Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266230919
Code sériel : 812
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

La Nuit des temps

Date de parution : 31/05/2012

LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

L’Antarctique. À la tête d’une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n’y a rien, juste le froid, le vent, le silence.
Jusqu’à ce son, très faible. À plus de 900 mètres...

LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

L’Antarctique. À la tête d’une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n’y a rien, juste le froid, le vent, le silence.
Jusqu’à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l’euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.

Un roman universel devenu un classique de la littérature mêlant aventure, histoire d’amour et chronique scientifique.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266230919
Code sériel : 812
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Meikarika Posté le 8 Septembre 2020
    un livre a redécouvrir pour ceux qui l'ont déjà lu, et à lire pour les autres. Toute la simplicité, la naivete, l'idealisme de Barjavel avec comme toujours le revers de réalité qui frappe en plein ventre pour balayer toute trace d'optimisme.
  • AHala Posté le 7 Septembre 2020
    Ce roman était sur ma liste de lecture depuis pas mal de temps. Bien que conseillé aux adolescents il est souvent présenté comme un des meilleurs romans de science-fiction à lire absolument. Mes premières impressions en le refermant c’est d’abord il est toujours aussi pertinent sur sa critique de la folie des hommes. Quelque soit leur niveau de civilisation et de développement technologique les hommes conservent leurs instincts guerriers et meurtriers. On retrouve ici les préoccupations de l’époque avec de la guerre froide entre l’est et l’ouest et les craintes liées à l’arme nucléaire. Par contre ce qui a mal vieilli et restitue le roman dans son époque c’est l’image de la femme trop rétrograde pour notre temps de même certaines réflexions sur les races. Je ne veux pas dire que René Barjavel était misogyne ou raciste mais ce qui était acceptable et normal en 1966 peut paraître avec l’évolution des mœurs et des mentalités choquant aujourd’hui. Le style est très fluide et le rythme magistralement bien orchestré avec une chute plus qu’inattendue.
  • Amira1993 Posté le 28 Août 2020
    On est en Antarctique, une expédition française vient de capter un signal sous les profondeurs des glaces, alors une équipe formée de nombreuses nations est envoyé afin de découvrir ce qui se trouve sous les glaces, la découverte est grandiose et bouleversera le monde entier, et désormais tous les yeux sont braqués sur le continent austral. Alors qu'on croyait que nul homme existait il y a 900 000 années, on s'était trompé une ancienne civilisation vivait à cet époque là, une civilisation dont on n'en a jamais vu auparavant et qui est une des plus surprenantes, qui pourrait même apporter beaucoup au monde d'aujourd'hui, et les chercheurs vont tous faire pour découvrir les secrets de cette civilisation mais ça ne sera pas sans l'aide d'Elea, une survivante de son ancien monde. À travers les yeux d'Elea on fera connaissance de son extraordinaire monde et surtout de paikan, seul et unique amour de sa vie, à qui elle appartient pour toujours. Je peux vous dire que j'ai fait un des plus beaux et intriguants voyages avec ce roman de science-fiction de René Barjavel, j'ai beaucoup apprécié le style d'écriture de l'auteur, on y trouve de la science fiction, de l'aventure, de... On est en Antarctique, une expédition française vient de capter un signal sous les profondeurs des glaces, alors une équipe formée de nombreuses nations est envoyé afin de découvrir ce qui se trouve sous les glaces, la découverte est grandiose et bouleversera le monde entier, et désormais tous les yeux sont braqués sur le continent austral. Alors qu'on croyait que nul homme existait il y a 900 000 années, on s'était trompé une ancienne civilisation vivait à cet époque là, une civilisation dont on n'en a jamais vu auparavant et qui est une des plus surprenantes, qui pourrait même apporter beaucoup au monde d'aujourd'hui, et les chercheurs vont tous faire pour découvrir les secrets de cette civilisation mais ça ne sera pas sans l'aide d'Elea, une survivante de son ancien monde. À travers les yeux d'Elea on fera connaissance de son extraordinaire monde et surtout de paikan, seul et unique amour de sa vie, à qui elle appartient pour toujours. Je peux vous dire que j'ai fait un des plus beaux et intriguants voyages avec ce roman de science-fiction de René Barjavel, j'ai beaucoup apprécié le style d'écriture de l'auteur, on y trouve de la science fiction, de l'aventure, de la romance et même de l'humour.
    Lire la suite
    En lire moins
  • GigiFro Posté le 17 Août 2020
    J'avais entendu plusieurs fois son nom comme l'un des maîtres français de la SF, alors c'est tout naturellement que je l'ai choisi pour lire mon premier SF. L'histoire : Un groupe scientifique international fait une découverte dans le Pôle Sud : deux corps surgelés d'une civilisation supérieure datant de plus de 900 000 années. Une découverte qui émeut le monde, attirant la convoitise aussi. Mais quel secret cachent ces individus que l'on s'apprête à réveiller ? Mon avis : mon premier SF ! Définitivement, je préfère ce genre en BD ou au cinéma (et encore, pas toujours). La faute aux constructions et machines sorties de l'imaginaire qui fatiguent mon esprit. Je dois m'y prendre à 2 fois pour comprendre certaines choses. Toutefois, c'est un livre qui se lit bien, avec un bon rythme et un bon suspense. Il y a de nombreux personnages, mais on arrive à retenir les plus importants. J'ai adoré Hoover, le scientifique américain et la russe, ils étaient très attachants. J'imagine qu'à l'époque de la sortie de ce livre, en pleine guerre froide, le symbole était d'autant plus fort. L'histoire se divise en 3 parties : la première concernant la découverte et les réactions dans le monde.... J'avais entendu plusieurs fois son nom comme l'un des maîtres français de la SF, alors c'est tout naturellement que je l'ai choisi pour lire mon premier SF. L'histoire : Un groupe scientifique international fait une découverte dans le Pôle Sud : deux corps surgelés d'une civilisation supérieure datant de plus de 900 000 années. Une découverte qui émeut le monde, attirant la convoitise aussi. Mais quel secret cachent ces individus que l'on s'apprête à réveiller ? Mon avis : mon premier SF ! Définitivement, je préfère ce genre en BD ou au cinéma (et encore, pas toujours). La faute aux constructions et machines sorties de l'imaginaire qui fatiguent mon esprit. Je dois m'y prendre à 2 fois pour comprendre certaines choses. Toutefois, c'est un livre qui se lit bien, avec un bon rythme et un bon suspense. Il y a de nombreux personnages, mais on arrive à retenir les plus importants. J'ai adoré Hoover, le scientifique américain et la russe, ils étaient très attachants. J'imagine qu'à l'époque de la sortie de ce livre, en pleine guerre froide, le symbole était d'autant plus fort. L'histoire se divise en 3 parties : la première concernant la découverte et les réactions dans le monde. Je dirais que c'est de la (bonne) SF comme Alien sans l'alien (je me comprends). J'ai bien aimé. Puis ça se gâte avec la partie qui présente les souvenirs d'Elea, la femme décongelée. Niveau comparaison, c'était comme un mauvais film SF des années 70 ambiance à la Logan's run (L'âge de crystal). Bref, trop longue même si c'était palpitante à la fois. Des trucs m'ont chiffonnée, mais on y reviendra. Enfin, la dernière partie avec le dénouement, un super twist à la Roméo et Juliette, très beau. Très déprimant car la situation dans le monde n'a pas changé, mais qui laisse un peu d'espoir. Alors, ce qui m'a chiffonnée et fait ressortir la féminazi qui sommeille en moi c'est qu'il y a 900 000 ans, un ordinateur a choisi ceux qui devaient survivre au cataclysme : la femme la plus belle et l'homme le plus brillant ! Comme si le rôle de la femme se réduisait à ça, comme si la beauté était aussi important que l'intelligence ! Le roman évoque aussi la question d'égalité des sexes d'une manière intéressante (qui réveiller en premier, sachant que le premier risque de mourir ?). Mais il y a aussi de nombreuses questions sans réponse, comme les mystérieux comploteurs du présent. Qu'une civilisation parfaite en apparence a des parias (qui tombent à pic). On évoque une sorte de revenu universel, mais il y a des SDF. Des civilisations avancées voyagent dans l'espace, mais combattent à cheval ? (WTF ? ). Enfin, l'incohérence ultime : le sérum permettait de survivre à la congélation, mais un des congelés ne l'a pas pris et a réussi à survivre tout ce temps... Voilà pour le plus gros. Je suis pénible parfois avec les détails. Malgré cela, je tiens à vous dire que c'était une lecture agréable.
    Lire la suite
    En lire moins
  • zouips Posté le 17 Août 2020
    C’est l'histoire d'une expédition vers le Pôle Sud, d'une incroyable découverte qui va bouleverser l'Humanité, d'un rassemblement d'individus de tous pays et de tous âges qui s’associent pour une même cause même si au fond de certains la violence l’égoïsme surgit et prend le dessus..... mais c'est avant tout une grande histoire d'amour..... Un classique...indispensable dans une bibliothèque........
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.