Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221240892
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 122 x 182 mm

Herland

Bernard HOEPFFNER (Traducteur), Alberto MANGUEL (Introduction)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 07/03/2019
Un roman longtemps oublié à découvrir de toute urgence dans sa traduction de référence.

Trois Américains, intrigués par des légendes locales, découvrent sur une haute montagne un petit pays mystérieux et, à leur grand étonnement, seulement peuplé de femmes. Ils sont les premiers mâles à visiter Herland en près de deux mille ans. Herland est l’une des utopies féministes les plus réussies jamais écrites....

Trois Américains, intrigués par des légendes locales, découvrent sur une haute montagne un petit pays mystérieux et, à leur grand étonnement, seulement peuplé de femmes. Ils sont les premiers mâles à visiter Herland en près de deux mille ans. Herland est l’une des utopies féministes les plus réussies jamais écrites. Paru en 1915, ce roman de la sociologue Charlotte Perkins Gilman, l’auteure de La Séquestrée, rencontra un grand succès en son temps avant d’être oublié pendant plusieurs dizaines d’années. Redécouvert par la nouvelle génération féministe des années 1960, il ne fut traduit en français qu’en 2016. Un roman culte du féminisme américain à découvrir absolument.

« Un traité féministe sans concessions. Gilman s’aventure là où les progressistes du XXIe siècle n’osent pas aller, au nom de la diplomatie. » The Guardian

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221240892
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 122 x 182 mm

Ils en parlent

« Une satire sur les constructions de genre d’une incroyable modernité. Qui mérite son grand retour. »
AMANDINE SCHMITT / L'OBS

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Noemie67 Posté le 31 Janvier 2020
    Herland, pays reculé aux confins d’une forêt… Ses habitants ?? Uniquement des femmes. Belles, musclées, intelligentes, sages, créatives et bien d’autres choses encore… 3 hommes vont s’aventurer dans cette contrée, connue uniquement des quelques sauvages habitant la région. Ils vont découvrir un monde merveilleux de beauté, d’inventivité, de sagesse, de travail, de force… Mais est-ce possible sans hommes ? Bien sûr que non voyons ! La femme est faite pour être à la maison et élever les enfants. Inconcevable et difficilement compréhensible dans ce pays où ces Femmes (oui avec un F majuscule) ont poussé leur pouvoir jusqu’à être parthénogénétique. Oui, elles procréent sans hommes et en plus uniquement des filles ! Outre le fait qu’on retrouve dans ce roman une belle utopie sur un pays où tout le monde vit heureux, en harmonie, loin des maladies, des guerres, c’est surtout un roman sur la condition féminine, l’ultra domination par les hommes de notre société, la vue masculine étriquée sur les possibilités, l’intelligence de la femme ! Ce livre, pourtant écrit en 1915, est encore tout à fait d’actualité et décrit très bien la position des hommes et des femmes dans notre société moderne (enfin… qui se croit moderne !).
  • musaraneus Posté le 10 Janvier 2020
    Trois hommes, médecin, explorateur et sociologue, découvrent par hasard un pays enclavé, autarcique, où vit une population exclusivement féminine. Comment est-ce possible me direz-vous ? à l'instar de nos trois mâles en goguette, qui seront invités à suivre les « cours » de langue et d'histoire de ce pays, on apprend que cette très ancienne civilisation, oubliée du reste du monde se multiplie par parthénogenèse et pratique l'eugénisme pour se maintenir au top (l'idée est évidemment choquante ! c'est que le livre date de 1915 et qu'à cette époque le concept d'amélioration de la race humaine est à la mode) Bref, nos touristes un poil macho verront leurs idées reçues sur la gente féminine déboulonnées les unes après les autres au contact de ces femmes qui prônent la sororité comme valeur première de leur société. L'idée de départ, audacieuse et originale, me plaisait beaucoup, mais malheureusement l'autrice s'embourbe un peu dans son concept et peine à développer l'intrigue. le ton est très didactique, l'écriture linéaire. du coup j'ai finit par m'ennuyer un peu. Le propos se veut féministe mais ne l'est qu'à moitié, (il faut mettre cela, je pense, sur le compte de l'époque : par exemple la maternité comme ultime accomplissement, ou... Trois hommes, médecin, explorateur et sociologue, découvrent par hasard un pays enclavé, autarcique, où vit une population exclusivement féminine. Comment est-ce possible me direz-vous ? à l'instar de nos trois mâles en goguette, qui seront invités à suivre les « cours » de langue et d'histoire de ce pays, on apprend que cette très ancienne civilisation, oubliée du reste du monde se multiplie par parthénogenèse et pratique l'eugénisme pour se maintenir au top (l'idée est évidemment choquante ! c'est que le livre date de 1915 et qu'à cette époque le concept d'amélioration de la race humaine est à la mode) Bref, nos touristes un poil macho verront leurs idées reçues sur la gente féminine déboulonnées les unes après les autres au contact de ces femmes qui prônent la sororité comme valeur première de leur société. L'idée de départ, audacieuse et originale, me plaisait beaucoup, mais malheureusement l'autrice s'embourbe un peu dans son concept et peine à développer l'intrigue. le ton est très didactique, l'écriture linéaire. du coup j'ai finit par m'ennuyer un peu. Le propos se veut féministe mais ne l'est qu'à moitié, (il faut mettre cela, je pense, sur le compte de l'époque : par exemple la maternité comme ultime accomplissement, ou encore cette histoire d'idéal féminin « fabriqué » génétiquement, me paraissent franchement datés) mais il y a aussi quelques idées qui m'ont fait sourire. Que cette population de Herland soit finalement très peu genré devait être une idée très novatrice au début du siècle dernier ! Une curieuse lecture, intéressante mais qui ne m'a pas subjugué.
    Lire la suite
    En lire moins
  • StephanieP Posté le 31 Août 2019
    Roman "fondateur" du féminisme, Herland est une dystopie écrite en 1915. Il dépeint une société uniquement composée de femmes, dans une zone reculée de l'Amazonie, et qui se reproduisent par parténogénèse. Jusqu'au jour où 3 hommes en quête d'exploration viennent troubler leur quiétude. Un livre, écrit par une sociologue, qu'il faut lire avec recul : elle prone l'eugénisme, et diabolise l'homme, cet être bourré de défauts qui empêche les femmes de vivre la vie qu'elles désirent...
  • Asmostark Posté le 20 Juin 2019
    🤱🏻 Herland - Charlotte Perkins Gilman 🤱🏻 Traduction : Bernard Hœpffner @robert_laffont Trois Américains, intrigués par des légendes locales, découvrent sur une haute montagne un petit pays mystérieux et, à leur grand étonnement, seulement peuplé de femmes. Ils sont les premiers mâles à visiter Herland en près de deux mille ans. Comment peuvent-elles vivre en autarcie depuis deux mille ans sans hommes pour se reproduire? Ces femmes, coupées du monde à cause d'une catastrophe naturelle, ont évolué. Elles sont devenues capable de se reproduire par parthénogenèse, ainsi plus besoin d'hommes pour tomber enceinte. Elles ont développé leur société autour de la maternité, régulant les naissances pour rester à un point d'équilibre. Tout est réfléchi : l'éducation, la gestion des ressources, l'exploitation du potentiel de chacune... afin de vivre en paix et en harmonie. Ce livre est très intéressant et original. Que se passerait-il si une société était exclusivement composée de femmes? Quelle en serait sa forme? C'est ce que nous propose l'auteure, mettant en avant la logique et la sagesse des femmes qui ne vivent plus sous la domination masculine. Il est important de dire que ce livre est paru en 1915, certaines réactions ou façons de voir des personnages masculins collent donc... 🤱🏻 Herland - Charlotte Perkins Gilman 🤱🏻 Traduction : Bernard Hœpffner @robert_laffont Trois Américains, intrigués par des légendes locales, découvrent sur une haute montagne un petit pays mystérieux et, à leur grand étonnement, seulement peuplé de femmes. Ils sont les premiers mâles à visiter Herland en près de deux mille ans. Comment peuvent-elles vivre en autarcie depuis deux mille ans sans hommes pour se reproduire? Ces femmes, coupées du monde à cause d'une catastrophe naturelle, ont évolué. Elles sont devenues capable de se reproduire par parthénogenèse, ainsi plus besoin d'hommes pour tomber enceinte. Elles ont développé leur société autour de la maternité, régulant les naissances pour rester à un point d'équilibre. Tout est réfléchi : l'éducation, la gestion des ressources, l'exploitation du potentiel de chacune... afin de vivre en paix et en harmonie. Ce livre est très intéressant et original. Que se passerait-il si une société était exclusivement composée de femmes? Quelle en serait sa forme? C'est ce que nous propose l'auteure, mettant en avant la logique et la sagesse des femmes qui ne vivent plus sous la domination masculine. Il est important de dire que ce livre est paru en 1915, certaines réactions ou façons de voir des personnages masculins collent donc à la société de l'époque. J'ai beaucoup aimé Herland et ces femmes libres qui ont su créer une société où le bien-être et l'harmonie règnent. Cependant les explications poussées sur leur façon de voir ne sont toujours pas très fluides et alourdissent la lecture. C'est mon seul petit bémol.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Coraline2205 Posté le 3 Juin 2019
    Peu connu, Herland de Charlotte Perkins Gilman est pourtant un pionnier de la littérature féministe. Il dépeint un monde idéal, peuplé uniquement de femmes, découvert par trois hommes dont les convictions vont ainsi être ébranlées. Les éditions Les Petites Manies ont sorti ce texte de l’oubli et en proposent une version illustrées par trois artistes de talent : Isabelle Pellouin, K. et HubbubHum. Tout commence comme tous les récits de voyage que l’on a plus lire. Tel un Jonathan Swift (Les voyages de Gulliver), Charlotte Perkins Gilman nous emmène avec ses trois protagonistes occidentaux à la découverte d’un nouveau monde. Roman d’aventure et d’exploration, l’inconnu nous attend au tournant, et la curiosité nous pousse à aller de l’avant, à continuer notre lecture. Ce roman nous propose en même temps une belle leçon d’ouverture d’esprit puisqu’il nous amène à apprendre et à comprendre une culture inconnue, et de surcroît radicalement différente de la nôtre. Herland se revendique aussi d’une autre tradition littéraire que j’affectionne beaucoup : l’utopie, ou plus communément un lieu fictif parfait. Là encore, le genre est respecté, répond à nos attentes. Le monde dépeint dans le roman est parfait, presque enchanté. La paix et l’égalité règnent sur cette société. Mais... Peu connu, Herland de Charlotte Perkins Gilman est pourtant un pionnier de la littérature féministe. Il dépeint un monde idéal, peuplé uniquement de femmes, découvert par trois hommes dont les convictions vont ainsi être ébranlées. Les éditions Les Petites Manies ont sorti ce texte de l’oubli et en proposent une version illustrées par trois artistes de talent : Isabelle Pellouin, K. et HubbubHum. Tout commence comme tous les récits de voyage que l’on a plus lire. Tel un Jonathan Swift (Les voyages de Gulliver), Charlotte Perkins Gilman nous emmène avec ses trois protagonistes occidentaux à la découverte d’un nouveau monde. Roman d’aventure et d’exploration, l’inconnu nous attend au tournant, et la curiosité nous pousse à aller de l’avant, à continuer notre lecture. Ce roman nous propose en même temps une belle leçon d’ouverture d’esprit puisqu’il nous amène à apprendre et à comprendre une culture inconnue, et de surcroît radicalement différente de la nôtre. Herland se revendique aussi d’une autre tradition littéraire que j’affectionne beaucoup : l’utopie, ou plus communément un lieu fictif parfait. Là encore, le genre est respecté, répond à nos attentes. Le monde dépeint dans le roman est parfait, presque enchanté. La paix et l’égalité règnent sur cette société. Mais l’originalité réside dans le fait que ce nouveau pays est peuplé uniquement de femmes et fondé sur le principe de la sororité. Tout est alors possible dans ce monde pareil à nul autre. Lire la suite sur : https://lesmarquespagedunecroqueusedelivres.wordpress.com/2019/06/03/herland-charlotte-perkins-gilman/
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    7 classiques de la littérature pour réfléchir

    Ils sont iconiques, et pour certains lecteurs, sont même indispensables à toute bonne bibliothèque qui se respecte. Et s'ils ne sont plus tout jeunes, les classiques de la littérature sont loin d'être démodés. de Voltaire à Mikhaïl Boulgakov, voici 7 oeuvres qui continuent de nous faire réfléchir et d'élargir notre vision du monde.

    Lire l'article
  • News
    Lisez

    Du roman à l'essai : 11 livres féministes à (re)découvrir

    Les autrices féministes sont aussi nombreuses que leurs oeuvres sont plurielles. Essai, fiction, enquête, peu importe le genre littéraire pourvu que la cause des femmes soit défendue. Voici 11 livres qui chacun à leur manière défendent l'égalité des sexes et replacent la femme au centre de l'histoire. À lire, à relire et à offrir. 

    Lire l'article