Lisez! icon: Search engine
Alabama 1963
Date de parution : 07/10/2021
Éditeurs :
Pocket
En savoir plus

Alabama 1963

,

Date de parution : 07/10/2021
Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé. La police s’en préoccupe de loin. Mais voilà que d’autres petites filles noires disparaissent…
Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte...
Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé. La police s’en préoccupe de loin. Mais voilà que d’autres petites filles noires disparaissent…
Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime.
Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s’interroge : «...
Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé. La police s’en préoccupe de loin. Mais voilà que d’autres petites filles noires disparaissent…
Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime.
Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s’interroge : « Les petites filles, ça disparaît pas comme ça… »
Deux êtres que tout oppose. A priori.

« Attention, nuit blanche assurée ! » Le Parisien

« Autant vous prévenir tout de suite : il vous sera impossible de fermer l’oeil à cause ou plutôt grâce à ce formidable premier roman. » Femme Actuelle

Cet ouvrage a été sacré par 15 prix littéraires.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266314749
Code sériel : 18266
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm
Pocket
En savoir plus
EAN : 9782266314749
Code sériel : 18266
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Attention, nuit blanche assurée ! »
Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Corrag1973 10/01/2023
    La ségrégation sur fond de polar dans les années 60. Des petites filles noires disparaissent...Est-ce que la police se démène ? Ah, si c'était une petite fille blanche, ce serait sans doute le cas. Le principal dans ce roman, ce sont les préjugés, les actes des Blancs envers les Noirs et tout ce qui tourne autour de la ségrégation. Un duo improbable d'un détective blanc - ex-flic- et une femme de ménage, noire vont enquêter ensemble auprès de la communauté noire et dépasser les préjugés entre ces deux communautés, apprendre à se connaitre et aller à l'encontre de flics pas très motivés pour résoudre l'enquête et la communauté noire qui se méfie malgré tout. Les évènements et les échanges verbaux sont horribles, il y a des choses choquantes mais à côté de ça, il y a un côté humoristique. J'ai souri quelques fois. C'est déstabilisant mais pas déplaisant. J'ai bien aimé ce duo même si l'ex-flic est assez imbuvable au début et Adela qui a pas mal d'humour l'air de rien. Maintenant, je trouve que tout a été survolé: les personnages, l'enquête, les conditions de la communauté noire. Le vocabulaire utilisé est assez "simple"'; on dirait... La ségrégation sur fond de polar dans les années 60. Des petites filles noires disparaissent...Est-ce que la police se démène ? Ah, si c'était une petite fille blanche, ce serait sans doute le cas. Le principal dans ce roman, ce sont les préjugés, les actes des Blancs envers les Noirs et tout ce qui tourne autour de la ségrégation. Un duo improbable d'un détective blanc - ex-flic- et une femme de ménage, noire vont enquêter ensemble auprès de la communauté noire et dépasser les préjugés entre ces deux communautés, apprendre à se connaitre et aller à l'encontre de flics pas très motivés pour résoudre l'enquête et la communauté noire qui se méfie malgré tout. Les évènements et les échanges verbaux sont horribles, il y a des choses choquantes mais à côté de ça, il y a un côté humoristique. J'ai souri quelques fois. C'est déstabilisant mais pas déplaisant. J'ai bien aimé ce duo même si l'ex-flic est assez imbuvable au début et Adela qui a pas mal d'humour l'air de rien. Maintenant, je trouve que tout a été survolé: les personnages, l'enquête, les conditions de la communauté noire. Le vocabulaire utilisé est assez "simple"'; on dirait plus un script pour un film plutôt qu'un roman. Beaucoup de dialogues et malgré le fait que le roman fasse +- 400 pages, ces dernières défilent au vu de la mise en page et du nombre de dialogues. Je ne m'attendais pas du tout à ça en le commençant en fait. Cela dit, cela reste une bonne lecture et j'ai passé un bon moment.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ursulle 10/01/2023
    Sujet glaçant, émouvant, sur fond de noir et de blanc. Livre surprenant, sur fond dérisoire et captivant... De la première à la dernière page, on garde le même temp..un pur moment de régal sans avoir l'envie de le lâcher... Adoré Je le recommande sans hésiter, premier livre de l'année et un plaisir incontesté
  • spirale_livresque 09/01/2023
    J'ai vraiment passé un excellent moment dans ce roman ! Tout d'abord j'ai totalement ressenti l'effet page Turner, l'écriture est top, fluide et très agréable. Le fond maintenant, quel roman incroyable, je ne m'attendais pas à être autant touchée par Bud et Adela, par ce duo improbable à cette l'époque et qui va essuyer de nombreuses critiques, injures et bien plus... J'ai beaucoup aimé que l'intrigue se passe sur plusieurs mois, on peut voir l'évolution des personnages, de leur mentalités, de leurs relations mais également de la société. C'était révoltant et instructif et franchement lisez ce roman ! Rien n'est laissé de côté, c'est un parfait équilibre entre immersion dans cette année 1963 et l'intrigue des petites filles noires mortes dont le dénouement m'a prise aux tripes. C'est un roman qui va me suivre longtemps.
  • Mangeur_de_livre 09/01/2023
    Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé. Alors que la ségrégation est et le racisme sont encore bien présents, la police ne semble pas vraiment s’en préoccuper. Alors que d’autres petites filles noires disparaissent, Bud Larkin, détective privé alcoolique et raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime. Il est assisté par Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille. Un duo pour le moins atypique pour une enquête dans un climat social particulièrement tendu. L’évocation de la ségrégation et de la très difficile évolution des mœurs est glaçante. Les auteurs ne s’embarrassent pas de faux semblants ou de demi-mesures et restitue toute l’abjection des comportements, des réflexions, tout simplement des modèles de pensée d’une grande partie de la population blanche de l’Alabama de l’époque. Elle constitue le reflet d’une époque qui n’apparait finalement pas si loin de nous. Malgré quelques (toutes petites) avancées, on mesure bien le chemin qu’il y avait à parcourir pour faire évoluer les mœurs. Le duo d’enquêteur est profondément marquant. Malgré leurs caractères bien trempés, ils vont progressivement évoluer au contact l’un de l’autre, apportant une note d’espoir dans cet environnement bien sombre. L’enquête de son... Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé. Alors que la ségrégation est et le racisme sont encore bien présents, la police ne semble pas vraiment s’en préoccuper. Alors que d’autres petites filles noires disparaissent, Bud Larkin, détective privé alcoolique et raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime. Il est assisté par Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille. Un duo pour le moins atypique pour une enquête dans un climat social particulièrement tendu. L’évocation de la ségrégation et de la très difficile évolution des mœurs est glaçante. Les auteurs ne s’embarrassent pas de faux semblants ou de demi-mesures et restitue toute l’abjection des comportements, des réflexions, tout simplement des modèles de pensée d’une grande partie de la population blanche de l’Alabama de l’époque. Elle constitue le reflet d’une époque qui n’apparait finalement pas si loin de nous. Malgré quelques (toutes petites) avancées, on mesure bien le chemin qu’il y avait à parcourir pour faire évoluer les mœurs. Le duo d’enquêteur est profondément marquant. Malgré leurs caractères bien trempés, ils vont progressivement évoluer au contact l’un de l’autre, apportant une note d’espoir dans cet environnement bien sombre. L’enquête de son côté est presque éclipsée par le portrait de cette société qu’on voudrait imaginer totalement archaïque. D’ailleurs sa résolution laisse le lecteur un peu sur sa faim, non sur son déroulé, qui le tient totalement en haleine, mais sur les biais qui ont permis d’y arriver, qui apparaissent un brin tirés par les cheveux. Néanmoins, un polar à ne pas rater !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mozela 09/01/2023
    Un vrai bon moment de lecture. Le duo de personnages principaux est insolite et vraiment très charmant comme d’ailleurs l’ensemble des protagonistes auquel on s’attache rapidement. L’intrigue nous permet aussi de découvrir, au fil des pages, la vie des tous les jours des noirs dans une Amérique ségrégationniste…. De plus la lecture est fluide car les chapitres sont courts et l’humour est présent malgré la gravité du sujet.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !