Lisez! icon: Search engine
La Tête sous l'eau
Date de parution : 02/01/2020
Éditeurs :
Pocket

La Tête sous l'eau

Date de parution : 02/01/2020
Quand Léa a disparu, ils ont tous arrêté de respirer. La tête sous l’eau. D’un coup.
Elle s’ennuyait à Saint-Lunaire, Léa, c’est sûr. Quitter Paris pour ce bled breton, sur le...
Quand Léa a disparu, ils ont tous arrêté de respirer. La tête sous l’eau. D’un coup.
Elle s’ennuyait à Saint-Lunaire, Léa, c’est sûr. Quitter Paris pour ce bled breton, sur le coup de sang d’un père dépressif, ça n’a fait plaisir à personne. Mais de là à fuguer ? A-t-elle vraiment...
Quand Léa a disparu, ils ont tous arrêté de respirer. La tête sous l’eau. D’un coup.
Elle s’ennuyait à Saint-Lunaire, Léa, c’est sûr. Quitter Paris pour ce bled breton, sur le coup de sang d’un père dépressif, ça n’a fait plaisir à personne. Mais de là à fuguer ? A-t-elle vraiment fugué d’ailleurs ? Son frère, Antoine, n’y croit pas. Ses parents non plus. Ils ont tout envisagé, même le pire.
Et puis comme la marée, Léa est revenue. En ramenant de loin des horreurs et des silences. On a sorti la tête de l’eau. Et la tempête est arrivée. Déferlante sur déferlante. La vie comme un esquif.

« Olivier Adam nous plonge ʺla tête sous l’eauʺ et nous rince le cœur, mais par la magie de la littérature, on en ressort lavé. » Femme actuelle

« Un roman captivant qui traite de la famille et de l’adolescence avec sensibilité. » Frédérique Franco – Page des Libraires
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266296205
Code sériel : 17630
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266296205
Code sériel : 17630
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« La Tête sous l’eau est un roman captivant qui traite de la famille et de l’adolescence avec sensibilité et qui plaira autant aux ados qu’aux adultes. »
Frédéric Franco / Page des libraires

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • FidjiG 06/11/2022
    haletant et hautement sensible. la simplicité de l'écriture rencontre la complexité des émotions. lu en deux jours, un régal. cette façon de tout détailler au début et de laisser naturellement les choses presque trop se précipiter vers la fin nous donne l'impression d'être nous même lessivés !! bravo et merci pour se moment de lecture... vivement l'adaptation !
  • NessM 28/09/2022
    Une jeune fille disparaît lors d’un concert et sa famille reste sans nouvelle pendant des mois mais ne perd pas espoir. Et puis elle est retrouvée enfermée dans une maison isolée. Alors comment l’aider. La sortir de son état . Et l’accompagner dans sa reconstruction ? Une narration touchante du point de vue du petit frère. Un sujet de fond intéressant sur les préoccupations des adolescents. Un YA qui se lit d'une traite. Je ne suis pas la cible pour l'apprécier à sa juste valeur mais je le conseil. J'avais le livre dans sa version papier depuis quelques temps. Mais bénéficiant d'un crédit audio sur l'application Lizzie, je l'ai écouté dans ma voiture.
  • Mais_lis_ca 31/08/2022
    Bon je dois avouer que je ne sais pas trop quoi penser de ce roman ni quel lectorat il peut cibler. L’histoire est racontée par un jeune garçon qui a perdu sa sœur. Elle est portée disparue depuis quelques mois et aucune piste n’aide sa famille à la retrouver. Cette dernière prend également la parole dans le roman sous forme de lettres passionnées qu’elle écrit à une personne dont on ne connaît pas l’identité. L’atmosphère ici est à la fois étrange et sombre. Un père limite dépressif, une mère qui refait sa vie et un ado très solitaire. Mais un jour, Lea réapparaît. L’histoire s’assombrit au fur et à mesure des révélations. Les sujets traités à présent sont forts, comme la séquestration, le viol. Il y a donc un contraste assez prononcé à mes yeux entre le narrateur et le style d’écriture ainsi que les thématiques. Certes, il met en évidence des faits qui existent et permet de mettre en garde mais je pense que je m’attendais à une histoire moins sombre, la couverture et le résumé m’ont trompé. Le point fort de ce roman reste tout de même l’intrigue car elle a attiré toute mon attention. Que s’est-il réellement... Bon je dois avouer que je ne sais pas trop quoi penser de ce roman ni quel lectorat il peut cibler. L’histoire est racontée par un jeune garçon qui a perdu sa sœur. Elle est portée disparue depuis quelques mois et aucune piste n’aide sa famille à la retrouver. Cette dernière prend également la parole dans le roman sous forme de lettres passionnées qu’elle écrit à une personne dont on ne connaît pas l’identité. L’atmosphère ici est à la fois étrange et sombre. Un père limite dépressif, une mère qui refait sa vie et un ado très solitaire. Mais un jour, Lea réapparaît. L’histoire s’assombrit au fur et à mesure des révélations. Les sujets traités à présent sont forts, comme la séquestration, le viol. Il y a donc un contraste assez prononcé à mes yeux entre le narrateur et le style d’écriture ainsi que les thématiques. Certes, il met en évidence des faits qui existent et permet de mettre en garde mais je pense que je m’attendais à une histoire moins sombre, la couverture et le résumé m’ont trompé. Le point fort de ce roman reste tout de même l’intrigue car elle a attiré toute mon attention. Que s’est-il réellement passé le jour de sa disparition? C’était donc un bon moment avec ce roman qui se lit très vite mais je m’attendais à une lecture plus légère donc je ne l’ai pas lu au bon moment pour l’apprécier davantage.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Javableue 16/08/2022
    Une famille citadine déménage à Saint-Malo, s'adaptant ainsi au projet professionnel du père, journaliste et écrivain à ses heures. Ils sont quatre : les deux parents, et leurs deux enfants, âgés de quinze et dix-sept ans, ou dans ces eaux-là. Les adultes sont ravis de quitter le tumulte de la capitale pour le bord de mer, ou du moins jouent le jeu, mais pour Léa, la fille aînée, c'est très compliqué. Elle laisse derrière elle toute sa vie sociale ; la ruralité ne lui correspond pas... Elle se met à faire la tronche H24. Quant à son frère Antoine, il s'en fiche un peu : être un geek asocial en Île-de-France ou en Bretagne, c'est bien pareil. Un soir, Léa disparaît, comme aspirée dans la foule du festival auquel elle assistait. Elle va être recherchée pendant de longs mois, plongeant sa famille dans l'angoisse et la stupeur. Chacun va gérer la situation comme il peut : la mère va partir avec son amant, le père va tomber dans l'alcool et la dépression, le fils va lâcher le programme de seconde pour se réfugier dans le surf, un sport qu'il ne connaît pas du tout et dans lequel il ne semble... Une famille citadine déménage à Saint-Malo, s'adaptant ainsi au projet professionnel du père, journaliste et écrivain à ses heures. Ils sont quatre : les deux parents, et leurs deux enfants, âgés de quinze et dix-sept ans, ou dans ces eaux-là. Les adultes sont ravis de quitter le tumulte de la capitale pour le bord de mer, ou du moins jouent le jeu, mais pour Léa, la fille aînée, c'est très compliqué. Elle laisse derrière elle toute sa vie sociale ; la ruralité ne lui correspond pas... Elle se met à faire la tronche H24. Quant à son frère Antoine, il s'en fiche un peu : être un geek asocial en Île-de-France ou en Bretagne, c'est bien pareil. Un soir, Léa disparaît, comme aspirée dans la foule du festival auquel elle assistait. Elle va être recherchée pendant de longs mois, plongeant sa famille dans l'angoisse et la stupeur. Chacun va gérer la situation comme il peut : la mère va partir avec son amant, le père va tomber dans l'alcool et la dépression, le fils va lâcher le programme de seconde pour se réfugier dans le surf, un sport qu'il ne connaît pas du tout et dans lequel il ne semble pas avoir d'aptitudes particulières. Après quelques mois d'attente, Léa est retrouvée, en apparence saine et sauve. En apparence seulement. La jeune fille a été séquestrée et maltraitée pendant des jours, ce qui l'a brisée de l'intérieur. Ses proches ne savent comment s'y prendre pour rétablir un lien digne de ce nom avec elle, car son mutisme, son regard vide et ses crises de panique les désarçonnent complètement. Médecins et psys recommandent de laisser faire le temps, mais tant qu'elle ne parle pas, l'enquête ne peut avancer et son agresseur est toujours dans la nature.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Manonee03 05/07/2022
    Je me suis fait happée par les mots, par les vagues de douleurs qui s’échouaient devant mes yeux. Les pages défilaient en m’emportant avec elles, en m’emmenant vers des personnages écorchés. Par leurs angoisses, leurs souffrances, leurs afflictions. Pour eux, l’océan est aujourd’hui l’étendu où se regroupent leurs sanglots. Mais leur espoir aussi. Espoir d’une mer moins agitée, d’une vie plus ensoleillée. J’ai lu l’histoire d’Antoine et Léa comme on boit la tasse, le goût de l’écume me brûlant la gorge, l’impression d’étouffer. Puis cette eau est venu me bercer, me calmer, avec douceur. Les lettres de Léa étaient justes et ce sont elles que je retiendrais de cette lecture. Tout est un peu lent, il ne se passe pas grand chose, et souvent j’avais l’envie de plonger dans les profondeurs pour tout ressentir comme je l’aurais voulu. Je ressors de cette marée perplexe, troublée, un sentiment de vide me serrant la poitrine.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !