Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749123875
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Espaces sauvages

Nicolas de Toldi (traduit par)
Collection : Documents
Date de parution : 09/04/2015

Le monde de la chasse vu par Jim Fergus.

La balade sauvage de Jim Fergus



Comment être en même temps un amoureux de la nature sauvage, un citoyen soucieux de l’environnement et un chasseur dans la plus pure tradition américaine ? C’est en partie pour répondre à cette question mais surtout pour réaliser un rêve d’enfant que Jim Fergus...

La balade sauvage de Jim Fergus



Comment être en même temps un amoureux de la nature sauvage, un citoyen soucieux de l’environnement et un chasseur dans la plus pure tradition américaine ? C’est en partie pour répondre à cette question mais surtout pour réaliser un rêve d’enfant que Jim Fergus a décidé, au début des années 1990, de parcourir le continent nord-américain comme le faisaient les anciens indiens nomades à la poursuite du gibier. Il a ainsi sillonné les Interstates et les dirt-roads d’une vingtaine d’États, avec un truck aménagé, ses fusils et son chien Sweetzer.

C’est cette aventure qu’il nous fait partager ici, à travers les déserts, les champs, les marais et les forêts du pays, en compagnie parfois d’écrivains comme Jim Harrison ou Richard Ford, parfois d’anonymes, tous réunis par un même amour fervent des espaces sauvages.

On y retrouve le talent incomparable de conteur de Jim Fergus, qui a fait le succès de ses romans, mais surtout son extrême sensibilité, sa passion immense des animaux, des gens simples et de la terre. Plus qu’un récit de voyage ou qu’un simple carnet de chasse, ce livre époustouflant en forme de balade sauvage nous permet d’atteindre à l’essence même de ce qui a fait la grandeur de la littérature américaine.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749123875
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Edouard22 Posté le 4 Novembre 2019
    Vous voulez tout savoir sur la gélinotte et sa chasse, voire sa cuisine : lisez "Espaces sauvages", un fort volume de près de 500 pages. Mais si vous aimez la nature, les animaux et les chiens, avec un regard écologique, lisez aussi "Espaces sauvages". Avec un van qu'il a aménagé pour y dormir avec son chien, l'auteur parcourt tous les terrains de chasse des États#8208;Unis, y multipliant les rencontres et les aventures. Bien écrit, dépaysant, idéal pour se changer les idées.
  • OREILLYS Posté le 7 Octobre 2018
    Et si la chasse n'était pas le meilleur moyen de redevenir un être humain.
  • Wyoming Posté le 31 Mars 2018
    Un très bel hymne à la nature et à la vie que cette odyssée d'un prétendu chasseur à travers les Etats-Unis. Ce qu'il aime, ce sont les rencontres, tant humaines qu'animales et c'est amusant de le voir s'appliquer à mal tirer car il ne tient pas spécialement à tuer même si la chasse est le prétexte de son voyage. Ouvrage assez long, ode à la nature, aux grands espaces américains, une très bonne lecture.
  • Coutu Posté le 25 Août 2014
    j'adore ces récits où pour une raison quelconque, ici la chasse, l'auteur nous raconte ses tribulations et ses rencontres, la chasse magnifiant ici le rapport avec la nature, la cuisine, les relations humaines.
  • LN Posté le 7 Mars 2014
    Contrairement aux apparences, ce livre n'est pas un livre sur la chasse mais plus sur le charme des rencontres, les contrées traversées, la chasse n'étant au final qu'un prétexte pour gouter à la "vie sauvage". Paradoxalement aussi, c'est cette même chasse qui permet une harmonie avec la nature et avec les oiseaux. « Je ne vois aucune raison de m'excuser d'être un chasseur, particulièrement à notre époque. Peut-on éprouver pareil émerveillement – fait de douceur et de mystère – devant des aliments sous film en barquette de polystyrène ? Ou devant les blancs de poulet sans os ni peau qu'on trouve aux étals de boucherie de son supermarché ? » (p. 40) « Ce sont les chasseurs qui accordent une certaine valeur à ces oiseaux et sans cela il n'y en aurait plus, explique Gulion, qui était chercheur dans ce milieu depuis suffisamment longtemps pour avoir compris les réalités de la gestion de la vie sauvage. Sans l'intérêt qu'ils leur portent et la valeur économique qui en résulte, il n'y aurait aucune raison de faire des concessions aux pratiques habituelles de gestion de la forêt. J'espère que les forces anti-chasse ne finiront pas l'emporter, car je vous garantis que... Contrairement aux apparences, ce livre n'est pas un livre sur la chasse mais plus sur le charme des rencontres, les contrées traversées, la chasse n'étant au final qu'un prétexte pour gouter à la "vie sauvage". Paradoxalement aussi, c'est cette même chasse qui permet une harmonie avec la nature et avec les oiseaux. « Je ne vois aucune raison de m'excuser d'être un chasseur, particulièrement à notre époque. Peut-on éprouver pareil émerveillement – fait de douceur et de mystère – devant des aliments sous film en barquette de polystyrène ? Ou devant les blancs de poulet sans os ni peau qu'on trouve aux étals de boucherie de son supermarché ? » (p. 40) « Ce sont les chasseurs qui accordent une certaine valeur à ces oiseaux et sans cela il n'y en aurait plus, explique Gulion, qui était chercheur dans ce milieu depuis suffisamment longtemps pour avoir compris les réalités de la gestion de la vie sauvage. Sans l'intérêt qu'ils leur portent et la valeur économique qui en résulte, il n'y aurait aucune raison de faire des concessions aux pratiques habituelles de gestion de la forêt. J'espère que les forces anti-chasse ne finiront pas l'emporter, car je vous garantis que ce sera alors le déclin de toute vie sauvage. Il est important que les gens comprennent ça. » (p. 149) Jim Fergus bouscule donc les idées reçues sur la chasse pour nous conter ses pérégrinations à travers différentes régions, en amoureux absolu de son pays et ce cette nature qu'il souhaite protéger et louer. Les recettes en fin de chapitre font saliver et sont comme le point d'orgue des récits et de la philosophie de l'auteur : il prône une vie simple, harmonieuse, comblée par un bon repas, une belle promenade et des rencontres amicales. What else ? « Bécassine grillée Griller les oiseaux sur des braises de charbon de bois, pendant 6 à 8 minutes. Les retourner fréquemment pendant la cuisson en les arrosant de beurre fondu ou d'huile d'olive mélangée de sauce Worcester, de poivre et de jus de citron. »
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !