupuncture, médecine chinoise, régime alimentaire). Ce chemin lui a permis de se poser les bonnes questions et l’a guidé vers le sport. Cette prise de conscience a été le déclic, et à 30 ans, elle ose enfin vivre une vie en accord avec ses valeurs. Elle crée Happy Fit, une méthode pour acquérir confiance en soi grâce au sport.

First Editions
First Editions
L'éditeur optimiste !