Lisez! icon: Search engine

Je n'ai pas peur

Robert Laffont
EAN : 9782221133484
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Je n'ai pas peur

Myriem BOUZAHER (Traducteur)
Date de parution : 23/08/2012

Italie, 1978. L’été le plus chaud du siècle. Dans un petit hameau perdu des Pouilles, les parents se terrent dans la fraîcheur des maisons tandis que leurs enfants, en vadrouille au coeur de la campagne brûlante, jouent à se donner des gages. Un jour, une expédition les conduit dans les...

Italie, 1978. L’été le plus chaud du siècle. Dans un petit hameau perdu des Pouilles, les parents se terrent dans la fraîcheur des maisons tandis que leurs enfants, en vadrouille au coeur de la campagne brûlante, jouent à se donner des gages. Un jour, une expédition les conduit dans les entrailles d’une maison abandonnée. Par accident, le jeune Michele tombe au fond d’un trou creusé dans le sol. Une sinistre découverte l’y attend : il y a là un enfant nu, l’air malade et faible, presque sauvage. Un face à face s’engage entre les deux garçons qui s’apprivoisent mutuellement. Et une question se pose bientôt à Michele : qui a bien pu enchaîner cet enfant ici, comme un animal ?
Avec une histoire qui oscille entre roman policier et récit initiatique, mêlant suspense, horreur et poésie, Ammaniti signe le livre qui allait le révéler au monde entier.

« Le nouveau mot italien pour talent est Ammaniti. » The Times Books.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221133484
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Marie2406 Posté le 5 Octobre 2019
    Nous sommes en 1978, dans le sud de l'Italie, Michele un petit garçon de 9 ans vit dans l'un de ces petits villages pauvres des Pouilles. Il rêve de partir vivre dans le Nord, là où va travailler son père qui est chauffeur de camion. Un jour, il découvre par hasard un enfant retenu prisonnier dans un trou creusé dans la cour d'une maison abandonnée. Alors il n'écoutera que son courage pour aider ce petit prisonnier, non sans avoir compris qu'il a été enlevé par la mafia et que tout le village est complice, même ses parents. Une belle histoire d'amitié enfantine, et de désespoir pour Michele qui voit son monde s'écrouler et qui comprend que celui des adultes est bien cruel
  • BeneRogue Posté le 26 Mai 2019
    Un très bon livre que j'ai eu la chance de lire au lycée. On plonge à la fin des années 70, en 1978, dans un tout petit village, plutôt pauvre. On suit Michele, 9 ans, et ses amis, ainsi que sa jeune soeur. Ils cherchent à s'occuper, pendant les vacances, entre canicule et sécheresse. Un jour, le petit garçon découvre un autre enfant, coincé dans un trou. Et sa vie va changer ... On se prends d'amitié pour ces enfants, qui rentrent beaucoup trop tôt dans la vie d'adulte. C'est un magnifique thriller, avec beaucoup de suspense. La fin est ouverte, et je ne sais toujours pas si elle m'a plu ou pas. Mais c'est un livre poignant sur la fin de l'enfance, que je conseille à tous !
  • mayim Posté le 16 Février 2019
    Un livre qui se lit d’une traite et qui vaut par une description très humaine des personnages, même dans leur inhumanité. On n’a pas toutes les réponses à l’histoire (il reste des failles qu’on comprend facilement) car seuls les adultes connaissent tous les détails et cette histoire est racontée par un jeune garçon courageux de 9 ans. Le souffle de l’enfance court sur ce récit et j’y ai retrouvé de vieux souvenirs. Je pense que ça peut être le cas pour tout le monde même si on n’a pas grandi dans un petit village du sud de l’Italie sous un soleil de plomb : les jeux et les aventures qu’on se crée, les monstres auxquels on croit, les relations entre enfants passant de l’amitié à la trahison, les tentatives pour comprendre le monde des adultes qui tombent à côté souvent, les petites victoires quand on dépasse sa peur et qu’on grandit alors, l’oscillation entre le besoin des parents et la recherche d’autonomie, ces toutes petites choses qui ont une importance folle au regard de l’enfant… Au final, une belle description de l’ambiance du quotidien où pointe l’inconcevable et une grande justesse de ton qui rendent le récit très touchant.
  • jamiK Posté le 18 Octobre 2018
    Niccolo Ammaniti nous décrit une affaire mafieuse, d'enlêvement, racontée du point de vue des enfants. Toute la qualité de cette œuvre réside dans la justesse et la subtilité de la vision de l'enfant, fils de kidnappeur, dans son innocence, de ses préoccupations enfantines, du jeu, de la camaraderie, face au monde des adultes, cruel et sordide. L'ambiance, dans cette Italie du sud, avec la torpeur du climat, le machisme des hommes, est particulièrement réussie, l'écriture est belle et simple, les personnages très humains et faillibles et le monde des enfants réaliste, sans héroïsme superflu, d'une grande justesse, c'est d'ailleurs dans ce domaine que Niccolo Ammaniti excelle. On fini par être vraiment remué par cette histoire.
  • ZeroJanvier79 Posté le 1 Septembre 2018
    Une drôle d'histoire, un peu glauque, mais qui se lit avec beaucoup d'intérêt, à défaut de parler de plaisir compte-tenu des thèmes abordés.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.