Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707182494
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Prouver et gouverner

Une analyse politique des statistiques publiques

Emmanuel DIDIER (Avant propos)
Collection : Sciences humaines
Date de parution : 03/04/2014

Les statistiques sont partout. Chacun ressent confusément que, certes, elles fournissent des données utiles sur la société, mais qu’elles servent aussi d’instruments de pouvoir. Comment respecter les informations qu’elles apportent et en même temps les envisager comme politiques ?
Alain Desrosières est mort alors qu’il mettait la dernière main à ce livre, qui devrait faire date, au même titre que La Politique des grands nombres, devenu un classique et traduit dans le monde entier.

Aujourd’hui, les statistiques sont partout. Chacun ressent confusément que, certes, elles fournissent des données utiles sur la société, mais qu’elles servent aussi d’instruments de pouvoir. Comment respecter les informations qu’elles apportent et en même temps les envisager comme politiques ? C’est à cette question clé que ce livre entend répondre,... Aujourd’hui, les statistiques sont partout. Chacun ressent confusément que, certes, elles fournissent des données utiles sur la société, mais qu’elles servent aussi d’instruments de pouvoir. Comment respecter les informations qu’elles apportent et en même temps les envisager comme politiques ? C’est à cette question clé que ce livre entend répondre, en explicitant l’ambivalence inhérente aux données quantitatives. En douze chapitres historiques concernant le gouvernement néolibéral, les institutions internationales ou les rapports entre quantification et sciences sociales, le lecteur apprendra à faire le tri dans le déferlement quotidien de chiffres.
Alain Desrosières est prématurément décédé alors qu’il mettait la dernière main à la rédaction de ce livre, qui devrait faire date au même titre que La Politique des grands nombres (La Découverte, 1993), devenu un classique et traduit dans le monde entier. Il avait successivement travaillé avec Pierre Bourdieu puis avec les chercheurs français impliqués dans la sociologie de la critique et la sociologie des sciences, deux des environnements les plus innovants intellectuellement en France depuis les années 1980. Il est le fondateur de la sociohistoire de la statistique, une discipline qui se développe désormais très rapidement, en France comme à l’étranger. Ce livre très accessible et d’une grande portée politique peut être considéré comme son testament intellectuel.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707182494
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

Le livre posthume d'Alain Desrosières, spécialiste de l'histoire sociale des statistiques, est lumineux. L'auteur nous y enjoint de regarder non les chiffres mais les motivations de ceux qui les produisent. Car les statistiques ne font pas que décrire la réalité, elles la fabriquent et servent des politiques.
Le Monde des livres
L'heure, en matière d'action publique, est au règne de la quantité, des objectifs et des indicateurs. La mode est aux expérimentations aléatoires, aux méthodes sophistiquées. Tous ces chiffres, qui nourrissent discussions et tableaux de bord, sont toujours naturels et artificiels. Les outils et, partant, les résultats statistiques sont à la fois réels et issus de constructions. Les préférences pour les instruments sont liées à des idées. Pour décrire, on préférera des analyses des correspondances. Pour chercher à mettre en évidence l'influence, toutes choses égales par ailleurs, d'une variable on passera par des régressions. Toujours on se demandera si coïncidence vaut causalité.
Julien Damon / Les Echos
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !