Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264071774
Code sériel : 5307
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm
Ils ont tué Ravaillac
Collection : Polar
Date de parution : 15/03/2018
Éditeurs :
10/18

Ils ont tué Ravaillac

,

Collection : Polar
Date de parution : 15/03/2018
Paris, 1611. Dans les rues de la ville, le souvenir du sang versé d’Henri IV est vif. Nul ne s’émeut du sort de Ravaillac, l’assassin du roi, qui meurt en... Paris, 1611. Dans les rues de la ville, le souvenir du sang versé d’Henri IV est vif. Nul ne s’émeut du sort de Ravaillac, l’assassin du roi, qui meurt en emportant ses secrets.
Outre-Manche, le lieutenant de la garde Mattheus Kassov est convoqué par Jacques Ier d’Angleterre : une espionne de...
Paris, 1611. Dans les rues de la ville, le souvenir du sang versé d’Henri IV est vif. Nul ne s’émeut du sort de Ravaillac, l’assassin du roi, qui meurt en emportant ses secrets.
Outre-Manche, le lieutenant de la garde Mattheus Kassov est convoqué par Jacques Ier d’Angleterre : une espionne de la Couronne britannique a disparu lors d’une mission en France. Mattheus est envoyé sur ses traces. Le jeune homme, qui connaît bien l’espionne et sa nature déloyale, sait que son enquête le mène en territoire périlleux. Le jeu de piste sera jonché de cadavres. D’invisibles ennemis, aussi puissants que féroces, entendent bien laisser dans l’ombre les preuves de leur funeste machination.

À propos de La conspiration du Globe :
« Thierry Bourcy et François-Henri Soulié jouent à deux mains une formidable partition sans temps mort que l’on suit avec jubilation. »
Jacqueline Pétroz – France Inter
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264071774
Code sériel : 5307
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Thrillarhist 05/02/2022
    Aujourd'hui je vous parle du troisième livre du duo Soulié/Bourcy, "Ils ont tué Ravaillac" C'est un T3, évidemment, mais parfaitement compréhensible sans avoir lu les deux premiers (que je n'ai absolument pas lus). Pour être honnête avec vous, je suis assez mitigée sur ce roman. J'y ai trouvé plus de positif, mais les rares négatifs sont assez importants pour moi... Mais je vous décris tout ça ! J'ai beaucoup aimé le début ! Et je trouve génial d'avoir ENFIN comme héro un homme marié avec des enfants ! Ça ajoute une tendresse que j'ai adorée. Il y a BEAUCOUP de personnages, mais aussi une liste pratique que j'ai beaucoup consultée. L'action va à l'essentiel, le roman ne fait que 286 pages, mais il reste tout de même des scènes de vie banale qui renforcent les liens des personnages, et c'est très agréable ! Il y a un bon rythme, une bonne enquête et ambiance historique autour de la mort d'Henri IV ! Cependant, il y a certaines transitions que j'aurais aimées un peu plus fournies en dialogues, descriptions et explications. Mais elles restent rares. Je me suis aussi un peu perdue dans l'enquête, entre tous les personnages et les ambitions de chacun. Mais... Aujourd'hui je vous parle du troisième livre du duo Soulié/Bourcy, "Ils ont tué Ravaillac" C'est un T3, évidemment, mais parfaitement compréhensible sans avoir lu les deux premiers (que je n'ai absolument pas lus). Pour être honnête avec vous, je suis assez mitigée sur ce roman. J'y ai trouvé plus de positif, mais les rares négatifs sont assez importants pour moi... Mais je vous décris tout ça ! J'ai beaucoup aimé le début ! Et je trouve génial d'avoir ENFIN comme héro un homme marié avec des enfants ! Ça ajoute une tendresse que j'ai adorée. Il y a BEAUCOUP de personnages, mais aussi une liste pratique que j'ai beaucoup consultée. L'action va à l'essentiel, le roman ne fait que 286 pages, mais il reste tout de même des scènes de vie banale qui renforcent les liens des personnages, et c'est très agréable ! Il y a un bon rythme, une bonne enquête et ambiance historique autour de la mort d'Henri IV ! Cependant, il y a certaines transitions que j'aurais aimées un peu plus fournies en dialogues, descriptions et explications. Mais elles restent rares. Je me suis aussi un peu perdue dans l'enquête, entre tous les personnages et les ambitions de chacun. Mais en relisant certains passages je me rattrapais alors… ouf. Mais le vrai problème pour moi, c'est que je n'ai pas réussi à m'investir. Parce qu'il me manque quelque chose et j'ai trouvé quoi, sans spoil bien sûr Mon problème c'est qu'on ne suit pas l'enquête de Mattheus, mais celle de l'espionne disparue. Je ne m'investissais pas parce que Mattheus, en soi, n'avait pas son enquête, mais refaisait celle d'une autre. Il n'était pas légitime dans ma tête. Ce pourquoi j'ai aimé une partie de la fin ! Où il finit par dépasser l'enquête déjà faite !... Mais no spoil ! Bref, ce manque d'attachement à Mattheus et à l'enquête m'a dérangé et j'ai mis beaucoup de temps à le lire… Pas fan du XVIIe. Un avis mitigé, mais pas tout à fait une déception !
    Lire la suite
    En lire moins
  • morin 28/07/2020
    Nous sommes en 1611 à Paris. L'assassinat d'Henri IV a eu lieu quelques mois auparavant. Après la résolution de l'affaire "la conspiration du Globe" Mattheus est resté vivre à Londres où il exerce la fonction de lieutenant de police. Il a épousé Hélen, la costumière du Globe. Le roi d'Angleterre, Jacques Ier, décide de l'envoyer en France pour retrouver une "mouche" qui a disparu. Il s'agit de Margaret Dorchester. Depuis l’édit de Nantes une paix relative règne entre protestants et catholiques. Mattheus sera logé dans la famille d' Antoine Praslin, artisan drapier, de religion protestante. Pour l'assister il fait venir de Prague son oncle Joseph Kassov. Politiquement la France n'est pas au mieux de sa forme, Louis XIII n'a que 9 ans, le royaume est gouverné par la régente, Marie de Médicis, sous emprise du couple Concini et La Galigaï. Selon des rumeurs Ravaillac, l'assassin d'Henri IV, aurait été manipulé. Avant d'être exécuté il aurait communiqué au Capitaine Pierre Lagarde, le nom des comploteurs. Le Duc d'Epernon qui se trouvait dans le carrosse serait l'un d'eux. La Ligue Catholique et notre héros recherche, chacun de leur côté pour des raisons opposées, le document qui aurait été rédigé par Lagarde. Cette course poursuite sera jonchée de... Nous sommes en 1611 à Paris. L'assassinat d'Henri IV a eu lieu quelques mois auparavant. Après la résolution de l'affaire "la conspiration du Globe" Mattheus est resté vivre à Londres où il exerce la fonction de lieutenant de police. Il a épousé Hélen, la costumière du Globe. Le roi d'Angleterre, Jacques Ier, décide de l'envoyer en France pour retrouver une "mouche" qui a disparu. Il s'agit de Margaret Dorchester. Depuis l’édit de Nantes une paix relative règne entre protestants et catholiques. Mattheus sera logé dans la famille d' Antoine Praslin, artisan drapier, de religion protestante. Pour l'assister il fait venir de Prague son oncle Joseph Kassov. Politiquement la France n'est pas au mieux de sa forme, Louis XIII n'a que 9 ans, le royaume est gouverné par la régente, Marie de Médicis, sous emprise du couple Concini et La Galigaï. Selon des rumeurs Ravaillac, l'assassin d'Henri IV, aurait été manipulé. Avant d'être exécuté il aurait communiqué au Capitaine Pierre Lagarde, le nom des comploteurs. Le Duc d'Epernon qui se trouvait dans le carrosse serait l'un d'eux. La Ligue Catholique et notre héros recherche, chacun de leur côté pour des raisons opposées, le document qui aurait été rédigé par Lagarde. Cette course poursuite sera jonchée de nombreux cadavres... Comme dans les deux ouvrages précédents on rencontre au cours de la lectures des personnages de fiction et des personnages historiques. Pour conclure j'ai trouvé la lecture de cette trilogie intéressante et assez documentée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aurelien38 18/05/2020
    Ils ont tué Ravaillac met en scène l'enquêteur Mattheus Kassov, au service du roi d'Angleterre, qui se voit la lourde charge de partir en France enquêter sur la mort du roi Henri IV. Cette mission est d'autant plus dangereuse qu'une autre espionne chargée de cette enquête avant lui est portée disparue. Grâce à l'aide de son oncle, Mattheus parvient à un début de piste mais très vite ses témoins sont assassinés les uns après les autres et le piège se resserre autour de l'espion… Le meurtre du roi Henri IV est sans doute l'un des épisode les plus marquant de l'histoire de France. Assassiné par Ravaillac, ce dernier ne donnera jamais d'informations sur un éventuel complot ce qui laisse planer la part de mystère autour de ce meurtre. C'est dans cette brèche que s'engouffre Thierry Bourcy et François-Henri Soulié à travers leur héro Mattheus Kassov. Il s'agit du troisième roman mettant en scène ce personnage et le premier dont je fais la lecture. L'intrigue élaborée par les deux auteurs est plaisante, on apprécie découvrir le paris du début XVIIème siècle et les références aux ouvrages précédents sont pour ceux qui les ont lu sans doute de beaux clin d'œil. Cependant, l'ouvrage... Ils ont tué Ravaillac met en scène l'enquêteur Mattheus Kassov, au service du roi d'Angleterre, qui se voit la lourde charge de partir en France enquêter sur la mort du roi Henri IV. Cette mission est d'autant plus dangereuse qu'une autre espionne chargée de cette enquête avant lui est portée disparue. Grâce à l'aide de son oncle, Mattheus parvient à un début de piste mais très vite ses témoins sont assassinés les uns après les autres et le piège se resserre autour de l'espion… Le meurtre du roi Henri IV est sans doute l'un des épisode les plus marquant de l'histoire de France. Assassiné par Ravaillac, ce dernier ne donnera jamais d'informations sur un éventuel complot ce qui laisse planer la part de mystère autour de ce meurtre. C'est dans cette brèche que s'engouffre Thierry Bourcy et François-Henri Soulié à travers leur héro Mattheus Kassov. Il s'agit du troisième roman mettant en scène ce personnage et le premier dont je fais la lecture. L'intrigue élaborée par les deux auteurs est plaisante, on apprécie découvrir le paris du début XVIIème siècle et les références aux ouvrages précédents sont pour ceux qui les ont lu sans doute de beaux clin d'œil. Cependant, l'ouvrage est composé essentiellement de description qui ralentissent énormément le rythme du livre. Peu de dialogue mais pourtant le héro parvient à s'en sortir sans grande difficultés contrairement à ce que l'on veut nous faire croire. En effet, les morts sont très nombreux dans cet ouvrage, cependant Mattheus ne semble jamais inquiété et parvient à mener son enquête en pays étranger sans trop de difficulté puisqu'il parvient à rencontrer presque tous les nobles du royaume en se faisant passer pour un vendeur de drap … Rien ne lui semble impossible, il aurait sans doute même pu demander une entrevue avec le pape que cela lui aurait été accordé sans difficulté. Un autre point négatif est sans doute la redondance d'éléments improbables qui gâchent complétement certaines scènes ( le méchant qui glisse sur une pomme, la folle qui retrouve sa mémoire du jour au lendemain, la commère qui révèle toutes les intrigues du complot, certaines morts sans grand intérêt …). Finalement ce livre est à lire pour ce qu'il prétend être : un roman d'enquête historique pour adolescent. Il reste une bonne lecture toutefois je recommande en priorité d'autres ouvrages plus élaborés pour les amateurs de romans historiques ou d'enquêtes historiques.
    Lire la suite
    En lire moins
  • JML38 06/03/2020
    Troisième opus des aventures de la famille Kassov commis par le duo Bourcy Soulié. Matheus devenu lieutenant de la garde en Angleterre est chargé de retrouver une mouche qui s’est perdue en France alors qu’elle était en mission pour la couronne britannique. Pour mener à bien cette périlleuse entreprise il fait appel à son oncle Joseph toujours au service de son souverain à Prague. Ils... Troisième opus des aventures de la famille Kassov commis par le duo Bourcy Soulié. Matheus devenu lieutenant de la garde en Angleterre est chargé de retrouver une mouche qui s’est perdue en France alors qu’elle était en mission pour la couronne britannique. Pour mener à bien cette périlleuse entreprise il fait appel à son oncle Joseph toujours au service de son souverain à Prague. Ils ne sont pas trop de deux pour rechercher l’espionne qu’ils connaissent bien, puisqu’il s’agit d’une charmante mais dangereuse personne déjà croisée dans les deux précédents romans, et pour affronter les nombreux dangers que leur réserve la douce France. Les temps sont troubles en 1611 dans l’Hexagone, le massacre de la saint-Barthélemy qui ne date que de quelques dizaines d’années est encore très présent dans les esprits, et surtout, l’assassinat du roi Henry IV a sérieusement ravivé l’inquiétude sur l’avenir du pays à travers les tensions entre catholiques et protestants. Le jeune roi Louis XIII étant trop jeune pour gouverner, Marie de Médicis exerce une régence qui ne semble pas en mesure de calmer les esprits belliqueux des uns et des autres. C’est dans ce climat quelque peu incertain et délétère que nos deux compères se lancent dans cette mission, suivant la trace d’un certain Ravaillac, ou plutôt de ses secrets, pistés eux-même par un tueur de mouches surnommé l’araignée, comme il se doit. La description du Paris de cette époque est plutôt sympathique, participant grandement à l’aspect historique d’une intrigue complexe dans laquelle les intervenants sont nombreux. J'aurais juste une petite réserve en ce qui me concerne sur le peu de surprises que nous réserve le déroulement à peine monotone d’une histoire par trop linéaire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tostaky61 13/07/2019
    Jacques 1er, roi d'Angleterre a perdu une mouche... Je ne vous parle pas, ici, de cet insecte agaçant que vous chassez à longueur d'été, ni de ce petit point de coquetterie que les dames de la cour posent au coin de leur joue. Non, je vous parle d'un espion. Une espionne, plus précisément. Libérée des geôles londoniennes, pour aller enquêter en France sur la mort de ce bon Roi Henri IV, elle ne donne plus de nouvelles ce qui inquiète fortement le souverain britannique. Il fait donc appel à James Bond... Euh ! Qu'est-ce que je dis, moi, je m'égare. Il envoie donc le jeune Mattheus Kassov (déjà rencontré dans les deux précédents ouvrages du duo d'auteur) en mission à Paris. Objectif, mener à son tour l'enquête autour de l'assassinat du Roi et retrouver.... la mouche. C'est aidé de son oncle Joseph, tout juste arrivé de Prague,  qu'il se lance dans une enquête à rebondissements. Plus Mattheus avance dans ses recherches, plus les cadavres s'accumulent. Qui est donc ce mystérieux homme en gris qui semble le suivre comme son ombre ? Une fois de plus, je me suis laissé happer par ce récit mené de main de maître par Thierry Bourcy et François-Henri Soulié. Je ne... Jacques 1er, roi d'Angleterre a perdu une mouche... Je ne vous parle pas, ici, de cet insecte agaçant que vous chassez à longueur d'été, ni de ce petit point de coquetterie que les dames de la cour posent au coin de leur joue. Non, je vous parle d'un espion. Une espionne, plus précisément. Libérée des geôles londoniennes, pour aller enquêter en France sur la mort de ce bon Roi Henri IV, elle ne donne plus de nouvelles ce qui inquiète fortement le souverain britannique. Il fait donc appel à James Bond... Euh ! Qu'est-ce que je dis, moi, je m'égare. Il envoie donc le jeune Mattheus Kassov (déjà rencontré dans les deux précédents ouvrages du duo d'auteur) en mission à Paris. Objectif, mener à son tour l'enquête autour de l'assassinat du Roi et retrouver.... la mouche. C'est aidé de son oncle Joseph, tout juste arrivé de Prague,  qu'il se lance dans une enquête à rebondissements. Plus Mattheus avance dans ses recherches, plus les cadavres s'accumulent. Qui est donc ce mystérieux homme en gris qui semble le suivre comme son ombre ? Une fois de plus, je me suis laissé happer par ce récit mené de main de maître par Thierry Bourcy et François-Henri Soulié. Je ne comprends toujours pas comment ils fonctionnent dans leur travail, Il y a une telle fluidité. Qui a écrit quoi ? Bien malin le lecteur qui saurait le dire. Et puis, ce Paris du XVIIème siècle, qu'ils savent si bien dépeindre. Parce qu'un roman historique, c'est intéressant,  surtout si, à chaque page, vous êtes imprégné de l'époque, si l'auteur (les auteurs, ici) vous font ressentir les lieux comme si vous y étiez, les odeurs, qu'elles soient puanteur ou doux parfum, les tissus, soyeux ou rèches, les rues animées ou désertes, les cuisines où l'on se repaît de mets savoureux... (Quand vous avez faim au milieu d'un bouquin, que le rôt sur la broche dans la cheminée vient titiller vos papilles et que vous n'avez sous la main... qu'une tranche de pain de mie...). Ils ont tué Ravaillac est un polar historique réussi. Polar parce qu'il y a une enquête et des crimes et Historique parce que , je suis sûr que comme moi, vous aurez envie d'en savoir plus sur les personnages (qui ne sont pas tous de fiction) que vous allez rencontrer au cours de cette lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    10/18

    François-Henri Soulié : Cathares sous toutes les coutures

    Homme-orchestre du théâtre français, le féru d'Histoire François-Henri Soulié s'est lancé depuis 2016 dans une foisonnante carrière de romancier, revisitant les temps forts du Moyen-Âge pour livrer des intrigues aussi complexes qu'édifiantes. Avec Angélus, il signe une nouvelle intrigue cette fois implantée au XIIème siècle, autour de la "secte" des Cathares.

    Lire l'article