RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Des gens d'importance

            10/18
            EAN : 9782264072122
            Code sériel : 5379
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 108 x 177 mm
            Des gens d'importance

            Collection : Grands Détectives
            Date de parution : 06/09/2018
            New York, 1910. Jane Prescott, femme de chambre, jouit d'une réputation exemplaire, et d’un esprit affuté qui lui permet de voir bien au-delà du mode de vie mondain et fastueux des riches parvenus chez qui elle sert. Jane est ainsi la première à comprendre ce que les fiançailles de sa... New York, 1910. Jane Prescott, femme de chambre, jouit d'une réputation exemplaire, et d’un esprit affuté qui lui permet de voir bien au-delà du mode de vie mondain et fastueux des riches parvenus chez qui elle sert. Jane est ainsi la première à comprendre ce que les fiançailles de sa jeune maîtresse avec le très en vue Norrie Newsome, déjà promis à une autre, ont de scandaleux. Et quand ce dernier est retrouvé mort, elle est aussi la mieux placée pour trouver qui avait intérêt à le voir disparaître. Dans un contexte social incandescent, le coupable est à chercher aussi bien dans les milieux anarchistes que les demeures bourgeoises. Car Jane sait que, autant dans la bonne société que dans les entrailles abandonnées de la ville, la haine et la violence couvent sous la surface, et peuvent éclater à tout moment…
             
            « On aime le côté Downton Abbey, version américaine, de ce roman policier, avec une touche d’Edith Wharton. » Historia

            Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Corinne Derblum
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264072122
            Code sériel : 5379
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            7.80 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "Un roman policier fort sympathique et agréable à lire restituant parfaitement l'atmosphère étouffante de la bonne société new yorkaise du début du XXème siècle. Vous allez adorer écouter aux portes avec Jane Prescott, afin de faire la lumière sur les agissements de ces "gens d'importance", dans un monde où les apparences sont reines. Décidément les criminels ne sont pas toujours là où on pense les trouver !"
            Librairie l'Intranquille

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • vero35 Posté le 8 Juillet 2019
              Découverte très agréable que ce roman policier, avec une enquêtrice non professionnelle, à savoir la jeune femme de chambre Jane Prescott. Immanquablement, on pense aux romans de Anne Perry , mais autant les réactions de Charlotte Pitt et consorts peuvent semble convenues et attendues pour qui a lu un certain nombre d'opus de la série, autant Mariah Fredericks a su créer une héroïne mesurée, nuancée, fine bien que déterminée, car ayant soif de justice sociale notamment. Et la justice sociale, il en manque beaucoup dans ce New York des années 1910. C'est un des points forts de ce roman me semble-t-il que de nous emmener aussi bien dans les beaux quartiers de NYC que dans le Lower East Side, de nous faire découvrir également une ville de NYC manufactière, où les générations successives d'immigrés servent de main d'oeuvre honteusement exploitée. Une belle découverte.
            • MathC95 Posté le 11 Juin 2019
              Voilà un roman policier différent de ce que j'ai pu lire. Jane Prescott nous livre ses mémoires plus de 70 ans après le meurtre de Norrie Newsome. Le ton du récit est très sobre (tout en étant assez vif et acéré), assez réaliste et "froid". Ce n'est pas du tout un policier mélodramatique et passionné. On le lit vraiment comme des mémoires historiques où l'héroïne relate ce qu'il s'est passé et comment elle a vécu les évènements, avec l'intention de rétablir une part de la vérité. J'ai eu un peu de mal avec le fait que l'histoire soit aussi sobre et froide mais au fil du récit, on s'habitue et on apprécie les portraits réalistes des personnages et de la société de cette époque.
            • Caro17 Posté le 18 Mai 2019
              Un roman dans la même veine que ceux d'Ann Granger ou d'Anne Perry dans lequel l’enquêtrice est une femme de chambre. Ici, l'action se déroule à New-York au début du XXeme siècle et l’héroïne va tenter d'élucider le meurtre d'un jeune homme de la haute société. Si l'on retrouve les descriptions habituelles des rapports entre les différentes classes sociales, ce livre vaut pour son aspect historique qui aborde les problèmes sociaux, politiques et économiques de ce début de siècle en Amérique en s'appuyant sur des faits divers réels. Je trouve que le titre original (A death of no importance) est plus en adéquation avec l'intrigue du roman et aurait du être conservé. Un très bon roman policier historique. J’espère que l'auteure en écrira d'autres.
            • Lucilou Posté le 13 Mai 2019
              "Des gens d'importance" a été comparé à de nombreuses reprises aux romans d'Anne Perry, c'est une comparaison presque évidente et qui s'explique. Néanmoins, y allant de mon grain de sel, j'ajoute que je trouve ce roman de Mariah Fredericks meilleur que ceux de son pendant anglais... Certes, pour l'instant, il n'existe qu'un volume des enquêtes de Jane Prescott... A voir donc si cette impression se confirme au fil des romans (y-en aura t-il seulement d'autres?). Toutefois, j'insiste: j'ai trouvé le livre mieux écrit, moins manichéen et plus rythmé... Enfin, la peinture sociale y est à mon sens beaucoup plus fine. Nous sommes donc à New-York, en 1910, une période que connaissent bien les lecteurs de Henry James ou d'Edith Wharton et les spectateurs de "Downton Abbey". C'est le New-York des grandes familles, celles qui ont débarqué sur le Mayflower et qui daignent à peine fréquenter les nouveaux-riches où appauvrir leur sang en se mariant à d'autres, c'est le New-York des débutantes et des robes de bal signé Poiret. C'est aussi celui des bas-fonds, des groupuscules anarchistes, de la presse à sensation... Jane Prescott est une femme de chambre et à la mort de sa patronne, elle est engagée chez la famille... "Des gens d'importance" a été comparé à de nombreuses reprises aux romans d'Anne Perry, c'est une comparaison presque évidente et qui s'explique. Néanmoins, y allant de mon grain de sel, j'ajoute que je trouve ce roman de Mariah Fredericks meilleur que ceux de son pendant anglais... Certes, pour l'instant, il n'existe qu'un volume des enquêtes de Jane Prescott... A voir donc si cette impression se confirme au fil des romans (y-en aura t-il seulement d'autres?). Toutefois, j'insiste: j'ai trouvé le livre mieux écrit, moins manichéen et plus rythmé... Enfin, la peinture sociale y est à mon sens beaucoup plus fine. Nous sommes donc à New-York, en 1910, une période que connaissent bien les lecteurs de Henry James ou d'Edith Wharton et les spectateurs de "Downton Abbey". C'est le New-York des grandes familles, celles qui ont débarqué sur le Mayflower et qui daignent à peine fréquenter les nouveaux-riches où appauvrir leur sang en se mariant à d'autres, c'est le New-York des débutantes et des robes de bal signé Poiret. C'est aussi celui des bas-fonds, des groupuscules anarchistes, de la presse à sensation... Jane Prescott est une femme de chambre et à la mort de sa patronne, elle est engagée chez la famille Benchley: fortune rapide de nouveaux riches, deux filles à marier et aucun usage du monde. Cette jeune femme aussi efficace qu'intelligente devient indispensable à la famille, particulièrement à Louise, fille aînée un peu ingrate et à Madame Benchley, toujours dépassée par les événements et le quotidien. La cadette, Charlotte, semble tracer son chemin avec plus de facilité: belle et sûre d'elle, la voici fiancée à Norrie Newsome, héritier très fortuné d'un riche industriel et ce alors que ce dernier était déjà promis à une autre... le soir du triomphe de Charlotte, un soir de bal et de réveillon, on retrouve dans la bibliothèque le cadavre du fiancé, sanglant, torturé. Branle bas de combat dans le gotha new-yorkais. La police épouse la rumeur et accuse les anarchistes, la violence du climat social y est propice, mais Jane a des doutes et va explorer d'autres pistes. Entre des fiancés qui se déchiraient, des secrets de famille lourds comme autant de chapes de plomb et son amitié avec une anarchiste, elle va au-devant de lourdes révélations pour démaquer le coupable. Ce livre est à la fois un enquête passionnante et bien menée qui présente un savant dosage entre péripéties et travail d'atmosphère. Le cadre est par ailleurs agréable: on passe des riches salons aux bas quartiers avec le plaisir que l'on a lorsqu'un roman nous fait voyager dans le temps. Mais au delà de l'enquête, c'est aussi un beau roman sur le New-York de ces années-là, ambigu et cruel, aussi luxueux que misérable, révoltant. Enfin, et c'est le meilleur, les personnages sont très travaillés, fouillés. Il en ressort une impression de complexité bienvenue et une atmosphère pesante, oppressante très réussie autant que prégnante. Il y a peu de "Chez les Heureux du Monde" chez les gens d'importance et un reste d'Agatha Christie. Oserais-je conseiller de le lire avec une bonne tasse de thé...?
              Lire la suite
              En lire moins
            • sevm57 Posté le 12 Mai 2019
              L'héroïne de cette nouvelle série, qui en est également la narratrice, est Jane Prescott. Elle est femme de chambre à New-York en 1910, et entre au service de nouveaux riches, les Benchley, pour aider leurs deux filles à se faire accepter dans la bonne société. Très vite, la cadette Charlotte semble décrocher la timbale car on parle de fiançailles avec Robert Norris Newsome Jr, l'héritier d'une famille de l'aristocratie new-yorkaise. Mais le soir où l'annonce doit être faite, le jeune homme est retrouvé assassiné. Les soupçons se portent sur les milieux anarchistes, car les Newsome ont reçu des lettres de menace suite à l'implication de leur entreprise dans une catastrophe minière ayant entraîné la mort de 8 enfants. Mais Jane va quand même mener son enquête à la fois pour éviter que les Benchley ne soient soupçonnés et parce que l'une de ses amies d'enfance est impliquée dans la mouvance anarchiste Au cours de son enquête, elle sera aidée par un charmant journaliste irlandais (mais pour le moment, leur histoire ne va pas plus loin, cela sera peut-être pour la suite...) et découvrira des secrets de famille, tout en étant confrontée à la réalité sociale de l'époque en termes de conditions de travail dans... L'héroïne de cette nouvelle série, qui en est également la narratrice, est Jane Prescott. Elle est femme de chambre à New-York en 1910, et entre au service de nouveaux riches, les Benchley, pour aider leurs deux filles à se faire accepter dans la bonne société. Très vite, la cadette Charlotte semble décrocher la timbale car on parle de fiançailles avec Robert Norris Newsome Jr, l'héritier d'une famille de l'aristocratie new-yorkaise. Mais le soir où l'annonce doit être faite, le jeune homme est retrouvé assassiné. Les soupçons se portent sur les milieux anarchistes, car les Newsome ont reçu des lettres de menace suite à l'implication de leur entreprise dans une catastrophe minière ayant entraîné la mort de 8 enfants. Mais Jane va quand même mener son enquête à la fois pour éviter que les Benchley ne soient soupçonnés et parce que l'une de ses amies d'enfance est impliquée dans la mouvance anarchiste Au cours de son enquête, elle sera aidée par un charmant journaliste irlandais (mais pour le moment, leur histoire ne va pas plus loin, cela sera peut-être pour la suite...) et découvrira des secrets de famille, tout en étant confrontée à la réalité sociale de l'époque en termes de conditions de travail dans l'industrie naissante. J'ai beaucoup aimé ce roman, qui comporte une intrigue bien ficelée et une description intéressante du New-York de l'époque. Quant à l'héroïne, elle est intelligente et sympathique, si bien que j'espère la retrouver rapidement dans un prochain tome si les éditions 10/18 ont la bonne idée de continuer la publication de cette série!
              Lire la suite
              En lire moins
            Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
            Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.