Lisez! icon: Search engine
Origines
Date de parution : 02/05/2019
Éditeurs :
12-21

Origines

Date de parution : 02/05/2019
Au cours de la nuit du 31 décembre 1999, alors que d’autres fêtent l’arrivée du Nouvel An, la doyenne de l’humanité, Marie Pasteur, s’éteint doucement dans sa chambre d’hôpital. À son... Au cours de la nuit du 31 décembre 1999, alors que d’autres fêtent l’arrivée du Nouvel An, la doyenne de l’humanité, Marie Pasteur, s’éteint doucement dans sa chambre d’hôpital. À son chevet, Claire, infirmière à la maternité située deux étages plus bas, assiste aux derniers instants de son arrière-grand-mère. Soudain, elle... Au cours de la nuit du 31 décembre 1999, alors que d’autres fêtent l’arrivée du Nouvel An, la doyenne de l’humanité, Marie Pasteur, s’éteint doucement dans sa chambre d’hôpital. À son chevet, Claire, infirmière à la maternité située deux étages plus bas, assiste aux derniers instants de son arrière-grand-mère. Soudain, elle est témoin d’un phénomène inexplicable : Marie, dont le cœur avait pourtant cessé de battre, revient à la vie. Au même moment, dans cette clinique, les bébés meurent les uns après les autres, sans explication plausible…
 
À la fois conte philosophique et récit fantastique, Origines aborde des problématiques liées à la survie de la planète.
Glaçant.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823872750
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782823872750
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Linou26 03/01/2022
    Cette nouvelle est vraiment originale. La doyenne de l'humanité décéde lors du Nouvel An. Alors que sa famille est soulagée de ne plus la voir souffrir ou perdre la tête, elle ressuscite subitement. A l'inverse, tous les nouveaux-nes des maternités décèdent les uns après les autres... Le monde est-il injuste ? A-t-il perdu la tête ? Une nouvelle qui prend de court et que l'on prend plaisir à découvrir au fil des pages.
  • belette2911 25/07/2021
    On a beau dire que la taille est importante et qu’en dessous d’une certaine taille, on ne ressentira rien, ceci est un mensonge ! La preuve : celui de Thilliez est tout petit et pourtant, il fait un effet bœuf ! Je parle du format de son roman, bande d’obsédés ! À quoi pensiez-vous donc ? À la même chose que moi, je parie, petits coquinous ! Anybref, en peu de pages (25), Thilliez arrive à apporter à cette nouvelle tout ce qui fait l’essence d’un grand roman : du suspense, du mystère, de la peur, de l’angoisse, des questionnements… Le format des nouvelles apporte souvent de la frustration, on en voudrait toujours plus, mais pas ici, le récit se suffit à lui-même et pas besoin d’en rajouter, il fait parfaitement le job : m’apporter des émotions et me faire un peu flipper. L’idée est originale et je suis contente que lors du passage à l’an 2000, ce scénario catastrophe n’ait pas eu lieu. Quelle valeur attribuons-nous à la vie ? Que ce soit la nôtre ou celle des autres… Que feriez-vous si vous saviez que votre heure de mort approche, que le compte à rebours est enclenché ? Vous avez trois heures. Une nouvelle courte, mais intense ! Comme quoi, la taille ne fait... On a beau dire que la taille est importante et qu’en dessous d’une certaine taille, on ne ressentira rien, ceci est un mensonge ! La preuve : celui de Thilliez est tout petit et pourtant, il fait un effet bœuf ! Je parle du format de son roman, bande d’obsédés ! À quoi pensiez-vous donc ? À la même chose que moi, je parie, petits coquinous ! Anybref, en peu de pages (25), Thilliez arrive à apporter à cette nouvelle tout ce qui fait l’essence d’un grand roman : du suspense, du mystère, de la peur, de l’angoisse, des questionnements… Le format des nouvelles apporte souvent de la frustration, on en voudrait toujours plus, mais pas ici, le récit se suffit à lui-même et pas besoin d’en rajouter, il fait parfaitement le job : m’apporter des émotions et me faire un peu flipper. L’idée est originale et je suis contente que lors du passage à l’an 2000, ce scénario catastrophe n’ait pas eu lieu. Quelle valeur attribuons-nous à la vie ? Que ce soit la nôtre ou celle des autres… Que feriez-vous si vous saviez que votre heure de mort approche, que le compte à rebours est enclenché ? Vous avez trois heures. Une nouvelle courte, mais intense ! Comme quoi, la taille ne fait pas tout dans le plaisir… de lecture ! Honni soit qui mal y pense...
    Lire la suite
    En lire moins
  • LapassiondeVivie 14/04/2021
    J'ai adoré! Dommage que ce ne soit qu'une petite nouvelle. J'aurais vivement pris un roman complet sur le sujet. Très impressionnant. Vraiment trop court. Je ne connaissais pas cet auteur Je vais donc flirter un peu dans sa bibliographie ;) Si vous avez des titres similaires à l'histoire de cette nouvelle, n'hésitez pas à me les référer :o)
  • Axorklecture 24/01/2021
    Très bonne nouvelle qui me rappelle légèrement "L'Étrange Histoire de Benjamin Button", un peu court à mon goût tant on aimerait en savoir plus. C''est très bien écrit et donne envie de découvrir cet auteur sur ses autres nouvelles et roman.
  • Alegato 18/01/2021
    Une (très) petite nouvelle sympathique mais qui manque d’originalité, en effet le thème central de l’histoire a déjà été exploré au moins dans l’étrange histoire de Benjamin Button ou dans les Cantos d’Hypérion sauf qu’ici ce n’est pas une seule personne qui rajeunit mais tous les êtres humains. Pour le coup, le format nouvelle est un peu court à mon sens afin d’apporter quelque chose de nouveau mais c’est tout de même plaisant à lire.
Retenez votre souffle et inscrivez-vous à la newsletter Franck Thilliez !
Attention, vous allez adorer avoir peur…