Lisez! icon: Search engine

Le Cher Disparu

Robert Laffont
EAN : 9782221216446
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 122 x 182 mm
Le Cher Disparu

Dominique AURY (Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 15/02/2018

Hollywood, fin des années 1940. Lorsque Francis Hinsley, un employé modèle des studios Megalopolitan, apprend son licenciement en découvrant un inconnu assis à son bureau, il ne voit qu’une seule issue possible : la pendaison. Son jeune ami et poète, Dennis Barlow, est chargé par la communauté anglaise d’organiser les...

Hollywood, fin des années 1940. Lorsque Francis Hinsley, un employé modèle des studios Megalopolitan, apprend son licenciement en découvrant un inconnu assis à son bureau, il ne voit qu’une seule issue possible : la pendaison. Son jeune ami et poète, Dennis Barlow, est chargé par la communauté anglaise d’organiser les obsèques, qui devront être assez grandioses pour accueillir tout le gratin hollywoodien.
Bijou d’humour noir, Le Cher Disparu dépeint avec une certaine cruauté l’Amérique et ses travers, et donne le ton d’une oeuvre dédiée à la critique cynique de notre civilisation.

« Waugh donne ouvertement dans la caricature et la farce, comme si, laissant momentanément souffler ses compatriotes, il avait trouvé un meilleur emploi de ses dons satiriques dans la peinture des aspects outrageusement cocasses du Nouveau Monde. » Maurice Nadeau

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221216446
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 122 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MarianeBib Posté le 18 Mai 2019
    J'ai adoré cet humour anglais grinçant… je voudrais bien voir le film
  • stcyr04 Posté le 6 Août 2017
    Dennis Barlow, jeune expatrié britannique, obscure poète, officie dans une entreprise de pompes funèbres pour animaux à Los Angeles. Il découvre un jour son colocataire pendu à une poutre de leur bungalow; l'homme âgé, - unique spécimen d'aristocrate anglais travaillant pour des studios hollywoodien, n'ayant pas supporté d'avoir été évincé de son job. La communauté britannique locale l'incitant à prendre en charge les formalités d’inhumation du cher disparu, Dennis est amené à découvrir l'univers paisible et enchanteur des Célestes Pourpris, paradis céleste de carton-pâte des défunts fortunés, et à faire la rencontre d'Aimée Thanatogenos, naïve jeune femme travaillant comme thanatopracteur dans ce cimetière de prestige. Dans cette comédie grinçante et satirique, Evelyn Waugh illustre l'aspect férocement mercantiliste de la société américaine avec sa standardisation et le côté factice des attitudes professionnelles. L'humour réside entre autre dans la litote permanente qui entoure l'univers particulier des pompes funèbres et dans le parti pris un peu sarcastique et cynique de la narration.
  • diablotin0 Posté le 13 Février 2017
    Je ne sais plus pour quelle raison, ce livre était dans ma bibliothèque mais maintenant qu'il est lu, il va quitter cette bibliothèque, je n'ai pas envie de le garder. Je m'étais sans doute fiée à la quatrième de couverture qui nous promet une irrésistible satire des rites funéraires américains mais s'il y a, il est vrai, un ou deux passages qui font sourire, on est loin d'une satire irrésistible. Les personnages sont toutefois hauts en couleur et je pense qu'une BD pourrait être sympa.
  • Malise Posté le 14 Octobre 2013
    Ce roman désenchanté, teinté de cynisme et de misanthropie, est une critique acerbe d'une société qui fonde ses valeurs sur les seules apparences. Cette critique, Evelyn Waugh la soutient dans un style humoristique très noir en plaçant avec audace et délectation sur le même plan, le monde du cinéma et celui de la thanatopraxie. Sans pitié aussi bien pour ses compatriotes expatriés que pour les californiens qui les accueillent, il dénonce l'hypocrisie, la lâcheté et la bêtise d'un univers qui ne laisse pas de place à la poésie, à la fantaisie et à l'amour. Un livre détonnant.
  • claraetlesmots Posté le 20 Juillet 2010
    Hollywood fin des années 1940 et quelques membres de la communauté Anglaise so Bristish... Lorsque Francis Hinsley, un employé modèle des studios Megalopolitain apprend son licenciement , il se suicide. Son jeune ami Dennis Barlow, poète dans l'âme et travaille à à Los Angeles aux Bienheureux Halliers , une entreprise de pompes funèbres animalières. Mais il se voit confier la mission d’organiser des obsèques dignes de ce nom à ce cher disparu. Dennis découvre un monde, pardon, une entreprise dédiée aux rites funéraires les Célestes Pourpris. Avertissement : cher lecteur qui te délecte d'humour noir, ce livre est pour toi ! Evelyn Waugh nous dépeint la mort sous l'aspect le plus incongru. Aux Célestes Pourpris, Denis devient "le délaissé", tout le personnel est aux petits soins pour lui. Et oui, il doit quand même choisir dans ce faste pompeux la dernière demeure du cher disparu. Dans ce lieu où la mort ressemble plus à des vacances de luxe, Dennis fera connaissance d'Aimee Thanatogenos, une cosméticienne pour défunt. Ecrit avec cynisme et un humour noir succulent , les Célestes Pourpris ne sont que le miroir d'une societé de luxe et d'apparences. J'ai lu ce petit bijou avec un grand sourire aux lèvres!
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.