Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264073105
Code sériel : 5372
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 456
Format : 108 x 177 mm

Eleanor Oliphant va très bien

Aline AZOULAY-PACVON (Traducteur)
Date de parution : 20/09/2018
Peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, Eleanor Oliphant dit les choses telles qu’elle les pense. Fidèle à sa devise « Mieux vaut être seule que mal accompagnée », elle évite ses semblables et préfère passer ses vendredis soir en compagnie d’une bouteille de vodka. Rien ne manque... Peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, Eleanor Oliphant dit les choses telles qu’elle les pense. Fidèle à sa devise « Mieux vaut être seule que mal accompagnée », elle évite ses semblables et préfère passer ses vendredis soir en compagnie d’une bouteille de vodka. Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec « maman ». Mais tout change le jour où elle s’éprend d’un chanteur de rock. Décidée à le conquérir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Elle rencontre aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites. Car Eleanor découvre que, parfois, même une entité autosuffisante a besoin d’un ami…

« Un livre puissamment addictif, brillant et bouleversant. »
Héléna Villovitch, ELLE

Traduit de l’anglais (Écosse) par Aline Azoulay-Pacvon
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264073105
Code sériel : 5372
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 456
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Murasaki Posté le 11 Novembre 2020
    Au tout début, Eleanor Oliphant m'a semblé être la fille naturelle de Sheldon Cooper et Bridget Jones mais je me suis vite aperçue qu'elle était bien plus que cela. On n'est pas dans une chick-lit qui surfe sur la vague de l'intérêt manifesté depuis peu pour les personnes se situant dans le spectre autistique. L'autrice glisse quelques indices et peu à peu nous entrons dans la tragédie vécue par la jeune Eleanor et qui explique son ton distancié, ses manies, ses phobies, son penchant pour l'alcool et ses difficultés dans les interactions sociales. L'histoire d'Eleanor Oliphant m'a beaucoup touchée. Et elle est très bien écrite. Je dirais même qu'elle est bienfaisante pour ceux qui souffrent de certains traumatismes liés à l'enfance, à la famille, même si dans la vraie vie les évènements ne se goupillent pas toujours aussi bien pour guérir des traumas. Disons que c'est un conte de fées psychologique. J'aime bien les contes de fées, surtout quand il y a un chat dans l'affaire et quand le prince charmant n'est ni trop beau gosse ni trop riche, et même quand c'est un Nerd ; ça me convient tout à fait.
  • Chikita84 Posté le 10 Novembre 2020
    Dans ce livre on suit l’histoire d’Eleanor torturé par un passé très difficile et douloureux. Petit à petit au fil des pages, on apprend son histoire horrible et on découvre cette jeune femme qui est très attachante malgré son caractère et sa personnalité atypique mais on comprend très vite que la souffrance l’accompagne et c’est pour ça que l’on s’attache quand même à elle. L’auteur a bien écrit son histoire, on est tenu dans la lecture par la curiosité de découvrir ce passé qui nous ait distribué au compte gouttes. Il y a un peu de suspense, ce n’est pas trop long juste ce qu’il faut. L’horreur et la vérité se dévoile à la toute fin et on est touché par ce drame familial. On souhaite sincèrement qu’Eleanor se remette de tout ça avec l'aide de son ami ^^ J’ai bien aimé cette lecture car c’est bien écrit et malheureusement cela pourrait être un témoignage réel… Merci à Babelio et leur masse critique, grâce à eux j’ai encore fait une belle découverte ^^
  • babounette Posté le 3 Novembre 2020
    Eleanor Oliphant va très bien - Gayl Honeyman - Éditions 10-18 - 453 pages - Traduit de l'anglais par Aline Azoulay-Pacvon - Lu en octobre 2020. Eleanor Oliphant est comptable dans une petite société de design depuis l'âge de 21 ans. Sa vie est monotone, on pourrait dire métro, boulot, courses, vodka, dodo. Elle ne reçoit jamais personne, n'entre chez elle que le délégué aux relevés de compteurs une fois par an. Elle entretient un monologue avec son unique plante verte, "Sa pitance est peu chère, simple et facile à cuisiner". Tous les mercredis, elle parle un petit quart d'heure au téléphone avec sa mère. A son travail, elle ne parle à personne hormis le strict nécessaire. Eleanor est une personne discrète, d'une franchise qui interpelle, elle dit absolument tout ce qu'elle pense quand elle parle. Eleanor est seule, très seule, elle s'accommode mal de cette solitude "J'étais seule. Aucune âme, dans tout l'univers, n'était plus, seule que moi" - page 320. "Aujourd'hui, la solitude est une sorte de nouveau cancer, une maladie honteuse, embarrassante, qui vous tombe dessus de manière obscure" - page 321. Mais pourquoi alors ce titre Eleanor Oliphant va très bien ? Et puis un jour, elle fantasme... Eleanor Oliphant va très bien - Gayl Honeyman - Éditions 10-18 - 453 pages - Traduit de l'anglais par Aline Azoulay-Pacvon - Lu en octobre 2020. Eleanor Oliphant est comptable dans une petite société de design depuis l'âge de 21 ans. Sa vie est monotone, on pourrait dire métro, boulot, courses, vodka, dodo. Elle ne reçoit jamais personne, n'entre chez elle que le délégué aux relevés de compteurs une fois par an. Elle entretient un monologue avec son unique plante verte, "Sa pitance est peu chère, simple et facile à cuisiner". Tous les mercredis, elle parle un petit quart d'heure au téléphone avec sa mère. A son travail, elle ne parle à personne hormis le strict nécessaire. Eleanor est une personne discrète, d'une franchise qui interpelle, elle dit absolument tout ce qu'elle pense quand elle parle. Eleanor est seule, très seule, elle s'accommode mal de cette solitude "J'étais seule. Aucune âme, dans tout l'univers, n'était plus, seule que moi" - page 320. "Aujourd'hui, la solitude est une sorte de nouveau cancer, une maladie honteuse, embarrassante, qui vous tombe dessus de manière obscure" - page 321. Mais pourquoi alors ce titre Eleanor Oliphant va très bien ? Et puis un jour, elle fantasme sur un chanteur de rock qu'elle découvre en l'écoutant, elle a un but désormais, se faire connaître à ce chanteur, mais elle déchante très vite se rendant compte lors d'un concert, qu'en fait il ne valait pas grand chose. Il y a Raymond, l'informaticien de son travail qu'elle croise alors qu'elle a besoin de lui pour un problème d'ordinateur. Une amitié va naître petit à petit au fil du temps entre ces deux-là. Eleanor a du mal à y croire d'ailleurs. Ils s'échangent des courriels, puis vont déjeuner ensemble durant leur pause de midi. Au fil des pages, lentement, on va découvrir l'épouvantable secret d'Eleanor, la cause de sa solitude, au fur et à mesure de ses pensées, de sa vie passée et présente, tantôt tristes, tantôt drôles. Car c'est une personne intelligente Eleanor, originale, un peu décalée par rapport à ce qu'on appelle "la norme", mais tellement attachante. J'ai souri, j'ai ri, j'ai été infiniment triste avec elle, j'aurais voulu lui tendre la main. Ne croyez pas que c'est une histoire simplement banale, cela pourrait en avoir l'air, mais détrompez-vous et découvrez , sous la plume tour à tour sensible et humoristique, pourquoi à présent Eleanor Oliphant va très bien. 5 étoiles pour ce petit bijou.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Corail54 Posté le 27 Avril 2020
    L'histoire est celle d'Eleanor oliphant, une jeune femme complètement isolée, limite asociale et qui a vécu un grand traumatisme dans son enfance. A chaque chapitre, nous en apprenons un peu plus sur l'héroïne, mais aussi, elle se re-découvre elle-même et apprends les codes sociaux, humains, amicaux! J'ai été surprise par la fin… une histoire sur la résilience à découvrir !
  • Mandragore Posté le 5 Avril 2020
    Ce roman est une vraie pépite. Eleanor est ultra touchante. Sous ses airs de femme forte, elle va laisser entrevoir des zones d'ombre qui vont la faire vaciller à plusieurs reprises. Quitte à bouleverser toutes ses croyances. Très solitaire et repliée sur elle-même, s'ouvrir aux autres est un apprentissage délicat. Un roman qui parle de transformation, d'un chemin de la guérison qui peut se révéler épineux. Mais également d'amour. L'amour d'une famille - même de cœur. L'amour d'un partenaire qui te pousse à donner le meilleur de toi même. Coup de cœur évident pour un roman brillant. Rares sont les livres où je finis les dernières pages en ayant un petit pincement, une mélancolie de quitter ces personnages auxquels je me suis vraiment attachée. La fin ouverte nous laisse d'ailleurs imaginer la suite. Je crois que j'ai très vite choisi #9829;.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !