Lisez! icon: Search engine
Dune, La Genèse : tome 03 - La bataille de Corrin
Michel Demuth (traduit par)
Éditeurs :
12-21
En savoir plus
En savoir plus

Dune, La Genèse : tome 03 - La bataille de Corrin

,

Michel Demuth (traduit par)

Après le Jihad Butlérien, la paix revient dans la Galaxie. Les machines ont reculé sur tous les fronts. Omnius semble en déroute. L’un des principaux artisans de cette victoire, Vorian...

Après le Jihad Butlérien, la paix revient dans la Galaxie. Les machines ont reculé sur tous les fronts. Omnius semble en déroute. L’un des principaux artisans de cette victoire, Vorian Atréides, peut espérer savourer sur Caladan un loisir mérité.

Mais les Titans survivants n’ont pas dit leur dernier mot.

Les humains libres...

Après le Jihad Butlérien, la paix revient dans la Galaxie. Les machines ont reculé sur tous les fronts. Omnius semble en déroute. L’un des principaux artisans de cette victoire, Vorian Atréides, peut espérer savourer sur Caladan un loisir mérité.

Mais les Titans survivants n’ont pas dit leur dernier mot.

Les humains libres devront les affronter dans une dernière bataille où tout peut être gagné : elle aura lieu sur Corrin, dernière forteresse d’Omnius. Les Machines pensantes seront enfin éradiquées ou les humains retomberont sous leur joug...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823863680
Code sériel : 99999
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
12-21
En savoir plus
En savoir plus
EAN : 9782823863680
Code sériel : 99999
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • gilles777 17/09/2019
    La bataille finale entre les humains révoltés et leurs maîtres, les machines intelligentes. Bon, on peut toujours dénigrer le fils Herbert, mais il y a une limite à cracher dans notre soupe. Il s'agit d'un très bon space opera intéressant et divertissant. Cette trilogie est probablement la meilleure des livres basés sur l'univers de Dune de Frank Herbert. Des batailles spatiales, des robots intelligents, les premiers Atreides et Harkonnen, de l'action à foison. Tout pour me plaire ! Pour ma part, je me suis régalé.
  • ZeroJanvier79 02/09/2018
    Le début de ce tome qui clôture la trilogie Legends of Dune m'a un peu refroidi, après deux tomes que j'avais bien aimés malgré leurs défauts. Cela m'a fait un peu le même effet que le deuxième tome où le début m'avait déçu avant que le rythme accélère au fur et à mesure. Comme je le craignais à la fin du tome précédent, la disparition de plusieurs personnages importants redistribue les cartes, avec le travers de ne pas pouvoir s'attacher aux nouveaux personnages. Finalement, la deuxième partie du roman répond enfin à la promesse originelle de cette trilogie, à savoir expliquer les origines de plusieurs éléments de la saga de Dune. Il n'y a pas vraiment de surprises puisque les éléments étaient déjà présents dès le premier tome et donc attendus, mais j'ai tout de même apprécié de pouvoir assister, par lecture interposée, à la naissance des Bene Gesserit, de la Guilde Spatiale et de ses navigateurs, des Docteurs Suk, de l'Empire des Corrino, et surtout aux origines de l'antagonisme ancestral entre les Atreides et les Harkonnen. C'est surtout la naissance de cette rivalité qui m'a plu, même si l'événement déclencheur vers la fin du roman arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. Je ne suis pas convaincu que les auteurs aient prévu leur coup depuis le début, car j'ai eu l'impression qu'ils s'étaient retrouvé à cent pages de la fin sans avoir trouvé une raison valable pour expliquer la haine entre les deux maisons nobles et qu'ils avaient alors improvisé quelque chose avant de terminer. Malgré tout, cela finit par marcher et la fin ne m'a pas déçu. Ce livre est plein de défauts, comme la trilogie dans son ensemble. Certains personnages sont stéréotypés, il y a parfois des redites qui ressemblent à du remplissage, et le récit est finalement sans grande surprise. Pourtant, j'ai pris du plaisir en le lisant. C'est du space opéra épique, vraiment divertissant dans son genre. Cela m'a donné envie de découvrir les deux romans, écrits également par Brian Herbert et Kevin J. Anderson, qui poursuivent et clôturent le cycle original de Dune écrit par Frank Herbert. Mais après ces centaines de pages passées dans l'univers de Dune, je pense tout de même m'accorder une pause avec quelques romans d'auteurs et de genres différents.Le début de ce tome qui clôture la trilogie Legends of Dune m'a un peu refroidi, après deux tomes que j'avais bien aimés malgré leurs défauts. Cela m'a fait un peu le même effet que le deuxième tome où le début m'avait déçu avant que le rythme accélère au fur et à mesure. Comme je le craignais à la fin du tome précédent, la disparition de plusieurs personnages importants redistribue les cartes, avec le travers de ne pas pouvoir s'attacher aux nouveaux personnages. Finalement, la deuxième partie du roman répond enfin à la promesse originelle de cette trilogie, à savoir expliquer les origines de plusieurs éléments de la saga de Dune. Il n'y a pas vraiment de surprises puisque les éléments étaient déjà présents dès le premier tome et donc attendus, mais j'ai tout de même apprécié de pouvoir assister, par lecture interposée, à la naissance des Bene Gesserit, de la Guilde Spatiale et de ses navigateurs, des Docteurs Suk, de l'Empire des Corrino, et surtout aux origines de l'antagonisme ancestral entre les Atreides et les Harkonnen. C'est surtout la naissance de cette rivalité qui m'a plu, même si l'événement déclencheur vers la fin du roman arrive un peu comme un cheveu...
    Lire la suite
    En lire moins
  • pakstones 29/04/2015
    Au crépuscule des machines ! Tu veux savoir comment tout cela va se terminer, notre sort, notre race dans l'humanité ??? Aïe Aïe Aïe !!! Je t'aurai prévenu .... Grand Dieu, jamais je n'ai lu un roman auquel les morts se comptent par millions. Ciel, que des batailles intergalactiques aux dénouements nocturnes et tragédiens. Pas une page se tourne sans qu'il se passe quelque choses de morbide, de soleil noir, de lointains univers chaotiques, d'étoiles nous écorchant les doigts souillés de sang. On passe par tous les sentiments ... HUMAINS, de haine, de trahison, d'amour, de compassion de faiblesse et d'honneur suivant les personnages que nous arborons aux chapitres courts. Mais par pitié .... Sortez-moi de cet univers peuplés de cymeks cruels, de sorcières aux traits parfaits, de machines pensantes, de sur-esprit, d’être humains esclaves et imprévisibles , de vers mastodontes aux gueules béantes .... Vite que je reparte dans mon "voyageur de rêve". Ce troisième volet de cette saga fantastique, vient clore la genèse de Dune, mais on ne peut s’arrêter là ! A la lecture des : Atreides, des Harkonnen, des Corrin(o), de la guilde spatiale, des fremens, des docteurs suk, des révérendes sorcières .... tout se construit au nébuleux univers de DUNE. Tu vas avoir ... Des étoiles pleins les yeux au récit de ce roman fleuve, et des senteurs de cannelle à cause de l'épice que dégage ce livre démoniaque. Alors, tu veux vraiment savoir la fin de ton sort ???? Alors c'est que tu est aussi fou que moi. Mais dis-moi, qui est le plus fou des deux, le fou ou le fou qui le suit ???? Adios hrethgir* ! * traduction : sale vermine humaineAu crépuscule des machines ! Tu veux savoir comment tout cela va se terminer, notre sort, notre race dans l'humanité ??? Aïe Aïe Aïe !!! Je t'aurai prévenu .... Grand Dieu, jamais je n'ai lu un roman auquel les morts se comptent par millions. Ciel, que des batailles intergalactiques aux dénouements nocturnes et tragédiens. Pas une page se tourne sans qu'il se passe quelque choses de morbide, de soleil noir, de lointains univers chaotiques, d'étoiles nous écorchant les doigts souillés de sang. On passe par tous les sentiments ... HUMAINS, de haine, de trahison, d'amour, de compassion de faiblesse et d'honneur suivant les personnages que nous arborons aux chapitres courts. Mais par pitié .... Sortez-moi de cet univers peuplés de cymeks cruels, de sorcières aux traits parfaits, de machines pensantes, de sur-esprit, d’être humains esclaves et imprévisibles , de vers mastodontes aux gueules béantes .... Vite que je reparte dans mon "voyageur de rêve". Ce troisième volet de cette saga fantastique, vient clore la genèse de Dune, mais on ne peut s’arrêter là ! A la lecture des : Atreides, des Harkonnen, des Corrin(o), de la guilde spatiale, des fremens, des docteurs suk, des révérendes sorcières .... tout se construit au nébuleux univers de DUNE. Tu vas avoir ... Des étoiles pleins les...
    Lire la suite
    En lire moins
  • LauMartineau 02/02/2013
    J'adore !
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés