RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Carnaval

            10/18
            EAN : 9782264066312
            Code sériel : 5074
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 528
            Format : 108 x 177 mm
            Carnaval

            Collection : Grands Détectives
            Date de parution : 19/05/2016
            Un thriller inspiré d’un fait divers survenu à La Nouvelle-Orléans en 1919, entre tensions raciales, corruption, vaudou, jazz et mafia
            Lorsqu'en 1919 un tueur en série s'attaque aux habitants de La Nouvelle-Orléans en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John... Lorsqu'en 1919 un tueur en série s'attaque aux habitants de La Nouvelle-Orléans en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l'agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D'Andrea, vont tenter de résoudre l'affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets... Alors qu'un ouragan s'approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche. 
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264066312
            Code sériel : 5074
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 528
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            8.80 €
            Acheter

            Ils en parlent

            Basé sur des faits réels survenus en 1919, l’auteur nous offre sa propre interprétation des agissements du tueur à la hache. Une intrigue bien construite avec différents enquêteurs dont Louis Armstrong (à ses débuts). Une fois ouvert, plongez avec délice dans l’ambiance des années 20, du bayou et du jazz sans vouloir en sortir. À lire immédiatement !
            Anne-Charlotte Calvez / Librairie Cheminant

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Bigalow Posté le 7 Janvier 2019
              Très bon policier historique, Carnaval nous plonge dans l'ambiance poisseuse de la Nouvelle-Orléans peu de temps après la fin de la première guerre mondiale. Une série de meurtres à la hache ensanglante la ville, et ce sont différents protagonistes qui vont voir leurs existences bouleversées par ces événements. Pour les amoureux des policiers d'"époque" bien retranscrits comme moi, ce livre est une belle réussite. Il y a juste ce qu'il faut de description pour s'imaginer les scènes, et surtout l'auteur a l'intelligence de les faire vivre. Il ne s'agit pas juste d'une succession de peintures statiques, La Nouvelle-Orléans est un personnage à part entière du livre, à travers les populations diverses qui la composent. Les héros justement sont multiples, tous attachants à différents degrés. Je trouve que l'auteur a bien réussi à leur donner une profondeur nécessaire pour que l'on aime les voir évoluer, chose assez difficile quand plusieurs personnages occupent le devant de la scène. Ce qui sera mon seul petit bémol, un presque trop-plein de personnages qui demande de l'attention, mais c'est très léger, et l'auteur ne m'a pas perdu un instant. L'énigme en elle-même est bien trouvée, j'ai trouvé sa construction efficace, on se demande jusque tard dans le livre le pourquoi... Très bon policier historique, Carnaval nous plonge dans l'ambiance poisseuse de la Nouvelle-Orléans peu de temps après la fin de la première guerre mondiale. Une série de meurtres à la hache ensanglante la ville, et ce sont différents protagonistes qui vont voir leurs existences bouleversées par ces événements. Pour les amoureux des policiers d'"époque" bien retranscrits comme moi, ce livre est une belle réussite. Il y a juste ce qu'il faut de description pour s'imaginer les scènes, et surtout l'auteur a l'intelligence de les faire vivre. Il ne s'agit pas juste d'une succession de peintures statiques, La Nouvelle-Orléans est un personnage à part entière du livre, à travers les populations diverses qui la composent. Les héros justement sont multiples, tous attachants à différents degrés. Je trouve que l'auteur a bien réussi à leur donner une profondeur nécessaire pour que l'on aime les voir évoluer, chose assez difficile quand plusieurs personnages occupent le devant de la scène. Ce qui sera mon seul petit bémol, un presque trop-plein de personnages qui demande de l'attention, mais c'est très léger, et l'auteur ne m'a pas perdu un instant. L'énigme en elle-même est bien trouvée, j'ai trouvé sa construction efficace, on se demande jusque tard dans le livre le pourquoi du comment, pour finalement se voir livrer la solution de manière tout sauf artificielle. Jolie découverte pour ce polar.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Manderline Posté le 6 Décembre 2018
              L'histoire se déroule dans la Nouvelle-Orléans en 1919 où un tueur en série rode et laisse sur ses victimes des cartes de tarots. Ce livre a été une lecture géniale ! J'ai apprécié les chapitres court et l'alternance de point de vue (du policier, de l'ancien détenu et du détective privé entre autre) ce qui a rendu ma lecture dynamique. Je me suis facilement attaché aux personnages notamment Ida. C'est une histoire entrainante qui nous fait visiter la Nouvelles-Orléans et le jazz.
            • SirFurby Posté le 22 Septembre 2018
              ZZZZZzzzzzz…. Hum ? Oh ! pardon, les mots m'ont bercée. Plein de jolis mots qui plantent un beau décor. Eh oui, amoureuse de l'ambiance, je me suis fait attraper dès les premières lignes et je n'ai rien vu venir. C'est comme ça qu'on se retrouve enlisée dans le bayou, à ramer pour arriver au bout de l'histoire. J'ai pris mon temps pour le lire. Pour un thriller, ça veut tout dire. Il y a au fil des pages quelques moments d'excellence qui l'illuminent comme des feux follets dansant au-dessus du compost indissociable qu'est… tout le reste. Mon intention n'est pas de mettre en boîte l'auteur, d'être pédante ni de manquer de respect à son travail. Mais vraiment… J'ai aimé moyennement. Et un peu plus que cela, pourtant. Désamour envers les personnages ( pas tous, mais beaucoup ), désintérêt envers l'intrigue ( pas tout le temps, mais souvent ). Ça piétine pendant trop de pages. Trop de bien-pensance. Ce n'est pas un mauvais roman policier ; ce n'est pas un mauvais roman tout court, à vrai dire. Juste rien de fabuleux à mes yeux. Il y a une certaine ambivalence dans mon rapport à ce livre que je partage avec quelques autres lecteurs,... ZZZZZzzzzzz…. Hum ? Oh ! pardon, les mots m'ont bercée. Plein de jolis mots qui plantent un beau décor. Eh oui, amoureuse de l'ambiance, je me suis fait attraper dès les premières lignes et je n'ai rien vu venir. C'est comme ça qu'on se retrouve enlisée dans le bayou, à ramer pour arriver au bout de l'histoire. J'ai pris mon temps pour le lire. Pour un thriller, ça veut tout dire. Il y a au fil des pages quelques moments d'excellence qui l'illuminent comme des feux follets dansant au-dessus du compost indissociable qu'est… tout le reste. Mon intention n'est pas de mettre en boîte l'auteur, d'être pédante ni de manquer de respect à son travail. Mais vraiment… J'ai aimé moyennement. Et un peu plus que cela, pourtant. Désamour envers les personnages ( pas tous, mais beaucoup ), désintérêt envers l'intrigue ( pas tout le temps, mais souvent ). Ça piétine pendant trop de pages. Trop de bien-pensance. Ce n'est pas un mauvais roman policier ; ce n'est pas un mauvais roman tout court, à vrai dire. Juste rien de fabuleux à mes yeux. Il y a une certaine ambivalence dans mon rapport à ce livre que je partage avec quelques autres lecteurs, en minorité par rapport à la masse des adorateurs de Carnaval. C'est assez étrange de ne pas aimer plus que cela ce que le plus grand nombre adore. J'ai le sentiment d'avoir manqué quelque chose. "De fun, tu as manqué de fun." répond mon cynisme. Il faut de tout pour faire un monde, comme on dit. Et vous savez quoi ? J'ai déjà acheté la suite, Mascarade. Qui vivra verra.
              Lire la suite
              En lire moins
            • fmatcam Posté le 8 Septembre 2018
              Un premier roman de Ray Celestin qui allie le roman historique et un bon thriller... l’histoire se déroule à la Nouvelle-Orléans dans les années 1919. Un tueur en série se déchaîne sur ses victimes à coups de hache... divers limiers ( flic, enquêtrice en herbe, « ancien flic mafieux », journaliste) sont lancés sur les traces de l’assassin. On est vite emporté dans cette affaire qui est menée à un train d’enfer. Les protagonistes sont attachants et les descriptions de la société américaine de l’époque sont touchantes. Un bon moment à savourer
            • Marylou26 Posté le 26 Août 2018
              Le récit se base sur un fait divers: entre 1918 et 1919, à la Nouvelle-Orléans, un tueur en série, le Tueur à la hache, terrorisa les habitants de la ville avant de disparaître à jamais. Ray Celestin imagine, lui, une intrigue, où nous découvrons éventuellement le coupable et ses motivations grâce aux différents protagonistes qui enquêtent de façon indépendante et pour des motifs différents. Nous rencontrons le policier Michael Talbot, rejeté par ses collègues depuis qu’il a envoyé en prison son ancien supérieur, Luca D’Andrea, qui vient d’être libéré; Ida Davies, secrétaire à l’agence Pinkerton et qui rêve de devenir enquêtrice, et son ami, Lil’ Lewis (Louey) Armstrong, jeune musicien talentueux; et John Riley, journaliste au New Orleans Times-Picayune. Tout cela sur fond de corruption, de mafia, de tempête et de jazz. J’ai mis du temps à véritablement entrer dans l’histoire, à laquelle j’aurais voulu prendre plus de plaisir. Le cadre est intéressant, l’époque, les enjeux sociaux... Les personnages se croisent très peu ou carrément pas, certains disparaissent sans que personne ne se pose de questions, tout cela laisse un arrière-goût d’introduction. Tous à la croisée des chemins... Ne pouvant... Le récit se base sur un fait divers: entre 1918 et 1919, à la Nouvelle-Orléans, un tueur en série, le Tueur à la hache, terrorisa les habitants de la ville avant de disparaître à jamais. Ray Celestin imagine, lui, une intrigue, où nous découvrons éventuellement le coupable et ses motivations grâce aux différents protagonistes qui enquêtent de façon indépendante et pour des motifs différents. Nous rencontrons le policier Michael Talbot, rejeté par ses collègues depuis qu’il a envoyé en prison son ancien supérieur, Luca D’Andrea, qui vient d’être libéré; Ida Davies, secrétaire à l’agence Pinkerton et qui rêve de devenir enquêtrice, et son ami, Lil’ Lewis (Louey) Armstrong, jeune musicien talentueux; et John Riley, journaliste au New Orleans Times-Picayune. Tout cela sur fond de corruption, de mafia, de tempête et de jazz. J’ai mis du temps à véritablement entrer dans l’histoire, à laquelle j’aurais voulu prendre plus de plaisir. Le cadre est intéressant, l’époque, les enjeux sociaux... Les personnages se croisent très peu ou carrément pas, certains disparaissent sans que personne ne se pose de questions, tout cela laisse un arrière-goût d’introduction. Tous à la croisée des chemins... Ne pouvant qu’évoluer vers leurs prochaines aventures.
              Lire la suite
              En lire moins
            Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
            Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.