Lisez! icon: Search engine
1800. La Main de sang - 1
Collection : Polar
Date de parution : 04/05/2023
Éditeurs :
10/18

1800. La Main de sang - 1

Collection : Polar
Date de parution : 04/05/2023
Quand Bonaparte disparaît, ses proches tentent de s’emparer du pouvoir… Une nouvelle voix du polar historique !
Juin 1800. Pendant trois jours, Paris se retrouve sans nouvelles de Bonaparte en pleine bataille de Marengo. Trois jours propices à toutes les rumeurs, à tous les complots. Les puissants... Juin 1800. Pendant trois jours, Paris se retrouve sans nouvelles de Bonaparte en pleine bataille de Marengo. Trois jours propices à toutes les rumeurs, à tous les complots. Les puissants doivent alors s'accrocher au pouvoir : Joséphine, qui risque de le perdre, Lucien, le frère de Bonaparte, qui se prépare... Juin 1800. Pendant trois jours, Paris se retrouve sans nouvelles de Bonaparte en pleine bataille de Marengo. Trois jours propices à toutes les rumeurs, à tous les complots. Les puissants doivent alors s'accrocher au pouvoir : Joséphine, qui risque de le perdre, Lucien, le frère de Bonaparte, qui se prépare à le prendre, et les deux ennemis irréductibles, Talleyrand et Fouché, qui veulent le conserver. Alors que Paris est une véritable poudrière, deux personnages – Julie et Armand – réchappés de la tourmente révolutionnaire, tentent de résoudre le mystère d'assassinats barbares. Au cœur de ce conflit, ils vont devoir s’unir malgré eux pour contrer les manœuvres politiques et les manipulations des hautes sphères.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264082527
Code sériel : 05857
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782264082527
Code sériel : 05857
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Anthan 30/12/2023
    Nul ne sait si Napoléon a survécu à la bataille de Marengo! Et voilà les complots qui se nouent pour accéder au pouvoir. Derrière, Talleyrand et Fouché tirent les ficelles afin de maintenir leurs positions à Paris. Ils vont nouer des alliances secrètes et jouer un double jeu afin d'avoir toujours une longueur d'avance l'un sur l'autre. Et en même temps, Armand, un protégé de Talleyrand s'allie à Julie sa pupille afin de tenter une série de crimes affreux. Ce polar mêle faits historiques et intrigue policière et c'est une réussite. Personnages historiques et fictifs se croisent pour offrir un récit qui nous tient en haleine du début à la fin. On apprécie l'ambiance du début du XIXe siècle et l'enquête menée. Et l'on a hâte de retrouver les personnages dans un second roman. Merci à #NetGalleyFrance et à #pressesdelacite pour la découverte de cet auteur
  • talou61 12/10/2023
    Trois jours en enfer ! Sous le pseudonyme de Tristan Mathieu, un jeune chercheur spécialiste de la Révolution française nous livre un premier roman policier et historique. Il nous propulse en juin 1800 à Paris, pour une enquête qui se déroule en trois jours. A cette époque, une rumeur courre sur le décès en Italie du Premier Consul, Napoléon Bonaparte et les compères Fouché (ministre de la Police) et Talleyrand (ministre des Relations extérieures) commencent à comprendre l'opportunité de prendre le pouvoir… Tandis qu'Armand de Calvimont, un protégé de Talleyrand essaye de sauver sa peau en recherchant des assassins particulièrement féroces et sanguinaires. Armand est un petit aristocrate de province qui a quitté la France juste avant la Révolution et a depuis vécu une vie particulièrement agitée d’aventurier à travers trois continents, et a rencontré Talleyrand aux Etats Unis. J'ai aimé l'écriture très fluide, érudite (malgré des erreurs historiques !). Par contre, j'ai peiné avec les scènes de tortures et de combats, trop nombreux et trop violents. Si j'ai bien reconnu Talleyrand et ses intrigues, bien qu'il soit décrit un peu trop fleur bleue, Fouché m'a semblé moins décrit, plus insignifiant. L'auteur invite des personnages secondaires comme Melle Lenormand (la célèbre cartomancienne) et le musicien Rouget de Lisle pour quelques scènes qui n'apportent rien à l'enquête. Les bâtiments sont très bien décrits, comme le Panthéon ou la Malmaison. Mais je n'ai pas aimé cette histoire, trop rocambolesque, trop anti-jacobine.Trois jours en enfer ! Sous le pseudonyme de Tristan Mathieu, un jeune chercheur spécialiste de la Révolution française nous livre un premier roman policier et historique. Il nous propulse en juin 1800 à Paris, pour une enquête qui se déroule en trois jours. A cette époque, une rumeur courre sur le décès en Italie du Premier Consul, Napoléon Bonaparte et les compères Fouché (ministre de la Police) et Talleyrand (ministre des Relations extérieures) commencent à comprendre l'opportunité de prendre le pouvoir… Tandis qu'Armand de Calvimont, un protégé de Talleyrand essaye de sauver sa peau en recherchant des assassins particulièrement féroces et sanguinaires. Armand est un petit aristocrate de province qui a quitté la France juste avant la Révolution et a depuis vécu une vie particulièrement agitée d’aventurier à travers trois continents, et a rencontré Talleyrand aux Etats Unis. J'ai aimé l'écriture très fluide, érudite (malgré des erreurs historiques !). Par contre, j'ai peiné avec les scènes de tortures et de combats, trop nombreux et trop violents. Si j'ai bien reconnu Talleyrand et ses intrigues, bien qu'il soit décrit un peu trop fleur bleue, Fouché m'a semblé moins décrit, plus insignifiant. L'auteur invite des personnages secondaires comme Melle Lenormand (la célèbre cartomancienne) et le musicien Rouget de Lisle pour...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Manonlitetvadrouilleaussi 16/08/2023
    Premier roman de l’auteur et premier tome d’une saga, 1800 est un polar historique que j’ai beaucoup apprécié. Bien qu’aimant tout ce qui tourne autour de Napoléon, je lis finalement très peu de récits autour de cette période. Outre l’aspect historique où vous rencontrerez , entre autres, les fantômes de Louis XVI, Robespierre et Marat, j’ai trouvé que l’enquête était bien ficelée. C’est rythmé, avec de multiples rebondissements, des doubles jeux, des faux-semblants, mais je n’ai pas levé les yeux ou pesté me disant que ce n’était pas du tout réaliste . Nous sommes plongés dans ce Paris post-révolution qui n’était alors que rivalités, manigances et hypocrisie. Les royalistes et jacobins attendant toujours tapis dans l’ombre… 1800 . Paris. La rumeur court. Napoléon Bonaparte alors Premier Consul depuis son coup d’état du 18 Brumaire 1799, serait mort en Italie. Vent de Panique au gouvernement. Pendant trois jours , ses ministres, son frère Lucien et Josephine tentent d’organiser l’après si l’information s’avère exacte. C’est au cours de ces événements que revient à Paris, un ancien noble et aventurier, Armand de Calvimont. Il se retrouve bien malgré lui impliqué dans une affaire sordide au cours de laquelle de nombreuses personnes sont tuées. Il retrouve à cette occasion un viel ami, le ministre des affaires extérieures, le fameux Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord. Face à eux le redoutable ministre de la police , Joseph Fouché… Premier roman de l’auteur et premier tome d’une saga, 1800 est un polar historique que j’ai beaucoup apprécié. Bien qu’aimant tout ce qui tourne autour de Napoléon, je lis finalement très peu de récits autour de cette période. Outre l’aspect historique où vous rencontrerez , entre autres, les fantômes de Louis XVI, Robespierre et Marat, j’ai trouvé que l’enquête était bien ficelée. C’est rythmé, avec de multiples rebondissements, des doubles jeux, des faux-semblants, mais je n’ai pas levé les yeux ou pesté me disant que ce n’était pas du tout réaliste . Nous sommes plongés dans ce Paris post-révolution qui n’était alors que rivalités, manigances et hypocrisie. Les royalistes et jacobins attendant toujours tapis dans l’ombre… 1800 . Paris. La rumeur court. Napoléon Bonaparte alors Premier Consul depuis son coup d’état du 18 Brumaire 1799, serait mort en Italie. Vent de Panique au gouvernement. Pendant trois jours , ses ministres, son frère Lucien et Josephine tentent d’organiser l’après si l’information s’avère exacte. C’est au cours de ces événements que revient à Paris, un ancien noble et aventurier, Armand de Calvimont. Il se retrouve bien malgré lui impliqué dans une affaire sordide au cours de laquelle de nombreuses personnes sont tuées. Il retrouve...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mollynette 17/07/2023
    Voilà un polar historique comme je les aime ! Beaucoup d'Histoire, des héros à contre-courant, l'intrigue est plausible même si on peut perdre un peu le fil car le contexte est assez dense et compliqué, il faut démêler les manœuvres politiques des protagonistes et c'est parfois complexe à suivre, toutefois on apprend beaucoup de choses sur l'époque et c'est ce que j'attends d'un bon roman historique. Une belle découverte et une suite à se procurer rapidement, roman et auteur validés pour moi !
  • chris973 07/06/2023
    L'action de ce livre se passe entre le 17 juin et le 20 juin 1800. Une rumeur court la capitale : le premier Consul n'a pas donné de nouvelles depuis plusieurs jours, ce qui n'est pas habituel. C'est la campagne d'Italie et un général aurait été tué : qui ? sinon Bonaparte ! Il n'en faut pas plus pour que les appétits se réveillent. Le pouvoir intéresse beaucoup d'ambitieux : le boiteux, Charles-Maurice autrement dit Talleyrand, ministre des Affaires extérieures, aux ambitions démesurées. Mais aussi Fouché le chef de la Police qui a traversé toutes les époques depuis la Révolution de 1789. Sans oublier Lucien, le propre frère de Bonaparte . Armand de Calvimont quant à lui est de retour à Paris. Après la Révolution qui l'a mis sur la paille en le spoliant d'un château dans les sud-ouest Armand s'était exilé loin de la France et a fait en quelque sorte un tour du monde. Il retrouve Talleyrand qu'il a connu aux Amériques et se met à son service. Celui-ci va, entre autres, lui demander de surveiller Joséphine, l'épouse du Premier Consul, et d'enquêter sur l'origine de ses revenus (elle dépense à tout va). C'est un roman policier où l'on ne perd pas son temps. C'est un premier roman d'un jeune « chercheur », spécialiste de la Révolution ; Le style est fluide, la lecture passionnante. C'est à mon avis un roman qui en appelle d'autres. Il y a du Nicolas Le Floch dans ce Calvimont qui sème les cadavres autour de lui.L'action de ce livre se passe entre le 17 juin et le 20 juin 1800. Une rumeur court la capitale : le premier Consul n'a pas donné de nouvelles depuis plusieurs jours, ce qui n'est pas habituel. C'est la campagne d'Italie et un général aurait été tué : qui ? sinon Bonaparte ! Il n'en faut pas plus pour que les appétits se réveillent. Le pouvoir intéresse beaucoup d'ambitieux : le boiteux, Charles-Maurice autrement dit Talleyrand, ministre des Affaires extérieures, aux ambitions démesurées. Mais aussi Fouché le chef de la Police qui a traversé toutes les époques depuis la Révolution de 1789. Sans oublier Lucien, le propre frère de Bonaparte . Armand de Calvimont quant à lui est de retour à Paris. Après la Révolution qui l'a mis sur la paille en le spoliant d'un château dans les sud-ouest Armand s'était exilé loin de la France et a fait en quelque sorte un tour du monde. Il retrouve Talleyrand qu'il a connu aux Amériques et se met à son service. Celui-ci va, entre autres, lui demander de surveiller Joséphine, l'épouse du Premier Consul, et d'enquêter sur l'origine de ses revenus (elle dépense à tout va). C'est un roman policier où l'on ne perd pas son temps....
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…