Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266286152
Code sériel : 17247
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 600
Format : 108 x 177 mm

Du côté de chez Swann

Date de parution : 07/06/2018
LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

Entre les murs de liège de son appartement du boulevard Haussmann, un dandy maladif, dont personne ne soupçonnait le génie, crée un monument romanesque qui allait dominer la littérature française. Explorant les méandres infinis de la mémoire, à partir de précieuses sensations retrouvées, il ressuscite...
LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

Entre les murs de liège de son appartement du boulevard Haussmann, un dandy maladif, dont personne ne soupçonnait le génie, crée un monument romanesque qui allait dominer la littérature française. Explorant les méandres infinis de la mémoire, à partir de précieuses sensations retrouvées, il ressuscite une société défunte à travers le prisme de l’intelligence, du comique et de la poésie. Aujourd’hui, Swann, Combray, Balbec, Guermantes, Bergotte ou le terrible Charlus sont devenus les figures tutélaires d’une religion universelle. Conscient de la puissance de son œuvre, Marcel Proust prolonge celle de Balzac et réinvente les Mille et Une nuits de l’Occident.
Lire À la recherche du temps perdu, c’est vivre une seconde vie, c’est entrer dans une féérie où le temps et l’espace se confondent et renouvellent le miracle d’un éternel présent.

Cet ouvrage rassemble : Combray, Un amour de Swann, Nom de pays : le nom

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266286152
Code sériel : 17247
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 600
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • InhiF Posté le 27 Janvier 2020
    La langue de Proust est délicieuse, raffinée, unique. Elle nécessite plusieurs lectures, elle prend son temps, sensuellement, elle n'est pas directement accessible, pénétrable, elle recèle des trésors de sens enfouis sous une terre ocre et douce. Chaque mot semble si parfaitement choisi, pesé, sa précision est telle que la description d'une émotion ou d'un sentiment, bien qu'au premier abord paraissant longue et fastidieuse, se révèle tantôt terriblement émouvante, tantôt tragiquement douloureuse de justesse. Maître incontournable de l'écriture du passé et de la nostalgie, Proust, que je découvre seulement (!) est un indispensable de la littérature, un primordial à la vie.
  • coco8466 Posté le 12 Janvier 2020
    J'ai lu ce livre en audiolivre et j'ai apprécié les détails et les longues descriptions de Proust, notamment quand il fait des comparaisons. L'histoire d'amour entre M. SWANN et Odette m'a plu car elle est racontée sur le ressenti de l'homme ce qui n'est pas courant. Souvent une romance parle du ressenti de la femme, ou du couple, mais c'est le premier que je lis du ressenti de l'homme. (J'avoue que je ne lis pas beaucoup de romance) Proust nous décrie également sa vie qui était celle de l'aristocratie de l'époque.
  • Blackbooks Posté le 5 Janvier 2020
    À ceux qui n'ont pas pu lire Proust, et particulièrement à celle pour qui la Madeleine à un effet soporifique ,-)Aujourd'hui, nous allons nous attaquer aux adorateurs du Marcel, non! pas les groupies de Marlon Brando dans un Tramway nommé désir, non, les vrais, les puristes. Les fans de Marcel Proust avec un s pour ne pas confondre avec Elmuth le mammouth qui fait des p....., mais là c'est une autre histoire. Bon une petite mise en place s'impose pour savourer pleinement ce pavé de la grande littérature française. Sachet de madeleine, un thé, un canotier pour se protéger malgré l'ombre du cattleya. Bon j'ai pas trouvé les madeleines, un spéculos, un café, une bière et un bob feront aussi bien l'affaire après tout on est dans le Nord. Allez ch´est parti biloute! Nous voici parti dans une œuvre S.F. à la recherche du temps perdu.... Stargate 23 votre mission si vous l'acceptez sera de retrouver le temps, H.G. Wells viendra vous aider si le besoin s'en fait sentir. Je trempe langoureusement et lentement mon spéculos dans ma tasse de café attendant le souvenir. Une seconde, dix secondes, trente secondes, le temps s'égrène inexorablement sans le moindre frémissement... À ceux qui n'ont pas pu lire Proust, et particulièrement à celle pour qui la Madeleine à un effet soporifique ,-)Aujourd'hui, nous allons nous attaquer aux adorateurs du Marcel, non! pas les groupies de Marlon Brando dans un Tramway nommé désir, non, les vrais, les puristes. Les fans de Marcel Proust avec un s pour ne pas confondre avec Elmuth le mammouth qui fait des p....., mais là c'est une autre histoire. Bon une petite mise en place s'impose pour savourer pleinement ce pavé de la grande littérature française. Sachet de madeleine, un thé, un canotier pour se protéger malgré l'ombre du cattleya. Bon j'ai pas trouvé les madeleines, un spéculos, un café, une bière et un bob feront aussi bien l'affaire après tout on est dans le Nord. Allez ch´est parti biloute! Nous voici parti dans une œuvre S.F. à la recherche du temps perdu.... Stargate 23 votre mission si vous l'acceptez sera de retrouver le temps, H.G. Wells viendra vous aider si le besoin s'en fait sentir. Je trempe langoureusement et lentement mon spéculos dans ma tasse de café attendant le souvenir. Une seconde, dix secondes, trente secondes, le temps s'égrène inexorablement sans le moindre frémissement mémoriel. L'attente est à son comble, une douleur sourde m'assaille, les yeux pétillent. Yes, ça y est le voilà LE SOUVENIR. Hélas, non ce sont mes doigts qui trempent dans le café chaud à la recherche de mon spéculos perdu... de Maurice Versprout fondateur du spéculos, malheureusement moins connu. Les doigts baveux, j'enquille les pages et voit les titres défiler à l'ombre des jeunes filles en pleurs, seau d'eau mégots morts, du côté de chez Swann... Ça y est une invasion de Dave, vite j'appelle les Ghostbusters! Fatigué par tant d'émotion, je succombray à la fatigue et me laissait bercer par les souvenirs qui dès lors envahissent mon esprit et qui naguère mentent. Je me réveille enfin et comme disent les aficionados de Proust, on s'en Bas l'bec.... Mission accomplie, je reviens sur terre, et j'irai bien refaire un tour du côté de chez Swann revoir mon premier amour qui m'a donné rendez-vous sous le chêne.... Allez Marcel fais chauffer ta platine on a une soirée disco
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ellanamamanda Posté le 30 Décembre 2019
    Voilà un livre que je pensais avoir du mal à lire, tant sa longueur fait peur et donne de terribles souvenirs aux collégiens. Ca ne m'a personnellement pas posé problème, c'est un style travaillé mais qui se lit bien. Ce roman autobiographique est une formidable description du 20e siècle ainsi que du quotidien de l'écrivain. D'ailleurs, il ne s'agit pas de n'importe quel quotidien. Nous entrons dans la vie d'une famille rurale extrêmement bourgeoise, où personne ne fait rien de ses journées à part espérer que la domestique prépare un repas meilleur que celui de la veille, ou encore se moquer d'un invité qui arrive à midi, alors que tout le monde sait que chez les Proust, on mange à 11h30. Bref, rien d'étonnant à ce que notre Marcel bien connu ait trouvé le temps d'écrire toutes ces pages...
  • MarcusMauss Posté le 13 Décembre 2019
    Je ne me suis jamais couché très tôt en lisant ce livre....
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.