Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266286152
Code sériel : 17247
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 600
Format : 108 x 177 mm

Du côté de chez Swann

Date de parution : 07/06/2018
LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

Entre les murs de liège de son appartement du boulevard Haussmann, un dandy maladif, dont personne ne soupçonnait le génie, crée un monument romanesque qui allait dominer la littérature française. Explorant les méandres infinis de la mémoire, à partir de précieuses sensations retrouvées, il ressuscite...
LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

Entre les murs de liège de son appartement du boulevard Haussmann, un dandy maladif, dont personne ne soupçonnait le génie, crée un monument romanesque qui allait dominer la littérature française. Explorant les méandres infinis de la mémoire, à partir de précieuses sensations retrouvées, il ressuscite une société défunte à travers le prisme de l’intelligence, du comique et de la poésie. Aujourd’hui, Swann, Combray, Balbec, Guermantes, Bergotte ou le terrible Charlus sont devenus les figures tutélaires d’une religion universelle. Conscient de la puissance de son œuvre, Marcel Proust prolonge celle de Balzac et réinvente les Mille et Une nuits de l’Occident.
Lire À la recherche du temps perdu, c’est vivre une seconde vie, c’est entrer dans une féérie où le temps et l’espace se confondent et renouvellent le miracle d’un éternel présent.

Cet ouvrage rassemble : Combray, Un amour de Swann, Nom de pays : le nom

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266286152
Code sériel : 17247
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 600
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • DONZEL Posté le 3 Octobre 2021
    Une voix qui s'élève de par ses lignes comme une musique qui s'en revient jusqu'à vous pour vous éveiller Une partition d'harmonie enchanteresse qui s'insinue en vous et vous gagne Les échos que ravive le poète tellement précieux véridiques et poignants. Proust est bien là l'instigateur des émotions oubliées qui renaissent Comme un catalyseur il nous délivre Come un creuset de trésors enfouis qu'il suffit de par son génie à faire renaître
  • Nanou3250 Posté le 5 Juin 2020
    La lecture de "Il n'y a pas de grandes personnes" de Alix de Saint-André, une des nombreuses lectures que m'a permis de faire le confinement ..... m'a donné la grande envie de lire "A la recherche .... " .... la réouverture des bibliothèques m'a permis d'aller très vite dans celle de ma petite ville (et dont je suis une très fidèle adhérente) et d'en revenir avec les 7 tomes .... Je n'étais pas sûre que j'allais accrocher ... j'avais en tête des idées préconçues ... trop daté, trop précieux, trop alambiqué ..... et puis, rien de tout ça mais un plaisir à savourer une langue si belle et si maîtrisée, un bonheur de transformer dans ma tête tous ces mots en paysages, en parfums, en images, en émotions .... un plaisir aussi, mêlé de surprise, de "me" retrouver dans nombre de ces émotions .... Je viens de lire le superbe commentaire posté par Woland et j'y adhère totalement .... C'est sûr je vais lire les 7 volumes et j'en garderai un souvenir précieux , une douceur exquise, au fait j'ai 70 ans, il n'est jamais trop tard ......
  • L_M Posté le 19 Mai 2020
    En achevant le premier tome de ce classique incontournable, que beaucoup de ceux et celles qui m'entourent me recommandaient chaudement, je me pose un instant à réfléchir à l'effet que ce livre a eu sur moi. Une première réflexion me fait dire qu'il est intelligent et talentueux celui qui arrive à articuler tant de mots si bien trouvés pour exprimer des idées aussi fines et abouties. Du côté de chez Swann m'a happée, emmenée sans difficulté là où Proust semblait vouloir nous emmener, dans ce torrent de souvenirs, de lieux et d'émotions diverses et variées qui n'ont jamais manqué de me replonger dans certains moments de ma jeunesse. Hâte donc de découvrir la suite, ce à quoi je m'attelle de ce pas.
  • lologer Posté le 15 Mai 2020
    Je ne me ridiculiserai pas en me lançant dans une "critique" d'un tel chef d'oeuvre! Cette note a pour unique but de faire part de l'éblouissement que j'ai éprouvé à la relecture de "La-Recherche". Une lecture plus que passionnante, qui m'a fait passer le confinement allègrement.
  • Carteroutiere Posté le 24 Février 2020
    J’avais essayé deux fois dans le passé de lire Proust, mais sans succès. Cette fois-ci c’était la bonne. Ce livre se compose de trois parties : le récit de l’enfance de Proust à Combray, la relation entre Swann et Odette et un texte sur les souvenirs de Balbec. Le premier, qui est le coeur d’à la recherche du temps perdu est très beau et très émouvant. Le deuxième sur les relations complexes entre Swann et Odette (du style « si tu t’approches, je me recule, mais si tu recules), je me rapproche » est lassant à la fin. Le troisimé parle du rôle des souvenirs et de images. Il parle de Balbec que je situerai plutôt à Dinard à Saint Malo qu’à Cabourg. Il fait en effet allusion à un moment à un itinéraire où Balbec se trouve près de Pontorson. Je commence à apprécier le style descriptif et les longues phrases. Chapeau bas ! Un peu de répit et je m’attaquerai au tome 2
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.