Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266183772
Code sériel : 5034
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

L'avenir commence demain

,

Bruno MARTIN (Traducteur), Bénédicte LOMBARDO (Direction de collection)
Date de parution : 09/10/2008

Voici quelques aperçus étonnants sur les « futurs probables » qui attendent notre humanité.
Tous les ennuis du monde est l’histoire tragique d’un ordinateur géant, Multivac, qui, doué d’une puissance intellectuelle illimitée, découvre un jour la « difficulté d’être ».
L’Affreux Petit Garçon raconte comment un jeune néandertalien arraché à notre préhistoire...

Voici quelques aperçus étonnants sur les « futurs probables » qui attendent notre humanité.
Tous les ennuis du monde est l’histoire tragique d’un ordinateur géant, Multivac, qui, doué d’une puissance intellectuelle illimitée, découvre un jour la « difficulté d’être ».
L’Affreux Petit Garçon raconte comment un jeune néandertalien arraché à notre préhistoire est devenu le cobaye d’une impitoyable expérience scientifique.
Avec un mélange inimitable d’humour et de réalisme, combinant la science et la fantaisie, Asimov parvient magistralement dans ce recueil de neuf récits, désormais classique, à nous dévoiler l’imprévisible.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266183772
Code sériel : 5034
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CatF Posté le 10 Avril 2021
    Je voulais lire du : Isaac Asimov, pour découvrir son écriture et son univers de science-fiction. J'ai été emporté par toutes ses nouvelles si bien transcrites. Une histoire attachante avec « l’affreux petit garçon », une civilisation où l’on apprend rapidement…, etc. Entre technologie et pensée humaine… Un auteur à découvrir... Bonne lecture !
  • ClaireBillaud Posté le 23 Mars 2020
    Encore un recueil de nouvelles d'Isaac Asimov, et encore du grand art de la science-fiction, même si le plaisir de lire a été un peu tempéré par le fait que certaines de ces nouvelles se retrouvaient aussi dans une lecture précédente, Histoires mystérieuses (mais c'est surtout la faute des éditeurs). Dans ces nouvelles, l'avenir commence demain et avec des machines qui refusent leur sort et tentent de manipuler les humains pour qu'ils y mettent fin, avec des enseignements automatisés qui cachent leurs propres failles, ou encore avec la prise en compte des conséquences morales des manipulations temporelles. Asimov est toujours en pleine forme et la seule chose qu'on peut reprocher à ces nouvelles, c'est d'être trop courtes.
  • Kalgan Posté le 3 Août 2019
    Quoi de plus agréable à lire en été qu’un recueil de nouvelles de science-fiction d’Isaac Asimov. Celui-ci regroupe dans ce recueil des histoires à propos du futur et des éventuels scénarii auxquels l’humanité pourrait aboutir. Il est maintenant aisé de reconnaître le style et l’ambiance caractéristiques des nouvelles d’Asimov, car elles semblent toutes s’inscrire dans le même univers et gardent les mêmes constantes, avec une ressemblance frappante entre chacune d’elles, que ce soit au niveau de la narration, des intrigues, de l’humour et du fond. Cependant ces similitudes renforcent le sentiment de bien-être que l’on a à se plonger dans la lecture de ses textes, doublé d’un sentiment de grande cohérence et de logique qui permet lors de la lecture d’un récit d’Asimov, d’être lié avec l’entièreté de son oeuvre. Ainsi ces ressemblances constituent-elles tous le génie et la profondeur des écrits de l’auteur. D’autant plus que l’on ne cessera jamais d’être ébahi par la richesse des sujets des nouvelles d’Isaac Asimov. Comment trouve-t-il autant de sujets originaux et comment arrive-t-il avec une aisance si déconcertante à transcrire sur papier ce qu’il a dans la tête? Il raconte qu’il lui arrive parfois d’écrire une nouvelle en deux heures, d’un seul jet, sans... Quoi de plus agréable à lire en été qu’un recueil de nouvelles de science-fiction d’Isaac Asimov. Celui-ci regroupe dans ce recueil des histoires à propos du futur et des éventuels scénarii auxquels l’humanité pourrait aboutir. Il est maintenant aisé de reconnaître le style et l’ambiance caractéristiques des nouvelles d’Asimov, car elles semblent toutes s’inscrire dans le même univers et gardent les mêmes constantes, avec une ressemblance frappante entre chacune d’elles, que ce soit au niveau de la narration, des intrigues, de l’humour et du fond. Cependant ces similitudes renforcent le sentiment de bien-être que l’on a à se plonger dans la lecture de ses textes, doublé d’un sentiment de grande cohérence et de logique qui permet lors de la lecture d’un récit d’Asimov, d’être lié avec l’entièreté de son oeuvre. Ainsi ces ressemblances constituent-elles tous le génie et la profondeur des écrits de l’auteur. D’autant plus que l’on ne cessera jamais d’être ébahi par la richesse des sujets des nouvelles d’Isaac Asimov. Comment trouve-t-il autant de sujets originaux et comment arrive-t-il avec une aisance si déconcertante à transcrire sur papier ce qu’il a dans la tête? Il raconte qu’il lui arrive parfois d’écrire une nouvelle en deux heures, d’un seul jet, sans qu’aucune modification soit faite avant publication. Cette spontanéité explique aussi son style si agréable à suivre et souvent qualifié de « facile à lire ». Être facile à lire ne signifie pas que ses textes soient simples à écrire ou dénués de fond, mais trahit au contraire un formidable travail d’écriture. Si le lecteur assidu connaît la créativité sans limite d’Asimov, cela ne l’empêche pas de s’émerveiller à chaque lecture. Décrire le futur avec un tel réalisme relève parfois de la magie mais prouve surtout la capacité de l’auteur à bien cerner les futurs enjeux de notre société. Dans la nouvelle « Sept fois neuf », le niveau technologique des hommes est tellement élevé que la prochaine évolution serait de se passer des ordinateurs; dans « Profession », chaque homme apprend son métier en se faisant implanter les connaissances directement dans le cerveau, mais il n’y a donc plus place pour la créativité; dans « La nuit et la mort » et « Je suis à Port-Mars sans Hilda » il est question de trouver un coupable mais dans deux styles totalement différents; « Les tendres vautours » met en scène des espèces extraterrestres voulant venir en aide à la Terre; « L’ultime question » est sans doute la plus connue du recueil et en dehors du recueil grâce à sa chute sensationnelle et sa dimension métaphysique et enfin « L’affreux petit garçon » est la nouvelle la plus touchante du recueil, avec un sentimentalisme rare chez Asimov, et a même inspiré un roman, que celui-ci a écrit en collaboration avec Silverberg. C’est donc avec un sentiment de bonheur que l’on sort de la lecture de ce recueil, rassuré par le fait qu’Asimov a écrit tant de nouvelles, qu’il en reste de nombreuses à découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AMaldonado Posté le 16 Avril 2017
    Asimov prouve encore une fois la qualité de son écriture à travers ce recueil de neuf nouvelles, nous plongeant dans divers futurs alternatifs mêlant robotique, voyage interstellaire et colonisation spatiale. Chaque scénario à sa touche d'originalité, faisant de telle sorte que chacune des histoires fut un moment agréable de lecture. Mais si j'ai mis cinq étoiles à cet ouvrage, c'est essentiellement pour les deux dernières nouvelles, sortant indéniablement du lot : - L'Ultime Question : Cette histoire pose avec suspens l'ultime question, dont la réponse se fera attendre tout au long du récit, et quand elle ''arrive'' enfin, c'est avec frissons qu'on la contemple. La force et les innombrables questions qui découle de cette nouvelle m'ont permis de comprendre à quel point M. Asimov était un grand auteur. - L'Affreux Petit Garçon : Cette dernière histoire, dans un tout autre registre que la précédente, est quant à elle tout aussi splendide. En effet, c'est ici l'émotion, mêlé à un sentiment d'injustice à la fin, qui fait encore une fois de cette nouvelle une perle scénaristique.
  • Anis0206 Posté le 2 Mars 2017
    des nouvelles du futur de l'humanité racontées par le grand homme de la SF, Isaac Asimov, un pur régal!!
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.