En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Alcoolisme : Le parler vrai, le parler simple

        Robert Laffont
        EAN : 9782221118429
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Alcoolisme : Le parler vrai, le parler simple
        Rapport de la mission Hervé Chabalier sur la prévention et la lutte contre l'alcoolisme

        Date de parution : 03/03/2011

        Un Français sur dix est malade de l'alcool. Il est urgent d'agir. Sans complaisance, le rapport d'Hervé Chabalier fait le point et propose de vraies solutions.

        "A la suite de la publication de votre livre : Le Dernier, pour la route et de l'accueil qui lui a été réservé, j'ai été frappé par la force et l'efficacité de votre témoignage et j'ai acquis la conviction que votre manière d'aborder le problème de l'alcoolisme pourrait trouver un...

        "A la suite de la publication de votre livre : Le Dernier, pour la route et de l'accueil qui lui a été réservé, j'ai été frappé par la force et l'efficacité de votre témoignage et j'ai acquis la conviction que votre manière d'aborder le problème de l'alcoolisme pourrait trouver un prolongement dans une mission de réflexions et de propositions sur cette maladie."
        C'est ainsi qu'en janvier 2005, devenu presque malgré lui le porte-voix de la lutte contre l'alcoolisme, grâce au succès et à l'impact de son récit-choc, Hervé Chabalier se voit confier par Philippe Douste-Blazy, alors ministre de la Santé, une mission sur l'alcoolisme en France. En tant que citoyen et alcoolique "qui s'en est sorti", il se devait d'accepter cette mission. Il a donc repris son bâton de pèlerin, réuni une équipe de réflexions et d'échanges, constituée de médecins, alcoologues, addictologues, membres d'associations d'anciens buveurs… Il a interrogé les spécialistes, donné la parole aux malades et à leurs proches, confronté les statistiques, analysé les implications économiques, sociales, culturelles…
        Le constat est sans appel : un Français sur dix est malade de l'alcool. Cinq millions de personnes sont concernés par une consommation abusive. L'alcool est responsable de 10 % des décès : chaque jour, cinq personnes meurent d'un accident impliquant l'alcool. Qui est également la première cause de mortalité chez les jeunes, et la première cause non génétique de handicap chez l'enfant. Ces chiffres sont éloquents, et pourtant la loi Evin a été récemment assouplie sous la pression des lobbies viticoles, et 15 à 20 % des alcooliques ne sont pas soignés pour leur alcoolisme. Pour quelles raisons ? Manque de moyens et de stratégie, banalisation du produit alcool… les pouvoirs publics ont jusqu'à présent fermé les yeux. On a du mal, particulièrement en France, à reconnaître que l'alcoolisme est une véritable maladie.
        Il est donc urgent d'agir. Et il existe des solutions pour lutter contre ce fléau. Pour commencer, en faire un véritable enjeu de santé publique, une cause nationale. C'est ce que propose ce rapport sans complaisance, riche de propositions concrètes.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221118429
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Robert Laffont
        10.99 €
        Acheter

        Ils en parlent

        "Le récit d’Hervé Chabalier ne relève ni de l’exhibition ni du sensationnel. Journal de bord d’une cure de désintoxication, Le Dernier pour la routefait, au contraire, profil bas. Nulle complaisance, encore moins de fanfaronnade, mais une parole sincère et attachante, une humilité sur laquelle repose toute la force du témoignage. […] Sans crier gare, peut-être à son insu, le livre d’Hervé Chabalier nous bouscule, mettant à nu petits ou grands mensonges sur nos propres dépendances. Et offrant à qui souhaite s’en délivrer, une courageuse leçon de liberté." Elle
        "Il a bu et il le dit. Hervé Chabalier prend aujourd’hui un risque d’une tout autre nature que celui de disparaître en mission, devoir accompli et honneur garanti. Son livre, Le Dernier pour la route, témoigne de sa guerre intime, une guerre enfouie, une guerre honteuse, une guerre sale. Et il faut avoir du courage pour revisiter ainsi sa biographie, à la lumière blafarde de ce verre, fût-il le dernier, et dans la peau d’un ivrogne, fût-il repenti." Le Figaro littéraire
        "Ce témoignage est une œuvre littéraire." Marianne
        "Une formidable leçon de vie. De celles qui vous forcent à vous interroger sur vous-mêmes, vous poursuivent… Et vous changent." Gala
        "Le Dernier pour la route, confession intime, reportage au pays du malheur mais journal de guerrier et vraie enquête au pays de l’alcoolisme, n’a rien en commun avec les déballages crapuleux des confessions des people qui se vautrent à l’étalage des librairies. Question de distance, question d’écriture, question de pudeur ; d’humilité. Et de personnalité. […] Le Dernier pour la route, manuel d’éducation des émotions, livre d’espoir à mettre entre toutes les mains, celles des maudits du petit matin comme celles ? toutes les nôtres ? si enclines à la bienveillance pour la "miurge" comme il dit, est un livre qu’on dévore comme un récit de bataille, un polar, une enquête au pays de la souffrance puis à celle de la sérénité retrouvée." TéléCinéObs
        "Chabalier résiste à la tentation de la complaisance, de l’apitoiement sur soi, de l’affabulation médiocre. Il ne dit que la vérité, sa vérité, celle d’une vie empoisonnée par l’alcool, celle du choix qu’il fit, un jour, de s’en délivrer. Il est reporter jusqu’au bout de son corps, et donc il rapporte, il raconte. Et à l’instar, encore une fois, de toutes celles et ceux qui sont parvenus à faire la synthèse de leurs faiblesses, il ne s’épargne pas, il ne se ménage pas, ne dissimule aucune des situations cruelles que la vie lui a infligées." Paris Match
        "Le courage, c’est ce qu’inspire cette chronique d’un divorce avec l’alcool qu’on lit avec émotion et humilité, découvrant que le danger rôde, sournois, profitant de la détresse pour prétendre améliorer l’ordinaire." Télé Loisirs

        PRESSE
        ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
        Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
        Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com