Lisez! icon: Search engine
EAN : 9791039201865
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm
À Paraître
Dent de dinosaure
Sherri Crichton (postface de), Pierre Brévignon (traduit par)
Collection : Suspense
Date de parution : 25/05/2022
Éditeurs :
Archipoche
En savoir plus
7.95 €
Date de parution: 25/05/2022
À Paraître

Dent de dinosaure

Sherri Crichton (postface de), Pierre Brévignon (traduit par)
Collection : Suspense
Date de parution : 25/05/2022
Entre western et paléontologie, le roman posthumee de Michael Crichton, qui lui a donné l’idée d’écrire le best-seller Jurassic Park.
Le roman posthume de Michael Crichton, qui lui a inspiré Jurassic Park
 
Dandy désœuvré, William Johnson doit, après un pari perdu, partir pour le Far West. Quittant son univers privilégié, l’étudiant...
Le roman posthume de Michael Crichton, qui lui a inspiré Jurassic Park
 
Dandy désœuvré, William Johnson doit, après un pari perdu, partir pour le Far West. Quittant son univers privilégié, l’étudiant de Yale rejoint une expédition à la recherche de fossiles préhistoriques.
Mais la plus sanglante des guerres indiennes vient d’éclater. Et...
Le roman posthume de Michael Crichton, qui lui a inspiré Jurassic Park
 
Dandy désœuvré, William Johnson doit, après un pari perdu, partir pour le Far West. Quittant son univers privilégié, l’étudiant de Yale rejoint une expédition à la recherche de fossiles préhistoriques.
Mais la plus sanglante des guerres indiennes vient d’éclater. Et avec elle un autre conflit, plus intime, opposant deux célèbres paléontologues.
Pactes, trahisons et meurtres rythmeront l’épopée de Johnson, peuplée de figures mythiques de l’Ouest : chasseurs de bisons et chasseurs de primes, généraux en déroute et Sioux sanguinaires, as de la gâchette et danseuses de saloon.
Tandis que sont mises au jour les traces de l’existence des titans de la Préhistoire, l’homme poursuit, lui, sa folle ruée vers l’or, la gloire… et d’inestimables vestiges de dinosaures.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791039201865
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm
Archipoche
En savoir plus
7.95 €
Date de parution: 25/05/2022

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AlexandrePapin Posté le 13 Avril 2022
    j'ai toujours aimé les romans de Michael Crichton. Étant fan des techno-thrillers, sa bibliographie m'a toujours séduit. On peut bien sûr citer Jurrassic Park mais aussi Les Prisonniers du temps où encore Next qui, avec sa narration particulière, m'avait scotché. Mais même lorsqu'il sorti de ce registre Michael Crichton réussissait à me captiver. Preuve en est avec l'excellent Pirates (parfait roman d'aventure estival). J'ai donc commencé ma lecture avec enthousiasme. Si l'intrigue met quelques temps à démarrer réellement (j'entends pas là, la première découverte de fossile par l'expédition), dès ce moment là, tous les événements s'enchaînent. Et à l'image de William Johnson (qui suit le classique "Voyage du héros"), on n'a pas le temps de souffler entre les braquages de diligences, les duels de cowboys et les attaques d'indiens. Je m'attendais néanmoins à davantage de temps passé sur la paléontologie avec le talent de pédagogie qu'on connaît à Michael Crichton. Ici la recherche de fossile n'est vraiment qu'un prétexte à une aventure plutôt classique dans le far west. Les fossiles pouvant être remplacé par "n'importe quel trésor". Donc on a affaire à roman d'aventure efficace et plutôt sympathique qui se lit très rapidement (300 pages) mais qui ne restera pas dans les annales.
  • Bonnynic Posté le 20 Février 2022
    C’est par le plus grand des hasards que j’ai découvert ce bouquin. En vadrouille dans une librairie, au détour des rayons nouveauté, mes yeux se pose sur cette magnifique couverture. Un crâne de tyrannosaure avec en prime un cowboy incrusté dans le crâne ! Et évidemment je découvre à ce moment le nom de l’auteur : Michael Crichton. Il n’en faut évidemment pas plus pour saisir le livre et l’acheter. Dinosaures, western et auteur à succès. Que voulez vous de plus ? En tout cas pour ma part cela réunit deux domaines que j’apprécie particulièrement : l’ouest sauvage et la chasse aux dinosaures de notre ami Crichton qui n’a plus ses preuves à faire dans le domaine. Issu des archives de l’auteur et découvert après son décès ce roman d’aventure est une petite pépite (D’or évidemment) du genre. Bien écrit et construit, le livre nous propulse rapidement dans la conquête de l’Ouest américain. Mais pas pour la recherche de l’or, mais bien pour la découverte d’ossements préhistorique. Notons que ce récit se base sur des faits réels. Oui , la conquête américaine des os des reptiles géants a bien eu lieu. L’auteur maitrise avec brio toutes les ficelles du thriller... C’est par le plus grand des hasards que j’ai découvert ce bouquin. En vadrouille dans une librairie, au détour des rayons nouveauté, mes yeux se pose sur cette magnifique couverture. Un crâne de tyrannosaure avec en prime un cowboy incrusté dans le crâne ! Et évidemment je découvre à ce moment le nom de l’auteur : Michael Crichton. Il n’en faut évidemment pas plus pour saisir le livre et l’acheter. Dinosaures, western et auteur à succès. Que voulez vous de plus ? En tout cas pour ma part cela réunit deux domaines que j’apprécie particulièrement : l’ouest sauvage et la chasse aux dinosaures de notre ami Crichton qui n’a plus ses preuves à faire dans le domaine. Issu des archives de l’auteur et découvert après son décès ce roman d’aventure est une petite pépite (D’or évidemment) du genre. Bien écrit et construit, le livre nous propulse rapidement dans la conquête de l’Ouest américain. Mais pas pour la recherche de l’or, mais bien pour la découverte d’ossements préhistorique. Notons que ce récit se base sur des faits réels. Oui , la conquête américaine des os des reptiles géants a bien eu lieu. L’auteur maitrise avec brio toutes les ficelles du thriller d’aventure . Et oui c’est un spécialiste du genre . C’est plaisant et cela se lit très vite pour un bon moment de divertissement. C’est presque un scénario de film Hollywoodien! Tiens , c’est d’ailleurs très étranges que les droits n’ont pas encore été achetés par une grosse production ? A mon avis cela ne saurait tarder
    Lire la suite
    En lire moins
  • michaelfenris Posté le 5 Janvier 2022
    En postface de ce roman, Sherri Crichton, la veuve de l’auteur, explique que ce récit extrait des archives préfigure son « autre histoire de dinosaures ». Ecrit initialement en 1974, il raconte les mésaventures d’un jeune désœuvré, William Johnson, qui à la suite d’un pari se retrouve à devoir accompagner un excentrique paléontologue du nom d’Othniel Marsh. Celui-ci est persuadé que c’est au fin-fonds de l’Ouest, dans des territoires quasiment vierges et en proie aux guerres sanglantes entre les Indiens et l’armée américaine, (c’est l’époque du massacre de Little Big Horn qui voit la défaite cuisante de Custer)que se trouvent les plus importants gisements de fossiles. Soupçonné par Marsh de collusion avec son pire ennemi, Jonhson se retrouve abandonné en cours de route avant de rejoindre l’expédition parallèle d’Edward Cope. C’est lui qui le premier découvrira ces fameuses dents de dinosaures qui donnent le titre au récit, celles d’un brontosaure plus exactement. Crichton mène le mythe et l’invention à la réalité, car Cope et Marsh ont bien existé, et on leur doit un incroyable nombre de découvertes de dinosaures, en dépit de leur haine respective, et bien sûr du poids de la religion peu encline à tolérer ce genre de fouilles (... En postface de ce roman, Sherri Crichton, la veuve de l’auteur, explique que ce récit extrait des archives préfigure son « autre histoire de dinosaures ». Ecrit initialement en 1974, il raconte les mésaventures d’un jeune désœuvré, William Johnson, qui à la suite d’un pari se retrouve à devoir accompagner un excentrique paléontologue du nom d’Othniel Marsh. Celui-ci est persuadé que c’est au fin-fonds de l’Ouest, dans des territoires quasiment vierges et en proie aux guerres sanglantes entre les Indiens et l’armée américaine, (c’est l’époque du massacre de Little Big Horn qui voit la défaite cuisante de Custer)que se trouvent les plus importants gisements de fossiles. Soupçonné par Marsh de collusion avec son pire ennemi, Jonhson se retrouve abandonné en cours de route avant de rejoindre l’expédition parallèle d’Edward Cope. C’est lui qui le premier découvrira ces fameuses dents de dinosaures qui donnent le titre au récit, celles d’un brontosaure plus exactement. Crichton mène le mythe et l’invention à la réalité, car Cope et Marsh ont bien existé, et on leur doit un incroyable nombre de découvertes de dinosaures, en dépit de leur haine respective, et bien sûr du poids de la religion peu encline à tolérer ce genre de fouilles ( rechercher des espèces disparues équivaudrait à admettre que Dieu a pu abandonner certaines de ses espèces, ce qui est tout bonnement inconcevable pour l’obscurantisme religieux, même en 1875) Le début du roman ne m’est pas forcément apparu comme du pur Crichton, sans doute parce que les parenthèses scientifiques et les observations qui peuplent habituellement ses récits tardent à venir. Ensuite, parce qu’à l’instar d’un de ses précédents livres, Pirates, nous ne sommes pas en présence d’un thriller scientifique, un « techno-thriller » comme il est coutume de dire, genre dans lequel l’auteur s’est illustré sa vie durant. Commencé comme un récit d’aventures, Dents de dinosaures se transforme dans son dernier tiers en une western pur jus, avec ses figures de style obligatoires: duels, prostituées, joueurs de poker, saloon, le tout dans la ville mythique de Deadwood. On y croise Wyatt Earp et son frère Morgan, en joueurs invétérés mais n’hésitant pas à venir en aide à William Johnson, contre la promesse d’une belle récompense. Tout le talent de conteur est là. Même s’il se révèle extrêmement plaisant à lire, Dent de dinosaure demeure pour moi une œuvre assez mineure dans la bibliographie de Michael Crichton, un auteur que j’affectionne particulièrement. Le fait qu’il l’ait laissé si longtemps enterré dans ses archives, presque comme un fossile, pourrait faire penser qu’il voulait le retravailler, ou qu’il l’estimait peut-être pas à la hauteur de ses autres ouvrages. Si le roman ne préjuge en rien du futur best-seller que sera Jurassic Parc, en revanche il témoigne déjà de sa passion pour la paléontologie. Un roman en tout cas que les fans de l’auteur, malheureusement décédé, compteront dans leur bibliothèque. Je remercie les éditions de l’Archipel pour leur confiance.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Pat0212 Posté le 26 Décembre 2021
    William Johnson est un étudiant fortuné de Philadelphie, plutôt dandy et peu motivé par ses études. A la suite d’un pari stupide, il accompagne le Professeur Marsh dans l’ouest pour rechercher des fossiles de dinosaures comme photographe. Son mentor est complètement paranoïaque et persuadé que William est un espion à la solde de son ennemi juré, le Professeur Cope aussi l’abandonne- t’il à Cheyenne. Cope s’y trouve aussi et propose au jeune homme de se joindre à son expédition. Il pense qu’un gisement prometteur se trouve dans le Wyoming, sur le territoire sacré des Sioux. Après bien des embûches, Cope et ses douze étudiants trouvent leurs fossiles dans les Black Hills, mais Marsh n’est pas loin. A cause d’un malentendu, William se retrouve seul dans la nature pour veiller sur le précieux chargement, il rejoint la célèbre ville de Deadwood à peine fondée et déjà repaire d’une faune douteuse en pleine ruée vers l’or. Après de nouvelles aventures, il rejoint Philadelphie avec les fossiles. J’ai beaucoup aimé ce roman historique qui mêle fiction et Histoire de manière très convaincante. A la fin du livre, l’auteur explique ce qui relève de la fiction et ce qui est réel. Même s’il est un... William Johnson est un étudiant fortuné de Philadelphie, plutôt dandy et peu motivé par ses études. A la suite d’un pari stupide, il accompagne le Professeur Marsh dans l’ouest pour rechercher des fossiles de dinosaures comme photographe. Son mentor est complètement paranoïaque et persuadé que William est un espion à la solde de son ennemi juré, le Professeur Cope aussi l’abandonne- t’il à Cheyenne. Cope s’y trouve aussi et propose au jeune homme de se joindre à son expédition. Il pense qu’un gisement prometteur se trouve dans le Wyoming, sur le territoire sacré des Sioux. Après bien des embûches, Cope et ses douze étudiants trouvent leurs fossiles dans les Black Hills, mais Marsh n’est pas loin. A cause d’un malentendu, William se retrouve seul dans la nature pour veiller sur le précieux chargement, il rejoint la célèbre ville de Deadwood à peine fondée et déjà repaire d’une faune douteuse en pleine ruée vers l’or. Après de nouvelles aventures, il rejoint Philadelphie avec les fossiles. J’ai beaucoup aimé ce roman historique qui mêle fiction et Histoire de manière très convaincante. A la fin du livre, l’auteur explique ce qui relève de la fiction et ce qui est réel. Même s’il est un personnage fictif, William s’intègre parfaitement dans le récit, basé sur les souvenirs authentiques d’un chasseurs de fossiles qui a effectivement participé aux expéditions de ces deux professeurs dont la rivalité était bien réelle, ils se sont livrés à une véritable « guerre des os » dans les années 1870/80, tous les coups étaient permis, ils étaient même prêts à s’entretuer. Dans le roman Cope paraît nettement plus correct que son rival et sympathique malgré son côté soupe au lait, mais il semble que la réalité était plus sombre et qu’ils ont tous deux rivalisé de mauvais coups, toutefois cette concurrence à été bénéfique pour la paléologie qui en était à ses débuts. Je m’intéresse assez peu aux dinosaures en version SF, mais ce roman historique m’a passionnée. Le contexte est très bien rendu et nous permet de visiter l’ouest américain mythique avec les guerres indiennes, la ruée vers l’or, les balbutiements de la science préhistorique, des attaques de diligence, des saloons mal fréquentés etc. Si la recherche des fossiles est intéressante, les aventures de William perdu avec son chargement et traqué par les Indiens l’est encore nettement plus. Le personnage de William est très intéressant et très attachant. Au début, c’est un jeune homme riche qui fait n’importe quoi, genre couler le voilier de son ami parce qu’il a envie de naviguer mais pas d’apprendre à manoeuvrer un bateau, mais ce n’est pas grave Papa paie les dégâts ! Il est aussi naïf et peu dégourdi avec les femmes. Lors de l’expédition, il acquiert de l’expérience et saura même faire preuve d’un grand courage pour mener sa mission à bien. On le croit mort et rien ne l’obligeait à prendre autant de risques pour ces fossiles, il déjouera se nombreux pièges et n’aura plus rien du jeune étudiant peu futé à son retour à Philadelphie. Finalement il accomplira cet exploit pour la science sans en tirer ni gloire ni argent. J’ai beaucoup aimer son séjour à Deadwood où il se montrera le meilleur par son intelligence et une certaine candeur, il aura le dessus sur le terrible Black Dick. Son évolution se résume dans ses passages à Cheyenne, la première fois il a l’impression d’arriver dans un coupe-gorge et tombe amoureux d’une prostituée, lors de son retour ce n’est plus qu’une ville tranquille dont il saura éviter les pièges sans difficulté. Le contexte politique est aussi intéressant : Le gouvernement massacre les Indiens, mais n’assume pas ses choix, il aimerait s’emparer de leurs terres qui contiennent de l’or mais sans victimes et sans être critiqué par les élites, là non, rien de neuf sous le soleil. Le contexte est vraiment très bien rendu, avec tous ces divers enjeux et les tensions qui en découlent, idem pour le conflit entre science et religion à propos de l’évolution, conflit toujours en cours aux USA. Il y a une grande recherche derrière ce roman qui est très instructif sans être lourd. L’ouest sauvage et mythique semble aujourd’hui relégué dans un passé aussi ancien que les dinosaures. J’ai beaucoup aimé cet excellent roman historique où on ne s’ennuie pas une seconde. Un grand merci à Mylène de L’Archipel pour ce nouveau coup de coeur #DENTDEDINOSAURE #NetGalleyFrance !
    Lire la suite
    En lire moins
  • coquinnette1974 Posté le 25 Août 2021
    Grâce à Mylène, des éditions de L'Archipel, j'ai eu le plaisir de lire Dent de dinosaure de Michael Crichton. 1875. Dandy désœuvré, le jeune William Johnson, après s'être livré à un pari qu'il a perdu, doit partir pour le Far West. Quittant son univers privilégié, l'étudiant de Yale rejoint une expédition à la recherche de fossiles préhistoriques dans les territoires reculés et hostiles du Wyoming. Mais la plus sanglante des guerres indiennes vient d'éclater. Et avec elle un autre conflit, plus intime, opposant deux célèbres paléontologues. Pactes, trahisons et meurtres rythmeront l'épopée de Johnson, peuplée de figures mythiques de l'Ouest : chasseurs de bisons et chasseurs de primes, généraux en déroute et Sioux sanguinaires, as de la gâchette et danseuses de saloon. Tandis que sont mises au jour les traces de l'existence des titans de la Préhistoire, l'homme poursuit, lui, sa folle ruée vers l'or, la gloire… et d'inestimables vestiges de dinosaures.. Dent de Dinosaure est le roman qui a inspiré Jurassic Park, que j'adore. Oui je l'avoue, je suis fan, j'ai vu les trois premiers films au moins dix fois chacun. J'étais donc ravie de me plonger dans ce roman qui n'est pas totalement une fiction car il s'appuie sur... Grâce à Mylène, des éditions de L'Archipel, j'ai eu le plaisir de lire Dent de dinosaure de Michael Crichton. 1875. Dandy désœuvré, le jeune William Johnson, après s'être livré à un pari qu'il a perdu, doit partir pour le Far West. Quittant son univers privilégié, l'étudiant de Yale rejoint une expédition à la recherche de fossiles préhistoriques dans les territoires reculés et hostiles du Wyoming. Mais la plus sanglante des guerres indiennes vient d'éclater. Et avec elle un autre conflit, plus intime, opposant deux célèbres paléontologues. Pactes, trahisons et meurtres rythmeront l'épopée de Johnson, peuplée de figures mythiques de l'Ouest : chasseurs de bisons et chasseurs de primes, généraux en déroute et Sioux sanguinaires, as de la gâchette et danseuses de saloon. Tandis que sont mises au jour les traces de l'existence des titans de la Préhistoire, l'homme poursuit, lui, sa folle ruée vers l'or, la gloire… et d'inestimables vestiges de dinosaures.. Dent de Dinosaure est le roman qui a inspiré Jurassic Park, que j'adore. Oui je l'avoue, je suis fan, j'ai vu les trois premiers films au moins dix fois chacun. J'étais donc ravie de me plonger dans ce roman qui n'est pas totalement une fiction car il s'appuie sur des évènements réels qui se sont passés aux Etats-Unis dans les années 1870. Et j'ai trouvé ce coté historique très intéressant. On sent que l'auteur a fait des recherches, qu'il sait où il va. C'est un mélange des genres, car il y a un peu de thriller, du western, du roman historique. Et à ma grande surprise, cela fonctionne très bien. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ce roman et j'ai apprécié ma lecture. Il y a énormément d'actions, on ne s'ennuie pas une seule seconde. L'écriture est très parlante, on a vraiment l'impression de suivre un film. Cela m'a plu. Il me semble que c'est la première fois que je lis cet auteur, que je prendrais plaisir à relire à l'occasion. Ma note : quatre étoiles.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés