RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Fille du train

            Pocket
            EAN : 9782266254489
            Code sériel : 16129
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 456
            Format : 108 x 177 mm
            La Fille du train

            Corinne DANIELLOT (Traducteur)
            Date de parution : 08/09/2016
            Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la... Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte.
            Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d'en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu...

            « Addictif. » Télérama

            « Un bijou de polar psychologique. » Le Figaro Magazine
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266254489
            Code sériel : 16129
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 456
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.90 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Abordant aussi bien le thème de la désocialisation que ceux de la maternité et des violences conjugales, voici un domestic noir, selon l’expression anglaise, aux accents hitchcockiens complètement addictif. » L’Express

            « Loin des fatigants thrillers sanguinolents, la dernière trouvaille des épatantes éditions Sonatine, signée Paula Hawkins, est un bijou de polar psychologique. Peuplé de fausses pistes et de chausse-trapes particulièrement trapues, il tient en haleine comme un bon vieux Hitchcock. » Jean-Christophe Buisson – Le Figaro Magazine

            « C’est addictif, bien écrit, à vous rendre aussi paranoïaque que la protagoniste. » Télérama

            « Un remarquable thriller psychologique qui hisse Paula Hawkins d’ores et déjà au rang des plus grands noms du genre, tant par son habileté à manipuler le lecteur que par l’invention du personnage borderline de Rachel. » L’Obs

            « Ce thriller sophistiqué est une révélation littéraire. » Le Monde des livres

            « Formidablement construite et narrée (gare aux faux-semblants et contradictions…), cette leçon de suspense offre surtout trois formidables portraits de femmes face à leurs démons. Sueurs froides de première classe en perspective. » LiRE

            « Un suspens tordu à souhait. » Avantages

            « Ce thriller du quotidien a envoûté les lecteurs par la singularité de ses personnages et la finesse de son style. » Aujourd’hui en France

            « Un premier roman très réussi. Paula Hawkins possède un don incroyable : celui de nous tenir en haleine du début à la fin de ce polar aussi hypnotique que psychologique. » Femme actuelle

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Karin80 Posté le 13 Mars 2019
              Un suspense qui vous tient en haleine jusqu'à un dénouement qu'on entrevoit qu'à la dernière minute.
            • pannette13 Posté le 13 Mars 2019
              Tous les jours, Rachel se rend à Londres en train. Depuis sa vitre, elle peut observer la maison de Jason et Jess, qui forment un couple parfait. Enfin, ça, c'est le nom qu'elle leur a donné, puisqu'elle ne connaît d'eux que ce qu'elle voit le matin, dans son train de 8h04 et le soir, dans celui de 17h56. Si Rachel est tant attachée à suivre la vie de ce couple, c'est qu'il lui rappelle ce qui était autrefois sa vie. Aujourd'hui, divorcée après que son mari l'ait trompée, stérile et virée de son boulot à cause de son alcoolisme, sa vie ne ressemble plus à grand chose. Mais un matin, c'est le drame : Rachel voit Jess avec un autre homme. Déjà bouleversée à l'idée que son couple modèle n'ait pas si parfait que ça, Rachel découvre quelques jours plus tard avec effroi que Jess est portée disparue. Elle décide alors d'entrer en action, et de se mêler à cette histoire aussi étrange qu'inquiétante. Je ne m'attendais pas à autant accrocher avec ce livre! Et pourtant, je l'ai dévoré. Le suspense est haletant, les personnages complexes et l'histoire terriblement bien menée. De plus, j'ai adoré être tour à tour dans la... Tous les jours, Rachel se rend à Londres en train. Depuis sa vitre, elle peut observer la maison de Jason et Jess, qui forment un couple parfait. Enfin, ça, c'est le nom qu'elle leur a donné, puisqu'elle ne connaît d'eux que ce qu'elle voit le matin, dans son train de 8h04 et le soir, dans celui de 17h56. Si Rachel est tant attachée à suivre la vie de ce couple, c'est qu'il lui rappelle ce qui était autrefois sa vie. Aujourd'hui, divorcée après que son mari l'ait trompée, stérile et virée de son boulot à cause de son alcoolisme, sa vie ne ressemble plus à grand chose. Mais un matin, c'est le drame : Rachel voit Jess avec un autre homme. Déjà bouleversée à l'idée que son couple modèle n'ait pas si parfait que ça, Rachel découvre quelques jours plus tard avec effroi que Jess est portée disparue. Elle décide alors d'entrer en action, et de se mêler à cette histoire aussi étrange qu'inquiétante. Je ne m'attendais pas à autant accrocher avec ce livre! Et pourtant, je l'ai dévoré. Le suspense est haletant, les personnages complexes et l'histoire terriblement bien menée. De plus, j'ai adoré être tour à tour dans la tête des différents personnages. Si je devais trouver un point négatif à ce roman, je dirais qu'il fait un très mauvais livre de chevet : impossible de s'endormir après avoir lu ça!
              Lire la suite
              En lire moins
            • marjorie24 Posté le 13 Mars 2019
              début ennuyeux et trop long mais j'ai commencer a me régaler arriver a la moiter du livre j'ai adorer dommage qu'il faille attendre la fin pour être absorbe
            • bookalauma Posté le 11 Mars 2019
              Dans son premier roman « La fille du train », Paula Hawkins se hisse au même rang que les plus grands maîtres du polar. Ce roman est une vraie énigme du début à la fin, invitant le lecteur dans une chasse aux sorcières semée d’embûches et de fausses pistes. L’auteure n’hésite pas à imposer le doute chez le lecteur à chaque fois qu’un semblant d’indice est découvert, pour le plonger dans le même état d’esprit que la protagoniste. D’ailleurs le choix de la protagoniste (Rachel) est judicieux dans ce genre littéraire, où le sexe masculin est majoritairement le plus représenté. De même que la personnalité et le caractère de la protagoniste, apporte un nouveau souffle, loin des stéréotypes de genre, tout en gardant une certaine sophistication dans le style d’écriture.
            • Cricri08 Posté le 7 Mars 2019
              Une très belle construction pour cette intrigue ferroviaire ! Paula Hawkins nous fait entrer dans le quotidien de trois personnages féminins avec un accès direct à leurs pensées. Rachel, tout d’abord … Sa vie est à la dérive : elle prend le train tous les jours pour se rendre à son travail à Londres, travail qu’elle a perdu il y a déjà plusieurs mois car elle est alcoolique. Elle a perdu aussi son mari Tom, sa belle maison devant laquelle elle passe tous les jours au numéro 19, son respect d’elle-même, … Ses nouveaux « amis » sont Jason et Jess, qu’elle aperçoit à travers la vitre et dont elle invente la vie. Il doit être en déplacement aujourd’hui, elle doit peindre … Anna ensuite … La maîtresse de Tom puis sa femme et la mère de sa fille … Epuisée par le harcèlement de Rachel qui ne cesse de leur téléphoner, fatiguée de son nouveau rôle de mère très éloigné de celui de maîtresse séductrice … Megan finalement … Elle a emménagé au numéro 23 avec son mari Scott après le départ de Rachel. Elle ne dort quasiment pas, ne se fixe sur aucune activité précise, essaie même de... Une très belle construction pour cette intrigue ferroviaire ! Paula Hawkins nous fait entrer dans le quotidien de trois personnages féminins avec un accès direct à leurs pensées. Rachel, tout d’abord … Sa vie est à la dérive : elle prend le train tous les jours pour se rendre à son travail à Londres, travail qu’elle a perdu il y a déjà plusieurs mois car elle est alcoolique. Elle a perdu aussi son mari Tom, sa belle maison devant laquelle elle passe tous les jours au numéro 19, son respect d’elle-même, … Ses nouveaux « amis » sont Jason et Jess, qu’elle aperçoit à travers la vitre et dont elle invente la vie. Il doit être en déplacement aujourd’hui, elle doit peindre … Anna ensuite … La maîtresse de Tom puis sa femme et la mère de sa fille … Epuisée par le harcèlement de Rachel qui ne cesse de leur téléphoner, fatiguée de son nouveau rôle de mère très éloigné de celui de maîtresse séductrice … Megan finalement … Elle a emménagé au numéro 23 avec son mari Scott après le départ de Rachel. Elle ne dort quasiment pas, ne se fixe sur aucune activité précise, essaie même de voir un psy afin d’évacuer la douleur de son passé trop lourd. Jusqu’au jour où Megan disparait … J’avoue m’être laissée portée par le roman, le passage entre les différents points de vue éclaire sur l’intrigue et souligne les méprises de jugement. Rachel est attachante dans son désespoir et son envie d’être utile pour une fois. Les personnages masculins sont beaucoup plus ambivalents. Je vous le conseille si comme Rachel vous faites un peu les voyeurs lorsque vous prenez le train ou passez avant le lever du soleil devant des maisons aux volets ouverts où la lumière est allumée …
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.