Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264066312
Code sériel : 5074
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Carnaval

Collection : Grands Détectives
Date de parution : 19/05/2016
Un thriller inspiré d’un fait divers survenu à La Nouvelle-Orléans en 1919, entre tensions raciales, corruption, vaudou, jazz et mafia
Lorsqu'en 1919 un tueur en série s'attaque aux habitants de La Nouvelle-Orléans en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John... Lorsqu'en 1919 un tueur en série s'attaque aux habitants de La Nouvelle-Orléans en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l'agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D'Andrea, vont tenter de résoudre l'affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets... Alors qu'un ouragan s'approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche. 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264066312
Code sériel : 5074
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ils en parlent

Basé sur des faits réels survenus en 1919, l’auteur nous offre sa propre interprétation des agissements du tueur à la hache. Une intrigue bien construite avec différents enquêteurs dont Louis Armstrong (à ses débuts). Une fois ouvert, plongez avec délice dans l’ambiance des années 20, du bayou et du jazz sans vouloir en sortir. À lire immédiatement !
Anne-Charlotte Calvez / Librairie Cheminant

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Pietro38 Posté le 15 Mai 2020
    "Ce premier roman possède ce qu'il faut de swing dans le style et de tempo dans l'action pour transporter aussi bien l'amateur de roman historique que de thriller." Le monde des livres. Le monde des livres a raison sur tout ce qui est évoqué dans cette critique très juste de Carnaval, premier roman du très talentueux et prometteur Ray Celestin. Ce premier roman possède ce qu'il faut de swing dans le style et de tempo dans l'action... Oui, Ray Celestin est un écrivain, aucun doute là-dessus. Pour un premier roman, l'auteur montre déjà une maîtrise impressionnante dans la conduite de son récit fort bien documenté. Ce roman frappe par sa maîtrise du rythme et des atmosphères, et la puissance évocatrice de son écriture. Un style intense, limpide, visuel, au service d'une intrigue surprenante et intelligente. Carnaval est un opéra policier avec un suspense hallucinant, tendu et efficace. Le dénouement spectaculaire atteint des sommets d'intensité dramatique. ... Pour transporter aussi bien l'amateur de roman historique que de thriller. Oui, en effet, Carnaval est un mélange épicé de polar historique et de serial killer thriller. Un récit à plusieurs voix âpre et saisissant. Nous sommes en 1919 à La Nouvelle-Orléans. Prenez un policier en activité,... "Ce premier roman possède ce qu'il faut de swing dans le style et de tempo dans l'action pour transporter aussi bien l'amateur de roman historique que de thriller." Le monde des livres. Le monde des livres a raison sur tout ce qui est évoqué dans cette critique très juste de Carnaval, premier roman du très talentueux et prometteur Ray Celestin. Ce premier roman possède ce qu'il faut de swing dans le style et de tempo dans l'action... Oui, Ray Celestin est un écrivain, aucun doute là-dessus. Pour un premier roman, l'auteur montre déjà une maîtrise impressionnante dans la conduite de son récit fort bien documenté. Ce roman frappe par sa maîtrise du rythme et des atmosphères, et la puissance évocatrice de son écriture. Un style intense, limpide, visuel, au service d'une intrigue surprenante et intelligente. Carnaval est un opéra policier avec un suspense hallucinant, tendu et efficace. Le dénouement spectaculaire atteint des sommets d'intensité dramatique. ... Pour transporter aussi bien l'amateur de roman historique que de thriller. Oui, en effet, Carnaval est un mélange épicé de polar historique et de serial killer thriller. Un récit à plusieurs voix âpre et saisissant. Nous sommes en 1919 à La Nouvelle-Orléans. Prenez un policier en activité, un ancien policier ripou qui sort tout juste de prison, un journaliste, la jeune secrétaire d'un détective alcoolique, et enfin un jeune musicien surdoué. Qu'ont en commun tous ces personnages ? La traque d'un redoutable tueur en série qui découpe ses victimes à la hache. L'auteur nous entraîne dans une enquête complexe, étouffante, et surtout impitoyable. Car en 1919 à La Nouvelle-Orléans, il y a beaucoup de misère et beaucoup de violence. Les multiples rebondissements de l'enquête se doublent donc d'un portrait fascinant, mais surtout terrifiant de cette ville-monde écartelée entre la corruption, le grand banditisme, la ségrégation, et la pauvreté. Une ville construite au-dessous du niveau de la mer, coincée entre un lac et un fleuve, cernée par les eaux, et donc constamment menacée par de terribles inondations. Ray Celestin restitue avec brio toute une époque et tout un contexte. Au final, Carnaval est un premier roman déjà culte, totalement réussi, portant la marque d'un écrivain de talent, qui sait raconter une histoire et captiver ses lecteurs. L'intrigue très noire, taillée au couteau, est chargée d'atmosphère et d'émotions. Il y a du suspense, des rebondissements, des scènes d'action chocs, tous les ingrédients du très bon polar sont réunis. Carnaval inaugure donc une très prometteuse série policière consacrée à l'histoire de l'Amérique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Luria Posté le 5 Mai 2020
    Carnaval Pas de la grande littérature Ça non Mais la musique prend bien et une fois le blues infusé, les pages se lisent presque toutes seules. Une enquête suivie parallèlement par plusieurs personnes qui vont trouver la solution chacun à leur manière. Étrangement ça fonctionne bien, sans redondance, original, et se complète comme les différents instruments d'un orchestre. (par contre mécontentement contre la quatdecouv où tous les personnages sont présentés avec leur patronyme complet à l'exception du seul personnage féminin qui n'est qu'Ida)
  • fmatcam Posté le 26 Avril 2020
    Un premier roman de Ray Celestin qui allie le roman historique et un bon thriller... l'histoire se déroule à la Nouvelle-Orléans dans les années 1919. Un tueur en série se déchaîne sur ses victimes à coups de hache... divers limiers ( flic, enquêtrice en herbe, « ancien flic mafieux », journaliste) sont lancés sur les traces de l'assassin. On est vite emporté dans cette affaire qui est menée à un train d'enfer. Les protagonistes sont attachants et les descriptions de la société américaine de l'époque sont touchantes. Un bon moment à savourera, j'ai hâte de démarrerle tome 2 : "Mascarade"
  • Roadreader Posté le 27 Février 2020
    Avec la lecture de ce roman je rattrape un retard de plusieurs années. Et vu le plaisir pris à la lecture, j'ai envie de dire qu'il était temps de partir à la découverte de la Nouvelle-Orléans de Ray Celestin. Ray Celestin n'est pas un auteur c'est une agence de voyages. Sa plume est le vaisseau par lequel il nous fera voyager jusqu'à la Nouvelle-Orléans de 1919. La ville prend vie sous nos yeux, ses couleurs, ses odeurs, son atmosphère entre violence raciale et célébration sans fin. C'est un don précieux que possède l'auteur de pouvoir insuffler un tel aura d'imagination autour de son ouvrage. Avec ce premier roman Ray Celestin rejoint le groupe restreint des auteurs qui offre un billet d'avion à chacune de leurs parutions. À noter que la carte placée au début de l'ouvrage aide bien à se rendre compte de la diversité et de la richesse ethnique de la ville. La puissance évocatrice de la ville la plus mystérieuse des U. S. A. a malheureusement tendance à effacer quelque peu les personnages. Ceux-ci sont bien écrits, bien décrits mais peut être un peu trop convenu pour apporter ce supplément de densité à l'ouvrage. On a donc la jeune métisse... Avec la lecture de ce roman je rattrape un retard de plusieurs années. Et vu le plaisir pris à la lecture, j'ai envie de dire qu'il était temps de partir à la découverte de la Nouvelle-Orléans de Ray Celestin. Ray Celestin n'est pas un auteur c'est une agence de voyages. Sa plume est le vaisseau par lequel il nous fera voyager jusqu'à la Nouvelle-Orléans de 1919. La ville prend vie sous nos yeux, ses couleurs, ses odeurs, son atmosphère entre violence raciale et célébration sans fin. C'est un don précieux que possède l'auteur de pouvoir insuffler un tel aura d'imagination autour de son ouvrage. Avec ce premier roman Ray Celestin rejoint le groupe restreint des auteurs qui offre un billet d'avion à chacune de leurs parutions. À noter que la carte placée au début de l'ouvrage aide bien à se rendre compte de la diversité et de la richesse ethnique de la ville. La puissance évocatrice de la ville la plus mystérieuse des U. S. A. a malheureusement tendance à effacer quelque peu les personnages. Ceux-ci sont bien écrits, bien décrits mais peut être un peu trop convenu pour apporter ce supplément de densité à l'ouvrage. On a donc la jeune métisse courageuse, le flic ripoux coincé par ses liens qui le relient à la mafia italienne et enfin l'enquêteur intègre mais vulnérable. On prend plaisir à les suivre dans leurs enquêtes respectives, aidé en cela par le rythme soutenu, mais aucun d'entre eux ne recèle cette petite chose en plus qui permettrait de les rendre mémorables. L'intrigue est haletante mais semble avoir été compléxifier de manière artificielle bien que l'auteur parvienne à conserver une certaine clarté malgré le nombre conséquent de personnes impliquées dans l'histoire. Ceci dit ce carnaval sanglant est un divertissement honnête qui promet le meilleur pour la suite de la trilogie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sauf Posté le 16 Février 2020
    Un roman policier où on découvre la Nouvelle-Orléans au début du 20 ème siècle, la musique et en particulier le Jazz. On rencontre Louis Armstrong dans sa jeunesse. On a l'impression d'y être, les bruits, les odeurs, les goûts. On assiste à la ségrégation, au racisme. L'histoire criminelle a réellement eu lieu. j'avais le sentiment d'être dans un de ces vieux films sur des détectives privés quand il y a la voix de fond qui décrit l'histoire. Les personnages sont intéressants. Malgré tout pour moi ça manque de suspens. Je ne me suis pas sentie emportée par le livre, comme ça peut être le cas dans un polar.
Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.